PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
 

 [ classification ] Sous-genres de la SF = Space Opera, Planet Opera, Space Fantasy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Séléné.C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  13484
   Âge  :  46
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Quand j'ai commencé les Errances Galactiques, j'étais tellement ignare en termes de genre que le terme Space Opera m'a été donné par les JE sur le topic commentaire.
Ces derniers jours, j'ai découvert, à l'occasion d'un appel à texte, qu'elles se classent en fait en "Space Fantasy". Ou en tous cas, en a une composante (c'est assez discret, mais quand même important).
Ah bon...

Du coup, je me demande =
> est-ce que Planet Opera et Space Fantasy sont des distinctions fréquemment effectuées par les editeurs ?
(celui-là a l'air d'y tenir, malheureusement pour moi, mais...)
> est-ce que je suis la seule à n'avoir jamais entendu parler de ces termes ?

Bref... Je suis encore très loin de l'étape éditoriale, mais cet AT m'a donné à réfléchir, quoi
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Irvyn
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1449
   Âge  :  30
   Localisation  :  Sous l'éclipse
   Pensée du jour  :  "When gender is a social construct, but being fat is genetics"
   Date d'inscription  :  08/12/2015
    
                         
Irvyn  /  No fun allowed


Eh bien.. Pour moi, ça tient plus d'une bête distinction de genres sur des appellations proches et non contradictoires. Comme on pourrait classer LOTR dans la high fantasy, la sword and sorcery ou encore l'epic fantasy. Tellement d'appellations ont été introduites afin d'isoler un concept. Mais un texte en utilise souvent plusieurs, d'où la confusion possible et la possibilité de glissement entre différentes appellations.
Space fantasy renvoie à de la fantasy dans l'espace (pour faire simple x)), dans une alchimie entre fantasy et SF.
Planet opera se concentre plus précisément sur une planète et en développe l'histoire, les peuplades etc.
Une fine nuance existe alors, oui. De là à séparer les deux... Si l'on s'en réfère à Dune, le texte est classé science fantasy, alors que pourtant, il collerait plus à l'idée de planet opera.
Chipotage chipotage What a Face
https://auteurnegora.wixsite.com/necrosang
 
Séléné.C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  13484
   Âge  :  46
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


D'après la page Wikipédia, la Space Fantasy se rapport à l'intervention de surnaturel dans l'histoire, et comprend par exemple Star Wars.

Dans les Errances, il y a deux choses qu'on peut rapprocher de ça
la première se rapporte à une théorie d'un savant de leur passé à eux (mais impossible pour nous). Théorie un brin portée en légende à force qu'on arrive pas à la vérifier
la seconde n'est expliquée que par un phénomène de chamanisme


La question que je me pose c'est celle des éditeurs
par exemple, celui-là refuse le Space Fantasy (pas de pot)
Comment faudra-t-il présenter le bébé?
Faudra-t-il faire de prime abord le distingo ? ou pas ?
Est-ce que ces sous-genre de sous-genre ne risquent pas de les embrouiller ?
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Azaby
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  565
   Âge  :  23
   Date d'inscription  :  13/09/2015
    
                         
Azaby  /  Gloire de son pair


Séléné.C a écrit:
D'après la page Wikipédia, la Space Fantasy se rapport à l'intervention de surnaturel dans l'histoire, et comprend par exemple Star Wars.

Dans les Errances, il y a deux choses qu'on peut rapprocher de ça
la première se rapporte à une théorie d'un savant de leur passé à eux (mais impossible pour nous). Théorie un brin portée en légende à force qu'on arrive pas à la vérifier
la seconde n'est expliquée que par un phénomène de chamanisme


La question que je me pose c'est celle des éditeurs
par exemple, celui-là refuse le Space Fantasy (pas de pot)
Comment faudra-t-il présenter le bébé?
Faudra-t-il faire de prime abord le distingo ? ou pas ?
Est-ce que ces sous-genre de sous-genre ne risquent pas de les embrouiller ?

Je ne pense pas que les éditeurs t'en voudront pour une petite zone de flou à ce niveau :p

Tout ce que tu risques, au pire, c'est de recevoir un petit "votre manuscrit ne correspond pas à notre ligne éditoriale", qui ne t'aura rien coûté (sauf de l'argent, si envoi papier :p ). Au contraire, certaines appellations risqueraient d'"enfermer" ton texte dans une image préconçue par l'éditeur... à mon sens il faut laisser respirer le livre et se présenter un peu lui-même aux éditeurs plutôt que de lui coller l'étiquette la plus précise possible sur le front Smile
En ligne
 
Irvyn
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1449
   Âge  :  30
   Localisation  :  Sous l'éclipse
   Pensée du jour  :  "When gender is a social construct, but being fat is genetics"
   Date d'inscription  :  08/12/2015
    
                         
Irvyn  /  No fun allowed


Eh bien... Je ne saisis plus vraiment la question. x)
La Planet Opera est une division de la Space Fantasy (que les anglo-saxons nomment Space Opera, qui renvoie exactement à la même chose).
D'ailleurs, chez eux, la distinction n'existe pas. Space Opera faisant le taf. C'est dire à quel point nous, francophones, nous faisons chier avec la terminologie Razz
J'aurais tendance à dire, du coup, que si un éditeur n'accepte pas la Space Fantasy, il n'acceptera pas non plus la Planet Opera. Mais bon, tu sais ce qu'on dit souvent : sur un malentendu...
https://auteurnegora.wixsite.com/necrosang
 
Séléné.C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  13484
   Âge  :  46
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Mouais...

Le plus simple sera de "risquer le coup" et point c'est tout.


Subdivision = ben... je sais pas.
Toutes ce histoires de genre, ça me paume toujours de toute façon


Smile merci tous les deux Smile
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Ombelle
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  223
   Âge  :  36
   Date d'inscription  :  13/12/2014
    
                         
Ombelle  /  Autostoppeur galactique


Pour moi space fantasy égale "histoire dans l'espace avec de la magie"
et planet opera "histoire se déroulant sur une planète autre que la Terre"
Donc si la magie existe sur ta planète, ton histoire est à la croisée des deux genres.
 
Séléné.C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  13484
   Âge  :  46
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Bah... Les Errances se situent
> tableaux 1 & 8-9-10 = base militaire 99M
> tableaux 2, 5-6 = Terre
> tableaux 3-4 = diverses spatiocités
> tableau 7 = un vaisseau flibustier
Donc, pas trop de "planète autre que la Terre"

La magie est très discrète, aussi. M'enfin, elle est là.
De toute façon, comme dit plus haut : je n'aurai qu'à démarcher en "space opera" et point barre.
http://scriptorium2.canalblog.com
 

 [ classification ] Sous-genres de la SF = Space Opera, Planet Opera, Space Fantasy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-