PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
 

 [Avis ME] Editions Coëtquen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Tenshi
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  298
   Âge  :  38
   Pensée du jour  :  Sic Parvis Magna
   Date d'inscription  :  15/02/2017
    
                         
Tenshi  /  Autostoppeur galactique


Hello tout le monde, j'aurais besoin de conseils, notamment de personnes ayant déjà publié leurs œuvres.

Je vous explique ma situation : un de mes professeurs m'a conseillé d'essayer de faire publier un texte que je lui ai fait lire. J'ai donc suivi son conseil et ai envoyé mon récit à plusieurs maisons d'éditions (uniquement à compte d'éditeur) grandes, moyennes et petites, par mail et en version papier (une trentaine environ).

Ça fait un peu moins de 2 semaines (voire 1 semaine pour certaines). Je ne m'attendais pas à recevoir de réponse avant quelques mois mais j'ai reçu aujourd'hui un mail de la maison Coëtquen m'informant qu'elle souhaitait publier mon récit.

Je ne sais pas ce que je dois faire car j'aurais souhaité avoir plus de retours avant de prendre une décision.

Que me conseillez-vous de faire? Pensez-vous que je puisse me permettre de leur demander de patienter un peu?

D'ailleurs, si quelqu'un a déjà publié chez Coëtquen, je serais ravie d'en savoir plus...

Merci d'avance. cheers
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  8
   Âge  :  32
   Date d'inscription  :  15/07/2015
    
                         
Carole8  /  Magicien d'Oz


Oui, tu peux (et même tu dois) leur demander d'attendre, c'est tout à fait normal de ne pas se précipiter sur le premier éditeur qui dit oui (surtout après seulement deux semaines). S'ils veulent publier ton texte maintenant, il n'y a pas de raison pour que ça change dans trois mois. Il vaut donc mieux patienter et voir si d'autres maisons d'édition se manifestent. Tu ne seras pas le premier à faire ça.
Entre temps tu peux commencer à discuter avec eux pour savoir s'ils veulent publier ton texte en l'état, s'ils estiment qu'il faudra le retravailler et si oui à quels niveaux (et s'ils veulent que tu le retravailles, est-ce qu'ils te proposent de signer un contrat tout de suite ?)
Sinon, je ne connais pas cette maison, mais renseigne toi bien, lis des extraits de livres qu'elle publie, vois si ses ouvrages sont présents dans certaines librairies ou seulement en ligne, etc...
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3544
   Âge  :  44
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Sang-Chaud Panza


De ce que je vois sur placedeslibraires, cette maison est peu présente en librairie.

Je dirais que ce qui est dommage, c'est d'avoir envoyé "en vrac" à toutes les tailles de maisons. Le mieux est de commencer par les grosses, et, au minimum un mois après, les moyennes, puis 1 mois de plus plus tard, les petites.

Tu peux contacter les maisons à qui tu as envoyé pour leur annoncer que "ton texte a reçu une réponse positive, mais que vous étiez  mon choix favori, avez-vous eu l'occasion de lire mon manuscrit ?" (ou un truc du genre).

En parallèle, demander un délai à Coetquen un contrat-type, en leur disant que tu attends encore des réponses...


Dernière édition par Florence_C le Ven 24 Fév 2017 - 23:44, édité 1 fois


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Florence a tout bien dit Wink 
Leur site me donne une mauvaise impression d'amateurisme, les couvertures aussi, et ils semblent très mal distribués (donc ton livre ne sera pas visible en librairie) Donne la chance à ton manuscrit d'être remarqué par une autre ME, relance les autres !
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Pareil que les autres : les couvertures font un peu amateur, ils ont l'air mal distribués (presque uniquement en version numérique), et puis réponde si rapidement, c'est curieux... ils disent répondre entre 5 jours et 2 semaines, quand les autres mettent des mois ! curieux curieux...
En + si on cherche un peu on voit que la maison n'a pas de salarié, donc le patron est seul à tout lire (à moins qu'il n'ait des bénévoles ?..).
Et puis ils semblent proposer 10% de droit d'auteur, en livre imprimé ça va, mais en numérique 10% c'est vraiment peu je trouve, d'autant qu'ils semblent vendre surtout en numérique (puisque peu distribués)...

Bref, à toi de voir, mais je dirai de remercier pour leur prompte réponse, et dire que tu attends les autres...
 
Tenshi
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  298
   Âge  :  38
   Pensée du jour  :  Sic Parvis Magna
   Date d'inscription  :  15/02/2017
    
                         
Tenshi  /  Autostoppeur galactique


Merci pour vos réponses. C'est ma première expérience avec le monde de l'édition et je ne veux pas prendre de décision hâtive pour avoir ensuite des regrets...
 
Emsi
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  48
   Âge  :  68
   Localisation  :  Entre Bretagne et Sarthe
   Date d'inscription  :  16/02/2020
    
                         
Emsi  /  Petit chose


Bonjour, au cas où ce message puisse servir à d'autres (car depuis le message originel de 2017, de l'encre a coulé sous les pots) : il y a des avis très positifs sur Coetquen ici
https://www.forum-mda.com/t6647-Avis-sur-Co-tquen-Editions.htm

Personnellement, je reconnais à cet éditeur le mérite d'une présentation claire, et d'un contrat (de plus, mis en ligne; ce qui est rare !) qui dit bien les choses et n'est pas du tout odieux pour l'auteur (contrairement à beaucoup).

Certains s'offusquent de leur taux à 10% pour le numérique ? On peut certes s'en offusquer si on s'appelle Machin-Chose qui vend à 100 000 exemplaires, et avec retirages, là on sera écouté. Mais quand on es t un illustre inconnu, ne faut-il pas plutôt considérer que cette première édition est une carte de visite, et avoir en tête que BEAUCOUP d'éditeurs font bien moins que 10 % ?
Chez beaucoup c'est 5%, qui deviennent 2, 5 % sur les droits dérivés poche répartis à (50% pour l'auteur et à 50% pour l'éditeur, lequel, si la collection poche appartient à son groupe, va donc récupérer une partie des droits, CQFD !!!).
Et ne font pas de différence entre le taux de rémunération papier et numérique.
En ne faisant pas non plus cette différence, Coetquen se situe dans la moyenne, mais au moins, lui c'est 10%.

Et au moins, son contrat est légal puisqu'il stipule un traitement à part du numérique, alors que beaucoup, sans doute pas au courant de l'ordonnance de 2014 qui revoit les contrats d'édition, continuent à inclure le numérique dans la cession des droits, en continuité de la phrase sur "les supports futurs, prévus ou imprévisibles" (ou ce genre de phrase qui n'a aucune valeur juridique)

Quant à la rapidité de la réponse : pauvres éditeurs, ils vont s'arracher les cheveux si on leur reproche à la fois des délais trop longs, et des délais trop... courts !!!!!
Sur ce dernier point, il est tout simplement permis de penser que sur le lot de manuscrits reçus, même nombreux, un premier coup d'oeil, très rapide, suffit à juger d'une écriture catastrophique ou d'une teneur hors ligne éditoriale. Après ce premier tri, il reste peu de choses. Et sur le fait que "il n'y ait qu'une personne" : en effet un éditeur peut être seul au poste de commande mais avoir néanmoins de bon "lecteurs amateurs" en qui il a confiance, et qui lui assurent un retour rapide de leurs impressions. Parce que là aussi, il faut savoir que certains "comités de lecture" annoncés comme tels sont bien souvent le ou la secrétaire, la femme ou l'homme de ménage, le ou la concierge ou un bon copain lecteur éclairé. Donc là encore, Coetquen, selon moi, ne fait pas dans l'esbroufe. Un bon point.

J'espère que ces considérations pourront aider à réfléchir sur l'éventuel retour que vous ferait un éditeur, celui-ci ou un autre.
Excusez les éventuelles coquilles ou fautes d'inattention, je repars au bulot et ma relecture a tété un survol.
 
Emsi
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  48
   Âge  :  68
   Localisation  :  Entre Bretagne et Sarthe
   Date d'inscription  :  16/02/2020
    
                         
Emsi  /  Petit chose


Il y a aussi ce lien, ou "Yannick", de chez Coetquen s'explique (ça date, il a refait son site depuis, mais j'aime bien la teneur de son propos). Là encore, ça ne sent pas le roussi selon moi. (je viens de refuser une offre d'édition nettement plus contestable)
https://nouveaux-auteurs.actifforum.com/t790-cotquen-ditions-compte-d-diteur
 
BoiséeNoire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  883
   Âge  :  20
   Localisation  :  Québec
   Date d'inscription  :  22/02/2020
    
                         
BoiséeNoire  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Habituellement, autour de 10%, c'est pour le papier... où il y a l'impression à payer, le distributeur physique... En numérique, y'a beaucoup moins de frais. C'est pour ça qu'on s'attend généralement à du 30% (un peu plus ou un peu moins, je dirais entre environ 20% et 35%) sur le numérique.

Sinon, chez une toute petite ME, j'ai déjà vu du 30% sur du papier ! Même si c'est loin, très loin, d'être la norme. Donc, 10% sur le numérique, c'est très petit...

Sinon, le site internet de la ME et les couvertures ne sont toujours pas très enchanteurs même trois ans plus tard... ça ne m'encourage pas (moi qui accorde beaucoup d'importance à la présentation).

Autrement, je ne connais pas cet éditeur, donc je ne me prononcerai pas davantage ! Par contre, fais attention, Emsi, tu vas te faire taper les doigts par les modos/admins pour le double-post Wink
 
Emsi
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  48
   Âge  :  68
   Localisation  :  Entre Bretagne et Sarthe
   Date d'inscription  :  16/02/2020
    
                         
Emsi  /  Petit chose


:mrgreen: Merci, j'enfile vite mes gants blindés pour protéger mes doigts et je jure de passer par "éditer" la prochaine fois.
Pour les frais liés au numérique, bien sûr les éditeurs (et tout de même pas mal d'articles objectifs ici et là) mettent en avant un travail de promotion différent de celui du papier, et donc un certain investissement pécuniaire. Ce n'est pas aussi schématiquement "tout bénef". Je n'ai pas de certitude vu que je ne connais pas le monde de l'édition, mais par nature je pense toujours que les choses ne sont jamais aussi simples qu'elles le semblent
Sinon, en me relisant, et bien que n'aimant pas du tout cette espèce d'escargot marin, j'ai adoré ma coquille "je retourne au bulot" !
 

 [Avis ME] Editions Coëtquen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication :: Maisons d'Édition-