PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 

 Treize [Rue Fromentin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Razz 
(Je serais d'autant plus curieuse d'avoir ton avis, si tu le lis !)
 
Alicia K
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  29
   Âge  :  37
   Date d'inscription  :  21/05/2015
    
                         
Alicia K  /  Petit chose


Coucou Zelia,

J'ai repensé à ton parcours en tombant tout à l'heure sur cet article sur ton livre sur Hellocoton :

http://tanteeulalie.blogspot.fr/2016/06/treize-daurore-begue.html

ça a l'air d'être un succès, félicitions Smile !
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Merci Alicia, oui j'ai vu passer cet article, et c'est vrai que le fait qu'il soit en une d'hellocoton, c'est top !
"Un succès" non, je dirais pas ça mais y'a un peu de bouche à oreille qui fonctionne et globalement les avis sont positifs, c'est chouette 😀
 
Fannuscrit
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  666
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  29/02/2016
    
                         
Fannuscrit  /  Hé ! Makarénine


Mon avis !
Une mère, un père, deux enfants. La famille part quelques semaines au bord de la méditerranée. Une histoire qui pourrait être banale, mais qui ne le sera pas.

Treize, c'est l'âge d'Alice. Ce moment de l'adolescence où on commence à mieux comprendre ce qui se passe autour de nous, à se poser des questions mais aussi cette étape difficile pendant laquelle le corps se transforme.

Alice observe : le couple que forment ses parents se délite, Marie, sa sœur, s'éloigne de plus en plus d'elle à l'aube de l'entrée au lycée, Paul, l'ami de son père provoque en elle des émotions surprenantes.

Treize est le premier roman d'Aurore Bègue. Je suis agréablement surprise par la finesse de sa plume, et l'intensité qui se dégage de son roman. Rapidement je me suis retrouvée dans l'univers d'Alice, auprès d'eux, au bord de la mer. Je n'ai pas dévoré ce livre, qui m'a pourtant énormément plu, vous l'aurez compris. J'ai mis une semaine à le lire, le reposant, chaque soir, réfléchissant sur les pages que je venais de lire. Et quelle hâte je ressentais le lendemain à l'idée de le retrouver !

Un roman qui se savoure, à découvrir !
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Merci Fannuscrit ! Je suis heureuse qu'il t'ai plu Smile
 
Molly
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3695
   Âge  :  108
   Localisation  :  Haute-Garonne
   Pensée du jour  :  "Toute personne qui aime la musique ne sera jamais vraiment malheureuse"- F. Schubert
   Date d'inscription  :  29/08/2011
    
                         
Molly  /  Sang-Chaud Panza


Je viens joindre ma voix au concert de louanges... Wink

Citation :
Treize est un roman comme je les aime, un roman qui vous prend et ne vous lâche plus jusqu’à la dernière page. Pourtant, il ne s’agit pas d’un roman d’action, plein de rebondissements, ni d’une enquête policière haletante. Ici, on est dans le réalisme, la vie telle qu’elle est, faite de « petits »  évènements qui peuvent pourtant bouleverser un destin.
Aurore Bègue a su tendre un fil qui ne cède pas tout au long du roman. Habilement, elle nous fait comprendre dès le début qu’un drame s’est joué, que quelqu’un est mort. Sans bien sûr nous révéler l’identité de la victime. Alors, on veut savoir. La tension croît, la menace plane. On suit l’évolution de la jeune narratrice, on glisse avec elle sur la pente dangereuse, vers l’inéluctable.
Tout est raconté avec justesse, on est très vite immergé dans cette ambiance de plage, de vacances, la chaleur étouffante, les jeux de séduction… J’ai apprécié la subtilité dans la retranscription des émotions, la finesse de la psychologie. Et la façon dont sont décrits la naissance du sentiment amoureux, l’éveil de la sensualité, la rivalité entre sœurs (un des thèmes du roman que j’écris actuellement…), cette relation ambivalente entre amour et haine. Comme le désarroi de la mère, dépressive, et l’irresponsabilité des adultes en général qui paraissent presque moins matures que les ados…
Je voudrais aussi souligner la qualité et la force de l’écriture - un style à la fois léger, naturel, limpide, mais en fait subtilement travaillé, qui sert admirablement le propos.
Ce court roman est une réussite.

Je mettrai bien sûr des comms sur les plateformes de vente et sur mon blog...


La bande-annonce
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Roh Molly, tu égayes ma journée :flower:
Merci pour cette jolie critique !
 
valaire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  414
   Âge  :  55
   Date d'inscription  :  20/11/2011
    
                         
valaire  /  Pour qui sonne Lestat


Voici mon avis que le partagerai sur d'autres plate formes.
Treize est un roman que j'ai beaucoup aimé.
C'est le portrait d'une adolescente en proie à ces premiers tourments, premiers émois, premières déceptions.
On peut vivre dans la douleur ce passage à l'âge adulte quand on ouvre les yeux sur les êtres qui nous entourent.
C'est aussi un roman de l'attente, on ne sait pas ce qu'il va se passer mais un drame se prépare qui va bouleverser cette famille.
L'écriture, simple et fluide, suit au plus près Alice, la narratrice.
Et le dénouement répond bien à l'attente distillée tout au long du roman.
Un premier roman d'une belle intensité
https://valeriehervy.wordpress.com/
 
Fannuscrit
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  666
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  29/02/2016
    
                         
Fannuscrit  /  Hé ! Makarénine


Dis, ton livre connait un beau succès sur la blogosphère ! j'ai l'impression d'en lire beaucoup de bien depuis quelques semaines ! C'est chouette !
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Merci Valaire de ton avis qui me fait bien plaisir (et de l'avoir ajouté sur amazon !) Very Happy

Fannuscrit : Oui je suis contente de voir qu'il en tombe encore des chroniques, c'est vrai que j'en ai eu pas mal sur les blog littéraires, et des positifs (à part exception Wink ) Cela dit -je suis madame insatisfaite il faut le savoir- je pense que Treize n'a pas beaucoup de ventes pour autant...
Il n'est pas très bien classé dans amazon la plupart du temps et même si je ne connais pas encore les chiffres de vente, je n'ai pas eu de nouvelles de mon editeur, donc je me dis que c'est qu'il n'est pas parti en réimpression (j'en ai rêvé pourtant :mrgreen: ) or il n' a été tiré qu'à 1000 exemplaires.
Et j'avoue que j'aurais bien aimé en vendre au moins 1000  Very Happy
Mais bon, pour l'instant je ne peut faire que des suppositions...
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Quand mon roman a été réimprimé, je ne l'ai pas su tout de suite, si ça peut te rassurer. Mais c'est vrai que c'est difficile de n'avoir aucune info claire sur les ventes. Je me demande aussi depuis longtemps quel est l'impact réel des chroniques de blogs sur ces ventes. Ce serait bien d'avoir des statistiques précises sur les prescripteurs, mais c'est un souhait bien utopique, hélas.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Bon, ça me rassure un peu, peut etre qu'en fait il a été réimprimé et que mes éditeurs ont oublié de m'en parler (l'espoir fait vivre) :mrgreen: En vrai je pense que ce n'est pas le cas, etc'est terriblement frustrant de pas savoir si j'en ai vendu genre 200 ou plutôt 800 quoi...la "fourchette" est large. Je ne sais pas au bout de combien de temps ils commencent à avoir des "vrais" chiffres....
Pour les billets de blogs je crains que ça n'ait qu'un impact léger sur les ventes. J'avais vu passer une étude qui montrait que c'était le cas, les gros "prescripteurs" de vente restant la presse, et évidemment la télévision Wink
Après, je lis toujours les commentaires sur les billets de blog parlant de mon roman, et oui, ça donne envie à certains parfois et même si chaque article a donné envie à une personne de plus d'acheter mon roman, c'est toujours ça de gagné....mais ça doit se compter en dizaines de ventes en plus, pas en centaines ou en milliers Wink
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3316
   Âge  :  44
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Didon de la farce


Sur moi, ça fonctionne, en tout cas.
Je sais que le sujet "n'est pas pour moi", mais j'ai bien envie de le lire.
Je cours m'inscrire sur les livres-voyageurs... Wink


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
Valéry K.
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  674
   Âge  :  42
   Date d'inscription  :  12/07/2016
    
                         
Valéry K.  /  Hé ! Makarénine


Zelia a écrit:
Pour les billets de blogs je crains que ça n'ait qu'un impact léger sur les ventes. J'avais vu passer une étude qui montrait que c'était le cas, les gros "prescripteurs" de vente restant la presse, et évidemment la télévision Wink
Après, je lis toujours les commentaires sur les billets de blog parlant de mon roman, et oui, ça donne envie à certains parfois et même si chaque article a donné envie à une personne de plus d'acheter mon roman, c'est toujours ça de gagné....mais ça doit se compter en dizaines de ventes en plus, pas en centaines ou en milliers Wink
Je pense la même chose.
Impact : oui.
Nature de l'impact : léger.
En tout cas, je n'ai pas remarqué de corrélation entre nombre de chroniques de blog et même qualité des chroniques (si elles sont pleines de louanges ou pas) et ventes d'un bouquin. J'ai vu des bouquins descendus par les chroniques se vendre hyper bien, d'autres pas du tout chroniqués devenir des best-seller (exemple récent chez Harlequin : un livre d'une primo-romancière qui a été dans le top 100 Amazon du début à la fin de ses préventes alors qu'il n'y avait absolument aucune chronique - je pense qu'il abordait le thème attendu au bon moment, tout simplement - et il a continué à cartonner derrière), d'autres extrêmement bien chroniqués et avec de nombreuses chroniques se casser la gueule. :p
Par contre, ça va toujours donner envie à quelques personnes de lire le roman en question (et ça, c'est génial !), mais ça ne va guère aller plus loin, quoi.
http://www.baran-tiefenbrunner.com/
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3316
   Âge  :  44
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Didon de la farce


J'ai terminé ma lecture, et, comme je m'y attendais, je ne l'ai pas appréciée.
Ce qui n'enlève rien aux qualités de ce livre : une écriture extrêmement agréable, un souci du détail, une fluidité prenantes.
Cependant, l'histoire ne m'a pas plu, d'une part parce que j'aime les histoires qui finissent bien, d'autre part à cause de cet aspect "amour interdit" qui m'a mise mal à l'aise. Rien que du très subjectif, en fin de compte...
En bref, un roman prenant, à l'écriture très belle, à ne peut-être pas mettre entre toutes les mains.
Mon seul bémol au niveau du style : trop de mot en italique (beaucoup me semblent inutiles)


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 

 Treize [Rue Fromentin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication :: Après publication-