PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
TCL C74 Series 55C743 – TV 55” 4K QLED 144 ...
Voir le deal
499 €

Partagez
 

 Antigone ou Créon ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Quel personnage vous est le plus plaisant ?
Créon
Antigone ou Créon ? Vote_lcap0%Antigone ou Créon ? Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Antigone
Antigone ou Créon ? Vote_lcap100%Antigone ou Créon ? Vote_rcap
 100% [ 5 ]
Total des votes : 5
 

 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Allons,

je n'ai pas peur de la grossièreté argumentative, puisqu'elle fut anoblie; un souvenir m'est venu du fond des porcelaines (je veux dire là que je mangeais), j'avais étudié l'Antigone de Anouilh adolescent, il en ressortissait de l'avis de chacun qu'Antigone était belle héroïne, convaincue avec cœur d'un acte qui semblait beau; Créon fut le mauvais, l'intransigeant censeur.

J'avais de la tendresse pour Créon, personne n'eut de la tendresse pour moi, et je crois qu'Antigone, la pièce, est aimée pour le personnage surtout, pour la tragédie, ensuite.

Je parle de la pièce de Anouilh et non celle de Sophocle pour trois raisons, la première est que c'est la pièce la plus lue des deux, la deuxième est que nous ne pensons pas comme les grecs, la dernière est que la dualité est exprimée plus fortement chez Anouilh qu'elle ne l'est chez Sophocle.

Au delà d'une question distrayante (j'ajoute même un sondage, car je suis de nature à ne pas répugner aux lecteurs poursuivants qui ne répondront qu'au sondage) il se joue quelque chose, j'imagine, de décisif sur la nature de la justice et j'imagine qu'aujourd’hui, la tendance nous mène plus volontiers à la vitalité de l’héroïne.

Bien entendu, ici, nous venons passer le temps - il s'agit que bien sûr les deux personnages sont intéressants, que bien sûr l'antinomie n'est pas le seul propos, que bien sûr, parler justice et politique ici doit s'effectuer en morse.
Aussi, soyons abstraits !
Vous préférez les autres personnages ? dites-le, ne dites pas que le sondage est bête - la coutume le veut.
 
Hijet
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  56
   Âge  :  23
   Localisation  :  Lille, France
   Date d'inscription  :  26/06/2014
    
                         
Hijet  /  Clochard céleste


Mon choix se porte sur Antigone. J'ai lu la pièce et l'ai visionnée sur Youtube il y a deux ans, il faut dire que l'histoire m'a un peu échappé depuis, mais il me semble que chacun des deux personnages s'étaient attirés ma sympathie. Créon condamne sa nièce à mort en pensant d'abord à la justice qu'il doit faire régner, et ne perçoit pas suffisamment où cette décision le mènera (en revanche, à la mort des êtres qu'il a de plus cher). Et quand bien même il aurait sauvé Antigone,  ils auraient sûrement tous été renversés par leur peuple. C'est un concours de circonstances désastreuses qui a poussé Créon à perdre tous ses proches sans rien empêcher, et ce même s'il est à l'origine de la mort d'Antigone, ses responsabilités et ses convictions l'ayant obligé à opérer cette condamnation. Victime de sa position et de lui-même, peut-être plus que "méchant censeur" selon moi.

En revanche, Antigone elle n'est jamais victime. Son courage est omniprésent jusqu'à la dernière page, et même si ses actes semblent plus spontanés et embués d'émotion, elle a finalement plus réfléchi à la situation que son oncle. Durant ma lecture, j'ai parfois eu l'impression que la mort était aussi un but pour Antigone plutôt qu'une conséquence de son acte de bravoure envers son frère, ce qui a un peu délégitimé son combat à mes yeux ; cela ne pourrait être qu'un ressenti personnel, et cela n'a pas changé grand chose à mon admiration pour le personnage.

Pour ce qui est des autres personnages, ils me sont tout aussi sympathiques, mais Antigone est la véritable incarnation des valeurs qui plaisent à la majorité des gens (le courage, la dévotion, le pardon), moi incluse, ce qui à mon avis fait d'elle la préférée entre tous.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3704
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  15/11/2015
    
                         
Noxer  /  Au nom de l'Abeille – Et du Papillon – Et de la Brise – Amen !


Oh, j'adore cette pièce - mais je ne saurais choisir. Je l'ai lu plusieurs fois, à plusieurs âges ; si d'abord Antigone m'avait le plus touché, le personnage de Créon m'est devenu plus familier - dans le sens où je m'y identifiais plus que par le passé.
C'est surtout que je trouvais le choix de Créon tout aussi courageux que celui d'Antigone, et même : que dire "oui" requérait plus voire autant de courage que de dire "non" jusqu'au bout. Ou qu'il ne s'agit pas de courage du tout, mais de quelque chose d'un ordre plus grand, ce qu'on donne à la vie. Ça me fait penser aux Justes de Camus en fait, je suis plus touché par le poids de l'amour de ceux qui restent que par le comportement de celui qui est mort (perdu son nom) ou d'Antigone.
Quant à la dualité par rapport à la notion de justice : Comme Hijet, j'ai aussi perçu l combat d'Antigone comme idéalisé par elle, et ça me dérange et me touche en même temps. Ce qui m'a plus plu dans Les Justes, c'est que cette idéalisation est mieux remise en question, "fais-je l'acte au nom d'une idée ou de mon amour ?", dans Antigone, il n'y a pas vraiment d'idée, c'est son amour, ou plutôt ce qu'elle a idéalisé comme amour pour son frère qui est entier. Créon, c'est la dimension tragique derrière son choix qui ne me fait pas voir son personnage comme "méchant". Les deux sont humains. Et j'ai plus tendance à considérer leurs choix comme extérieurs à leur personnages/êtres, (profondément antisartrien donc) et que leur confrontation n'est pas de l'ordre de l'homme mais du monde de l'homme (le tragique qui se sent et qui est derrière tout ça c'estque l'un est inséparable de l'autre) C'est pour ça que je ne choisirais pas !
https://letombeaudespaquerettes.wordpress.com/
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Antigone ou Créon ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Discussions générales-