PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : où commander le coffret ...
Voir le deal
64.99 €

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2
 

 [Univers] Worldbuilding, les grandes étapes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
boblafrite
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2474
   Âge  :  42
   Date d'inscription  :  30/04/2014
    
                         
boblafrite  /  Constance winner


justement, Raven, je pense qu'on se rejoint.
quand tu prends l'exemple des civilisations précolombiennes, il y a deux choses à prendre en compte:
- d'où viennent ces civilisations? --> ce sont les descendants de ceux qui ont traversé l'asie puis l'amérique. s'il n'y avait pas eu le détroit de Béring, il y a de fortes chances que les espagnols et les portugais n'aient trouvé personne en arrivant (à moins que les vikings ne s'y soient mieux installés, qui sait?).
- les européens, qui ont envahit les amériques avaient déjà une longue histoire derrière eux --> issus de civilisations méditerranéennes (maritimes) et conquérentes. la méditerrannée est le deuxième berceau des civilisations, après la mésopotamie. et cette mer fermée a justement permis cette émergence: climat relativement clément, mer moins virulente que l'océan,...
ce ne sont bien évidemment pas les seuls critères, mais une situation géographique propice permet le développement, ou en tout cas un meilleur développement. ce n'est pas pour rien que les civilisations les plus puissantes sont nées dans ces endroits.
l'Homme peut bien sûr faire de grandes choses ailleurs, mais il met plus de temps


poour ce qui est de la matière, je pense que dans un livre-univers, si on ne travaille pas sa matière, on peut y mettre tous les sens que l'auteur veut lui donner, ça sera bancal... si on ne travaille pas en amont pour imposer une logique à cet univers, il va se casser la gueule tout seul à l'écriture et à la lecture.
 
Lolo
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  602
   Âge  :  33
   Localisation  :  Montréal, Québec
   Date d'inscription  :  22/10/2014
    
                         
Lolo  /  Hé ! Makarénine


Après, je crois que tout dépend aussi du ton que l'on souhaite donner à notre écrit. Une civilisation high-tech de montagnards, des villes cosmopolites en plein désert, pourquoi pas.

J'ai cité ce passage, Raven, parce que l'ensemble de ton message s'orientait vers ce symbolisme qui t'es cher. Je suis plutôt, moi, terre à terre à ce niveau.

On se comprend quand même. Wink
 
Matrix
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  734
   Âge  :  33
   Localisation  :  Gard
   Date d'inscription  :  25/11/2010
    
                         
Matrix  /  Blanchisseur de campagnes


La meilleure façon de procéder je pense, c'est par question :

https://romanfantastique.wordpress.com/2010/09/29/prenez-vous-pour-dieu/
http://florentmarotta.com/comment-ecrire-un-roman/ecrire-de-la-fantasy/comment-ecrire-de-la-fantasy-et-de-la-science-fiction/creer-un-monde-de-fantasy/
http://www.sfwa.org/2009/08/fantasy-worldbuilding-questions/
http://rapturestudio.fr
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


boblafrite a écrit:
poour ce qui est de la matière, je pense que dans un livre-univers, si on ne travaille pas sa matière, on peut y mettre tous les sens que l'auteur veut lui donner, ça sera bancal... si on ne travaille pas en amont pour imposer une logique à cet univers, il va se casser la gueule tout seul à l'écriture et à la lecture.

Je suis d'accord avec le fait qu'il faille travailler la matière de son univers (si on ne parle pas de la matière dans sa définition en physique)

J'espère ne pas avoir mal compris ce que tu voulais dire, Mais pourquoi la logique devrait s'imposer à l'univers ? Pourquoi ce ne serait pas à l'univers d'imposer sa logique ?
Si on veut faire quelque chose de fantastique/fantasy, on se doit d'inventer de nouvelles logiques. L'univers n'a besoin d'être logique qu'avec lui même.

Il faut user et abuser de la suspension consentie de l'incrédulité. Dans l'univers de Mario, rien n'est logique une fois sortie de l'univers de Mario. Pourtant, il reste cohérent parce qu'il impose sa logique.
 
boblafrite
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2474
   Âge  :  42
   Date d'inscription  :  30/04/2014
    
                         
boblafrite  /  Constance winner


Porunga a écrit:
boblafrite a écrit:
poour ce qui est de la matière, je pense que dans un livre-univers, si on ne travaille pas sa matière, on peut y mettre tous les sens que l'auteur veut lui donner, ça sera bancal... si on ne travaille pas en amont pour imposer une logique à cet univers, il va se casser la gueule tout seul à l'écriture et à la lecture.

Je suis d'accord avec le fait qu'il faille travailler la matière de son univers (si on ne parle pas de la matière dans sa définition en physique)

J'espère ne pas avoir mal compris ce que tu voulais dire, Mais pourquoi la logique devrait s'imposer à l'univers ? Pourquoi ce ne serait pas à l'univers d'imposer sa logique ?
Si on veut faire quelque chose de fantastique/fantasy, on se doit d'inventer de nouvelles logiques. L'univers n'a besoin d'être logique qu'avec lui même.

Il faut user et abuser de la suspension consentie de l'incrédulité. Dans l'univers de Mario, rien n'est logique une fois sortie de l'univers de Mario. Pourtant, il reste cohérent parce qu'il impose sa logique.
bien sûr, c'est la logique de cet univers.
ce que je veux dire c'est qu'on ne peut pas commencer à écrire un truc et devoir le casser ou le modifier quelques chapitres plus loin parce qu'on s'est aperçus que ça ne pouvait pas coller. si t'as un peuple qui habite le désert, tu vas pas les faire s'habiller en peaux de phoques comme des inuits, par exemple.
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 [Univers] Worldbuilding, les grandes étapes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-