PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-40%
Le deal à ne pas rater :
TOSHIBA 55UA4B63DG – TV LED 4K UHD 55 » à 369,99€
369.99 € 620.54 €
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 

 Auto-édition : les délices de l'administration, les joies de la fiscalité.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Baudelaire
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  24
   Âge  :  71
   Date d'inscription  :  17/12/2021
    
                         
Baudelaire  /  Homme invisible


Verowyn non !
C'est exactement la même chose
tu déclares ton CA et ils taxent.
Je ne vois pas ce qu'il y a de compliqué.
 
MaddyForeigner
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1979
   Âge  :  43
   Localisation  :  Devant mon ordi
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
MaddyForeigner  /  Journal du posteur


Je suis déclarée en tant qu'artiste-auteur mais je lis et je chronique mes lectures depuis 2019 au lieu d'écrire parce que ça me déprime par avance de devoir écrire, déclarer, etc.
Donc ma carrière d'artiste-auteur est au point mort, je ne déclare presque rien et je dépense en livres à la place (BD et mangas principalement). Pop corn

On m'avait répondu à plusieurs reprises sur les réseaux sociaux que si j'engageais un artiste pour les illustrations, ou un graphiste, je le faisais dans le cadre de mon activité. Ça n'a donc rien à voir avec le fait d'aller chez le garagiste, le dentiste ou de payer une assistante maternelle en tant que particulier.
(Je cherche mais je ne retrouve plus les réponses que j'avais reçues. study Ceci étant, c'était que non : on ne peut pas employer, même ponctuellement, des graphistes, des correcteurs, ou qui que ce soit quand on ne possède pas sa propre entreprise ou structure éditoriale, donc quand on n'est pas auto-entrepreneur.)

Ah voilà un début de réponse :
Citation :
ce n'est surtout pas légal, sauf pour un collectif, un auteur - illustrateur ne peut être payé en forfait. sur le site de la SGDL il existe des contrats "type"
Donc quand on veut payer un illustrateur pour réaliser un portrait pour un anniversaire, par exemple, on va payer 300 ou 400 euros, avec facture, et puis voilà.
Mais si on écrit un livre, ce n'est pas légal. On ne peut pas payer au forfait. Il faut un contrat éditorial. Pour l'établir, il faut être éditeur. Donc avoir un statut d'auto-entrepreneur pour s'auto-éditer.

Citation :
Je rejoins un peu ce qui c'est dit plus haut, une rémunération sur le pourcentage des ventes est en générale une procédure presque standard et considérée comme de bon ton.
Pour ce qui est de l'aspect pratique dont vous vous inquiétez en général il est convenu de dates auquelles un total des ventes est évalué pour déterminer le cachet de l'artiste (tous les 1/2/3/... mois, ça c'est un peu vous qui le sentez avec l'artiste) et en général il est de bon ton pour l'éditeur d'envoyez un récapitulatif officiel des ventes et du calcul à ces échéances afin de garder une certaine transparence.
Et petite remarque quand vous disiez que votre illustratrice était 'jeune' et n'avait pas encore le 'titre', il vaux mieux éviter ce genre de considération, si vous l'éditez c'est que son travail mérite un intérêt, et surtout qu'il va potentiellement vous faire gagner de l'argent, elle mérite donc complètement d'être considérer à ce "titre". Comme vous évoquiez qu'elle est jeune, faite bien attention si elle est mineure, vous je ne pense pas que la cession de droit soit aussi simple dans ce genre de cas, avoir un contrat officiel suivant les normes serait préférable pour éviter des déconvenues.

Bref.

Voilà pourquoi je préfère lire.

Payer au forfait un illustrateur ou un graphiste quand on a un statut d'artiste-auteur n'est pas légal. :rain:
 
meganefan
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  456
   Âge  :  21
   Date d'inscription  :  31/03/2021
    
                         
meganefan  /  Pour qui sonne Lestat


MaddyForeigner a écrit:

On m'avait répondu à plusieurs reprises sur les réseaux sociaux que si j'engageais un artiste pour les illustrations, ou un graphiste, je le faisais dans le cadre de mon activité.
Parce que tu as dis "engagé", sous-entendu "embauché", or là tu fait appel à un graphiste pour une couverture, comme si tu faisais appel à un photographe pour un mariage. Pas besoin que toi tu ais un numéro SIRET pour être client d'une prestation de service. Mais si tu embauches quelqu'un ou fais une collaboration donc que tu payes quelqu'un pour un travail dans la durée, tu es considéré comme un "employeur" donc il te faut un SIRET.
 
fabiend
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  602
   Âge  :  42
   Localisation  :  Lens
   Pensée du jour  :  Ce canard est trop lourd ou corrompu
   Date d'inscription  :  30/09/2014
    
                         
fabiend  /  Hé ! Makarénine


J'aimerais bien une source fiable concernant cette affirmation que payer un illustrateur au forfait pour une illustration de couverture n'est pas légal. Dire qu'il y a des contrats-types pour des rémunérations au pourcentage ne veut pas dire que payer au forfait n'est pas légal.

Au-delà de ça, se faire payer sur un pourcentage des ventes dans un contexte d'autoédition, c'est du suicide pour le graphiste, et c'est un nid à emmerdes à la fois pour l'écrivain et pour le graphiste (et je ne parle même pas des aspects administratifs).

D'ailleurs, les maisons d'édition traditionnelles ne le font pas, la plupart du temps elles achètent des licences forfaitaires via shutterstock ou équivalent.

Edit : j'ai l'impression que les personnes qui t'ont répondu pensaient que tu parlais d'illustration de BD ou d'album jeunesse avec des images. Là c'est évidemment très différent, puisque l'écrivain et le graphiste sont co-auteurs de l'oeuvre. Ce n'est pas du tout la même chose, et c'est évidemment plus compliqué à faire en auto-édition.
https://fabiendelorme.fr
 
Verowyn
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  294
   Âge  :  36
   Date d'inscription  :  20/01/2013
    
                         
Verowyn  /  Autostoppeur galactique


Oh, je pense que peut-être ce que la personne voulait dire, c'est que tu ne paies pas juste le travail de réalisation de l'illustration pour une couverture : tu paies aussi la cession de droits pour avoir l'autorisation d'exploiter l'image. Mais ça peut très bien être une somme forfaitaire, réglée en une fois. (Ou une moitié à la commande, une moitié à la livraison, etc.)

À ta place, je me rapprocherais d'illustrateurs, ils doivent avoir l'habitude de travailler avec des auteurs en auto-édition, et je doute que tous leurs clients aient un numéro de Siret. Ils pourront sûrement te renseigner. ^^
(Peut-être @Tiphs si elle passe par ici...)
 
nuit2chine
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1331
   Âge  :  49
   Pensée du jour  :  100HO7+LHO+L100
   Date d'inscription  :  09/03/2019
    
                         
nuit2chine  /  Tentatrice chauve


Bonjour

Maddy, désolée, je ne sais pas, mais je crois que la législation a changé depuis que tu es en autoédition.

Merci Prof pour ce lien. Je l'avais lu. Il est bien écrit qu'on fait sa déclaration au mois d'avril, pas durant l'année en cours.
Bref, j'arrête de m'apitoyer sur mon sort, c'est David contre Goliath ce truc.

Bonne journée.
 
MaddyForeigner
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1979
   Âge  :  43
   Localisation  :  Devant mon ordi
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
MaddyForeigner  /  Journal du posteur


Le statut d'artiste-auteur est apparu l'an dernier.
Le temps passe. Je viens de recevoir une invitation à participer à un salon du livre. Mais je n'en ai plus envie. C'est surtout le problème, je crois. J'aime bien écrire, mais tout le reste, les salons, la fiscalité, la paperasse, ça m'ennuie par avance et on n'a qu'une vie.
Bon courage ! J'espère que tu te sortiras de tout ça.
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Auto-édition : les délices de l'administration, les joies de la fiscalité.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Édition et Autopublication-