PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 

 [Avis ME] Evidence Editions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Naiki a écrit:
Et l'auteure avec qui je suis amie et qui publie chez Evidence c'est Lara-Game Auteure avec Désinhibition: Apprends-moi tome 1.

Aucune présence en librairie, en tout cas :
https://www.placedeslibraires.fr/livre/9791034800391-desinhibition-lara-game/

Plusieurs lecteurs se plaignent de nombreuses fautes restantes.

Puis sa couverture, je suis désolée, mais elle fait vraiment amateur.


 
MaddyForeigner
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1961
   Âge  :  42
   Localisation  :  Devant mon ordi
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
MaddyForeigner  /  Journal du posteur


J'ai reçu un jour un message d'un contact FB pour me demander de l'aide car elle était en train de corriger un manuscrit bourré de fautes d'orthographe et qu'elle finissait par avoir des doutes par rapport à certaines fautes, à force d'en voir. Or je suis professeur de français. J'ai répondu à ses questions. Pas grand-chose mais au fil de la discussion, j'ai appris qu'elle travaillait bénévolement pour Évidence édition.

Donc oui, il doit rester de nombreuses fautes puisque le travail de correction consiste seulement à faire enlever les fautes d'orthographe par des bénévoles.
 
MaddyForeigner
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1961
   Âge  :  42
   Localisation  :  Devant mon ordi
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
MaddyForeigner  /  Journal du posteur


Naiki a écrit:
C'est bien joli de me dire de creuser mais franchement je ne sais pas où chercher et puis c'est bien sympa de s'auto-éditer mais quand on a pas un sous en poche on fait comment ? On fait la manche ?

Chez Erato c'est vite vu l'éditrice n'en as que pour sa collection romance, le reste est pas vraiment visible et à ce que j'ai entendu, si tu en vas pas dans son sens ben vaut mieux t'accrocher.

Pour la poésie, tu peux rester chez Évidence. De toute façon, ça ne se vend pas. À part Hugues Facorat et Évidence, effectivement... ou un blog.

Mais pour ton roman, tu peux l'améliorer et le proposer ailleurs. Surtout un roman d'amour.

Mais bon. Après, c'est aussi une question de feeling. Si tu penses que pour une première expérience éditoriale, Evidence peut t'apporter satisfaction, pourquoi pas ? C'est à toi de voir si tu aimes leurs couvertures, si un tirage à cent exemplaires pour tes amis et quelques dédicaces te suffit...
Mieux vaut Évidence qu'Edilivre. Mieux vaut Edilivre que les comptes d'auteur à 2000 euros. Et mieux vaut une ME bien diffusée avec tirage à 1000 exemplaires qu'Evidence. Mais il y a des auteurs heureux dans toutes les ME.

(Désolée pour le double post depuis mon téléphone portable. Un peu compliqué de citer au milieu du précédent.)
 
sosotess
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  450
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  19/09/2013
    
                         
sosotess  /  Pour qui sonne Lestat


Tout à fait, Maddy. Il en faut pour tout le monde.

Personnellement, il ne me faut pas moins qu'une ME consciencieuse, qui travaille avec des correcteurs sérieux (même si, étant une adepte des concours d'orthographe, mon roman pourrait s'en passer, surtout après moult relectures), des graphistes et des illustrateurs de talent, qui diffuse et distribue dans les librairies, qui participe à des salons et dédicaces et qui propose des tirages convenables, même aux auteurs de premiers romans.

Mais libre à chacun de se tourner vers un éditeur qui ne relira pas (ou mal) le texte, fera une couverture cheap avec un titre quasi illisible, qui se contentera de mettre le livre en ligne sur Amazon et consorts et n'organisera aucun événement pour s'assurer que l'ouvrage se vende.

Tout dépend de ce qu'on attend d'une expérience éditoriale.
 
MaddyForeigner
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1961
   Âge  :  42
   Localisation  :  Devant mon ordi
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
MaddyForeigner  /  Journal du posteur


Rebelle, Évidence, Sharon Kena, Anyway, Erato, Dreamcatcher, L'Ivre-Book, Nats éditions, Boz'Dodor, Something Else Éditions, Lune Ecarlate, Reines-Beaux, NUM éditeur, les editions numériques... voire Milady et HQN numérique.

Qu'est-ce qui différencie ces ME les unes des autres finalement ? La question mériterait presque un topic.

Il y a eu des réussites, d'ailleurs, des titres ou des auteurs qui ont émergé.

Mais on parle souvent de maisons à compte d'auteur, de maisons à compte participatif et de maisons à compte d'editeur. Or il y a de plus en plus de ME essentiellement numériques, le plus souvent sans tirage ou à la demande. Quelle place / quel crédit leur accorder ? Est-ce l'avenir, une autre forme d'édition ou un échec programmé ?

Rebelle existe toujours là où les éditions du Riez étaient distribuées et diffusées.

 
Naiki
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  23
   Âge  :  37
   Localisation  :  Suisse '' VALAIS POWER ''
   Date d'inscription  :  23/01/2017
    
                         
Naiki  /  Homme invisible


Alors déjà m'entendre dire '' Tu peux rester chez Evidence de toute façon la poésie se vend pas ''.

Merci beaucoup, ça me donne vachement envie de continuer à rester ici.. Après pour ce qui est de la présence en librairie, Erato c'est pareil, beaucoup de maison d'édition fonctionne de la sorte, c'est imprimé à la demande mais maintenant j'attend de recevoir un contrat type de chez Evidence pour voir ce que ça donne.

Je voulais trouver une maison chez qui je puisse publier tout les gens que j'écris car si je dois en avoir 3 franchement ça va être galère.

En plus en étant en Suisse c'est encore plus pénible de chercher car chez moi c'est clair que je ne percerais jamais même avec mon roman d'amour lol alors chercher une ME en france pour moi c'est comme chercher une aiguille dans une botte de foin mdr

Je prend tout les conseils qu'on me donnera mais me faire démoralisée non. Si quelqu'un souhaite m'aiguiller dans ma recherche c'est avec plaisir.

Bonne journée à tous !
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3544
   Âge  :  44
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Sang-Chaud Panza


Coucou Naiki,
Je suis en Suisse aussi.
Je te conseillerais de chercher, au contraire, des maisons spécialisées, quitte à en avoir plusieurs.
La multiplication des collections dans une maison débutante n'est généralement pas bon signe.
Pour ton roman d'amour, il y a de nombreuses petites maisons avec une bonne réputation. Et d'autres plus grosses, HQN en tête.
Ne te décourage pas, surtout.


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
Naiki
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  23
   Âge  :  37
   Localisation  :  Suisse '' VALAIS POWER ''
   Date d'inscription  :  23/01/2017
    
                         
Naiki  /  Homme invisible


Bien sûr que je me décourage car voir que les deux seules maisons à m'avoir répondu pour l'instant sont celles qu'il faut à tout prix fuir, je me dis que peut-être je n'ai pas tellement de talent..

J'ai un recueil avec 50 poèmes que j'aimerais vraiment publier et partager mais si je dois tomber sur une maison qui va le publier et ne me faire aucune publicité à quoi ça va me servir.. Et puis avec cette clause de préférence dans certains contrat c'est la mort si je veux publier mon roman d'amour ou mon recueil érotique ailleurs..

Aujourd'hui Flo je me sens complètement perdue et terriblement naïve car je ne sais plus à qui faire confiance..
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3544
   Âge  :  44
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Sang-Chaud Panza


Je passe en MP pour ne pas pourrir le fil...


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
Naiki
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  23
   Âge  :  37
   Localisation  :  Suisse '' VALAIS POWER ''
   Date d'inscription  :  23/01/2017
    
                         
Naiki  /  Homme invisible


D'accord
 
MaddyForeigner
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1961
   Âge  :  42
   Localisation  :  Devant mon ordi
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
MaddyForeigner  /  Journal du posteur


J'écris de la poésie. Ce n'est ni gentil ni méchant. C'est un constat : la poésie ne se vend pas.
Donc peu importe l'éditeur, à moins de convaincre Cheyne, Cadex ou le Castor Astral. Même les concours de poésie sont payants (il faut envoyer des chèques pour participer) sauf celui des Adex.

J'ai gagné trois concours nationaux en 2013 (dont celui de la prose poétique des Flammes vives), j'ai un recueil publié chez Hugues Facorat. Il ne s'est absolument pas vendu. Je n'ai jamais eu de droits d'auteur. Donc peu d'exemplaires, oui...

 
Naiki
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  23
   Âge  :  37
   Localisation  :  Suisse '' VALAIS POWER ''
   Date d'inscription  :  23/01/2017
    
                         
Naiki  /  Homme invisible


Et donc tu ne me conseilles pas cet editeur c'est ça que tu veux me dire ?

Et tu continues à en écrire ? Tu as trouvé un autre éditeur ?

Oui je savais depuis le départ que la poésie n'était pas super vendeuse même si la mienne est plutôt de la poésie moderne je dirais mais bon voilà.
 
MaddyForeigner
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1961
   Âge  :  42
   Localisation  :  Devant mon ordi
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
MaddyForeigner  /  Journal du posteur


Non. Peu importe avec qui tu signes. Je te conseille même Hugues Facorat : voir son recueil de poèmes publié gratuitement est déjà très bien.
Pour te donner une idée : j'ai participé en 2013 au concours "Flammes vives". Il faut envoyer un chèque de 10 euros et 1 euro par poème pour participer, mais comme c'est un concours reconnu, chaque année, des centaines de poetes participent. J'ai gagné la flamme d'or dans une des six catégories et mon poème a donc fait partie de la vingtaine de poèmes retenus sur des centaines de poèmes reçus (plus de 500 dans une des catégories).
C'est tout ce que j'ai gagné en payant 15 euros.
Est-ce que l'anthologie a été lue ? Est-elle devenue un best-seller ? Bien sûr que non.
Des concours tels que celui-ci, il y en a chaque année, dans toute la France. Les poetes paient pour être (peut-être) publiés dans un recueil collectif.

Il existe pourtant quelques éditeurs reconnus : Cheyne, le Castor Astral, Cadex, le temps des cerises.
Très peu d'élus.
Il y a énormément de poètes. Un site comme Sitaudis avec des poèmes sélectionnés et publiés en ligne en donne une idée. Il doit y avoir cent fois plus de poètes que de lecteurs de poésie.
Beaucoup de maisons d'édition... à tirage confidentiel, de revues aussi.

Je continue à en écrire. Je les mets sur le net, sur Facebook, sur les forums. C'est gratuit. Au moins. Je suis un peu lue.

Mais j'écris aussi des albums jeunesse, des nouvelles (ça ne se vend pas beaucoup non plus) et maintenant un roman. À la base, je suis plutôt poète. Mais vendre 100 exemplaires d'un recueil, c'est déjà très bien là où c'est un mauvais score pour un roman.
 
paty
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  331
   Âge  :  40
   Date d'inscription  :  19/05/2014
    
                         
paty  /  Tapage au bout de la nuit


Naiki a écrit:
C'est bien joli de me dire de creuser mais franchement je ne sais pas où chercher et puis c'est bien sympa de s'auto-éditer mais quand on a pas un sous en poche on fait comment ? On fait la manche ?

Chez Erato c'est vite vu l'éditrice n'en as que pour sa collection romance, le reste est pas vraiment visible et à ce que j'ai entendu, si tu en vas pas dans son sens ben vaut mieux t'accrocher.

S'il y a autant d'auteurs auto-édités, c'est bien parce que justement, tu peux publier sans débourser une seule pièce de monnaie. Amazon prend une commission sur tes ventes, c'est tout. Pas de frais d'impression pour toi. Tu mets en ligne et tu attends. Tu fais un peu de com autour de toi et voilà. Reste à te trouver un correcteur et faire ta couv. Vu que c'est de la poésie, niveau correction, c'est pas le plus compliqué, tu devrais pouvoir trouver deux trois personnes bonne en français dans ton réseau pour t'aider. Au pire des cas, cherche les viviers de poètes pour t'aider. Ensuite pour la couv, un titre et une arabesque peuvent largement suffire.
On est plusieurs à te dire que de toute façon, ce n'est pas la poésie qui se vendra le plus. Donc ME ou pas, autant garder tes droits et le tenter solo avant.

Tu me dis que tu ne sais pas où creuser. On est plusieurs ici même déjà à te dire que nous ne confierions pas notre manuscrit chez eux, c'est déjà pas rien ! Et que ce soit Coline, Valery, Flo ou moi, on a, je pense, assez de recul pour t'avertir. Et on t'a même donné un lien sur un retour d'expérience négatif !
Va voir les auteurs édités chez Evidences, dont le livre est déjà sorti. Tu prends le catalogue Evidences, va les chercher en mp sur facebook et tu leurs demandes : sont-ils contents d'être chez eux ? Reproposeraient-ils un manuscrit chez eux ? la ME a-t-elle répondu à leurs attentes ? Tu expliques ton cas et voilà. Tu sauras.
http://jeunesecrivains.superforum.fr/t36114-creations-infographi
 
paty
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  331
   Âge  :  40
   Date d'inscription  :  19/05/2014
    
                         
paty  /  Tapage au bout de la nuit


MaddyForeigner a écrit:
Rebelle, Évidence, Sharon Kena, Anyway, Erato, Dreamcatcher, L'Ivre-Book, Nats éditions, Boz'Dodor, Something Else Éditions, Lune Ecarlate, Reines-Beaux, NUM éditeur, les editions numériques... voire Milady et HQN numérique.

Qu'est-ce qui différencie ces ME les unes des autres finalement ? La question mériterait presque un topic.

Il y a eu des réussites, d'ailleurs, des titres ou des auteurs qui ont émergé.

Mais on parle souvent de maisons à compte d'auteur, de maisons à compte participatif et de maisons à compte d'editeur. Or il y a de plus en plus de ME essentiellement numériques, le plus souvent sans tirage ou à la demande. Quelle place / quel crédit leur accorder ? Est-ce l'avenir, une autre forme d'édition ou un échec programmé ?

Rebelle existe toujours là où les éditions du Riez étaient distribuées et diffusées.


C'est une réflexion que j'ai mené durant deux ans et à laquelle j'ai trouvé ma réponse personnellement : dorénavant mes prochains ouvrages seront en auto-édition tongue
http://jeunesecrivains.superforum.fr/t36114-creations-infographi
 

 [Avis ME] Evidence Editions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication :: Maisons d'Édition-