PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant
 

 NOUS SOMMES CEUX DU REFUGE [Oskar Editeur]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Delf
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1883
   Âge  :  46
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  20/11/2012
    
                         
Delf  /  Journal du posteur


Oui, je suis allée lui dire bonjour dans son environnement naturel Wink Bonne lecture!
http://www.delphine-laurent.com/
 
Delf
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1883
   Âge  :  46
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  20/11/2012
    
                         
Delf  /  Journal du posteur


Une chronique et 5* qui font plaisir sur Amazon ce soir:

Je n'ai plus 16 ans, et pourtant j'ai été embarquée dans cette histoire dont la trame est menée avec subtilité : changements fréquents de points de vue, indices dévoilés au compte-goutte... Comme l'inspecteur, j'ai eu envie de savoir, de comprendre pourquoi Lucie avait disparu. On s'attache à cette héroïne, et on comprend ses questionnements. Au-delà de son histoire, ce sont d'ailleurs des thématiques actuelles qui sont abordées : société de consommation, rapport aux croyances, identité,... J'ai dévoré ce roman en deux soirées. Je ne peux que le conseiller à son public cible...et à tout adulte pour qui l'adolescence n'est finalement pas qu'un lointain souvenir.

:mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
http://www.delphine-laurent.com/
 
Asyne
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  4104
   Âge  :  48
   Date d'inscription  :  15/04/2013
    
                         
Asyne  /  L'ivre de la jungle


Trop bien ! J'ai hâte de te l'acheter au salon !!!
https://ksangil.com
 
Delf
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1883
   Âge  :  46
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  20/11/2012
    
                         
Delf  /  Journal du posteur


Merci Asyne! Tu y vas quand? On aura l'occasion de se rencontrer? Ce serait cool!
http://www.delphine-laurent.com/
 
Asyne
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  4104
   Âge  :  48
   Date d'inscription  :  15/04/2013
    
                         
Asyne  /  L'ivre de la jungle


Oui, oui j'ai prévu de passer te voir vendredi 29, puis je file écouter miss "lavage à froid" parler des femmes  :mrgreen:  Je prend l'habitude de ne lire que les livres dédidacés ces derniers temps Cool
https://ksangil.com
 
Delf
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1883
   Âge  :  46
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  20/11/2012
    
                         
Delf  /  Journal du posteur


Super! Je me réjouis! Tu pourras me raconter la prestation d'Aurore Wink Je vous rejoindrai sans doute dès ma dédicace finie Wink
http://www.delphine-laurent.com/
 
Delf
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1883
   Âge  :  46
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  20/11/2012
    
                         
Delf  /  Journal du posteur


Un week end bien rempli pour NSCDR, puisque j'ai eu la chance d'aller le dédicacer au Salon du Livre de Genève pendant trois séances!

J'étais un peu stressouille, avouons-le tout de go: ce salon, je rêve d'y être depuis que je suis publiée, j'y allais gamine, c'est mon jardin, alors le moment où j'ai passé le badge autour de mon cou, je ne vais pas faire ma blasée, j'ai eu une belle montée d'émotion! Et ce n'était que la première d'une grande série! Je ferai un article pour le mag pour les détails, mais voici quelques grandes lignes:

Jeudi: Je dédicace de 15h à 17h. Je ne le sais pas, mais c'est la tranche cimetière... les classes quittent le salon à 15h, et les visiteurs du soir arrivent à 17h30. Entre deux, c'est mort. J'ai vendu 1 livre, sur le gong, juste au moment où je quittais ma table! Malgré tout, une bonne première expérience de partage avec les voisins et les libraires qui étaient vraiment adorables!

Vendredi: Nettement plus de monde. Nettement plus de ventes. Beaucoup de rencontres, brèves ou longues, drôles, touchantes, timides. Des amis qui viennent me voir, du partage. Je suis sur un nuage! Je rencontre pour la première fois Asyne, c'est vraiment super de mettre enfin un visage, une voix sur une personne qu'on 'connait' virtuellement! Puis je retrouve notre Coline qui participe à une table ronde et à une dédicace pour son 'Lavage à froid'. C'est émouvant de se retrouver là en temps qu'auteurs après avoir visité ce même salon ensemble en simple quidam Very Happy En me baladant, je tombe 'par hasard'(il n'était pas sensé être sur le salon ce jour-là' sur Victor Dixen, un auteur que j'aime beaucoup. Il prend le temps de discuter, c'est vraiment un partage sympathique, je lui offre même un marque page de NSCDR (la fille qui ne craint rien...) Wink Je quitte le salon en tapis volant ce soir-là!

Dimanche: il y a un monde de malade Shocked Shocked Shocked C'est au coude à coude dans les allées, beaucoup de personnes s'arrêtent, certaines achètent. Encore de beaux partages avec d'autres auteurs. J'aurai notamment rencontré Emmanuel Bourdier et Clélie Avit, tous deux publiés dans de grandes maisons, qui sont non-seulement de bon conseil mais également drôles et sympathiques. J'espère avoir l'occasion de les recroiser sur d'autres salons. Ces rencontres avec des auteurs, illustrateurs et autres booktubeurs (Bulldop a pris un de mes SP, ja'i aussi discuté avec Margaux Liseuse et laissé des SP à de jeunes Booktubeurs) sont sans conteste les meilleurs souvenirs de ce salon. A égalité bien sûr avec les rencontres de lecteurs, cela va de soi!

J'ai vendu 17 livres, j'avais un objectif de 15, donc :head:

Une seule envie: recommencer.

En fait non, une seconde, plus grande encore: écrire. Une histoire m'a sauté dessus pendant ce salon. C'est celle-là que je veux écrire dans les semaines qui viennent. J'ai hâte de découvrir ce nouvel univers...
http://www.delphine-laurent.com/
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3316
   Âge  :  44
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Didon de la farce


Joli compte-rendu, Delf !
C'est super. I love you


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
Asyne
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  4104
   Âge  :  48
   Date d'inscription  :  15/04/2013
    
                         
Asyne  /  L'ivre de la jungle


très intéressant retour. Une belle récompense c'est probablement l'idée qui y a germé, je suis très curieuse d'en savoir plus Very Happy
https://ksangil.com
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


C'est un super bilan, Delf !  cheers

Voici mon retour sur NSCDR qui n'a pas fait long feu entre mes mains. Wink

Citation :
J'ai dévoré Nous sommes ceux du refuge en un après-midi et j'ai vraiment adoré cette lecture. L'histoire suit à tour de rôle Lucie, fugueuse embarquée sous la surface par une étrange organisation de premier abord séduisante, et l'inspecteur Muller, chargé de retrouver Lucie, d'emblée attachant par son humanité.

Posé ainsi, tout cela est déjà très mystérieux, et l'intrigue est certes enlevée. Mais chaque personnage recèle aussi son lot de secrets et de fêlures, de mensonges et de peurs, et on découvre à petites touches habiles l'entourage de Lucie et les raisons de sa fugue. Sous la terre, ceux du refuge se dévoilent également, et cet univers qui semblait très attirant au départ se fissure à son tour et révèle des aspects beaucoup plus sombres, voire glaçants.

L'histoire est menée de main de maître, et il arrive un moment où il devient tout à fait impossible de lâcher le livre. La toute dernière partie du roman est haletante, et le final est le meilleur qui soit.

En dehors du plaisir certain qu'assure ce polar, le roman aborde aussi des thèmes importants, qui intéresseront les ados (et leurs parents) au premier chef : les premières amours, l'amitié, le mal être qui recouvre parfois cette période, et des sujets plus philosophiques comme ce qui constitue le bonheur, ce qui nous relie à nos proches, la vie en communauté, l'identité... Jamais manichéen, jamais pontifiant, ce récit réussit le pari de divertir tout en poussant à s'interroger sur ce que nous serions prêts à faire pour sauvegarder ce et ceux que l'on aime
 
Delf
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1883
   Âge  :  46
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  20/11/2012
    
                         
Delf  /  Journal du posteur


Wow, quel retour! Shocked What a Face Merci Coline I love you :mrgreen:
J'avoue que lire ça au saut du lit met de sacrément bonne humeur pour la journée! drunken :woowoo:
http://www.delphine-laurent.com/
 
Molly
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3695
   Âge  :  108
   Localisation  :  Haute-Garonne
   Pensée du jour  :  "Toute personne qui aime la musique ne sera jamais vraiment malheureuse"- F. Schubert
   Date d'inscription  :  29/08/2011
    
                         
Molly  /  Sang-Chaud Panza


Et voilà ma p'tite bafouille :

Citation :
J'avais eu l'occasion de lire Nous sommes ceux du refuge avant que le manuscrit trouve un éditeur, l'auteure me l'ayant proposé en échange d'un avis. Et dès la première fois, j'avais été happée par cette lecture pleine de tension et de suspense. La construction de l’intrigue, qui réserve au lecteur surprises et rebondissements, m’avait totalement convaincue. J’avais admiré le style d’écriture, fluide et évocateur, ainsi que l’imagination foisonnante de l’auteure.
On aurait pu penser que la deuxième fois ne serait pas aussi passionnante, étant donné que les ressorts de ce roman reposent essentiellement sur le mystère qui entoure la disparition de la jeune Lucie et le suspense entretenu par les avancées/reculs de l'enquête policière. Eh bien pas du tout, j'ai ressenti autant de plaisir, même si je connaissais les réponses aux questions que le lecteur ne cesse de se poser tout au long de l‘histoire. Pourquoi ? Parce que le roman de Delphine Laurent ne se limite pas à la résolution progressive et fort bien maîtrisée d'une intrigue ô combien palpitante. Ce qui en fait également l'intérêt, ce sont les personnages, non seulement les héros principaux, mais aussi les personnages secondaires qui gagnent en épaisseur et en complexité au fil des pages.
J'ai bien sûr apprécié la jeune Lucie, adolescente intelligente et sensible, passionnée et courageuse. J'ai aimé Pierre, si entier, honnête et sincère, ainsi que Zoé, toujours prête à se dévouer. Mais j'ai aussi aimé l'inspecteur, avec ses fêlures et ses remises en question, les parents de Lucie, blessés mais dignes, altruistes, ainsi que la jeune Nola et même Caroline... en parallèle, j'ai adoré détester Élias et Jonas... Tous ces personnages sont intéressants, bien campés, vivants, et donnent une réelle cohérence à l’intrigue. Tout sonne juste dans les relations qui les lient et les animent.
Nous découvrons à travers les yeux de Lucie le monde "souterrain" du Refuge, découverte qui va se révéler surprenante et instructive. Comme la jeune fille, on est séduit au premier abord par ce parti pris d'indépendance vis-à-vis de la société de consommation, par cette pureté, cette exigence... La dureté, le manque de confort, sont compensés par une vie communautaire intense et un réel engagement de tous. Mais ce qui ressemble au début à une sorte de paradis va révéler peu à peu d'autres aspects nettement plus inquiétants, jusqu’à la dérive sectaire... En plaçant Lucie face à des choix très difficiles, l'auteure nous pousse à nous interroger nous aussi sur ce qui constitue nos priorités dans la vie.
La fin en apothéose, puis l’épilogue tout en douceur et en émotion m’ont littéralement ravie.
S‘il faut absolument émettre une réserve, je dirais qu‘un ou deux éléments, de mon point de vue, manquent un peu de vraisemblance (la tisane/potion aux effets amnésiques…), mais c’est vraiment pour chercher la petite bête.
En conclusion, j’ai adoré NSCDR et j’en recommande chaudement la lecture, tant aux ados qu’aux adultes ayant gardé la capacité de s’étonner, s’émerveiller, mais aussi de s’interroger sur eux-mêmes et le monde qui les entoure.


La bande-annonce
 
Delf
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1883
   Âge  :  46
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  20/11/2012
    
                         
Delf  /  Journal du posteur


Molly..... que dire?

Merci I love you I love you I love you I love you Non seulement pour cet avis qui me va droit au coeur, mais également pour la béta lecture que tu avais faite à l'époque, et ton retour d'alors, qui m'avait donné foi en ce texte! drunken I love you
http://www.delphine-laurent.com/
 
Zetta
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1012
   Âge  :  41
   Localisation  :  O moun païs
   Date d'inscription  :  12/02/2014
    
                         
Zetta  /  Effleure du mal


Ah non mais maintenant j'ai envie de l'acheter alors que je suis même pas dans la cible ! Ca va pas du tout, on va se ruiner avec tous ces JE qui publient des supers bons bouquins !! Twisted Evil
http://zettamarino.wix.com/romances-comme-ca
 
Asyne
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  4104
   Âge  :  48
   Date d'inscription  :  15/04/2013
    
                         
Asyne  /  L'ivre de la jungle


Ca y est, j'ai terminé le livre Very Happy Même si ce n'est clairement pas pour ma tranche d'âge j'étais curieuse de bout en bout et ravie de découvrir ta plume. Bien qu’il y ait des situations qui fassent déjà vues, je suis certaine que cela va plaire aux jeunes.
Je ne renote pas ce qui a été émis plus haut, je suis du même avis que Coline et Molly.

Je note en vrac mes remarques au fil de la lecture et ferais un petit article de ma lecture dans le blog Mag jeunes Ecrivains.

Ne pas lire si vous ne voulez pas avoir des détails de l'histoire:
 


Dernière édition par Asyne le Jeu 12 Mai 2016 - 21:47, édité 4 fois
https://ksangil.com
 

 NOUS SOMMES CEUX DU REFUGE [Oskar Editeur]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 15Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication :: Après publication-