PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 

 Treize [Rue Fromentin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Fannuscrit
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  666
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  29/02/2016
    
                         
Fannuscrit  /  Hé ! Makarénine


J'ai pensé à toi aujourd'hui, j'espère que ça s'est bien passé !
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Coucou
Oui c'était chouette. Bon, j'en ai vendu 8 exemplaires, et essentiellement à des connaissances Wink Mais justement il y avait des amis, de la famille, et mes éditeurs, avec qui j'ai pas mal parlé et qui sont toujours aussi sympas et j'en ai tout de même vendu un exemplaire à un jeune couple totalement inconnu Wink
C'était une bonne expérience même si y'avait pas foule, au moins je me suis pas ennuyée et j'étais surtout heureuse de voir qu'il y avait des gens qui s'étaient déplacés pour me soutenir...
Treize [Rue Fromentin] - Page 3 Img_2014
Treize [Rue Fromentin] - Page 3 Img_2015
 
Asyne
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  4104
   Âge  :  48
   Date d'inscription  :  15/04/2013
    
                         
Asyne  /  L'ivre de la jungle


Bravo ! Very Happy
https://ksangil.com
 
Delf
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1883
   Âge  :  46
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  20/11/2012
    
                         
Delf  /  Journal du posteur


Super! Un joli premier souvenir de dédicace drunken
http://www.delphine-laurent.com/
 
Zetta
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1012
   Âge  :  41
   Localisation  :  O moun païs
   Date d'inscription  :  12/02/2014
    
                         
Zetta  /  Effleure du mal


C'est cool ! :mrgreen:
http://zettamarino.wix.com/romances-comme-ca
 
Plume d'elle
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2311
   Âge  :  36
   Localisation  :  Au milieu de mes personnages
   Pensée du jour  :  Ecris donc au lieu de traîner sur le forum !
   Date d'inscription  :  17/05/2015
    
                         
Plume d'elle  /  Guère épais


J'ai fini Treize ! Je te livre ma critique !

J'ai adoré. C'est vraiment rare que je sois aussi emballée par un livre (il faut dire que j'en lis beaucoup et que mes goûts s'affinent et s'affirment de plus en plus).
J'ai retrouvé avec délectation ton style, celui que j'avais déjà bien apprécié dans Le Corps de Jeanne. Un texte fluide, des phrases incisives, un langage qui colle parfaitement à l'âge de la narratrice et le tout bien écrit. J'admire vraiment cela.
Concernant l'histoire, on se plonge directement dans le récit pour suivre la petite vie de l'héroïne. Tu retranscris de manière très réaliste les sensations de l'entrée dans l'adolescence avec ses désillusions, ses découvertes, ses changements. Les personnages secondaires, les parents, la sœur, l'ami, donnent une étoffe particulière et toute sa saveur à ce roman.
L'histoire se passant dans les années 80, j'ai retrouvé avec plaisir les musiques ou le objets de cette époque.
Enfin, tu as bien mené le suspense en annonçant le drame dès la première page. Drame dont j'ai élaboré divers pistes et qui m'a fait dévorer les pages pour connaître la solution.

Seul petit bémol : je ne trouve pas la première de couverture très jolie. Certes, on retrouve une adolescente et la plage mais j'ai l'impression de voir une photo banale de vacances que j'aurais pu prendre comme si la couverture n'avait pas été travaillée.

Critique postée sur Amazon et La Fnac:
 
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Merci les filles ! Oui c'etait chouette drunken 
Plume d'elle : Roh mais quelle super critique, je vais rougir, et ça me fait hyper super plaisir, vraiment I love you I love you
 
Delf
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1883
   Âge  :  46
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  20/11/2012
    
                         
Delf  /  Journal du posteur


Voici mon retour pour 'Treize', posté sur Amazon. Merci Aurore pour ce superbe moment de lecture!

Treize est un roman court.
Pourtant, il ne se lit pas forcément vite.
Car Treize est un roman fort.
Un roman qui fait écho à l'adolescent(e) que nous étions, qui fait renaître des sensations, qui attise les émotions. Un roman qui s'insinue en vous, et vous poursuit longtemps après en avoir refermé la couverture.
La plume de l'auteur est remarquable, à la fois facile d'accès, fluide et précise. Le propos alterne légèreté et gravité, les sentiments sont traités avec justesse, sans fausse pudeur et sans pathos. Le personnage de la mère est particulièrement bouleversant, même si c'est à distance qu'on le côtoie. Les décors également sont plantés avec brio, on est transportés dans ce sud écrasé de chaleur. Si on comprend rapidement quel sera le dénouement, on est emporté vers cet inéluctable fin, subissant comme la narratrice l'implacable destin.
J'ai plus d'une fois pensé au remarquable 'Place Colette' de Nathalie Rheims, sans doute à cause de la thématique, pourtant tout dans 'Treize' est original et unique.
Vous l'aurez compris, j'ai adoré ce roman, et vous le recommande chaudement!
http://www.delphine-laurent.com/
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Haaan I love you 
Je souris bêtement en lisant ce que tu penses de Treize, Delf. Merci, vraiment, ça me touche tellement Razz
 
Molly
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3696
   Âge  :  108
   Localisation  :  Haute-Garonne
   Pensée du jour  :  "Toute personne qui aime la musique ne sera jamais vraiment malheureuse"- F. Schubert
   Date d'inscription  :  29/08/2011
    
                         
Molly  /  Sang-Chaud Panza


Ça donne terriblement envie.... je me réjouis de le lire bientôt :woowoo:


La bande-annonce
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Han mais quand je lis des trucs comme ça, je vous jure je me dis "Haaan elle va s'attendre à un truc génial, il va pas être à la hauteur !" Very Happy 
Ca vous le fait aussi à vous le "syndrome de l'imposteur" ?
 
Molly
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3696
   Âge  :  108
   Localisation  :  Haute-Garonne
   Pensée du jour  :  "Toute personne qui aime la musique ne sera jamais vraiment malheureuse"- F. Schubert
   Date d'inscription  :  29/08/2011
    
                         
Molly  /  Sang-Chaud Panza


Citation :
Ca vous le fait aussi à vous le "syndrome de l'imposteur" ?

Bien sûr que oui Wink

Quoiqu'il en soit, j'ai une confiance absolue dans l'avis de Delf...


La bande-annonce
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Voici mon avis sur Treize Smile :

Citation :
Treize est un roman envoûtant,  de ceux dans lesquels on plonge et dont on est pas sûr de revenir tout à fait indemne.
Ça nous parle, parce que les émotions sont extrêmement bien retranscrites. Alice découvre les premiers émois adolescents cet été-là, leur violence, leur intransigeance, et on la suit, on la comprend, on souffre avec elle. Les personnages sont dessinés habilement, avec une psychologie dense et saisissante qui les rend très justes et très touchants. Il y a un joli suspense, émaillé tout au long du livre de façon subtile mais qui fait que l'on ne peut lâcher l'histoire.
Le poids de la culpabilité, l'envie de réécrire le cours des choses, tout ça est présenté sans pathos, mais de façon si prégnante, que l'on a une envie folle de consoler la narratrice, de l'alléger de sa souffrance, de lui dérouler la vie qu'elle mérite. On est en empathie totale avec Alice, et c'est déroutant et poignant.
Tout cela est servi par un style ensorcelant, qui fait avancer l'intrigue à petites touches, et qui fait naître de façon très efficace l'émotion. On est pris dans la fièvre de cet été-là, cet été qui sonne la fin de l'enfance.

Et donc, parce que l'intrigue et le style sont saisissants, j'ai une petite réserve : l'usage à mon goût trop fréquent des italiques pour souligner certains mots, comme si l'auteure n'était pas tout à fait sûre de parvenir à faire sentir toutes les nuances de son texte sans cela. Ça a un peu freiné mon entrée dans le roman, parce qu'à chaque fois, au début, je tiquais quand je voyais des italiques, et je perdais le fil de l'émotion, à mon grand regret. C'est dommage, parce que le texte n'a pas besoin de fioritures : le style fort et remarquable suffit.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Merci beaucoup Coline :flower: 
Je vais encore me répéter mais : merci de ces jolis mots posés sur mon roman, je suis encore et toujours super émue et heureuse quand je lis ce genre de choses !
Pour le bémol, tu as raison, une amie m'en a fait la remarque aussi et...c'est vrai que j'ai un peu abusé sans doute. Je crois qu'à la fin en me relisant du coup je voulais en sucrer quelques uns mais c'etait déjà trop tard Very Happy

 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3331
   Âge  :  44
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Didon de la farce


Les mots de Coline me donnent envie de le lire, même si ça n'est pas mon style de littérature. 😊


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 

 Treize [Rue Fromentin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication :: Après publication-