PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2
 

 Par quoi commencer pour un premier livre ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Gemili
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  345
   Âge  :  28
   Pensée du jour  :  Ferme les yeux juste une seconde et tu verras qu'en fait, tu n'en as rien à faire.
   Date d'inscription  :  07/12/2015
    
                         
Gemili  /  Tapage au bout de la nuit


Si tu dis que tu as l'âme d'un rebelle alors garde le cap :p

De toute façon,je suis du genre à penser sue chasser le naturel, il revient au galop. Si tu te plais dans ce que tu fais, tu arriveras pas à faire autre chose bien longtemps, même si ça vaut le coup de laisser sa chance au changement, de temps en temps.
 
Irvyn
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1449
   Âge  :  31
   Localisation  :  Sous l'éclipse
   Pensée du jour  :  "When gender is a social construct, but being fat is genetics"
   Date d'inscription  :  08/12/2015
    
                         
Irvyn  /  No fun allowed


Ah, la question qui fâche ! Faut-il commencer par une nouvelle qui aura moins de risque de se voir refusée mais aussi moins de chance de creuser ton terrier, ou un roman plus long, plus difficile à caser mais qui pèsera probablement plus lourd sur la balance.
Même si ce n'est pas mon terrain privilégié, je me suis longuement penché sur la question de la fantasy . Sans révélation, c'est un genre populaire, et si la liste des éditeurs du genre est longue, la file d'attente l'est d'autant plus. C'est, selon moi, le second genre le plus facile à faire éditer derrière la romance. Le souci est divers en fait.
Déjà, le principe de série qui peut rebuter très facilement un éditeur. Il ne faut pas oublier la question commerciale qui va forcément être là, et dire que si un premier tome va se vendre x exemplaires, ce x sera le chiffre butoir du deuxième, et ainsi de suite. Bon, on peut aussi dire qu'un deuxième tome peut booster les ventes du premier, dans une dynamique plus favorable (et plus rare).
Je pense qu'un roman indépendant est une bonne solution, un bon entre-deux à la nouvelle et à la série. Et puis, rien ne t'empêche d'écrire un premier roman dont l'intrigue se déroule au sein d'un univers bien défini, sans pour autant envisager des suites. Ou alors, une série de romans indépendants basés sur le même univers :head:
https://auteurnegora.wixsite.com/necrosang
 
paty
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  331
   Âge  :  41
   Date d'inscription  :  19/05/2014
    
                         
paty  /  Tapage au bout de la nuit


Pour ma part, j'ai commencé par une saga ( et là, elle dit "ouf !" ). Et je ne regrette pas le moins du monde ( et là, elle dit " merci, mon Dieu ! " lol ! ).

Pour être franche, je ne sais pas faire court ! Les nouvelles, ce serait un challenge fastidieux pour la nana que je suis, qui aime développer ! Bah oui, qui dit saga, dit univers ! Et je me considère vraiment comme une créatrice d'univers plutôt qu'une romancière. Ce que j'entends par là, c'est que la saga a ce luxe de pouvoir développer un contexte merveilleux qu'on peut difficilement se permettre dans un roman simple : développement plus poussé des personnages secondaires, des lieux, des intrigues secondaires, des sentiments entre les personnages... Ouais c'est le pied !

Maintenant, il ne faut pas se perdre dans tout ça et c'est là, le risque de la saga.

Personnellement, j'ai commencé avec la fanfiction. L'avantage est que tu as un cadre déjà établi : personnages connus, contexte connu. Tu as juste à créer une histoire en respectant les codes établis par l'auteur original. Et c'est instructif ! Tu te concentres sur ta cohérence, sur les sentiments, les actions, ta trame. Bref, tu peaufines ton style et ta méthode de travail.
Lorsque tu lâches la fanfic pour créer ta propre histoire, tu as déjà des réflexes de constructions de ton histoire. Tu as donc juste à ajouter le cadre : fiche personnages, lieux, liens entre les personnages, rythme et ambiance.

C'est tout con, mais du coup, tu vas poser dans ta tête un organigramme de ta trame plus facilement et voir là où ça cloche. Si vraiment tu as peur de te perdre dans ton histoire, fais un plan avec les liens entre les personnages, les intrigues primaires et secondaires, le début, la fin, les cheminements par lesquels les personnages doivent passer. Il ne faut pas que tes intrigues secondaires soient plus grandes que la principale. Il ne faut pas s'éterniser sur ce qui n'est pas en rapport avec les héros. Chaque élément doit venir apporter qqch à tes héros. Les intrigues secondaires doivent servir tes héros à un moment donné. Si ce n'est pas le cas, tu effaces.

Ensuite, comme dit plus haut, il faut que tu te poses certaines questions sur ton approche de l'écriture.
J'ai écrit un article à ce sujet sur mon site ^^ : http://www.jordanecassidy.fr/comment-ecris-tu-jordane-methodologie-conseils-convictions-voici-mon-approche-de-lecriture/
http://jeunesecrivains.superforum.fr/t36114-creations-infographi
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Par quoi commencer pour un premier livre ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-