PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau coffret Ultra Premium ...
Voir le deal

Partagez
 

 La ponctuation... les dialogues...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Leti
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  137
   Âge  :  34
   Pensée du jour  :  On verra.
   Date d'inscription  :  19/11/2015
    
                         
Leti  /  Barge de Radetzky


Bonjour à tous, la ponctuation dans les dialogues m'a toujours posé un épineux problème. confused

Exemple:

Spoiler:

Que mettriez vous devant cette dernière phrase: un autre tiret (sachant que c'est le même personnage qui parle), un guillemet ouvert ou un guillemet fermé.

Plus généralement, mon récit contient souvent ce cas de figure ou un personnage reprend la parole à plusieurs reprises sans être interrompu par les autres, et à chaque fois c'est la même problématique que je me pose...

Merci de vos lumières! Laughing

 
Irvyn
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1449
   Âge  :  31
   Localisation  :  Sous l'éclipse
   Pensée du jour  :  "When gender is a social construct, but being fat is genetics"
   Date d'inscription  :  08/12/2015
    
                         
Irvyn  /  No fun allowed


Des tirets, non pas ceux du 6 mais eux : — (un doigt appuyé sur la touche "Alt", tu composes le "151" sur le clavier numérique et tu relâches)
Toujours des tirets. Aucun guillemet. Ceux-là ne servent que dans la forme anglo-saxonne des dialogues.

Citation :
Elle flotte, ses petites pattes écartées, apparemment très à l’aise dans l’eau.

— Ton nom, c’est Rudi, c’est ça ?

J'acquiesce lentement de la tête, en murmurant « oui ».

— C’est moi qui ai écrit « sauvez-nous » sur ta lettre.

Par contre, le "sauvez-nous" en prend, des guillemets, puisque ce sont des paroles (en l'occurrence des écrits) rapportées.
Avant de finir, il faut faire attention à bien distinguer qui parle et à quel moment. Ici, la logique narrative voudrait que la seconde réplique soit les paroles de "Je". Si la narration ne rend pas les choses assez claires, les incises sont là pour y remédier: "poursuivit-elle", "reprit-elle"...
https://auteurnegora.wixsite.com/necrosang
 
KattEvans
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  144
   Âge  :  27
   Localisation  :  ...
   Pensée du jour  :  "Quand on est dans la merde jusqu'au cou, il ne reste plus qu'à chanter"
   Date d'inscription  :  27/03/2017
    
                         
KattEvans  /  Barge de Radetzky


Bonjour !

Avant on utilisait encore beaucoup les guillemets, mais la présentation des dialogues s'est nettement facilitée !

On utilise un tiret cadratin devant chaque morceau de dialogue et non des guillemets. Voici un tiret cadratin : —.

Les guillemets sont dévolus au discours rapporté au sein d'une phrase de narration ou lorsqu'un personnage rapporte les paroles d'un autre personnage, ou lit à voix haute, par exemple, comme tu l'as fait ici :
Citation :
J'acquiesce lentement de la tête, en murmurant « oui ».

Et comme ça devrait apparaître dans ta dernière phrase pour encadrer "sauvez-nous".

Mais pour le reste des dialogues, on utilise donc un tiret cadratin avant chaque prise de parole. Plus d'ouverture et de fermeture des guillemets Smile (même si ça se fait encore, on le voit vraiment beaucoup plus rarement !)

Pour répondre à ta question, oui il y a un autre tiret avant ton "c'est moi qui..." puisque le dialogue, la parole du personnage, est interrompu par un morceau de narration "J'acquiesce lentement..." (au passage, "acquiescer de la tête" est un pléonasme je crois Smile)

Quant à indiquer que c'est le même personnage qui parle, pense aux incises, du genre "reprit-elle" Smile

Voilà comment ton texte devrait se présenter :

Citation :
Elle flotte, ses petites pattes écartées, apparemment très à l’aise dans l’eau.

Ton nom, c’est Rudi, c’est ça ?

J'acquiesce lentement de la tête, en murmurant « oui ».

C’est moi qui ai écrit « sauvez-nous» sur ta lettre.

J'ai rajouté des guillemets pour encadrer "sauvez-nous", puisque tu rapportes des paroles à l'intérieur d'un dialogue. Sinon ta phrase perd de son sens Smile

Voilà, je ne sais pas si c'est très très clair mon explication mais au moins ton bout de texte est corrigé xD

EDIT : oups, j'ai été devancée, mais je laisse mon message au cas où, deux explications valent mieux qu'une xD
 
OrsonWilmer
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  664
   Âge  :  122
   Date d'inscription  :  05/02/2017
    
                         
OrsonWilmer  /  Hé ! Makarénine


Les guillemets sont toujours d'usage pour les dialogues il me semble.
Il existe trois formes :

1) La forme mixte : tout ce qui est langage parlé est entre guillemets, didascalies comprises, et le changement d'interlocuteur (à partir du 2e) est marqué par un tiret cadratin. Forme la plus classique. Les didascalies doivent rester courtes pour éviter la confusion avec le langage parlé.
Citation :
Elle flotte, ses petites pattes écartées, apparemment très à l’aise dans l’eau.

« Ton nom, c’est Rudi, c’est ça ?

— Oui, dis-je en murmurant tout acquiesçant lentement de la tête. C’est moi qui ai écrit "sauvez-nous" sur ta lettre. »

2) La forme simplifiée tout en tirets cadratins : tous les dialogues sont sans guillemets. Chaque réplique démarre par un tiret cadratin, y compris le premier interlocuteur. Mais les guillemets restent utiles pour un petit morceau de langage parlé au sein d'un passage narratif. Cette forme est pratique pour les mises en scène pas trop riches et complexes. Tout comme la première forme, les didascalies doivent rester courtes.
Citation :
Elle flotte, ses petites pattes écartées, apparemment très à l’aise dans l’eau.

— Ton nom, c’est Rudi, c’est ça ?

— Oui, dis-je en murmurant tout acquiesçant lentement de la tête. C’est moi qui ai écrit "sauvez-nous" sur ta lettre.

3) La forme tout en guillemets : chaque réplique est entre guillemets. Les didascalies sont hors des guillemets. Plutôt répandue chez les anglo-saxons. C'est la forme la plus contraignante typographiquement parlant, puisqu'il faut ouvrir et fermer les guillemets à chaque passage parlé. Cependant, cette forme offre plus de liberté au niveau de la longueur et de la position des didascalies. C'est la forme que je privilégie quand un texte contient des dialogues avec une mise en scène un peu élaborée.
Citation :
Elle flotte, ses petites pattes écartées, apparemment très à l’aise dans l’eau.

« Ton nom, c’est Rudi, c’est ça ? »

« Oui », dis-je en murmurant tout acquiesçant lentement de la tête. « C’est moi qui ai écrit "sauvez-nous" sur ta lettre. »


Dernière édition par yahiko le Mer 26 Avr 2017 - 18:06, édité 3 fois
http://orsonwilmer.fr
 
Leti
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  137
   Âge  :  34
   Pensée du jour  :  On verra.
   Date d'inscription  :  19/11/2015
    
                         
Leti  /  Barge de Radetzky


Super, merci pour ces précisions Very Happy
 
OrsonWilmer
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  664
   Âge  :  122
   Date d'inscription  :  05/02/2017
    
                         
OrsonWilmer  /  Hé ! Makarénine


J'ai rectifié mes exemples car j'avais mal compris ton dialogue (lecture trop rapide sans doute).
http://orsonwilmer.fr
 
Leti
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  137
   Âge  :  34
   Pensée du jour  :  On verra.
   Date d'inscription  :  19/11/2015
    
                         
Leti  /  Barge de Radetzky


J'aime bien la forme simplifiée en tirets cadratins yahiko. Voilà qui va me simplifier grandement les choses... Wink
 
Valéry K.
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  674
   Âge  :  43
   Date d'inscription  :  12/07/2016
    
                         
Valéry K.  /  Hé ! Makarénine


Je te file un lien, qu'une copine a écrit il y a plusieurs années, et que j'ai toujours trouvé plus génial que ce que j'ai pu voir passer entre temps sur le net (même sur des sites plus "sérieux") parce qu'elle explique vraiment toutes les conventions/tous les cas possibles, même les plus particuliers :

Dialogues, tirets et guillemets
http://www.baran-tiefenbrunner.com/
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Bonjour,

Attention à ne pas confondre les guillemets anglais et les chevrons français. L'utilisation des chevrons est parfaitement possible, et se fait encore, ce n'est pas une "manière anglo-saxonne" de présenter le dialogue. Les guillemets anglais sont différents, et s'emploie en effet différemment.
 
Matrix
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  734
   Âge  :  33
   Localisation  :  Gard
   Date d'inscription  :  25/11/2010
    
                         
Matrix  /  Blanchisseur de campagnes


qui utilise autre chose que la version simple des quadratin? c'est vraiment suicidaire de prendre une autre forme si tu veux être bcp lu (voir éditer ^^)
http://rapturestudio.fr
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 La ponctuation... les dialogues...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-