PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 Que pourrait-il se passer... Dans une maison close ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Valtesse
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  34
   Âge  :  26
   Localisation  :  Marseille
   Pensée du jour  :  Bombs Gone !
   Date d'inscription  :  14/06/2017
    
                         
Valtesse  /  Petit chose


Bonjour les loulouttes !

Je viens d'entamer mon bouquin se déroulant dans une maison close, dans les années vingts aux États-Unis (je précise, ça peut toujours aider). Ma foi tout allait très bien jusqu'au moment où je me suis dis: "Mais qu'est-ce que je pourrais trouver d'intéressant à raconter ?" Non parce que les scènes de... (Pas besoin de vous faire un dessin, vous avez compris) sont des choses qui arrivent très souvent, tout au fil du roman. C'est normal. Alors j'ai déjà bien quelques germes d'idées du style: Un mutilé de la grande guerre qui va tomber amoureuse d'une courtisane tuberculeuse, une espère de relation à trois entre trois prostituées (qui va provoquer des jalouses et des jaloux et forcément... Des embrouilles) Enfin, bref ! Je suis dans le brouillard et je ne vois pas trop où je vais alors je vous pose la question, tout simplement:

Selon vous, que pourrait-il se passer dans une maison close ? (d'intéressant, évidemment)

J'attends vos réponses avec volupté mes chouchous !

Valtesse
 
Matrix
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  734
   Âge  :  33
   Localisation  :  Gard
   Date d'inscription  :  25/11/2010
    
                         
Matrix  /  Blanchisseur de campagnes


Tu attends qu'on écrive ton livre à ta place? XD

li 50 nuance et va coucher avec des filles en vrai, tu auras de quoi écrire des histoires après Very Happy
http://rapturestudio.fr
 
@now@n
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1778
   Âge  :  31
   Localisation  :  Entre deux eaux.
   Pensée du jour  :  
   Date d'inscription  :  08/01/2011
    
                         
@now@n  /  @n, bête @lph@


Envisage ton bordel comme un lieu de travail. Tes prostituées, maquereaux, videurs, serveuses, etc, sont des collègues, employés ou patrons les uns des autres.

Et après t'as plus qu'à copier des scénars de The Office

http://anowan.blogspot.com/
 
Tengaar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2345
   Âge  :  38
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


Lis la BD Chimère(s) 1887.
Ou les archives de la police nationale, t'as des passages sur les bordels à Paris.
 
Sème-Lys
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  493
   Âge  :  37
   Date d'inscription  :  03/07/2014
    
                         
Sème-Lys  /  Sanskrit boi


Matrix a écrit:
Tu attends qu'on écrive ton livre à ta place? XD

li 50 nuance et va coucher avec des filles en vrai, tu auras de quoi écrire des histoires après Very Happy


La con... descendance à l'état pur.

Sinon, livres d'histoire des moeurs, ça doit se trouver.
 
Radischat
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3279
   Âge  :  25
   Localisation  :  Bureau
   Pensée du jour  :  Pétit coucou
   Date d'inscription  :  12/05/2012
    
                         
Radischat  /  Guacamole de radis rouges


Je suis d'accord avec Anowan à 100%
Sinon, aussi, il me semble qu'il y a plusieurs séries, même des films, qui traitent des maisons closes et de leur organisation. Internet aussi te donnera quelques réponses, il doit bien avoir des infos sur les maisons de l'époque. Là juste comme ça je pense à :
- Des conflits de générations entre les vielles recrues et les jeunes générations, genre, celle qui a 35 ans et qui doit faire face à la concurrence plus jeune et qui aime pas trop ça.
- Des amourettes avec des gens mariés et des "vraies" relations qui naissent avec les clients
- Des gens qui essayent de quitter le métier/ou d'y rentrer.
Bref, tout ce qui tourne autour de l'amour, du sexe, du pouvoir... Y'a plein de trucs !
En ligne
 
Valtesse
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  34
   Âge  :  26
   Localisation  :  Marseille
   Pensée du jour  :  Bombs Gone !
   Date d'inscription  :  14/06/2017
    
                         
Valtesse  /  Petit chose


@Matrix: Vu ton immaturité, je n'attends rien de toi, c'est sûr Smile

Merci pour vos réponses rapides. Pour répondre à Red-Scarf, j'ai déjà fait beaucoup de recherches sur ce sujet. Notamment en m'inspirant de la vie de vraies courtisanes (Liane de Pougy, Marie Duplessis ou encore Valtesse de la Bigne... Pour ne pas les citer). Cependant, il est très compliqué de trouver de telles informations. Du moins, concernant l'époque. De nos jours, il y a biens des choses mais la prostitution d'aujourd'hui est bien différente d'autrefois.
Néanmoins, j'avais déjà ces idées en tête. Peut être devrais je aussi plus impliquer la prohibition. Gangsters et prostitution étant relativement bien liés.

Seme-Lys, qu'entends-tu par "Livres d'histoire des Mœurs" ?
 
Valéry K.
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  674
   Âge  :  43
   Date d'inscription  :  12/07/2016
    
                         
Valéry K.  /  Hé ! Makarénine


Je suis un peu chagrinée par la démarche, aussi, j'avoue. C'est à toi de savoir quelle histoire tu veux raconter. Le lieu et l'époque, c'est rien. Que ça se passe dans un bordel des années 20, une planète lointaine dans le futur ou le plateau télé d'une émission contemporaine, la question reste là : qu'est-ce que tu as envie de raconter ? Quels personnages tu as envie de développer ? Quelles types de relation tu veux explorer ? Quel genre t'attire ? Quelle construction scénaristique te fait envie ? Personne ne peut le dire à ta place. Donc au boulot. Smile
http://www.baran-tiefenbrunner.com/
 
Pangolin
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  7888
   Âge  :  84
   Date d'inscription  :  21/11/2014
    
                         
Pangolin  /  Très premier degré


Une soirée privée réservée aux mecs du KKK.
Un adepte de la suprématie blanche qui a la coup de foudre pour une des filles, accessoirement noire.
Une histoire de trafic d'opium avec des mecs de Shanghai.
L'arrivée de Ménnonistes dans la paisible ville de Daisyville.
Une fille kidnappée par un Indien qui la séquestre dans sa hutte, voyant en elle l'esprit-hibou de sa défunte femme tuée et violée par l'Homme blanc.
L'arrivée du jazz.

 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13990
   Âge  :  47
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Tu penses parler de courtisanes ou de maisons closes ? Ce sont deux niveaux très éloignés...
Ce n'est pas pour rien qu'on nommait les courtisanes "demi-mondaines" = elles n'étaient pas reçues dans le "Monde", mais fréquentaient des hommes qui en étaient et leur salon  pouvait se révéler un lieu d'échange entre gens importants.
Alors qu'une maison close... Il peut y avoir des clients fortunés et puissants, mais la prostituée de base n'a pas grand mot à ajouter à leurs conversations.


http://scriptorium2.canalblog.com
 
Bohr
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  521
   Âge  :  45
   Localisation  :  Orbite proche de Cergy
   Date d'inscription  :  29/05/2015
    
                         
Bohr  /  Gloire de son pair


N'oublions pas non plus le contexte: les USA des années vingt!
Cela fait d'un claquecif un endroit idéal pour y nouer des intrigues aux relents de tord-boyaux frelaté, de passations de valoches ou de petits mots en cyrillique. Mais aussi, potentiellement, de voir passer les souffrances de certaines catégories sociales comme autant de cadavres aperçus à travers un hublot.
Si, de surcroît, ça se passe dans une ville côtière de la Nouvelle Angleterre, on peut partir sur un registre surnaturel ou mystérieux.
Ou encore y croiser certaines figures comme Sidney Reilly.
https://lestresrichesheuresdelagalaxie.wordpress.com
 
Nedjma
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  903
   Âge  :  32
   Pensée du jour  :  Pantagruélisme : vous entendez que c'est certaine gaieté d'esprit confite en mépris des choses fortuites
   Date d'inscription  :  01/08/2015
    
                         
Nedjma  /  Bile au trésor


A ta place je commencerais par construire des personnages. Ensuite il sera plus facile d'imaginer comment ils agissent et d'amorcer l'intrigue. Enfin en tout cas c'est comme ca que je fais : qui ? Et ensuite ca vient tout seul. Smile
https://evadezulier.wixsite.com/website
 
Valtesse
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  34
   Âge  :  26
   Localisation  :  Marseille
   Pensée du jour  :  Bombs Gone !
   Date d'inscription  :  14/06/2017
    
                         
Valtesse  /  Petit chose


J'aurais peut-être dû plus m'expliquer au vu des réponses de certains. Mes personnages sont construits, je sais ce que je veux raconter. Je voulais juste avoir vos avis, savoir ce que vous vous feriez si vous aviez à écrire sur ce sujet, afin d'ajouter un peu plus de rebondissements. L'histoire principale je l'ai (encore heureux d'ailleurs). Il n'est pas question d'écrire le livre à ma pace (loin de là).

Pour Séléné, oui j'en suis conscient. Mais à savoir qu'une courtisane et une demi-mondaine sont différentes également. La courtisane est une prostituée de luxe, aux manières plus raffinées. La demi-mondaine est presque une "noble" dans le sens où elle est plus éduquée qu'une prostituée de base (aussi appelée: "Lorette" ou "Cocotte" en France) et qu'une prostituée de luxe. La demi-mondaine est également "entretenue" par un riche  (C'est le cas de Liane de Pougy, la plus connue des demi-mondaines). On les appelle aussi "Grandes Horizontales". Ce sont elles qui on de l'influence auprès des hautes-sphères de la société (Grossièrement, je dirais que c'est le "rang" le plus haut dans la prostitution. Bien évidemment il n'y a pas de rangs dans ce genre de métier. Et il ne faut pas exclure la maquerelle de cette "hiérarchie"). Après, je fais de l'abus de langage (ici comme dans mon roman, et ce volontairement) pour éviter les répétitions et parce que la quasi majorités des personnages, sont des "courtisanes" au sens premier du termes.

Merci pour vos réponses en tous cas, certaines m'on bien aidées.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  33
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  30/03/2016
    
                         
BluElephant  /  Petit chose


Je me permets d'ajouter que - à la base - une maison close est un lieu de travail mais aussi un lieu de vie. Par conséquent c'est un endroit assez riche qui permet de mêler et s'entremêler la sphère professionnelle mais également privée.
Dans une maison close il y a des relations sexuelles, oui, mais il y a aussi un quotidien qu'il serait dommage de nier : Faire la cuisine, le ménage, les rares sorties autorisées par la maitresse de maison, le paiement des factures de l'entretien des locaux, etc.
Je te conseille le film "L'Apollonide : souvenirs de maison close" qui donne une bonne vue d'ensemble de la question ; bien que pas forcement en lien avec les repères temporels de ton histoire.

Bonne écriture Smile
 
Maelia
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  59
   Âge  :  29
   Date d'inscription  :  06/07/2017
    
                         
Maelia  /  Clochard céleste


Je suis d'accord avec Blueelephant, le quotidien des filles est vraiment intéressant en général (étant moi même une grande fana de l'Apollonide) tu as aussi la série de bd Casino (très axé sexe mais pas que, et puis y'a un ton humoristique assez typique de l'époque) histoire de t'imprégner d'idées Smile.
Avec l'Apollonide, tu peux aussi aborder la perception de la société à l'égard des maisons closes et des travailleuses !
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Que pourrait-il se passer... Dans une maison close ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-