PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2
 

 Mots patois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Julien.diet
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  70
   Âge  :  31
   Localisation  :  Lyon
   Date d'inscription  :  04/08/2017
    
                         
Julien.diet  /  Clochard céleste


Un gone: Un enfant du pays pardi !
Chougner: Pleurer comme un enfant
Un ganais: Un simple d'esprit
Une gâche: Une place de quelque chose comme "Je trouve une gâche (de parking) et je vous rejoint"

Bref le patois lyonnais !

J'aime bien les expressions de la suisse de PLUMESOMBRE. Si je vous dit :

Moarf je crois que j'ai abusé des greubons, sa ma foutu l'extomac de bizingue: pour sur je vais avoir une raffe épicée ....

QU'est ce que je raconte ?
http://www.edit-it.fr
 
Lo.mel
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  6984
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  03/01/2010
    
                         
Lo.mel  /  Troll hunter un jour, troll hunter toujours


Dans mon coin, le patois était le Francique lorrain, ou platt, un dialecte germanique
En fait il y en a plusieurs. Dans la région Thionvilloise, c'était plus précisément le francique luxembourgeois, mais les mots et expressions que je présente ici peuvent provenir d'autres franciques, ou de l'allemand. Ainsi certaines expressions ne sont compréhensibles que très localement, et d'autres dans toute la lorraine. Mais gardons en tête que seule la Moselle est réellement germanique.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Francique_lorrain si ça vous intéresse.

Petit, je me souviens qu'on le parlait beaucoup entre personnes âgées. Souvent pour ne pas qu'un raoudi comme moi puisse les comprendre. J'ai même connu des personnes (rares) qui ne parlaient pas français, uniquement platt.
Aujourd'hui j'ai l'impression qu'il devient rare. Ou alors j'ai moins l'occasion de l'entendre.  

Dans les mots qu'on utilise quotidiennement, on a donc des emprunts purs et simples, mais aussi des traductions plus ou moins littérales du platt  et/ou de l'allemand.

Ça spritz = ça gicle / éclabousse (germanisme issu du verbe spritzen.
Le "spritz" est aussi un biscuit lorrain consommé aux alentours de noël, et "spritz" peut désigner aussi un pulvérisateur à gâchette )

Ça tire = il y a des courants d'air (traduction littérale de Es zieht)

Un raoudi = un garnement (mais d'où ça vient... ??)

Klatz = chauve (Klatz = luxembourgeois, Glatz = allemand)

Des schlaps = des tongs.

Un schneck = un pain aux raisin. (Schneck signifie escargot).

schnicker = boire (de l'alcool)

un spatz = un petit oiseau

une Wurst ("vourchte") = une saucisse (prononciation différente du mot allemand Würst)

La schness = la figure / la gueule

Ça te goûte ? = Ça te plait (en parlant de nourriture uniquement, à rapproche du Das schmeckt allemand)

Ça gèths ? = Ca va bien ? (à rapprocher de l'allemand "Wie geht's ?").
Sinon, on a "Comment que c'est ?" que j'utilise plus volontairement, parce que ça veut dire à la fis "Comment ça va" et "Quoi de neuf".  

Je viens avec (sans rien derrière avec) = je t'accompagne (à rapprocher de l'allemand "ich komme mit")
Dans le même genre "Attendre sur quelqu'un" (allemand = Warten auf)

un café-klatsch = parler de tout et de rien autour d'un café.

un schlouck = une petite quantité de liquide, une gorgée.

De la schnoudel = de la morve (luxembourgeois =  Schnuddel)

Faire bleu = sécher (les cours). (allemand = Blau machen)

un stempel = un tampon (même mot en allemand)

être schlass = être pas en forme / fatigué / un peu alcoolisé.

raus / Weg = Sors / Va-t-en, emprunt à l'allemand.

La Schnell Katrin = la diarrhée (littéralement "Dépêche-toi Catherine)


Ce qui est dingue, c'est le nombre de "S" et "SCH" en début de mots.
Bon, il y en a encore pas mal je pense mais je m'arrête ici pour le moment.

Pour l'anecdote, les surnoms des personnes sont aussi issues du patois. Ainsi on connait des Gummi, des Spatz, des Hansi, Pfankech (crêpe !) etc, etc. Mon grand père m’appelait "Menschen" (petit homme) ou Sachsefritz  (je ne sais pas l'orthographe) , qui serait, selon lui, un équivalent de "titi parisien". La mère d'un pote m'a vite surnommé "Wisskopf", Tête blanche, à cause de ma blondeur.
 
Lilia
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  239
   Âge  :  30
   Localisation  :  Strasbourg
   Date d'inscription  :  31/01/2017
    
                         
Lilia  /  Autostoppeur galactique


Ayant grandi à en Moselle, je retrouve pas mal de mots. Quelques autres courant :

Etre quetche = être un peu gourde

Avoir du schpeck = avoir du ventre

Etre schtarf = être fou

des schlaps = des claquettes/tongs

Entre midi = pendant la pause de midi (j'ai du mal à me débarrasser de ça)
 
White-Wolf
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  109
   Âge  :  24
   Pensée du jour  :  Tu ne peux pas échouer si tu n'essaies pas. Tu ne peux pas apprendre si tu n'échoues pas. ^_^
   Date d'inscription  :  05/05/2015
    
                         
White-Wolf  /  Barge de Radetzky


Pronvence :

Tarpin : Beaucoup , très

Minot : Enfant

Tu m'escagasses : Tu m'enm***rdes
https://tinyurl.com/FcbkDaltehyon
 
smicky
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  378
   Âge  :  61
   Localisation  :  Liège
   Date d'inscription  :  19/11/2014
    
                         
smicky  /  Tapage au bout de la nuit


Madame,

Christine arrive systématiquement en retard chaque matin.
Habillée avec des cliquotes, comme une barakie, la botroule à l’air, la tirette ouverte, et il est évident qu'elle s'est déjà pris une douffe à huit heures du matin, elle pue le peket à deux kilomètres.
De toute façon, on ne la voit pas souvent: quand il y a fourche ou si le professeur est en retard, elle n'attend pas le quart d'heure académique, elle brosse en se cassant en stoemmelings et part guindailler avec des clinches de son genre.
De là, qu'elle vous dise un jour qu'il y a un stuut, qu'elle attend famille, je n'en serai pas étonné.
De plus, votre fille oublie tous les jours un truc dans sa mallette: une fois c'est sa farde, une autre, son syllabus. Quand ce n'est pas son journal de classe…
Elle berdelle constamment en classe, elle lance des tchouquets…
Elle dessine des scraboutchas sur son banc au marqueur.
Elle dépose des bouts de papier collant dans les crolles de ses copines.
Elle n'est plus à l'école gardienne pourtant mais en rhéto, en fin d'humanités.
Enfin, le plus grave, elle n'arrête pas de tricher: des copions dans son plumier, collés sur une latte, dans son plumier…
De toute façon elle est moflée de partout, et quand je dis de partout. même pas une balance.
Bref, avec toutes ces pètes, elle va doubler, bisser car plus busée que ça, difficile.
Inutile de faire intervenir le collège communal, le bourgmestre ou un échevin: l'année prochaine, on n'en veut plus.

Le préfet de discipline
https://berdellages.wordpress.com/2017/03/23/pudu-a-disparu/
 
Nast
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  591
   Âge  :  38
   Date d'inscription  :  19/02/2017
    
                         
Nast  /  Let's Prout


ACCOUCHE QU'ON BAPTISE !

Termine ta phrase ou ce que tu es en train de faire en tournant autour du pot qu'on puisse faire ce qu'il faut ou ce qu'on doit.

Québécisme
http://www.nascharest.com
 
alicededarty
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  662
   Âge  :  37
   Date d'inscription  :  24/09/2017
    
                         
alicededarty  /  Adjointe sérénissime à la modération reconnaissante


Dégueule on triera !

Ou

Dieu y fasse une coquille !

Pour ceux qui ont une toux bizarre...

^^’

Ce que j’adore quand j’entends ceux qui sont restés à la campagne, c’est l’accent, notamment les r roulés, et puis on y revient vite c’est tellement chaleureux !

Si vous avez mangé une galette brioche avec de la crème dedans et des fruits confits c’est un Limoux... j’étais au collège là bas, bon je n’y suis pas restée longtemps mais bon !

 
Don Rumata
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1759
   Âge  :  24
   Date d'inscription  :  14/08/2016
    
                         
Don Rumata  /  Fiancée roide


Cool, je savais pas que Queshné était un mot alsacien
 
Elyon64
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  241
   Âge  :  33
   Localisation  :  Brisbane
   Date d'inscription  :  06/06/2019
    
                         
Elyon64  /  Autostoppeur galactique


Dans le sud ouest/pays basque on a :
Il chourre => grosse pluie
Dia ! => quand on est surpris par une info
Poche => un sac
MoinS => on prononce le s comme pour plus
Etre pec =>  fou
Caguer => faire caca Very Happy
Cagnard => Grosse chaleur
http://caroline-leger.com
 
Pattrice
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1000
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  08/10/2016
    
                         
Pattrice  /  Effleure du mal


Les fromions = les fourmis.
Bragé = fêlé, cassé.
Agoué = repu / dégoûté.
S'appoiser = s'appuyer / peser de tout son poids.
Berlaiser = procrastiner en dépensant son énergie dans ce qui n'est pas urgent.
Couanner = pleurer.
Les patins = les pantoufles.
Atteuré = incapable / ignorant / débile.
Ce tantôt = cet après-midi.
La biaude = la blouse, le vêtement ample.
Abouler = donner.
Emmanche = début d'entreprise compliqué, mauvaise démarche.
Bavasseux = médisant.


Berry / Sologne.
 
Le Chat
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  177
   Âge  :  72
   Localisation  :  Dans ma tête, avec les autres
   Pensée du jour  :  Never mind
   Date d'inscription  :  31/10/2018
    
                         
Le Chat  /  Tycho l'homoncule


En Berry, j'aimais bien les chieuvres (chèvres) et, l'été, les rafraîchissantes garaudes (averses)
 
Pattrice
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1000
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  08/10/2016
    
                         
Pattrice  /  Effleure du mal


Ah oui, les chieuvres c'est trop mignon !
 

 Mots patois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Bac à sable-