PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau coffret Ultra Premium ...
Voir le deal

Partagez
 

 [Structure] Mise en forme d'un dialogue au téléphone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Marengo
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  20
   Âge  :  36
   Date d'inscription  :  18/10/2016
    
                         
Marengo  /  Homme invisible


Premier message pour poser une question de forme. Il s'agit de mettre en forme, pour un roman, une conversation téléphonique dont sont retranscrites les paroles d'un seul interlocuteur. Je souhaite que cela apparaisse bien comme un dialogue, avec des cadratins donc.

Premier essai :
Citation :
- Allo ?
- ...
- Ah bonjour, tu es toujours en vacances ?
- ...
- Quatre semaines, c'est vraiment royal !
C'est bof, bof. Et assez rapidement très lourd les "..." C'est une méthode qui, je crois, s'utilise pour du théâtre. Si elle est effectivement efficace pour un script de théâtre, elle ne me parait pas visuellement adapté pour un roman, particulièrement si le dialogue est long.

Deuxième essai :
Citation :
- Allo ? ... Ah bonjour, tu es toujours en vacances ? ... Quatre semaines, c'est vraiment royal ! ...
C'est une méthode que j'ai vu sur le net, sur ce texte le personnage en question faisait en plus des commentaires à une tiers personne à côté d'elle. Je trouve ça confus, plus proche du monologue que du dialogue, et cela me parait difficile de garder l'attention d'un lecteur sur une conversation un peu plus long.

Une autre façon de faire ?
 
Moïra
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2950
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  13/10/2016
    
                         
Moïra  /  qui murmure à l'oreille des planctons


Tu peux faire comme dans La Chute et faire un paragraphe non interrompu par des points de suspension à tout bout de champ, comme cela :
Albert Camus, La Chute a écrit:
On nous apporte enfin notre genièvre. À votre prospérité. Oui, le gorille a ouvert la bouche pour m’appeler docteur. Dans ces pays, tout le monde est docteur, ou professeur. Ils aiment à respecter, par bonté, et par modestie. Chez eux, du moins, la méchanceté n’est pas une institution nationale. Au demeurant, je ne suis pas médecin. Si vous voulez le savoir, j’étais avocat avant de venir ici. Maintenant, je suis juge-pénitent. Mais permettez-moi de me présenter : Jean-Baptiste Clamence, pour vous servir. Heureux de vous connaître. Vous êtes sans doute dans les affaires ? À peu près ? Excellente réponse ! Judicieuse aussi ; nous ne sommes qu’à peu près en toutes choses. Voyons, permettez-moi de jouer au détective. Vous avez à peu près mon âge, l’œil renseigné des quadragénaires qui ont à peu près fait le tour des choses, vous êtes à peu près bien habillé, c’est-à-dire comme on l’est chez nous, et vous avez les mains lisses. Donc, un bourgeois, à peu près ! Mais un bourgeois raffiné ! Broncher sur les imparfaits du subjonctif, en effet, prouve deux fois votre culture puisque vous les reconnaissez d’abord et qu’ils vous agacent ensuite. Enfin, je vous amuse, ce qui, sans vanité, suppose chez vous une certaine ouverture d’esprit. Vous êtes donc à peu près... Mais qu’importe ? Les professions m’intéressent moins que les sectes. Permettez-moi de vous poser deux questions et n’y répondez que si vous ne les jugez pas indiscrètes. Possédez-vous des richesses ? Quelques-unes ? Bon. Les avez-vous partagées avec les pauvres ? Non. Vous êtes donc ce que j’appelle un saducéen. Si vous n’avez pas pratiqué les Écritures, je reconnais que vous n’en serez pas plus avancé. Cela vous avance ? Vous connaissez donc les Écritures ? Décidément, vous m’intéressez.
https://www.instagram.com/manon_lag1/
 
Plume d'elle
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2311
   Âge  :  38
   Localisation  :  Au milieu de mes personnages
   Pensée du jour  :  Ecris donc au lieu de traîner sur le forum !
   Date d'inscription  :  17/05/2015
    
                         
Plume d'elle  /  Guère épais


Si tu ne fais pas répondre l'interlocuteur, je pencherais pour ta deuxième solution. Le texte de Camus (même s'il s'agit d'un auteur reconnu) n'est pas des plus lisibles.
Si ta crainte, c'est d'ennuyer le lecteur, alors il faut supprimer au maximum tout le dialogue inutile genre "allo, comment ça va". Par exemple, les trois phrases que tu donnes en exemple ne semblent pas très importantes à l'histoire. En gardant seulement l'essentiel, tu garderas aussi l'attention du lecteur.
 
Nedjma
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  903
   Âge  :  32
   Pensée du jour  :  Pantagruélisme : vous entendez que c'est certaine gaieté d'esprit confite en mépris des choses fortuites
   Date d'inscription  :  01/08/2015
    
                         
Nedjma  /  Bile au trésor


Je rejoins Plume d'elle : tu n'es pas obligé de tout dire. Tu peux couper avec des passages où tu reprends la narration en main, où tu décris la gestuelle du personnage ou ses pensées.
Et ce que tu dis, tu n'es pas obligé de le mettre au discours direct. L'indirect libre fait souvent plus naturel. Le narrativisé permet d'aller plus vite.
https://evadezulier.wixsite.com/website
 
Marengo
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  20
   Âge  :  36
   Date d'inscription  :  18/10/2016
    
                         
Marengo  /  Homme invisible


Merci pour vos avis Smile

En insistant un peu dans mes recherches, il semble que le le plus académique soit de créer un silence lors de la réponse à distance, sans vraiment d'autres règles. Pour ça, ce sont les points de suspensions qui seraient d'usage, voir même entre crochets ou parenthèses (comme un passage coupé dans une citation), ce qui permet de ne pas confondre  avec des points de suspension de fin de phrase (phrase interrompue, non finie, etc).
Et en tout cas c'est ce que je considère le plus facile à lire. Cool


Exemple 1 :


Ou selon:



Après bien sûr, il faut, comme tout le monde l'a remarqué, faire la part des choses et ne pas surcharger le dialogue de détails inutiles.  Mais ça c'est tout l'art de raconter une histoire Wink et en effet ça permet d'arranger les choses. Par contre je ne voudrais éviter l'excès inverse, que la forme m'impose le fond.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Il me semble avoir souvent lu la conversation téléphonique de la même façon qu'un dialogue normal genre :
Citation :
- allo ?
- Salut c'est Germaine, comment ça va ?
- Oh ça va, je sors tout juste ma main du cul d'une poule.
- Ah ta poule farcie c'est la meilleure du pays !

Je pense que la plupart du temps ce genre de dialogue téléphonique est dans les bouquins rédigés avec un narrateur à la première personne. Probablement car on vit l'histoire directement au travers des yeux du personnage principal et que lorsqu'il téléphone on entends la conversation avec lui d'une certaine façon.
 
Gary.D
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  102
   Âge  :  33
   Date d'inscription  :  19/09/2015
    
                         
Gary.D  /  Barge de Radetzky


Hmm, de toutes vos manières de faire, ma préférée est celle-ci :

Citation :
- Allo ? ... Ah bonjour, tu es toujours en vacances ? ... Quatre semaines, c'est vraiment royal ! ...

Mais si le dialogue est long, je rajouterais du descriptif. Par exemple :

Citation :
- Allo ? ... Ah bonjour, tu es toujours en vacances ?
Sans lâcher le téléphone, je me laisse choir sur le canapé.
- Quatre semaines, c'est vraiment royal !... Ah oui vraiment ?...
Oh mon dieu ! Je me redresse tout à coup, l'oreille vissée à l'appareil.
- Attend attend, pour de vrai ? C'est génial !

Voilà, quelque chose dans ce goût-là.
 
Valéry K.
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  674
   Âge  :  43
   Date d'inscription  :  12/07/2016
    
                         
Valéry K.  /  Hé ! Makarénine


Gary.D a écrit:
Hmm, de toutes vos manières de faire, ma préférée est celle-ci :

Citation :
- Allo ? ... Ah bonjour, tu es toujours en vacances ? ... Quatre semaines, c'est vraiment royal ! ...

Mais si le dialogue est long, je rajouterais du descriptif. Par exemple :

Citation :
- Allo ? ... Ah bonjour, tu es toujours en vacances ?
Sans lâcher le téléphone, je me laisse choir sur le canapé.
- Quatre semaines, c'est vraiment royal !... Ah oui vraiment ?...
Oh mon dieu ! Je me redresse tout à coup, l'oreille vissée à l'appareil.
- Attend attend, pour de vrai ? C'est génial !

Voilà, quelque chose dans ce goût-là.
Amen.
Je me préparais justement (en lisant les premiers posts) à dire la même chose. ^^
Bref, ça me semble aussi être l'option la plus fluide à lire.
http://www.baran-tiefenbrunner.com/
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 [Structure] Mise en forme d'un dialogue au téléphone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-