PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Coffret Pokémon Ultra Premium Dracaufeu 2022 en ...
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 [Structure] Arc narratif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
The Big Lebowski
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  648
   Âge  :  42
   Pensée du jour  :  J'espère que la roue tourne va bientôt tourner...
   Date d'inscription  :  15/01/2016
    
                         
The Big Lebowski  /  Hé ! Makarénine


Bonjour à tous,

Je profite de quelques instants de répit entre 2 packs de bières et 2 matchs de foot de l'euro pour solliciter votre aide.

Je vais me lancer dans une série en trois tomes ( ni héroic fantasy, ni vampires, ni  de savoie...).
Je n'arrive pas à trouver grand chose d'intéressant sur l'arc narratif qui, me semble-t-il, doit former la trame d'une série.
Pour un roman "one shot" j'écris de façon classique en trois "actes" : exposition avec élément déclencheur, action avec point culminant, et résolution.
Dans une série, peut on écrire de cette façon ? Enfin bref, j'ai besoin d'aide.
Merci d'avance.

P.S : merci de ne pas me déranger pendant les matchs...
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Very Happy tu peux faire comme un one shot mais en bcp plus long. 

Ou alors trois one shot mais avec un fil conducteur qui lie les trois Smile
 
Lolo
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  602
   Âge  :  34
   Localisation  :  Montréal, Québec
   Date d'inscription  :  21/10/2014
    
                         
Lolo  /  Hé ! Makarénine


Écris une trilogie de la même manière que tu écrirais un roman « one shot », et remplace les « actes » par des tomes.

Sinon, étrange de se lancer dans une série sans savoir sur quoi ? Si tu n'arrives pas à trouver quelque chose d'intéressant, ça fera des romans pas intéressants. À moins de n'avoir pas compris ton message...

Je te conseille de trouver une bonne histoire, de la bonne action, de la bonne intrigue, avant de penser à le découper en tant de tomes.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Sujet déplacé et étiqueté ; ceci n'a rien d'une fiche technique. Merci de lire les règles de chaque section avant de poster.
 
Gemili
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  345
   Âge  :  28
   Pensée du jour  :  Ferme les yeux juste une seconde et tu verras qu'en fait, tu n'en as rien à faire.
   Date d'inscription  :  07/12/2015
    
                         
Gemili  /  Tapage au bout de la nuit


Pourquoi raisonner dans ce sens ? soit tu penses à une histoire qui, par sa taille et son contenu peut tenir trois tomes, soit tu pars du principe que tu n'en fais qu'un et tu constates à la réalisation que plus serait mieux.
 
Plume d'elle
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2311
   Âge  :  38
   Localisation  :  Au milieu de mes personnages
   Pensée du jour  :  Ecris donc au lieu de traîner sur le forum !
   Date d'inscription  :  17/05/2015
    
                         
Plume d'elle  /  Guère épais


En tant que lectrice, ce que j'aime dans les histoires avec plusieurs tomes, c'est que chaque livre ait sa propre histoire (avec situation initiale, déclencheur, actions, résolution) et que l'ensemble de la saga forme une histoire dont chaque tome apporte un élément.
 
The Big Lebowski
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  648
   Âge  :  42
   Pensée du jour  :  J'espère que la roue tourne va bientôt tourner...
   Date d'inscription  :  15/01/2016
    
                         
The Big Lebowski  /  Hé ! Makarénine


Je vais être plus précis.

En fait, j'ai déjà écris le premier tome et j'ai les grandes lignes des 2 autres. J'ai envoyé le manuscrit en septembre dernier à quelques maisons d'édition et je n'ai rien écris depuis concernant cette série. Récemment, une maison m'a contacté et mon manuscrit passe en comité de lecture (composé d'enfants). Les premiers retours (fiches de lecture des enfants) sont très encourageants. Je sais bien que mon manuscrit ne sera pas accepté en l'état mais cela m'a remis le pied à l'étrier pour le retravailler.

Problème, je ne me sens pas assez armé techniquement. Doit-il y a avoir des points culminants à chaque tome. Le héro doit-il réussir un objectif à chaque tome? Peut-on finir un tome sur un climax et laisser le lecteur dans l'expectative?... Je cherche de la documentation sur la construction du récit concernant une série mais je ne trouve rien.

Héliotrope, je ferai attention à l'avenir mais le forum est difficile d'accès pour les feignants comme moi.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


*ce fait craquer les doigts*

Alors alors

Selon moi tu peux faire ce que tu veux tant que ca a un sens. Tu peux faire tome 1 situatiOn + élément perturbateur 2 quêtes 3 élément de résolution + fin ou alors chaque tome a une histoire qui est lie par une truc beaucoup plus gros. 
Il n'y a pas de règles en faite Very Happy
 
The Big Lebowski
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  648
   Âge  :  42
   Pensée du jour  :  J'espère que la roue tourne va bientôt tourner...
   Date d'inscription  :  15/01/2016
    
                         
The Big Lebowski  /  Hé ! Makarénine


Dark Angel,

Merci pour ta réponse mais je suis très scolaire concernant la construction du récit et j'ai besoin de m'appuyer sur des éléments concrets quand j'écris : exposition, élément déclencheur...
 
Brune
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  37
   Âge  :  30
   Pensée du jour  :  Sous la brume de l'Harmattan
   Date d'inscription  :  29/12/2015
    
                         
Brune  /  Petit chose


Bonjour,

Comment as-tu finit ton premier tome ?

Je pense que le moins risqué est de développer une sous histoire à chaque tome qui puisse avoir une fin propre. En effet, laisser le lecteur sur un climax est un procédé qui peut déstabiliser, voire énerver. D'un point de vue pratique d'abord. Imagine un enfant qui a acheté le tome 2, qui part en vacances avec, et qui se retrouve à fermer la dernière page sur un suspens insoutenable, sans la possibilité de se procurer le tome 3 dans l'immédiat. Personnellement, je pense que s'attacher à ce que chaque tome est une fin en temps que telle est une forme de respect vis à vis du lecteur, particulièrement dans le cadre de la littérature pour enfant.
Vous me direz qu'énormément d'auteurs ou de réalisateurs (on retrouve ce procédé dans beaucoup de série) utilisent le procédé du cliffhanger final, je trouve que c'est souvent une forme d'obligation à la consommation un peu paresseuse (Ben oui, je te laisse avec le personnage principal sur le point de mourir donc tu regarderas forcément la suite).

Bien sûr il y a des éléments introduits dans chaque tome qui ne seront résolus qu'au cours du dernier opus, le lecteur n'aura pas toutes les réponses, il faut lui donner envie de lire le suivant sans le laisser sur une frustration trop grande.
Les "sous-histoires" peuvent prendre des formes très simples. Quelques exemples très bateau :
- Dans le cas d'une quête au trésor, il faudrait par exemple dans un premier tome chercher la carte, dans le second la clé, et dans le troisième le trésor.
- Dans le cas d'une guerre, tu peux décomposer par bataille, un peu comme dans le seigneur des anneaux, pour arriver sur la bataille finale.

Dans un premier temps, essaie d'écrire les grandes lignes de ton histoire sur une frise chronologique et vois s'il n'y a pas des paliers dans l'aventure où la coupure sera naturelle.


Dernière édition par Brune le Sam 11 Juin 2016 - 19:23, édité 3 fois
 
The Big Lebowski
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  648
   Âge  :  42
   Pensée du jour  :  J'espère que la roue tourne va bientôt tourner...
   Date d'inscription  :  15/01/2016
    
                         
The Big Lebowski  /  Hé ! Makarénine


Brune,

Ta réponse m'inspire beaucoup et va me guider, notamment l'image de la quête du trésor.

Inconsciemment, j'ai utilisé cette image pour la structure narrative de ma série : des sous-objectifs pour atteindre l'objectif final.

La fin du manuscrit se termine par l'atteinte du premier sous-objectif mais laisse aussi du suspens sur l'intrigue. Concernant le comité de lecture, les avis des enfants soulignent leur envie de lire la suite mais me suggèrent aussi d'écrire une fin qui donne plus envie de lire la suite!!.
Ce paradoxe déstabilisant m'interroge donc sur la structure narrative d'une série en général et sur la fin d'un tome en particulier.
En tous cas, je vais continuer de m'appuyer sur ton image de la quête du trésor.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


The Big Lebowski a écrit:
Dark Angel,

Merci pour ta réponse mais je suis très scolaire concernant la construction du récit et j'ai besoin de m'appuyer sur des éléments concrets quand j'écris : exposition, élément déclencheur...

Bah c'est ce que je dis

A l'école on apprend le shéma narratif

1) Situation Initial
2) Elements perturbateur
3) Les quetes
4) Element de résolution
5) Situation Final.

Tu peux donc contruire ta trilogie de 2 manières.

I) Trois romans avec les 5 étapes mais un fil conducteur qui lit les trois.
Ex : Moi Smile Ma trilogie fantastique. Tome 1 Zepheira affronte son destin 2 Zepherai affronte son pire ennemie 3 Zepheira affronte son passé. Le lien entre tous ca : qui est Zepheira

II) Tu décomposes le schema en trois. Tome 1 Situation Initial + l'élément perturbateur Tome 2 les quetes Tome 3 Element de résolution et SF

Apres je pense que tu es parti sur la première méthode alors continue comme ca.

Et mettre du suspence en fin de tome peut aussi donner envie au lecteurs de venir sur la suite car ils voudront savoir ce qu'il se passe
 
Aphone
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  21
   Âge  :  36
   Localisation  :  Ajouter la variante de votre choix
   Pensée du jour  :  Oublie-toi
   Date d'inscription  :  24/11/2015
    
                         
Aphone  /  Homme invisible


Je suis en train d'écrire ma deuxième trilogie. Dans les deux cas, j'ai utilisé un schéma narratif plus ou moins classique où l'on retrouve : situation initiale > élément perturbateurs > péripéties < élément de résolution.

Pour chaque roman, ils sont là. Parfois dans un ordre un peu différent, parfois multipliés par deux ou trois.

Pour ces deux trilogies, j'ai pris le pli de procéder ainsi :
Livre 1 = découverte des personnages, de leur histoire propre
Livre 2 = approfondissement de la mythologie
Livre 3 = Aboutissement de la "quête".

En fait, les trilogies permettent d'aller loin dans la découverte des personnages et de l'histoire. Le lecteur doit pouvoir s'accrocher à eux, ressentir chacune de leurs sensations et ce dès le deuxième livre. D'où l'importance de s'attarder sur eux dans le livre 1. A mon sens, c'est le plus important des trois du point de vue du travail scénaristique.

Pour revenir sur le principe du cliffhanger, j'en suis un des adeptes vicieux. L'objectif, c'est bien que le lecteur tourne la page ? Il en va de même pour celle du prochain livre ? Alors oui, c'est en effet une poussette vers la consommation si on veut. Si on voit les choses comme ça.
https://bavardagesdunaphone.wordpress.com
 
avatar
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  864
   Âge  :  24
   Date d'inscription  :  13/06/2016
    
                         
ReindeerRodolphe  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Hello !
Je me ramène, parce que je suis actuellement en pleine écriture de ma toute première série de romans. Je me disais qu'on pouvait peut-être se serrer les coudes entre quiches XD

Personnellement, j'ai vu ma série en arbre :
- Mon premier tome représente les racines : je présente le contexte politique et social, le monde et les personnages principaux. J'y introduit le problème, l'intrigue.
- Les deuxièmes tomes sont les branches, elles convergent toutes dans des directions différentes : chaque livre se déroule sur une même ligne temporelle et suit un des personnages principaux.
- Le troisième tome, c'est le feuillage, il rassemble toutes les fins des branches : la résolution, tout simplement

Voilà, en gros, comment je le vois. Après, dans chaque tome, il doit y avoir une étape de franchie, un événement qui bouleverse la situation ou le personnage. Mais surtout, il faut s'amuser à l'écrire, car si tu n'y mets pas toute ta volonté, ça se sentira. J'espère que ça t'aura aidé, et que ce n'est pas trop tard pour te répondre (j'arrive toujours après la bataille)

Bonne chance !!! ^^
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  266
   Âge  :  24
   Pensée du jour  :  Vide Cor Meum
   Date d'inscription  :  08/01/2016
    
                         
A.J.B  /  Autostoppeur galactique


ReindeerRodolphe a écrit:
Hello !
Je me ramène, parce que je suis actuellement en pleine écriture de ma toute première série de romans. Je me disais qu'on pouvait peut-être se serrer les coudes entre quiches XD

Personnellement, j'ai vu ma série en arbre :
- Mon premier tome représente les racines : je présente le contexte politique et social, le monde et les personnages principaux. J'y introduit le problème, l'intrigue.
- Les deuxièmes tomes sont les branches, elles convergent toutes dans des directions différentes : chaque livre se déroule sur une même ligne temporelle et suit un des personnages principaux.
- Le troisième tome, c'est le feuillage, il rassemble toutes les fins des branches : la résolution, tout simplement

Voilà, en gros, comment je le vois. Après, dans chaque tome, il doit y avoir une étape de franchie, un événement qui bouleverse la situation ou le personnage. Mais surtout, il faut s'amuser à l'écrire, car si tu n'y mets pas toute ta volonté, ça se sentira. J'espère que ça t'aura aidé, et que ce n'est pas trop tard pour te répondre (j'arrive toujours après la bataille)

Bonne chance !!! ^^

J'apprécie ta vision de l'arc narratif Wink
https://maison-minimes.fr
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 [Structure] Arc narratif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-