PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 

 [Langue/Style] % adverbes et adjectifs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Irvyn
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1449
   Âge  :  30
   Localisation  :  Sous l'éclipse
   Pensée du jour  :  "When gender is a social construct, but being fat is genetics"
   Date d'inscription  :  08/12/2015
    
                         
Irvyn  /  No fun allowed


Valéry : Merci pour le graph de Barker. Il est très équilibré finalement. J'imagine qu'on peut supposer de certaines choses à la vue des proportions : si le verbe est très inférieur au nom commun, il y a des chances que les phrases s'allongent. De même, puisque l'adjectif ne se porte que sur un nom commun, le plus intéressant est de voir le ratio entre les deux : avec un nom commun très présent, la quantité d'adjectifs peut se montrer plus forte sans pour autant créer une surcharge. Ça fait plus de candidats potentiels, et donc une meilleure répartition.
Juste comme ça, un diagramme d'un roman de Proust serait-il possible ? Histoire de corroborer ou contredire cette petiote analyse ?


Citation :
Sinon, pour te répondre, il faut comparer ce qui est comparable, ça n'a aucune sens de prendre la VO puisqu'elle n'est pas en français.

Je me dis toujours que, sur la question du style, il n'est pas très juste envers l'auteur d'étudier une traduction. D'autant que, dans la logique, le roman qui a connu le succès est l'original, les traductions n'ayant fait que suivre le mouvement. Se focaliser sur cette version me semble plus pertinent. Pas pour lancer une polémique, mais j'ai été surpris de la traduction fr de Twilight, qui rend le style très lisible et nettoie énormément de maladresses. Pour avoir lu un peu de la version originale, on peut dire que la trad nous a beaucoup épargnés. Du coup, étudier cette trad et dire "voilà les chiffres de Twilight", ce serait inexact.
Mais je comprends la direction française du forum Wink
https://auteurnegora.wixsite.com/necrosang
 
Valéry K.
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  674
   Âge  :  42
   Date d'inscription  :  12/07/2016
    
                         
Valéry K.  /  Hé ! Makarénine


Nordgia a écrit:
Juste comme ça, un diagramme d'un roman de Proust serait-il possible ? Histoire de corroborer ou contredire cette petiote analyse ?
Hop ! ("Du côté de chez Swann", trouvé en gratuit, sur le net)

[Langue/Style] % adverbes et adjectifs - Page 3 Sans_t15
http://www.baran-tiefenbrunner.com/
 
Radischat
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2845
   Âge  :  24
   Localisation  :  Bureau
   Pensée du jour  :  Pétit coucou
   Date d'inscription  :  12/05/2012
    
                         
Radischat  /  Guacamole de radis rouges


Je viens de faire l'expérience et....
Spoiler:
 
...OOPS.
 
Irvyn
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1449
   Âge  :  30
   Localisation  :  Sous l'éclipse
   Pensée du jour  :  "When gender is a social construct, but being fat is genetics"
   Date d'inscription  :  08/12/2015
    
                         
Irvyn  /  No fun allowed


Proust est assez haut en adverbe dis donc ! Mais il est battu par Red-Scarf :mrgreen:
https://auteurnegora.wixsite.com/necrosang
 
Matrix
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  723
   Âge  :  32
   Localisation  :  Gard
   Date d'inscription  :  25/11/2010
    
                         
Matrix  /  Blanchisseur de campagnes


Nordgia a écrit:
Citation :
Sinon, pour te répondre, il faut comparer ce qui est comparable, ça n'a aucune sens de prendre la VO puisqu'elle n'est pas en français.

Je me dis toujours que, sur la question du style, il n'est pas très juste envers l'auteur d'étudier une traduction. D'autant que, dans la logique, le roman qui a connu le succès est l'original, les traductions n'ayant fait que suivre le mouvement. Se focaliser sur cette version me semble plus pertinent. Pas pour lancer une polémique, mais j'ai été surpris de la traduction fr de Twilight, qui rend le style très lisible et nettoie énormément de maladresses. Pour avoir lu un peu de la version originale, on peut dire que la trad nous a beaucoup épargnés. Du coup, étudier cette trad et dire "voilà les chiffres de Twilight", ce serait inexact.
Mais je comprends la direction française du forum Wink
Je suis 100% d'accord, j'ai horreur des traductions en vérité, (mais j'ai horreur de l'anglais aussi :p)
La question n'est pas là, elle n'est pas non plus dans la subjectivité de nos gouts personnel.

On ne peut pas comparer analytiquement deux œuvres en se basant uniquement sur des stats si elles ne sont pas dans la même langue...
Il y a de tel différence que ça n'a aucun sens !
http://rapturestudio.fr
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


J'ai voulu analyser le Secret de Ji T1, de Pierre Grimbert... J'ai réalisé au passage qu'Antidote propose une option "Autres catégories", ce qui m'a amenée à découvrir qu'il y a une petite nuance à apporter à nos analyses et comparaisons...

En fait, il semblerait que les pourcentages que nous avons postés sous forme de camemberts ne prennent pas en compte tous les mots, mais seulement l'addition des catégories principales. Le plus simple, c'est de vous donner un exemple... Ici, le Secret de Ji, comme on l'a analysé jusque là:
[Langue/Style] % adverbes et adjectifs - Page 3 JGlx9j

Notez le total, en bas, qui correspond au nombre de "détections" prises en compte par Antidote (mots ou signes, je crois) et qui = 100%

Maintenant, en cliquant "Autres catégories", on obtient cela:
[Langue/Style] % adverbes et adjectifs - Page 3 AHu6Hr

Le nombre de détections a doublé, ce qui signifie que presque la moitié des mots (si on enlève 13% de signes) n'avaient pas été pris en compte lors de la première analyse...

Pour ce que ça change, je dirais que tout dépend des différences entre le nombre de détections prises en compte dans la première analyse par rapport à la seconde, selon les livres...

Conclusion : On aurait peut-être mieux fait de comparer les analyses sur l'ensemble des mots Rolling Eyes mais bon, j'imagine que personne n'a envie de tout recommencer, maintenant Laughing
Enfin... il faut juste garder à l'esprit qu'on compare (allez, par exemple:) le pourcentage d'adverbes par rapport aux autres catégories principales, et pas la totalité des mots !

En tout cas, moi qui trouvais aberrant d'avoir 19% d'adverbes (car je me trompais en pensant que c'était égal à un mot sur 5), ça me rassure de tomber à 8.4% (comme Pierre Grimbert, en plus) :flower:
 
Valéry K.
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  674
   Âge  :  42
   Date d'inscription  :  12/07/2016
    
                         
Valéry K.  /  Hé ! Makarénine


Nordgia a écrit:
Proust est assez haut en adverbe dis donc ! Mais il est battu par Red-Scarf :mrgreen:
Il poutre même Tolkien en total adjectifs + adverbes. A 29 le total des deux, c'est lui le gagnant. Smile


Ania : Oh, je ne pense pas que prendre en compte ou non les autres éléments change grand chose, franchement... Le camembert "restreint" donne une image synthétique et on devrait très certainement retrouver les mêmes rapports entre les mots, verbes et adverbes, qu'on prenne en compte les déterminants ou non, de toute façon. Smile
http://www.baran-tiefenbrunner.com/
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


C'est sûr, les différences ne devraient pas être énormes, dans la plupart des cas.

Je tenais quand même à faire la remarque parce qu'il doit exister des situations où la comparaison entre livres pourrait quand même être faussée par une utilisation excessive de ces "autres mots", ou au contraire.

Et aussi pour ceux qui auraient mal interprêté les chiffres, comme moi Smile
 
Irvyn
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1449
   Âge  :  30
   Localisation  :  Sous l'éclipse
   Pensée du jour  :  "When gender is a social construct, but being fat is genetics"
   Date d'inscription  :  08/12/2015
    
                         
Irvyn  /  No fun allowed


Il faut toujours voir ces chiffres avec le recul nécessaire. Ces pourcentages ne donnent aucun détail sur la construction des phrases, que ce soit une tendance sur leur longueur, la richesse du vocabulaire ou la pertinence entre le récit et la manière de l'écrire. Nada aussi sur le niveau de langue ou sur la "mise en page", comme la proportion narration / dialogue etc. On pourrait faire tellement de ratio sur la forme, s'en tourmenter au point de nous retirer l'envie d'écrire. Ce genre d'analyse est intéressante à faire, mais ne peut se suffire à elle seule. C'est un bonus dans une analyse d'un texte. Rien ne vaut un œil humain et extérieur pour nous dire ce qui cloche dans la forme.
https://auteurnegora.wixsite.com/necrosang
 
Alice de Castellanè
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1659
   Âge  :  45
   Localisation  :  Avignon
   Date d'inscription  :  05/05/2015
    
                         
Alice de Castellanè  /  Fiancée roide


Merci à vous tous et notamment à Valéry K. pour toutes ces stats super intéressantes ! Je retiens, en ce qui me concerne, qu'il serait bien de revoir un peu ces foutus adverbes, mais sans un faire tout un drame. Si je peux en supprimer quelques uns, et bien, tant mieux. Les adjectifs, je pense que je suis pas trop loin du but, même si on peut bien entendu, toujours mieux faire.

J'aurais aimé savoir pourquoi la romance et la fantasy sont plus haut dans ce ratio adj/adverbes. Je n'arrive pas à comprendre pourquoi scratch
http://alicedecastellane.com/
 
Irvyn
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1449
   Âge  :  30
   Localisation  :  Sous l'éclipse
   Pensée du jour  :  "When gender is a social construct, but being fat is genetics"
   Date d'inscription  :  08/12/2015
    
                         
Irvyn  /  No fun allowed


Citation :
J'aurais aimé savoir pourquoi la romance et la fantasy sont plus haut dans ce ratio adj/adverbes. Je n'arrive pas à comprendre pourquoi scratch

Il s'agit de généralités, ou d'attente particulière. Par rapport à la fantasy, à partir du moment où tu vas introduire des lieux originaux, des espèces et des créatures imaginaires, le lecteur s'attendra à ce que tu les décrives. Si je te dis "lion", tu ne ressens aucun besoin de précision puisque tu visualises déjà très bien, alors que "chimère" en demandera. Tu peux pousser ou non le vice et adopter une démarche très descriptive, presque picturale si l'univers et son esthétique s'y prêtent. Inutile de dire que c'est dans un passage descriptif que nous avons le plus de chance de croiser de l'adjectif. :p
(Je préciserai quand même que la fantasy "classique" nécessite moins de descriptions. Les "elfes", "orcs" et "nains" sont suffisamment bien ancrés dans la culture populaire pour ne pas avoir à passer deux pages de descriptions sur chacun. Mais à l'époque de Tolkien, ces éléments étaient encore à définir.)

Je ne vois pas trop pour la romance. Décrire de manière exhaustive un personnage : oui, pourquoi pas, mais pourquoi ne pas partir du principe que tous les genres sont candidats ? Je ne vois pas trop, pour le besoin de passer par du descriptif. :/
https://auteurnegora.wixsite.com/necrosang
 
Artichaut
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  11
   Âge  :  25
   Localisation  :  Belgique
   Date d'inscription  :  02/06/2017
    
                         
Artichaut  /  Homme invisible


Hello, je viens apporter ma pierre à l'édifice.
En effet, cette année, j'ai eu un cours de linguistique française sur les textes spécialisés et notre professeur nous a d'ailleurs fait des statistiques sur l'utilisation des classes grammaticales dans les textes littéraires et les textes spécialisés. Il avait pour cela utilisé le logiciel "Cordial" si je ne me trompe pas, qui est à la base également un correcteur ...
Je sais que mon professeur de linguistique française utilise "Antidote" comme correcteur, il n'arrête d'ailleurs pas de nous en parler. Cependant, il a utilisé Cordial pour l'analyse, je suppose qu'il est peut-être plus intéressant.
Je suis en train d'essayer de retrouver l'analyse dans mon cours. Mais pour le moment, je ne sais pas du tout où elle se trouve.
Et bien la voilà alors, pour un texte littéraire, il y a généralement:

18,2 à 24,3% de substantifs
4,4 à 5,3% d'adjectifs
13,1 à 14,9% de verbes
4,7 à 7,6% d'adverbes
13,7 à 16,4% de déterminants
9 à 12,7% de pronoms
4,2 à 4,7% de conjonctions
10,5 à 11,9% de prépositions

(Il s'agit évidemment d'analyse exercée sur un corpus de textes prédéfinis donc selon le corpus que vous allez utiliser, le pourcentage va certainement un peu varier)

Voilà, en espérant avoir pu vous aider!
 
Irvyn
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1449
   Âge  :  30
   Localisation  :  Sous l'éclipse
   Pensée du jour  :  "When gender is a social construct, but being fat is genetics"
   Date d'inscription  :  08/12/2015
    
                         
Irvyn  /  No fun allowed


C'est une recette fixe pour cuisiner n'importe quel gâteau ? What a Face
https://auteurnegora.wixsite.com/necrosang
 
Matrix
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  723
   Âge  :  32
   Localisation  :  Gard
   Date d'inscription  :  25/11/2010
    
                         
Matrix  /  Blanchisseur de campagnes


En testant sur le premier tome de la saga de Terry Goudkind : l'épée de vérité, je viens de me rendre compte que les adverbes sont contaminé par tout un tas de mot courant, et nottament les négations : "ne pas", "ne plus" etc

[Langue/Style] % adverbes et adjectifs - Page 3 Sans_t11


Du coup cela fausse toutes les statistiques, là où on peut croire qu'il y a beaucoup d'adverbe, c'est peut etre juste la marque du style de l'auteur qui fait plus de phrase négative que la moyenne...

Du coup y a t-il un moyen simple de juste compter les mots en "emment", ou exclure certains mots d'une catégorie ?
http://rapturestudio.fr
 
Stochastique
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  24
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  05/10/2021
    
                         
Stochastique  /  Homme invisible


Est-ce vraiment important la proportion d'adverbes dans un roman ?

En relisant mes textes, j'ai supprimé pas mal d'adverbe uniquement car ils me paraissaient superflus mais tant que cela est vraiment utile, je pense que la quantité ne doit pas faire oublier la qualité (fluidité de la lecture, plaisir de lecture, précisions des phrases...).

Je ne suis pas certain que ces statistiques aient une signification particulière, surtout que cela dépend surement du genre de l’œuvre.
 

 [Langue/Style] % adverbes et adjectifs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Écritoire-