PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Coffret Pokémon Ultra Premium Dracaufeu 2022 en français : où le ...
Voir le deal

Partagez
 

 [Structure] Conseils pour bien commencer mon roman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  7
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  17/09/2015
    
                         
Jean-philippe  /  Magicien d'Oz


Bonjour à toute la communauté, voici le petit résumé de mon envie d'écrire :

Citation :

Le cartel des ingénieurs (titre temporaire -ou pas-)

Trois jeunes futurs diplômés d'écoles, des dizaines de millions d'euros et tout un tas de crimes et de délits.

La spécialité d'Eddy : arnaquer les trafiquants de drogues en leur subtilisant les produits illicites qu'ils cachent. Anna elle, préfère rester simple et se contenter du monde des extorsions, notamment en faisant chanter les plus grandes chaines de fast-food et de restauration. Jules, le plus fou de la bande, aime aller au front en braquant des bijouteries, sans armes, ni haine et ni violence. Tous trois forme le groupe le plus incroyable de leur école d'ingénieurs. Et déjà, ils génèrent plus de profits que certaines sociétés du CAC40. Mais jusqu'où ira leur entreprise mafieuse ?

En fait, il y a principalement un point qui me pose actuellement soucis, celui de l'organisation du récit. Je me demande de quelle manière procéder au mieux, pour raconter mon histoire ; Dois-je consacrer le chapitre entier pour un personnage, puis le suivant pour un autre etc ? De quelle manière aimeriez-vous que ce genre de livre -tragique/dramatique- soit conçu ?

Merci d'avance votre avis m'est précieux !
 
Jean Sérail
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  143
   Âge  :  42
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  17/03/2016
    
                         
Jean Sérail  /  Barge de Radetzky


Salut camarade,
Ton pitch est rigolo, alors j'ai envie de mettre un petit commentaire...
Par contre, on dirait vraiment un pitch de film, non de livre, donc tu fais comme dans les films : tu commences par une bonne grosse scène d'action qui va t'accrocher des wagons de lecteurs.
Et puis ensuite tu nous expliques comment une bande de branleurs en école d'ingénieur arrive à faire chanter des multinationales, braquer à la Lupin et dépouiller des caïds... bonne chance!
Ardu, mais... pourquoi pas!
Amicalement,
 
Enirtourenef
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2182
   Âge  :  26
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Enirtourenef  /  Crime et boniment


Je trouve la proposition de Jean Sérail très bonne !
Un chapitre par personnage ça risque d'être un rythme un peu lent pour ce genre d'histoire.
https://enirenrekhtoues.blogspot.com/
 
Gina M.
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  376
   Âge  :  29
   Localisation  :  Grenoble
   Pensée du jour  :  Rien n'est plus drôle que le malheur - Beckett
   Date d'inscription  :  07/05/2016
    
                         
Gina M.  /  Tapage au bout de la nuit


Ton résumé me fait un peu penser au "Loup de Wall-Street", j'aime bien, ça peut être sympa si tu donnes dans un traitement vraiment second degré, vraiment à fond dans l'immoralité, ou du moins en dressant en dressant une progression qui petit à petit retournera le cerveau des lecteurs et les emballera dans ces énormes arnaques et ce qui s'ensuit.
Côté structure, oui, c'est tout à fait envisageable de changer les regards, de faire chaque chapitre du point de vue d'un des personnages de la bande - histoire de nous plonger dans leur psychologie, de nous faire voir les uns et les autres, leurs différences, et pourquoi pas leurs regards respectifs sur un même événements... J'aime énormément les textes qui jouent comme ça de la narration. Alors yep, l'idée est à creuser !
http://jcroset-couleurs.com
 
Elaphia
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  17
   Âge  :  24
   Date d'inscription  :  22/03/2016
    
                         
Elaphia  /  Homme invisible


L'idée d'un chapitre par personnage me plaît, d'autant plus que tes personnages ont l'air d'avoir des caractères bien marqués et des qualités assez hors du commun... Mais, comme l'a dit Melgane, attention à ce que ça ne casse pas le rythme... A mon avis, si tu choisis de faire un chapitre/un personnage, mise plutôt sur des chapitres pas trop longs Smile
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  7
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  17/09/2015
    
                         
Jean-philippe  /  Magicien d'Oz


Merci beaucoup pour vos avis ! je réfléchis encore à la question, cependant je penche désormais pour un chapitre par personnage, mais un chapitre qui ne serait pas très long et au fil des chapitres, les chapitres deviennent communs, car les personnages seront plus souvent ensemble et le fil de l'histoire fera qu'ils devront rester unis jusqu'à la fin du livre Smile
 
Aphone
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  21
   Âge  :  36
   Localisation  :  Ajouter la variante de votre choix
   Pensée du jour  :  Oublie-toi
   Date d'inscription  :  24/11/2015
    
                         
Aphone  /  Homme invisible


En fait, toute la difficulté de ce genre de romans est de savoir ce que tu veux vraiment traiter, ce que sera ta véritable trame : l'art mafieux ou la psychologie de ces personnages.

Dans la première optique, un point omniscient me paraît plus judicieux. Dans le deuxième, un PDV interne est indispensable et consacrer un chapitre à chaque personnage serait un gros plus.

Pour revenir à ta première question -comment commencer ce roman-, encore une fois ça dépend de ce que tu veux dépeindre. A ta place, je choisirais de traiter la psychologie des personnages, qui est plus riche. Et donc, je commencerais par un prologue qui les réunit tous ou les implique tous. Peut-être quelques mois/années après la trame complète du roman.
https://bavardagesdunaphone.wordpress.com
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Apres tout depend de l'implication des autres dans l'histoire d'un. Et de la chronologie
 
Nemuyoake
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  304
   Âge  :  39
   Localisation  :  Préfecture d'Iwate, Japon
   Date d'inscription  :  05/06/2016
    
                         
Nemuyoake  /  Tapage au bout de la nuit


Oui, ça a l'air d'être un bon pitch de film. Il faut une narration assez visuelle et surtout savoir quel(s) thème(s) tu veux développer et comment tu vas les développer (utilité de telle ou telle scène). Et commencer par une scène d'action comme précédemment dit est une bonne idée.

J'aime bien le titre comme il est.
https://nemuyoake.wordpress.com/
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3723
   Âge  :  46
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Sang-Chaud Panza


J'aime aussi l'idée de la scène d'action suivi de "un an plus tôt". Et je rejoins les mises en garde concernant le rythme. Si j'achète ce type de roman, je souhaite qu'il déménage. 😊
Bonne écriture !


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
nattoto
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  120
   Âge  :  24
   Localisation  :  Quelque part, entre ici et ailleurs
   Pensée du jour  :  Si je ne pense pas, suis-je vraiment ?
   Date d'inscription  :  19/06/2016
    
                         
nattoto  /  Barge de Radetzky


Hey Wink
Je suis aussi d'accord avec l'idée de l'intro post-récit ( si je peux dire...) mais avec une petite nuance.
J'ai l'impression dans ton résumé que tu cherche à nous montrer un chemin vers... ( notamment la question finale ). Or si tu nous présente immédiatement le bout du chemin la question même de ton roman est à remettre en question :
Du " je cherche à vous montrer le chemin vers..." tu passe à : " c'est ainsi que je vous emmène dans CETTE direction" et dans ce cas la structure même du récit change. Pour être plus clair, dans ce deuxième cas de figure l'essentiel n'est plus le résultat mais le chemin.
Pour revenir à cette question de structure, elle sera sûrement influencée à l'intérieur même du récit par la façon dont tu verra la globalité de ton histoire ( d'où cette question de l'intro Very Happy )
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 [Structure] Conseils pour bien commencer mon roman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-