PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-42%
Le deal à ne pas rater :
-42% Samsung TV QLED 4K 65″ 164 cm – TQ65Q64C 2023
699 € 1199 €
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2
 

 Ce que vous aimez et n'aimez pas dans un roman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Lierachan
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  208
   Âge  :  28
   Localisation  :  Canada
   Date d'inscription  :  05/06/2019
    
                         
Lierachan  /  Autostoppeur galactique


J'aime les histoires avec des personnages variés, des émotions, des personnages attachants et où ont ne sait pas comment l'histoire se termine.

J'aime pas le gore, l'horreur, les personnages qui n'ont pas de personnalité. Et une fin bâclée. Vraiment, lire une histoire jusqu'à la fin et découvrir que la fin est ennuyeuse, j'aime pas.
 
Caulfield
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  16
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  30/05/2019
    
                         
Caulfield  /  Homme invisible


Citation :
J'aime pas l'américanisation. Genre Lévy et Musso (encore). Des histoires à Strasbourg, à Montpellier, c'est tout aussi cool que San Francisco ou New York, merde !

Bon sang ce que je suis d'accord!


Sinon moi je ne supporte pas quand Personnage-Féminin-N°1 tombe dans les bras du héros sans raison. Lui est un gars lambda, pas très charismatique, pas spécialement beau, tandis qu'Elle est un mannequin, surdouée avec une carrière en or... et elle laisse tout tomber de nulle part pour se jeter à ses pieds, alors qu'il n'a absolument rien fait? Désolée, je n'y crois pas.

D'une façon générale, je n'aime pas quand il n'y a pas assez de construction derrière les personnages secondaires et qu'ils ne sont qu'un faire-valoir pour le héros. J'ai trop l'impression que l'auteur s'est en réalité fantasmé une histoire où il serait au centre... Ça me sort complètement d'un livre.

 
Irvyn
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1448
   Âge  :  32
   Localisation  :  Sous l'éclipse
   Pensée du jour  :  "When gender is a social construct, but being fat is genetics"
   Date d'inscription  :  08/12/2015
    
                         
Irvyn  /  No fun allowed


J'aime le sang.
https://auteurnegora.wixsite.com/necrosang
 
Elyon64
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  302
   Âge  :  35
   Localisation  :  Brisbane
   Date d'inscription  :  06/06/2019
    
                         
Elyon64  /  Tapage au bout de la nuit


D'accord avec la plupart des commentaires d'avant. Les côtés ultra manichéens, la Mary Sue et compagnie... C'est plus possible.

J'ai horreur des triangles amoureux, c'est rédhibitoire.
Les descriptions de personnages à rallonge avec des métaphores niaises du style "ses cheveux noirs comme une nuit sans lune un solstice d'hiver cascadaient sur ses épaules".
Les personnages qui se regardent dans le miroir et donnent toute leur description (moi aussi chaque matin je remarque pour la huit millième fois la couleur de mes yeux, la taille de mes pommettes et de mon menton)

J'aime aussi les personnages qui sortent de l'ordinaire en étant... ordinaires. À l'inverse de certains commentaires ici, j'adore la fantasy (dans le sens large), et j'aime bien quand des personnages lambdas se retrouvent embarqués dans une histoire sans non plus développer des pouvoirs de dingue. S'ils sont un minimum malins, débrouillards, sans être "cheatés", c'est parfait pour moi (comme dans les Salauds Gentilshommes par exemple)
http://caroline-leger.com
 
Gary.D
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  106
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  19/09/2015
    
                         
Gary.D  /  Barge de Radetzky


Je n'aime pas : les longs passages sans dialogue.

J'aime : quand il y a beaucoup de dialogues. Je trouve ça plus fluide et plus léger, plus palpitant que le texte. Typiquement, les Harry Potter. Par exemple dans "Harry potter et le prisonnier d'Azakaban", il y a des dialogues à toutes les pages, souvent c'est même plus de la moitié de la page.

Je n'aime pas : les livres policiers où l'enquêteur en sait plus que moi lecteur. Ce qui m'empêche de chercher à résoudre l'enquête avec lui. Typiquement, certains Sherlock Holmes où au moment du dénouement, Mr. Holmes nous explique les faits à partir de truc qu'il avait vu mais que nous ignorions parce que ça n'a jamais été écris dans le bouquin à ce moment-là. Grrr


Dernière édition par Gary.D le Lun 17 Juin 2019 - 19:26, édité 2 fois
 
Tengaar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2723
   Âge  :  39
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


Je n'aime pas : les longs passages avec des dialogues, les romans à la première personne, les romans sans description, les romans manichéens, les livres policiers sans déductions, les héros qui chouinent

J'aime : les livres denses
 
Shinigami
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  245
   Âge  :  37
   Pensée du jour  :  There is no planet B
   Date d'inscription  :  08/05/2019
    
                         
Shinigami  /  Autostoppeur galactique


Je n'aime pas les clichés à gogo (juste quelques uns car il y a des personnes réellement ainsi peut-être), les stéréotypes, les triangles amoureux, et je déteste le fait de romantiser des choses problématiques (comme des relations abusives, la pédophilie, etc..., etc....).
 
Matrix
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  745
   Âge  :  34
   Localisation  :  Gard
   Date d'inscription  :  25/11/2010
    
                         
Matrix  /  Blanchisseur de campagnes


Gary.D a écrit:
Je n'aime pas : les longs passages sans dialogue.

Tengaar a écrit:
Je n'aime pas : les longs passages avec des dialogues


vous me faites rever Laughing (les deux se suivent)

du coup on se demande à quoi sert ce topic à part se rendre compte que ça sert à rien car on est tous différent et qu'il n'y a pas de règle ^^
http://rapturestudio.fr
 
Richard-James
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  212
   Âge  :  37
   Date d'inscription  :  09/08/2016
    
                         
Richard-James  /  Autostoppeur galactique


JE N'AIME PAS

- tout ce qui tourne autour de l'héroic fantasy (j'en peux plus des dragons, des elfes, des chevaliers ... MY GOD!!!)
- le fantastique cliché du vampirisme (quoique j'avais encore plutôt bien aimé le début de Anita Blake, mais ça remonte)
- After, Before, 50 shades of shit ... l'ado et son bad boy, la vierge et le milliardaire, ces romans pseudos érotiques qui font fantasmer la vieille ménagère et les "soirées entre copines", non merci. Sexiste à souhait, sans profondeur (jeu de mot involontaire). Si je pouvais, je vomirais volontiers sur toutes ces horreurs.
- le style trop pompeux. Pas fan de la lourdeur de certains écrivains.
- les romans historiques

J'AIME

- des personnages principaux et secondaires variés. Que ce soit dans la culture, la sexualité, les genres. C'est ce que je trouve génial avec notre époque, la façon dont les gens s'ouvrent enfin. Et c'est cette diversité que j'aime, ou aimerais en tout cas, retrouver dans des romans.
- aller à l'essentiel. Je dis ça peut-être parce que c'est ce que j'essaye de faire quand j'écris. Avoir une intrigue qui nous tient en haleine ok, mais j'aime savoir où je vais quand je lis quelque chose.
- visualiser ce que je lis. Les lieux, les personnages, j'ai ce besoin de voir ce que je lis, tout en gardant un peu de place à l'imagination of course.
- en fait j'aime le style d'Armistead Maupin quoi !
 
Lierachan
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  208
   Âge  :  28
   Localisation  :  Canada
   Date d'inscription  :  05/06/2019
    
                         
Lierachan  /  Autostoppeur galactique


C'est vrai que c'est bien de pouvoir visualiser.
 
Karas
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  96
   Âge  :  35
   Localisation  :  Nogent-Sur-Marne
   Date d'inscription  :  29/05/2019
    
                         
Karas  /  Pippin le Bref


Perso, je suis pas si branché littérature que ça, la seule raison pour laquelle j'écris, c'est parce que j'ai plein d'idées mais que je ne sais pas dessiner ou utiliser des programmes pour faire des animations ou des jeux basés sur ce que j'imagine.

Du coup, lorsque je lis quelque chose, j'aime bien quand ça raconte une histoire et que ça me présente un monde sans trop essayer de faire dans la subtilité ou l'exercice de style, peut-être comme un script de film, ou une novélisation.

Si un texte essaie plus d'impressionner le lecteur par sa façon de raconter que par ce qu'il raconte en soi-même, ça va vite me saouler. Un peu comme tous ces jeux indés "artistiques" comme Braid, Rime, The Witness ou je ne sais quoi d'autre, qui sont très stylisés, fonctionnels et tout ce que vous voulez, mais qui au final se perdent dans leur propre tentative de sortir du lot et perdent les abrutis comme moi qui veulent juste qu'on leur raconte clairement une histoire avec "Perso X veut faire chose Y pour Z raison, et a besoin de objet/autre perso W pour résoudre problème/obstacle Q".

Encore pire quand une histoire, quelle qu'elle soit, demande au lecteur d'avoir des connaissances très précises d'un sujet pour comprendre la thématique, parce qu'elle n'est pas expliquée directement dans le medium. Je reprends l'exemple de Braid, qui est une métaphore à la bombe atomique, mais est tellement subtil à ce sujet que si on est une buse d'histoire comme moi, on ne voit qu'un jeu de plateformes avec des mécaniques temporelles et des tas de phrases cryptiques entre les niveaux.

A l'inverse, un film comme Jurassic Park prend la peine d'expliquer un minimum le pourquoi du comment des dinosaures au public qui n'y connaît potentiellement pas grand chose, histoire que tout le monde suive, et nous raconte quelque chose d'au final assez concis avec style et clarté.

Donc j'applique cette logique à mes lectures, dont j'attends qu'elles me racontent quelque chose sans alambics. Je veux voir des persos, des motivations et des conflits clairs, même si ce n'est pas forcément très recherché.

Si un auteur "fait son malin" en essayant de nous plonger dans un délire philosophique qu'il est le seul à comprendre et ne l'explique pas au lecteur parce qu'il s'attend à ce qu'il aie déjà tout le background nécessaire pour le comprendre, grappillé dans le reste de la littérature; moi je trouve juste ça élitiste et décourageant.

Un peu comme quand ma mère ou un de mes potes commence à me haranguer avec ses opinions politiques sur ce qui se passe en ce moment dans le monde, alors que je n'ai jamais voté de ma vie et que je ne connais absolument pas le vocabulaire lié à la politique.

Et par extension, j'aime pas non plus quand un texte se base trop sur la réalité, peu importe qu'il explique les sujets qu'il aborde ou non. Les histoires de "Roger l'humain normal dans un monde contemporain qui fait face à une situation réaliste", ça m'échappe. A la limite, les polars, les enquêtes policière, je peux comprendre, il y a un conflit, une menace, des enjeux, un objectif, un mystère etc., mais quand je vois par exemple un roman historique avec des fermiers dans la cambrousse qui luttent pour survivre à l'hiver... Je sais pas, c'est sans doute bien écrit, c'est peut-être intéressant pour quelqu'un, mais je n'ai rien à en tirer, personnellement.

Donc, en résumé, j'aime pas quand une histoire est trop terre à terre et/ou est trop enfoncée dans un sujet spécifique qu'on est censé connaître par avance.

Et du coup, j'aime bien quand on nous présente un univers qui se détache du nôtre et dont on nous explique les particularités, et qu'on nous décrive une aventure qui s'y déroule avec un point de départ, un chemin à parcourir, des obstacles à surmonter et un objectif à atteindre. Peu-importe que ce soit dans une contrée fantastique, dans le futur, dans l'espace ou que sais-je.

En gros, pour revenir à mes parallèles avec les films, les jeux ou les séries, je suis clairement le genre de mec qui préférera aller regarder un épisode de Power Rangers ou de Pokémon plutôt que de regarder Citizen Kane.

Sous forme littéraire, je me dirigerais sans hésiter vers Harry Potter, et je balancerais Balzac et Victor Hugo par la fenêtre du 5ème étage, par temps de pluie et en direction du camion qui passe dans la rue.
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Ce que vous aimez et n'aimez pas dans un roman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Discussions générales-