PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Coffret Pokémon Ultra Premium Dracaufeu 2022 en français : où le ...
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 

 [Divers] Qu'est-ce qu'une mauvaise fin?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Alex.G.Morina
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  235
   Âge  :  31
   Localisation  :  Millau
   Pensée du jour  :  Certains d'entre nous recherchent l'éternité dans un bout de papier.
   Date d'inscription  :  13/02/2016
    
                         
Alex.G.Morina  /  Autostoppeur galactique


Une précision de plus quant à la fin:

Je pense qu'il y a un duo entre la forme et le fond qui doit se synchroniser, autrement c'est mort.
D'un côté il y a le récit et de l'autre il y a la structure. La fin de l'histoire peut tout à fait être celle qu'attendait le lecteur, par exemple "Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants" et cela dit, on jugera quand même que la fin n'est pas bonne, même si elle est cohérente avec le reste de l'aventure.
Si tu sens une dissonance entre l'ensemble de ton récit et la fin, c'est soit qu'il y a un problème avec la fin soit qu'il y a un problème général dans l’œuvre.

Tralala ! Bien sûr, ce n'est que mon avis Very Happy
 
Bohr
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  521
   Âge  :  45
   Localisation  :  Orbite proche de Cergy
   Date d'inscription  :  29/05/2015
    
                         
Bohr  /  Gloire de son pair


Je veux pas faire ma raclette, mais j'ai le sentiment que - moi le premier - nous faisons une confusion entre dénouement et fin, qui sont deux choses très différentes.

Qui partage cette impression?
https://lestresrichesheuresdelagalaxie.wordpress.com
 
Trench
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2569
   Âge  :  24
   Pensée du jour  :  [citation de merde]
   Date d'inscription  :  25/10/2014
    
                         
Trench  /  Le bruit et la pudeur


Le dénouement c'est avant la fin je crois, ce qui y conduit. Pour moi la fin c'est la dernière phrase, le point finale, la dernière ligne ou le dernier paragraphe. Pas la "bataille finale" m'voyez

Donc je partage ton impression mr. Niels Bohr, du moins sur la fin du débat. C'est plutôt une mauvaise fin. *rires enregistrés*
 
Bohr
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  521
   Âge  :  45
   Localisation  :  Orbite proche de Cergy
   Date d'inscription  :  29/05/2015
    
                         
Bohr  /  Gloire de son pair


C'est en tout cas de la sorte que je comprends cette distinction.

Du coup, j'en viens à trouver que, s'il y a des dénouements bien pensés, pas mal de fins sont ratées, au sens où elles ne sont que du remplissage, comme si l'auteur se sentait obligé de raconter quelque chose après le dénouement, mais sans ajouter quoi que ce soit à l'histoire, au personnage ou au décor.
Évidemment, je conçois qu'une fin redondante puisse être nécessaire pour coller aux codes d'un genre particulier (le héros qui chevauche vers le soleil couchant, au pif), mais son absence ne changerait rien à l'intérêt de ce qui a été narré.
Last but not least, certaines fins en disent peut-être trop, aussi. Je n'ai pas d'exemple réel, mais à mon sens, inutile de décrire un banquet qui signe non pas la fin des aventures du héros, mais le fait que ça fait déjà partie de son passé. La simple évocation du banquet à venir par un villageois lors du retour du héros au pays natal me paraît suffisant.
Cela dit, tout cela est hautement subjectif, et je suis sûr que tout le monde ne partage pas ce point de vue.
https://lestresrichesheuresdelagalaxie.wordpress.com
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Mais qu'est-ce qu'une bonne fin au juste ? Je me demande vraiment.
 
fabiend
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  581
   Âge  :  42
   Localisation  :  Lens
   Pensée du jour  :  Ce canard est trop lourd ou corrompu
   Date d'inscription  :  30/09/2014
    
                         
fabiend  /  Gloire de son pair


Une bonne fin, c'est quand toutes les questions et tous les conflits ont été résolus de façon satisfaisante. Satisfaisant, ça l'est quand la résolution n'est ni un cliché éculé, ni trop improbable, et quand le protagoniste y est pour quelque chose (la chance, c'est cool dans la vraie vie, mais dans la fiction ce n'est pas une manière satisfaisante de résoudre un conflit ).
https://fabiendelorme.fr
 
Elouette
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  249
   Âge  :  39
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  04/08/2015
    
                         
Elouette  /  Autostoppeur galactique


Personnellement je déteste les fins ouvertes, celles qui ne répondent pas à la question qui est posée tout au long du livre ou d'un film. Je n'aime pas quand l'auteur laisse planer le doute ou te laisse imaginer où est la vérité. J'ai l'impression d'avoir perdu mon temps.
 
Bohr
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  521
   Âge  :  45
   Localisation  :  Orbite proche de Cergy
   Date d'inscription  :  29/05/2015
    
                         
Bohr  /  Gloire de son pair


C'est pourtant là la définition académique du fantastique.
Cela voudrait-il dire que c'est un genre dont les oeuvres sont par définition inachevées?
https://lestresrichesheuresdelagalaxie.wordpress.com
 
Trench
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2569
   Âge  :  24
   Pensée du jour  :  [citation de merde]
   Date d'inscription  :  25/10/2014
    
                         
Trench  /  Le bruit et la pudeur


Citation :
Personnellement

Ça veut tout dire Smile
 
Jana-Ships
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  146
   Localisation  :  Ici et ailleurs
   Pensée du jour  :  Qui sera ma prochaine victime?
   Date d'inscription  :  16/08/2012
    
                         
Jana-Ships  /  Barge de Radetzky


Les fins ouvertes, justement, elles peuvent frustrer, mais ça peut aussi amener le moyen d'une suite. Dilemme donc. Il faudrait clore le plus gros des intrigues du premier tome, et poser de nouveaux problèmes pour une possible suite.
 
Elouette
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  249
   Âge  :  39
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  04/08/2015
    
                         
Elouette  /  Autostoppeur galactique


Je précise que je ne parle pas des séries, la fin ouverte est voulue et tant mieux car cela donne envie de lire le prochain tome. Je pense plutôt aux fins qui ne veulent rien dire, celles qui n'expliquent rien de ce qui a été traité dans l'histoire. Un film me vient en exemple, c'est Enemy avec Jake Gyllenhaal. Sans vouloir spoiler ceux qui ne l'ont pas vu, il y a une intrigue, un mystère qui est mis en place tout au long du film et on a très envie de connaître le fin mot de l'histoire mais non, d'un coup c'est la fin ! A nous de nous faire notre propre interprétation.
C'est personnel mais ça me donne l'impression d'avoir perdu mon temps.
 
Irvyn
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1449
   Âge  :  31
   Localisation  :  Sous l'éclipse
   Pensée du jour  :  "When gender is a social construct, but being fat is genetics"
   Date d'inscription  :  08/12/2015
    
                         
Irvyn  /  No fun allowed


Enemy est classé en tant que film mindfuck et, dans le genre, il reste assez complexe (même s'il y a biiiiien pire). Il faut cerner la logique interne au film. Une fois que tu l'as, les scènes s'éclaircissent d'elles-mêmes, dont la fin !
Une grosse piste pour t'aider à décrypter:
Spoiler:

Sinon oui, la mauvaise fin est celle qui donne l'impression que les scénaristes ont quitté le navire depuis belle lurette et que les dernières lignes ont été écrites à l'arrache par monsieur lambda histoire de boucler. Notamment, une mauvaise fin n'apporte aucune résolution au fil rouge autour duquel se sont articulées les intrigues. Certaines intrigues peuvent rester ouvertes, mais en aucun cas le fil rouge.
Par exemple, dans LOTR, le fil rouge est l'anneau de pouvoir doit être détruit. Fin tome 3 il est détruit, fil rouge fini. Le reste c'est du bonus Razz
https://auteurnegora.wixsite.com/necrosang
 
Kaeso
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  30
   Âge  :  32
   Date d'inscription  :  24/07/2015
    
                         
Kaeso  /  Petit chose


Mauvaise fin ou dénouement ? On doit se centrer sur l'histoire avant tout, si on se place du côté du lecteur, non ?
Pour ma part, une mauvaise fin, c'est celle qui laisse un goût amer dans la bouche, nous fait faire une tête d'ahuri et nous inspire une seule phrase "tout ça pour ça ?".
Et, dans mon cas, ce serait aussi la fin d'Harry Potter. C'était convenu, sans surprise.. J'avais pensé -connement- qu'elle nous surprendrait, qu'elle nous ferait crever le Harry, ou l'handicaperait, ou je ne sais quoi... Mais non. C'était long, lourd, pour arriver à "ça"... Bref, un sale goût dans la bouche.

Il y a d'autres fins qui ne m'ont pas plu, mais pour le coup je crois qu'elles ont réussi à me faire ressentir quelque chose. De la surprise ou de la déception, une envie de plus (la fin du Septième Guerrier-Mage par exemple..) mais au moins, l'auteur m'a baladé.
https://lirepourlesraconter.wordpress.com/
 
Bohr
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  521
   Âge  :  45
   Localisation  :  Orbite proche de Cergy
   Date d'inscription  :  29/05/2015
    
                         
Bohr  /  Gloire de son pair


En gros, synthétiquement, une mauvaise fin est une fin qui n'est pas à la hauteur des attentes du lecteur...
Ce qui, en dehors des attentes que peut créer l'auteur et auquel il peut répondre de lui-même, ne nous avance pas beaucoup.
https://lestresrichesheuresdelagalaxie.wordpress.com
 
Matrix
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  734
   Âge  :  33
   Localisation  :  Gard
   Date d'inscription  :  25/11/2010
    
                         
Matrix  /  Blanchisseur de campagnes


LadyRavenya a écrit:
La fin, c'est quand il n'y a plus rien à ajouter au récit (du moins rien de primordial, les détails peuvent toujours être enrichis). Pour moi, une mauvaise fin c'est quand le lecteur sent qu'il y a quelque chose d'inachevé. Smile
Je trouve ça faux. Si tu crée un univers, il y a toujours des choses à dire. Dire que la fin c'est quand il n'y a plus rien à dire, voudrez dire qu'il faut attendre la fin de l'univers (si cela existe). Donc autant dire qu'il y a toujours quelques choses d’intéressant à dire...

Bohr a écrit:
En gros, synthétiquement, une mauvaise fin est une fin qui n'est pas à la hauteur des attentes du lecteur...
Ce qui, en dehors des attentes que peut créer l'auteur et auquel il peut répondre de lui-même, ne nous avance pas beaucoup.
Je ne suis pas d'accord, je dirais même qu'on se fiche éperdument des attentes du lecteur dans l'absolue. On écrit pas pour plaire aux autres, on écrit pour raconter.
Si ce qui se passe dans mon univers ne correspond pas à l'attente des lecteurs, c'est quand même vrai que c'est ce qu'il c'est produit dans cet univers... que ça plaise ou non, comme dans la vie.
D'ailleurs, faire uniquement ce qu'attends le lecteur est un moyen d'en décevoir un grand nombre.


Non, une mauvaise fin, c'est une fin qui ne répond pas à de nombreuses intrigues posées le long du/des livre(s). Dans certains cas, laisser une question ouverte à la fin peut être une bonne idée, mais quand trop de questions restent sans réponse (je pense à la série LOST par exemple), ça devient clairement une mauvaise fin.
http://rapturestudio.fr
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 [Divers] Qu'est-ce qu'une mauvaise fin?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-