PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : où commander le coffret ...
Voir le deal
64.99 €

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 

 Qu'est-ce qui fait l'originalité d'un texte selon vous?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Enirtourenef
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2176
   Âge  :  26
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Enirtourenef  /  Crime et boniment


Effectivement c'est un peu différent Smile
https://enirenrekhtoues.blogspot.com/
 
Rodolphe m
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  167
   Âge  :  41
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  20/11/2013
    
                         
Rodolphe m  /  Tycho l'homoncule


Pour ma part, je pense que l'originalité d'un texte vient avant tout du ton de l' auteur. A mon sens, toutes les histoires ont déjà été racontées (Amour, guerre, sexe,pouvoir...) et ce qui donne de l'originalité à un texte est la façon dont l'auteur réussira à poser un oeil neuf sur le sujet ;-)
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Citation :
 je crois que pour la recherche de l'astuce on est sur quelque chose de très précis, sur un moment donné, alors que la recherche d'originalité (du moins telle que la question a été posée) me donne plus l'impression/sensation d'une recherche d'originalité globale, sur l'ensemble d'un univers, avec des concepts jamais développés, ou jamais développés de telle ou telle manière par exemple.

Oui je te rejoins Melgane, disons que ton propos permet de faire une distinction entre "la recherche d'un univers original", le choix conscient à mon sens, et "l'originalité" d'une œuvre que j'entendais comme singularité et qui à mon sens s'exprime sans anticipation ou contrôle et n'est pas le fait d'un seul "ingrédient".



Citation :
C'est bien possible! Je me demande si ça ne vaudrait pas un fil de discussion à part, qu'en penses-tu?


Qu'à la base je passais juste pour une petite minute de contradiction Very Happy
Comment-allons-nous arriver à bâtir nos œuvres originales, avec tout ça...
Plus sérieusement, je n'en ai aucune idée, dans le sens de "je n'ai aucune idée du comment se présenterait la chose, et avec quelle perspective, dans l'idée de quelle démonstration", mais si toi tu en as une idée etc...c'est toujours instructif de toute façon.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Avoir une grande culture générale peut aider par contre. Et accessoirement avoir un minimum étudié la littérature, histoire de savoir tout ce qui a déjà été essayé par le passé, et donc ne pas faire du déjà vu sans le savoir.

Edit: j'ai écris ça en réaction à la première page, j'avais pas vu sur mon petit téléphone que deux pages avaient déjà été noircies sur le sujet ^^)
 
Latour
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5
   Âge  :  43
   Date d'inscription  :  29/01/2017
    
                         
Latour  /  Magicien d'Oz


Est-ce l’auteur qui est original ou ses écrits ?
Dans le premier cas et dans un contexte d’écriture, l’originalité ne peut arriver que par la mise en place d’un style unique, qui s’attache à l’individu.
Dans le deuxième cas, l'originalité pourra apparaître dans le scénario, le fil rouge autour duquel va s'enrouler ton histoire.
En ce qui me concerne, il ne faut pas chercher à être original, il faut chercher à être efficace.
Pour savoir si un film est bon, il ne faut pas le regarder, il faut l'écouter les yeux fermés. La musique et les dialogues solliciteront ton imagination et aideront ton cerveau à recréer les scènes.
Cet objectif est plus difficile à atteindre en littérature. Il n'y a pas de musiques, pas d'images pour aider le lecteur dans son travail de reconstruction.
Mais on dispose d'autres outils, la rhétorique, la force des personnages (ne pas hésiter à exagérer les traits de caractères), les dialogues, la description de l'environnement....
http://latourselivre.blogspot.fr
 
Fassar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  47
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  19/11/2016
    
                         
Fassar  /  Petit chose


Merci pour toutes vos réponses! Fat Jesus, je n'ai pas affirmé que si on n'écrit pas quelque chose d'original, on ne sera jamais un grand écrivain...
J'ai plutot posé cette question pour plutot savoir la place que chacun sur ce forum donne au mot "original" dans l'écriture.
Mais, je me rappelle une dissertation à l'école où on nous disait que les gens qui n'ont rien créé mais qui IMITENT bien les autres sont des génies.
Serais-tu du même avis que l'auteur de cette citation?
http://my-storyblog.com/
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


que quand je le lis je me dis "c'est original" sans avoir besoin de mener une étude comparative ou une analyse approfondie pour le constater.
 
Enirtourenef
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2176
   Âge  :  26
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Enirtourenef  /  Crime et boniment


La question ne m'est pas destinée mais je vais me permettre d'y répondre quand même (au lieu de bosser mon enquête orale haha Razz).
Le terme "imiter" me pose un problème mais c'est normal, c'est le terme clef du sujet de dissert', c'est à partir de lui que l'on est censé nuancer (ou pas, mais c'est le terme clef en tout cas).

Si on parle d'imiter les autres auteurs... il faut voir si l'on parle d'imiter une histoire (et on risque le plagiat) ou d'imiter une méthode. Mais au final on s'inspire de toute façon de ce que l'on connaît (en termes de lieux, de personnes, de religions, de langues, de vêtements, de musique, d'animaux, etc.) et parmi ce que l'on connaît il y a ce qui a été fait avant nous dans notre branche : la littérature. Et quand on aime ou admire un auteur on a envie de faire comme lui (ou alors on a envie de faire comme lui pour avoir le même succès). Mais l'imitation non sublimée c'est du recopiage, du réchauffé, et ça n'intéresse personne (enfin à mon sens pas grand monde).

Si dans "les autres" on parle des "autres gens" eh bien... je dirais que le centre d'une histoire c'est quand même les personnages (une même histoire avec des personnages aux caractères différents ne donne pas forcément la même chose). Et pour faire de bons personnages il faut des personnages qui sonnent vrai. Et pour des personnages qui sonnent vrai il faut des émotions qui sonnent vrai. Et pour des émotions qui sonnent vrai il faut imiter les gens. Parce que l'on créer beaucoup de choses en s'inspirant de ce que l'on connaît (des religions, des animaux, l'Histoire de notre univers, des lieux...) mais on ne peut pas créer les émotions humaines : on ne peut que les restituer en, précisément, imitant.

Après, je parle plutôt pour la fantasy... mais les personnes qui inscrivent leur histoire dans le monde réel ont beaucoup plus que moi l'injonction à la restitution (d'une place, d'un café, d'une situation politique, d'une rue, de la vie de tous les jours (téléphone, radio, télé, bus, etc.)). Ce qui nous amène à penser la "création de la restitution". Et je ne peux pas aller plus loin parce que je n'ai pas d'expérience dans l'écriture des choses du monde réel donc je n'ai pas vraiment idée des difficultés auxquelles on peut être confronté, donc je laisse volontiers mes camarades poursuivre ! Wink
https://enirenrekhtoues.blogspot.com/
 
Fassar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  47
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  19/11/2016
    
                         
Fassar  /  Petit chose


MELGANE a écrit:
Après, je parle plutôt pour la fantasy... mais les personnes qui inscrivent leur histoire dans le monde réel ont beaucoup plus que moi l'injonction à la restitution (d'une place, d'un café, d'une situation politique, d'une rue, de la vie de tous les jours (téléphone, radio, télé, bus, etc.)). Ce qui nous amène à penser la "création de la restitution". Et je ne peux pas aller plus loin parce que je n'ai pas d'expérience dans l'écriture des choses du monde réel donc je n'ai pas vraiment idée des difficultés auxquelles on peut être confronté, donc je laisse volontiers mes camarades poursuivre ! Wink

Rassure-toi, MELGANE! Toi et moi, on a une écriture pareille. Moi, mes genres préférés sont la fantasy et le fantastique.

http://my-storyblog.com
Le blog des écrivains et scénaristes débutants.

***

AZUR a écrit:
Avoir une grande culture générale peut aider par contre. Et accessoirement avoir un minimum étudié la littérature, histoire de savoir tout ce qui a déjà été essayé par le passé, et donc ne pas faire du déjà vu sans le savoir.

La culture générale est très importante. Meme dans les concours de cinéma, elle est beaucoup évaluée d'ailleurs.
Mais, AZUR, ne penses-tu pas que tous les thèmes ont déjà été traités et qu'on le veuille ou non il y aura un peu de déjà vu dans notre histoire?
(Je m'adresse à tout le monde ici pas seulement à AZUR) Ne pensez-vous pas que ce qui permet de différencier les histoires d'aujourd'hui seraient l'angle sur lequel le thème est abordé? Je veux dire que 10.000 personnes peuvent parler du thème de la Vengeance ou de l'Amour mais que chacun aborde ce thème de sa propre manière. Que chacun y apporte sa propre vision du monde. N'est-ce pas cela que les gens appelleraient "ORIGINALITE"?

http://my-storyblog.com
Le blog des écrivains et scénaristes débutants.

EDIT modération : j'ai fusionné le double-post. Bisous !


Dernière édition par Fassar le Mar 21 Fév 2017 - 2:06, édité 1 fois
http://my-storyblog.com/
 
Enirtourenef
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2176
   Âge  :  26
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Enirtourenef  /  Crime et boniment


Si, tout à fait, bien évidemment ! Les thèmes à traiter sont restreints : vengeance, amour, confiance, amitié, trahison, liberté, égalité, compassion, etc... au final ils sont relativement peu, donc oui, ça dépend de l'angle et de ce que l'on veut dire et de la manière dont on démontre, évidemment.
https://enirenrekhtoues.blogspot.com/
 
Fassar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  47
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  19/11/2016
    
                         
Fassar  /  Petit chose


Melgane a écrit:
Les thèmes à traiter sont restreints : vengeance, amour, confiance, amitié, trahison, liberté, égalité, compassion, etc... au final ils sont relativement peu, donc oui, ça dépend de l'angle et de ce que l'on veut dire et de la manière dont on démontre, évidemment.

Merci Melgane pour ta réponse! Au fait, tu as un joli blog...

http://my-storyblog.com
Le blog des écrivains et scénaristes débutants.
http://my-storyblog.com/
 
Enirtourenef
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2176
   Âge  :  26
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Enirtourenef  /  Crime et boniment


De rien Smile
Merci Smile
https://enirenrekhtoues.blogspot.com/
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Il faut avoir une bonne intrigue pas déjà vue, et si l'intrigue est bonne, il faut être à sa hauteur. Je dis ça car personnellement par moments, je trouve qu'une partie d'un chapitre est un peu au-dessus de ma league, je me trompe j'espère, mais voilà, quand on a une excellente idée elle ne peut pas être bâclée trop vite... je te donne un exemple d'un roman excellent mais qui, je trouve, a été bâclée : le papillon des étoiles, Werber Bernard. je dis ça car il y a des points qu'il aurait pu beaucoup beaucouuup approfondir... !
Il y a aussi l'originalité dans le style qui peut prendre le dessus, je te donne l'exemple de Danser au bord de l'abîme, de Grégoire Delacourt. J'ai adOoOoré ce roman pour son style et pour l'histoire aussi, mais l'idée d'adultère n'a pas été abordée pour la première fois dans un roman
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Fassar a écrit:
Bonjour! J'ai une question. Selon vous, si l'on veut devenir un grand écrivain ou scénariste, que doit-on faire pour se démarquer des autres? Qu'est-ce qui fait l'originalité d'un texte ou d'un écrivain selon vous? Et quelle est votre définition du mot "original"?


Je crois qu'on est au original à partir du moment où on assume les particularismes de notre façon de penser, peu importe le vécu. Le vécu, c'est comme le scénario, on trouve toujours quelqu'un qui peut s'en approcher. Alors que les pensées, comme le style, nous démarquent encore un peu plus. Ce serait donc plutôt aller en soi-même pour partager notre regard plutôt qu'une posture artificielle. Cela-dit, il y a des postures qui sont réellement éclairantes sur certaines failles de l'humain. Mais en général, il faut juste être honnête. Je dis pas de raconter sa vie. Je dis de parler honnêtement. Sur les autres, sur une curiosité, sur tout. Ça donne du relief et de la profondeur. Ça incite à dépasser la caricature et les stéréotypes fadasses.

Paradoxalement, c'est en développant le fil de nos instincts qu'on se retrouve avec un livre avec une valeur intrinsèque qui n'est pas dû à l'imagination du lecteur, mais dans lequel il peut se retrouver et s'étonner de la justesse novatrice du propos exprimé.
Ça implique, encore une fois, de l'honnêteté, c'est à dire, de regarder les choses bien en face et à notre façon. Ou de ne pas en parler si on n'en est pas capable.
 
Enirtourenef
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2176
   Âge  :  26
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Enirtourenef  /  Crime et boniment


Julien Kraque a écrit:
Ça implique, encore une fois, de l'honnêteté, c'est à dire, de regarder les choses bien en face et à notre façon. Ou de ne pas en parler si on n'en est pas capable.

Tu veux dire que l'on ne peut pas écrire sur ce que l'on ne connaît pas ou que l'on ne doit pas écrire sur quelque chose si l'on ne peut pas être honnête avec nous-mêmes en le faisant ?
https://enirenrekhtoues.blogspot.com/
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Qu'est-ce qui fait l'originalité d'un texte selon vous?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-