PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : où commander le coffret ...
Voir le deal
64.99 €

Partagez
 

 Accent Espagnol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Loulyss
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  33
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  16/01/2015
    
                         
Loulyss  /  Petit chose


Hòlà!

Bonjour tout le monde. Je sais que la question est souvent posée, en particulier pour l'anglais. Mais d'après vous, quelle est la meilleure manière de représenter un accent à l'écrit, sans utiliser le coup de bluff: "....... " Dit-il avec un très fort accent  ....

Pour un exercice scolaire, la classe de ma sœur doit écrire une pièce imaginative avec pour thème : [i]dialecte et accent[/i]. L'idée est donc de trouver une manière originale de faire parler des personnages a l'écrit sans perdre leurs intonations d'origine. Un peu à la manière de Tremblay qui donne l'accent québécois à ses protagonistes au travers du tic de langage et d'expression. Ma Chère Alouette de sis, a sélectionné l'accent espagnol, et comme une aînée aimante, je lui ai gentiment dit de se débrouiller toute seule, pour la regarder se noyer comme la grande fille qu'elle est ! - Si elle a vraiment des problèmes, j'interviendrais, mais elle est plutôt doué, donc pas d'inquiétude -

Dans tous les cas, je trouvais l'idée intéressante, et je me suis dit que ce serait enrichissant de poser ce petit exercice lycée à une communauté pleine de talent littéraire.

Comment représente l'accent espagnol, au travers du dialogue ? - Les paris sont lancés -
 
Latour
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5
   Âge  :  43
   Date d'inscription  :  29/01/2017
    
                         
Latour  /  Magicien d'Oz


On peut représenter l'accent sous sa forme phonétique mais cela ne facilite pas la lecture. D'autre part si un espagnol lit ton texte, il pourrait trouver cela un peut trop stéréotypé voir péjoratif. Imagine la lecture d'un texte avec des dialogues "cw'éole" de français d'outre-mer.
Si dans une histoire tu as un personnage espagnol, tu peux utiliser les idiomatiques, les expressions ou les onomatopées propre à son pays ou sa région.
En Espagne on dira "sans se décoiffer" pour les "doigts dans le nez".
On dira également "Pataplum" pour "Badaboum".

Maintenant si tu tiens absolument à faire paraître les accents, bien à toi de rouler les "r".
http://latourselivre.blogspot.fr
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13988
   Âge  :  47
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


En français, on accentue toujours sur la fin du mot.
En espagnol, pas forcément.
C'est un truc qui me hérisse quand j'entends un/e speaker/ine prononcer un mot espagnol en plein milieu d'une phrase française. = ce pauvre mot est accentué à la française, déformé, écrasé. Il perd toute sa musicalité. Beurk.
Le R espagnol et la jota espagnole, c'est très beau. Le N tilté également...
Ce sont des particularités  importantes et connues
Mais la façon d'accentuer, variable selon la forme des mots, c'est sûrement important aussi
par contre... comment retranscrire les accentuations, je ne sais pas.
Juste que... Pour moi, l'accent espagnol, il est plus dans les accents que dans les R
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Valéry K.
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  674
   Âge  :  43
   Date d'inscription  :  12/07/2016
    
                         
Valéry K.  /  Hé ! Makarénine


A l'écrit, je ne vois pas trop comment marquer un accent à part la perception qu'en ont les personnages ou des erreurs de langage...
J'ai eu le cas il y a quelques temps avec le brésilien (portugais, donc, pas espagnol) et j'ai traduit l'accent par la perception qu'en ont les personnages : c'est eux qui parlent de ce qu'ils entendent, et par des phrases à la syntaxe pas tout à fait "françaises", du fait que le personnage brésilien ne parle pas super bien français. J'ai en particulier cherché autour de moi quelqu'un connaissant bien le brésilien pour revoir avec lui ces erreurs syntaxiques : qu'elles soient bien adaptées à ce qu'il pourrait être fait par un brésilien. Et après, entrent en compte l'histoire, les personnages...  il n'est pas nécessaire d'en mettre partout : à partir du moment où les infos sont données au lecteur, ce sera lui qui imaginera l'accent ensuite.

Tiens, je viens de rechercher ce que j'ai écrit, pour illustrer. Voici quelques exemples :
Citation :
You…, commença-t-elle, cherchant comment expliquer ce qu’elle voulait en anglais.
Mais Flávio l’interrompit :
– Je comprends…
Elle posa son regard sur lui, le voyant plisser les lèvres, comme s’il hésitait sur un mot, puis il précisa :
– Le langue français : je comprends.
Elle sourit. Son accent était délicieux – à couper au couteau mais là résidait tout son charme.
Ou :
Citation :
– Qu’est-ce que tu veux ?
Il était conscient que son accent était marqué, mais il avait passé suffisamment de temps à apprendre le français avec Mike pour se savoir compréhensible.
Ou, pour un exemple de difficulté à s'exprimer :
Citation :
– J’ai vu, aussi, expliqua-t-il, ne suscitant qu’une expression perdue.
– Quoi ?
– Les photos. Paul m’a…
Il chercha ses mots.
– Il a ouvert le salle pour moi, après… un spectacle.
http://www.baran-tiefenbrunner.com/
 
Juliette n'avait pas peur
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  6212
   Âge  :  39
   Localisation  :  home alone
   Date d'inscription  :  18/09/2008
    
                         
Juliette n'avait pas peur  /  Iphigénie in a bottle


Séléné.C a écrit:
En français, on accentue toujours sur la fin du mot.
En espagnol, pas forcément.
C'est un truc qui me hérisse quand j'entends un/e speaker/ine prononcer un mot espagnol en plein milieu d'une phrase française. = ce pauvre mot est accentué à la française, déformé, écrasé. Il perd toute sa musicalité. Beurk.
Le R espagnol et la jota espagnole, c'est très beau. Le N tilté également...
Ce sont des particularités  importantes et connues
Mais la façon d'accentuer, variable selon la forme des mots, c'est sûrement important aussi
par contre... comment retranscrire les accentuations, je ne sais pas.
Juste que... Pour moi, l'accent espagnol, il est plus dans les accents que dans les R

Magique Laughing
http://lenuageetlecendrier.com/
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13988
   Âge  :  47
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Que veux-tu, Pandé...
A moins de placer, comme en espagnol, les accents tonique...
Mais sur les "E" français, un accent n'a pas le même sens, donc, il est difficile d'imaginer une réplique en français où on aurait posé des accents espagnols
(surtout que l'accent tonique espagnol n'est indique que lorsqu'il est irrégulier, alors que là, il s'agirait de les placer systématiquement)

C'est con, mais c'est comme ça. J'aime bien la musicalité espagnole ♫
http://scriptorium2.canalblog.com
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Accent Espagnol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-