PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 Avis ME - Éditions Infimes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Ahava-brumes
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3359
   Âge  :  30
   Localisation  :  Dans un château hanté
   Pensée du jour  :  Mon idéal c'est d'aimer avec horreur
   Date d'inscription  :  25/05/2012
    
                         
Ahava-brumes  /  Didon de la farce


Les éditions infimes, ça vous dit quelque-chose ?

Bon voilà, je suis à la recherche d'un éditeur, j'aurais pu faire un journal de bord, mais je voulais pas m'engager dans un topic que je laisserais tomber au bout de trois mois. Bref.
Donc j'ai envoyé aux éditions infimes.
Site esthétique, compte d'éditeur, livres intéressants, ligne éditoriale qui me semble cohérente (et non pas un fourre-tout douteux).
Alors j'envoie via leur formulaire.

Je reçois un mail ce matin. Votre manuscrit n'a pas été retenu pour publication (première vague de déception).
Mais nous nous proposons de le publier via une autre structure parce que quand même on l'aime bien votre manuscrit (sursaut d'espoir).
Moyennant finance. (re-vague de déception).

Bref du compte d'auteur sous le nom d'une autre maison d'édition (Les editions de l'Égide pour information) qui n'a pas de site (j'ai fait des recherches, hein).
Je suis en rage, j'ai envoyé à un compte d'éditeur, on me propose du compte d'auteur. Merci de me prendre pour une débile MAIS NON !!!
En plus c'est un mail générique, pas de mention de mon nom et du titre de mon roman. C'est juste du bonjour madame, on aime ce que vous faites, payez-nous".
Déjà que les refus-type me dépriment, mais alors là, ça me révulse !

Ça vous est déjà arrivé ? Connaissez-vous les éditions infimes ? Qu'en pensez-vous ?



Dernière édition par Ahava-brumes le Dim 10 Avr 2016 - 17:51, édité 1 fois
 
Fannuscrit
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  666
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  29/02/2016
    
                         
Fannuscrit  /  Hé ! Makarénine


ça devient fréquent les ME qui ont un double visage, voire triple visage ...

Fuis !
 
Molly
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3735
   Âge  :  108
   Localisation  :  Haute-Garonne
   Pensée du jour  :  "Toute personne qui aime la musique ne sera jamais vraiment malheureuse"- F. Schubert
   Date d'inscription  :  29/08/2011
    
                         
Molly  /  Sang-Chaud Panza


*vomi*

Ce genre de méthodes retorses/hypocrites, c'est vraiment gerbant.


La bande-annonce
 
Ahava-brumes
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3359
   Âge  :  30
   Localisation  :  Dans un château hanté
   Pensée du jour  :  Mon idéal c'est d'aimer avec horreur
   Date d'inscription  :  25/05/2012
    
                         
Ahava-brumes  /  Didon de la farce


Merci de vos retours !
Du coup j'arrive pas trop à me faire d'avis envers cette maison. Je me demande si certains ont déjà reçu des contrats à compte d'éditeur chez eux.
En tout cas je les raye de ma liste (un peu à regret, j'aimais vraiment leur catalogue).


Dernière édition par Ahava-brumes le Dim 10 Avr 2016 - 17:52, édité 1 fois
 
Noctis
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  416
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  24/07/2014
    
                         
Noctis  /  Pour qui sonne Lestat


Cela m'est arrivé avec les éditions du Fleuve. Lettre-type, avec à la fin une réduction pour un site d'auto-édition aux services payants, qui leur est, apparement, partenaire. Je l'ai pris comme une insulte.
 
Ahava-brumes
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3359
   Âge  :  30
   Localisation  :  Dans un château hanté
   Pensée du jour  :  Mon idéal c'est d'aimer avec horreur
   Date d'inscription  :  25/05/2012
    
                         
Ahava-brumes  /  Didon de la farce


Ça tombe bien, je l'ai pris aussi comme une insulte. Ô rage, Ô désespoir.
Les éditions du Fleuve, je crois qu'ils sont sur ma liste d'envois, on verra si ils me font le coup.
Mais je dois avouer que je suis tombée de ma chaise, je me disais "ceux qui reçoivent des contrats à compte d'auteur sont certainement des auteurs qui se sont empressés de cliquer sur la section MANUSCRIT sans lire les petites lignes" eh bah faut croire que non.
Les comptes d'auteur devraient être illégaux.


Dernière édition par Ahava-brumes le Dim 10 Avr 2016 - 18:08, édité 1 fois
 
Laura Atréïdes
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1310
   Âge  :  27
   Localisation  :  Toulouse
   Date d'inscription  :  09/07/2014
    
                         
Laura Atréïdes  /  Tentatrice chauve


surtout que là le procédé est encore plus fourbe, ils comptent sur le coup de déprime donné par la lettre type pour amener l'auteur a payer ! Et je suis d'accord avec toi, je ne comprends pas comment ça peut exister. Je bosse bénévolement dans l'édition et le compte d'auteur donne une image désastreuse.
http://lesdessousdelaplume.fr
 
amysdream
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  475
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  08/05/2014
    
                         
amysdream  /  Pour qui sonne Lestat


C'est simple à partir du moment où une maison te demande de payer : FUIT !!! Mais alors très looooooooiiiinnnnnnnnnnnn !!!

Maintenant je pense que cela doit dépendre aussi si c'est une petite structure. Il me semble que les éditions du petit mardi, demandait 60e de participation. Après le reste était à compte d'éditeur pur. C'était juste pour lancer le truc.
http://mchevalier.canalblog.com/
 
Ahava-brumes
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3359
   Âge  :  30
   Localisation  :  Dans un château hanté
   Pensée du jour  :  Mon idéal c'est d'aimer avec horreur
   Date d'inscription  :  25/05/2012
    
                         
Ahava-brumes  /  Didon de la farce


Je suis sur JE depuis assez longtemps pour savoir grâce aux témoignages que oui, si on demande des sous, c'est pourri jusqu'à la moelle. Donc évidemment, je fuis.
C'est juste que je ne m'attendais pas à ça. Bref si un jour vous entendez parler des Editions de l'Égide, je vous préviens, ça sent le compte d'auteur (la fameuse maison partenaire des éditions infimes)
Les éditions du petit mardi, j'ai des réserves là aussi, personnellement quand j'ai vu qu'il fallait participer financièrement (même soixante euros) j'ai rayé la maison de ma liste.




Dernière édition par Ahava-brumes le Dim 10 Avr 2016 - 18:07, édité 1 fois
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2
   Âge  :  48
   Date d'inscription  :  10/04/2016
    
                         
v.dumas  /  Début de partie


Bonjour,

Représentant des EDITIONS INFIMES, je me permets de réagir à votre post diffamatoire.
En effet, contrairement à ce que vous insinuez, les EDITIONS INFIMES proposent exclusivement des contrats à compte d'éditeur ce qu'elles peuvent facilement prouver.
Notre partenaire les EDITIONS DE L'EGIDE (qui disposent bien d'un site en cours de création, cherchez mieux...) quant à elles proposent des prestations éditoriales visant à permettre l'impression et la diffusion de certains ouvrages refusés par les EDITIONS INFIMES mais toutefois appréciés et jugés intéressants. Contrairement à ce que vous écrivez tout cela est parfaitement légal et honnête dans la mesure où cette prestation est clairement indiquée. Les Editions de l'EGIDE établissent un devis détaillé en fonction des prestations choisies (corrections, numérisation...) et assure une réelle diffusion de l'ouvrage grâce au distributeur/diffuseur DAUDIN DISTRIBUTION.
Enfin, la qualité des prestations proposées font des Editions de l'EGIDE un prestataire tout à fait respectable, la preuve en est qu'elle est organisée en association 1901 n'ayant que des bénévoles non rémunérés; les sommes demandées ne rémunérant que les professionnels intervenant dans la mise en forme (infographiste) et l'impression (imprimeur) des ouvrages.

Espérant vous avoir éclairée,

V.DUMAS
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Merci pour votre intervention, V. Dumas. Les termes d'Ahava-brumes sont certes excessifs dans ce cadre, et je l'invite à les corriger. 

Pour autant, on comprend son ressenti après avoir postulé auprès d'une maison à compte d'éditeur et s'être vue poussée vers une maison à compte d'auteur : la manœuvre commerciale est lourde et décevante.


Dernière édition par Coline le Dim 10 Avr 2016 - 17:28, édité 1 fois
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2
   Âge  :  48
   Date d'inscription  :  10/04/2016
    
                         
v.dumas  /  Début de partie


Merci de votre réponse.
Il n'y a aucune manœuvre commerciale de notre part, nous publions environ 4 ouvrages à compte d'éditeur par an, le prochain sort d'ailleurs début mai, ce qui nous oblige à une sélection draconienne (nous recevons plusieurs propositions de texte par jour...). Si des bénévoles ont créé cette nouvelle maison LES EDiTIONS DE L'EGIDE, proposant des prestations éditoriales c'est pour donner une chance à certains textes d'exister malgré tout. Cela peut vexer certains égos mais il ne faut rien y voir de malhonnête au contraire; les Editions Infimes proposent à certains aspirants écrivains de bénéficier de leurs savoir-faire et de leur réseau de distribution papier et numérique ce que très peu d'édition à compte d'auteur font. Malheureusement, et nous en sommes les premiers désolés, tout cela a un coût que nous ne pouvons prendre en charge que pour nos coups de coeur...

Espérant avoir pu vous convaincre de notre bonne foi,

V.DUMAS
 
Ahava-brumes
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3359
   Âge  :  30
   Localisation  :  Dans un château hanté
   Pensée du jour  :  Mon idéal c'est d'aimer avec horreur
   Date d'inscription  :  25/05/2012
    
                         
Ahava-brumes  /  Didon de la farce


J'ai édité mes messages et enlevé les passages qu'on peut considérer inutiles et vulgaires. Oui c'est vrai, je n'ai pas pris de gants, quand je relis je me dis que j'aurais pu être plus soft dans mes propos.
Je reste cependant sur mes positions, faire payer un auteur pour être publié, non. Pour moi c'est de l'abus. Merci de vos explications, de vos éclaircissements, mais je ne suis pas du tout convaincue. Peut-être que certains y trouveront leur bonheur, pas moi. Ce n'est pas une question d'égo, juste de bon sens.
Et j'avais envie de partager mon expérience avec les JE qui souhaitent être édités. Il me semblait important de les informer de ce qui m'est arrivé en passant par votre maison d'édition.

Bien à vous.
 
monilet
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1592
   Âge  :  72
   Localisation  :  Essonne -France, chtimmi d'origine et coeur
   Pensée du jour  :   monilet= auteur Claude Colson
   Date d'inscription  :  29/06/2011
    
                         
monilet  /  Roland curieux


Peut-être qu'au lieu de
"Toutefois, soucieux de donner une chance à votre texte, nous vous proposons de l'éditer au sein d'une structure éditoriale affiliée à notre maison, les Éditions de l’Égide."
une formule comme "nous pouvons vous proposer de l'éditer..." satisferait davantage de monde ?
https://claudecolson.wordpress.com/
 
L.C. Loli
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  14
   Âge  :  29
   Date d'inscription  :  07/06/2016
    
                         
L.C. Loli  /  Homme invisible


Je remonte ce post vieux de quelques mois car j'ai reçu la même réponse des éditions de l'Egide, alors que je leur avais envoyé mon manuscrit deux-trois jours plus tôt.
Je ne me perdrais pas en hypothèses de crainte d'être accusée de diffamation.
Cela étant, je trouve le temps de lecture remarquablement court : bonne ou mauvaise chose, je ne saurais le dire.

Quoiqu'il en soit, je ne peux m'empêcher de freiner des quatre fers lorsque j'entends parler de compte d'auteur.
Surtout que si on s'adresse à un éditeur à compte d'éditeur, c'est bien parce qu'on n'a ni les moyens ni le désir de passer par le compte d'auteur.
Je reste donc assez dubitative dans l'ensemble...
 

 Avis ME - Éditions Infimes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication :: Maisons d'Édition-