PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
 

 Y a comme une Bogue (roman jeunesse) en auto-publication

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Leti
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  137
   Âge  :  32
   Pensée du jour  :  On verra.
   Date d'inscription  :  19/11/2015
    
                         
Leti  /  Barge de Radetzky


Bonjour, le premier tome de ma série illustrée pour la jeunesse Y a comme une Bogue est disponible sur le site Thebookedition Smile


Y a comme une Bogue (roman jeunesse) en auto-publication Premie10


FICHE TECHNIQUE
   

   Titre: Y a comme une Bogue - Tome 1: Deux amis
   Auteur : Matilda Milliau
   Type: roman
   Genre  :pour enfants

   Editeur: Auto-édité
   Nombre de pages: 107  
   Dimensions: 21x14,8
  Disponible en format papier ou électronique sur
http://www.thebookedition.com/fr/deux-amis-p-346360.html
   [b]Livre-Voyageur : NON


   


Y a comme une Bogue (roman jeunesse) en auto-publication Quatri10


Extrait:

   



   
La Rencontre

   

   
Cette année-là cependant, ne sera pas une année ordinaire pour moi.

J'ai dix ans et depuis le quatre septembre, je suis entré dans la classe des plus grands. J'ai un nouveau professeur, un vieux chien avec des poils de moustache sombres et raides qui s’appelle Mr Barbet. Il passe  pour être un peu sévère, mais en fait il est surtout très exigeant pour le travail. Avec soulagement, j'ai appris que cette année-là, Mr Barbet ne nous ferait pas faire de patin à roulettes.

Le troisième jour après la rentrée des classes, je me rends comme à mon habitude à l’école, empruntant une allée où de grands marronniers étalent leur feuillage palmé et fauve, et je donne des grands coups de pied dans les bogues vertes et épineuses qui sont tombées par terre afin d’en faire sortir les marrons.

A un moment, je sens que quelque chose s’accroche par derrière, dans les poils de ma queue.

Je me retourne.

C’est une grosse bogue. Une bogue pleine de piquants, avec des petits yeux marron…et qui me parle.

Elle demande :

« Tu vas à l’école?

Je suis un peu effrayé, parce que je n'ai jamais vu une bogue parler et me regarder avec de petits yeux marron. Je réussis malgré tout à répondre:

– oui.

Celle-ci est vraiment grosse, pour une bogue. Ses piquants sont très serrés, d’une couleur gris avec des taches vertes qui sont en fait des morceaux de mousse.

En plus de ça…c’est très étrange. La bogue est habillée. Elle porte un pull épais de couleur violet, rose et vert.  Je tire un peu pour essayer de la décrocher mais sans succès. Fichus poils!

« Je peux venir avec toi? demande la bogue qui ne prête pas attention à mes efforts.

– Euh…oui. Mais tu sais, la rentrée, c’était il y a trois jours…
– Ils n’ont pas voulu de moi à la rentrée. Ils ont dit que mes notes à l’école n’étaient pas suffisantes pour que je rentre au Cours d’Admission. Mais si je viens avec toi, peut-être qu’ils m’accepteront.

Je n'ai jamais entendu parler du "Cours d'Admission"... moi, je suis entré au Cours moyen... et je trouve curieux qu’une bogue ait pu avoir des « notes à l’école », mais après tout, pourquoi pas?

– Très bien d’accord. Mais d’abord, tu ne pourrais pas te décrocher?
– Oh oui, pardon je suis désolée...

Il s’ensuit un quart d’heure assez pénible pendant lequel nous essayons tous les deux de décrocher les poils de ma queue qui se sont emmêlés dans ses piquants.
Puis j'ai l’idée d’ouvrir mon cartable et d’en sortir une paire de ciseaux, je coupe les poils trop longs en quelques minutes et nous nous rendons à l’école. Je regarde ma montre.

– Dépêchons-nous, il ne faut pas qu’on soit en retard! Sinon, je vais me retrouver avec des lignes à copier et toi, tu ne pourras même pas entrer!

Et je me mets à courir. La grosse bogue me suit.

– Attends…attends!

Elle a de très courtes jambes et elle s’essouffle très vite, beaucoup plus vite que moi. En fait c’est la première fois de ma vie que je rencontre quelqu’un qui est plus lent que moi à la course. Pour le coup je m'en sens flatté, même si c'est un peu facile... Mais je préfère n’en rien laisser paraître. Je m'arrête à plusieurs reprises sur le chemin de l’école pour l'attendre.

Quand nous arrivons à l’établissement qui est tout de briques orange, la sonnerie vient juste de retentir. Nous nous engouffrons dans la porte qui, par chance, n’est pas gardée. Nous nous rendons dans la cour où tous les élèves se sont alignés en rangs bien délimitées, en attendant l’arrivée de leurs professeurs.

Nos camarades nous regardent passer avec de drôles d’airs. Je crois entendre une voix amusée chuchoter: «Tiens, Rudi amène un éléphant ». Nous passons derrière les rangées et je retrouve la mienne, et me place derrière deux de mes camarades de classe que je connais  pour être turbulents et moqueurs. La bogue vient m'y rejoindre.

« C’est ici le Cours d’Admission? demande-t-elle.

Mes deux camarades, devant nous, l'entendent et ils ricanent bruyamment. Le premier jauge la grosse bogue de son regard moqueur.

– Cours d’Admission… C'est quoi, un cours pour se faire "Admettre"? C’est la cantine qui ne va pas « t’Admettre », ils auront peur de ne pas avoir assez à manger pour toi!
– Ici, on est au cours Moyen, précise son copain.
–"Cours moyen..."(La grosse bogue baisse le nez) C'est ça, je ne me souvenais plus...

Puis elle se tait, parce que Mr Barbet vient d’apparaître et toute la rangée d’élèves s’ébranle pour le suivre. Je remarque alors que la silhouette de ma nouvelle amie est plutôt incongrue, toute rondelette, et que tous les jeunes chiens paraissent minces à côté d'elle.
Mr Barbet nous emmène dans la salle de classe. Au moment d'entrer, je m’attends à ce que notre maître fasse des difficultés à laisser entrer  une grosse bogue. Je passe quelques secondes à me creuser la tête pour trouver une histoire à lui raconter, mais déjà il lance, en fronçant ses gros sourcils poilus et noirs :

– Eh bien, qu’est-ce que tu fais ici, toi? Ce n’est pas ici, ta classe!

Mais la bogue dit : « J’ai un papier, Monsieur. »

Et elle sort le papier en question de son cartable, et le tend au professeur. Celui-ci le lit, paraît contrarié, se balance d’avant en arrière sur ses jambes, puis dit :
« C’est bon pour cette fois ci. Mais ce midi, tu viendras avec moi chez la directrice. »
Et donc mon amie entre dans la salle de cours et s’assied à côté de moi, à une table qui se trouve dans les dernières rangées. Les élèves nous regardent à présent d’un air curieux et se chuchotent des choses à l’oreille. Je surprends quelques regards ironiques. Je sais que ceux-là se moquent de ses kilos en trop.
Mr Barbet élève la voix pour demander le silence, et toutes les têtes se tournent vers lui.



   
   


   
   
   
 
Séléné.C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  13010
   Âge  :  46
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Bonjour....

C'est un peu surprenant, ce grand extrait sur fond blanc (même si c'est façon page)


Y a comme une Bogue (roman jeunesse) en auto-publication Formul10
Le formulaire et les explications sont derrière le clic...
Si cela t'intéresse, bien sûr
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Leti
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  137
   Âge  :  32
   Pensée du jour  :  On verra.
   Date d'inscription  :  19/11/2015
    
                         
Leti  /  Barge de Radetzky


Je trouvais ça plus agréable à lire sous cette forme... Smile c'est super cette idée de catalogue, je viens de t'envoyer le formulaire par mp
 
Séléné.C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  13010
   Âge  :  46
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Ah ? je n'ai rien reçu...
scratch Y'a un bug ? ou une bogue...
(à moins que tu aies envoyé via l'adresse du blog...)


Fond blanc = sur page ordinateur, c'est un peu lumineux.
Sinon, oui, c'est sympa, niveau concept. Ca donne une idée.
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Leti
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  137
   Âge  :  32
   Pensée du jour  :  On verra.
   Date d'inscription  :  19/11/2015
    
                         
Leti  /  Barge de Radetzky


Une erreur de ma part... :mrgreen: voilà c'est corrigé
 
Séléné.C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  13010
   Âge  :  46
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Reçu les deux MP

(salon et fiche)

Smile
http://scriptorium2.canalblog.com
 

 Y a comme une Bogue (roman jeunesse) en auto-publication

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication :: Après publication-