PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 [Divers] Dévoiler son histoire avant de la finir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Brune
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  37
   Âge  :  30
   Pensée du jour  :  Sous la brume de l'Harmattan
   Date d'inscription  :  29/12/2015
    
                         
Brune  /  Petit chose


Bonjour à tous,

Je n'ai pas trouvé de sujet qui traite précisément de ma question donc je me permets d'en créer un.

Quand vos proches sont au courant de vos activités d'écriture, et je pense notamment au gens vivant dans une relation de couple, leur parlez-vous de vos histoires qui sont en cours de rédaction ?

Dévoiler-vous en quelques sortes le synopsis/ résumé de votre travail avant d'avoir fini ou préférez-vous garder tout ça secret jusqu'à la fin ?

Pour ma part et pour mon premier roman, mon compagnon savait que j'écrivais un roman (impossible de le cacher d'ailleurs quand on y passe des heures et ce n'était pas dans mes intentions) mais il n'a jamais su que de très très loin le sujet (En gros, uniquement : le genre, l'époque et l'âge de l'héroïne).
En fait, j'ai le sentiment que garder tout ça pour moi me donne une motivation d'autant plus forte à aller au bout et permettre ainsi à mon histoire d'enfin se révéler au monde. J'ai peur de perdre une part de ma motivation, de mon envie, si j'en venais à la divulguer avant de l'achever. Je dois préciser que je suis quelqu'un de très secret ...

Je suis en pleine recherche d'éditeurs et j'entame parallèlement mon deuxième roman. L'idée de ce dernier est toute fraîche, plus ambitieuse que pour le précédent, l'envie d'en parler à mon compagnon me démange et en même temps, je ne voudrais pas casser une certaine frustration qui me pousse à avancer.

D'autres personnes sont-elles dans mon cas ? Qu'en pensez vous ?

Merci pour vos réponses
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3723
   Âge  :  46
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Sang-Chaud Panza


Mon mari est mon premier lecteur. Du coup, je ne raconte pas avant mon histoire en détails, pour qu'il puisse la découvrir et voir si elle fonctionne.

Mais je crois que le mieux est de savoir ce que toi, tu désires. Si tu ressens le besoin de partager ton univers et qu'il en a aussi envie, pourquoi vous en priver ?



A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
Matrix
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  734
   Âge  :  33
   Localisation  :  Gard
   Date d'inscription  :  25/11/2010
    
                         
Matrix  /  Blanchisseur de campagnes


La réponse est nécessairement non. C'est comme demandé si une bande annonce d'un film doit spoiler la fin du film? Je pense que gâcher l'intrigue en la révélant est le pire truc à faire à quelqu'un (tout média confondu).
On a qu'une première fois, et c'est toujours différent une fois qu'on connait la fin.

Gâcher ça c'est de l’inconscience ^^

Même si j'ai très envie de partager mes idées avec mes proches, je me l'interdit, cela m’empercherais de voir leur tête lors des grands rebondissement et ça les priverais de ce plaisir. Donc j'évite l'égoïsme. Smile
http://rapturestudio.fr
 
Nemuyoake
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  304
   Âge  :  39
   Localisation  :  Préfecture d'Iwate, Japon
   Date d'inscription  :  05/06/2016
    
                         
Nemuyoake  /  Tapage au bout de la nuit


J'adore les spoilers et c'est justement important pour moi de connaître la fin d'une histoire si possible car j'aime apprécier tout le chemin qui permet d'arriver à la conclusion finale. Ce qui est important pour moi n'est pas la conclusion de l'histoire mais comment l'auteur construit le scénar pour arriver à cette conclusion.

D'ailleurs, j'ai horreur qu'une personne me dise de lire un roman ou regarder un film en refusant de me laisser connaître la fin. Le "Tu verras, c'est une surprise !" met mon Inner Grumpy Cat sur les griffes.

Mes proches lisent mes romans (mais pas les articles de mon site) et ça ne les gêne pas d'être spoilés sur le déroulement de l'histoire.

Pour ton cas, s'il veut savoir, dis-le lui.
https://nemuyoake.wordpress.com/
 
Léonard
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  73
   Âge  :  31
   Localisation  :  Toulouse
   Pensée du jour  :  Ecrire c'est la galère ! Là !
   Date d'inscription  :  11/05/2016
    
                         
Léonard  /  Clochard céleste


J'ai pour principe de ne parler de ce que j'écris qu'à ceux qui ont exprimé un réel intérêt. Cela me permet de me projeter dans un univers fictif où le lecteur lambda serait (ou pas) tenté de découvrir le roman.

Cela permet de voir aussi qui est un faux jeton. Car en tant qu'artiste je préfère cent fois qu'on me dise que c'est de la merde ou qu'on me dise qu'on ne se penchera pas dessus plutôt qu'on me mente. Car entre lecteur de la première heure et correcteur il n'y a qu'un pas, et je n'ai jamais eu un partenaire de projet qui tienne vraiment la route. Donc je deviens trèèèèèès méfiant. Si la personne me demande pas d'elle-même des infos, je ne les lui donne pas ; et je ne lui donne jamais plus que ce qu'elle a demandé.
http://leonardbertos.tumblr.com/contact
 
Brune
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  37
   Âge  :  30
   Pensée du jour  :  Sous la brume de l'Harmattan
   Date d'inscription  :  29/12/2015
    
                         
Brune  /  Petit chose


Merci pour toutes vos réponses !

@ Matrix : je suis totalement d'accord sur le principe, d'ailleurs je ne dévoilerai jamais mon histoire aux autres personnes à qui je compte le faire lire plus tard, mais le cas de mon compagnon est particulier : ce n'est pas du tout, mais alors du tout, un lecteur. Par contre il porte beaucoup d'intérêt à ce que je fais et me demande régulièrement de lui parler de mes histoires, donc je pense que ça pourrai être un bon moyen de l'intégrer un peu dans ce pan de ma vie.

@ Nemuyoake : Je me trompe peut être, mais en te lisant j'ai le sentiment que tu te positionnes plutôt comme un auteur lisant/visionnant un autre auteur que comme un lecteur/spectateur voulant vivre simplement l'histoire tel qu'on la lui présente ... Je fais ça parfois aussi (après tout, au théâtre par exemple, les gens retournent voir les même tragédies grecques encore et encore pour apprécier le travail du metteur en scène), mais parfois ça fait du bien aussi de se laisser complètement porter par une oeuvre. Mais je me trompe peut être Very Happy

@ Léonard : C'est effectivement pas facile de trouver quelqu'un qui soit prêt à consacrer du temps à notre travail, expérimenté et sincère ... Et je te rejoins : il ne faut se donner à lire qu'aux gens qui en expriment le désir !! Je l'ai appris à mes dépens ...
 
Enirtourenef
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2189
   Âge  :  26
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Enirtourenef  /  Crime et boniment


Je suis moi aussi très secrète et il est absolument inenvisageable que je parle de l'histoire en cours à quelqu'un. Si j'ai parlé de quelques éléments dans des sujets du forum c'était toujours pour répondre à une question et prendre un exemple et donc servir mon argumentaire, mais jamais pour expliquer précisément de quoi il retourne. Ce n'est pas que ça casse ma motivation, c'est plutôt que ça fixe les idées et m'empêche de les faire évoluer, comme si en disant ce que j'avais prévu je promettais que j'allais écrire telle ou telle chose et que je ne pouvais plus m'en défaire. C'est aussi la raison pour laquelle je ne fais absolument ni plan ni fiches de personnage ou de lieu, ou quoi que ce soit ! Si je prends des notes c'est plus sur des choses qui de toute façon ne bougeront pas (comme m'aider à visualiser le plan d'un château ou ce genre de choses). Et en fait je n'ai même pas envie de raconter l'histoire : ça ne concerne que moi et mes personnages, c'est entre moi et moi tant que ce n'est pas écrit, c'est personnel, c'est en dedans de moi et ça le reste. Si quelqu'un me demande ce que ça raconte je vais dire que je préfère ne pas en parler. Pour moi le processus d'écriture c'est de moi à moi jusqu'à ce que ça soit entièrement écrit.
https://enirenrekhtoues.blogspot.com/
 
Arkash
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3357
   Âge  :  31
   Pensée du jour  :  "Who cares if it doesnt make sense as long as it works ?"
   Date d'inscription  :  30/01/2015
    
                         
Arkash  /  Didon de la farce


Perso, j'ai discuté de certains points d'intrigue clés a venir avec certains de mes potes écrivains (ou raconteurs d'histoires), donc oui, deux/trois personnes dans mon entourage savent vaguement vers quoi j'ai envie de me diriger... mais même là, ça reste très flou si on a pas lu le reste du bouquin ce que j'ai dit, et a tous les coups ils ont dû oublier ce que j'ai dit, donc au fond je pense être le seul a savoir vers quoi se dirige mon histoire. 

..... maintenant faut que j'arrive a m'y remettre a l'écriture... a ça et a la lecture aussi d'ailleurs.
 
Nemuyoake
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  304
   Âge  :  39
   Localisation  :  Préfecture d'Iwate, Japon
   Date d'inscription  :  05/06/2016
    
                         
Nemuyoake  /  Tapage au bout de la nuit


@ Brune
"Je me trompe peut être, mais en te lisant j'ai le sentiment que tu te positionnes plutôt comme un auteur lisant/visionnant un autre auteur que comme un lecteur/spectateur voulant vivre simplement l'histoire tel qu'on la lui présente ... "

Non, non, tu ne te trompes pas. Je suis rarement seulement spectateur. Il faut toujours que je me demande "pourquoi l'auteur/le scénariste écrit ça ? Qu'Est-ce qu'il cherche à dire ? Comment il l'exprime ?". Je n'arrive pas vraiment à m'empêcher... Mais je n'en souffre pas. Je n'ai pas l'impression de moins apprécier une œuvre à cause de ça.
https://nemuyoake.wordpress.com/
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 [Divers] Dévoiler son histoire avant de la finir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-