PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Coffret Pokémon Ultra Premium Dracaufeu 2022 en ...
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 [Inspiration] Une histoire 'trop grande' pour moi?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Delf
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1921
   Âge  :  48
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  20/11/2012
    
                         
Delf  /  Journal du posteur


J'ai 'attrapé' tout dernièrement une idée d'histoire. Ca tombe plutôt bien, je viens de finir l'écriture du petit troisième qui est en bêta lecture, mon petit deuxième sort en mars... bref, timing idéal. Sauf que...

L'histoire que j'ai en tête sort de ma zone de confort. Elle demandera beaucoup de recherches et a un volet historique qui ne tolérera pas l'approximation. Humainement, elle risque d'être difficile. Je n'écris que pour les ados, et je ne sais pas encore si cette histoire serait pour ados ou adultes. Et du coup, j'ai une crainte: cette histoire est -elle 'trop grande' pour moi? Aurai-je ce qu'il faut pour bien la raconter sans la dénaturer, sans la gâcher ou la trahir?

Avez-vous déjà connu de tels doutes? L'impression de ne pas être à la hauteur de la tâche? Ou êtres vous toujours confiants en attaquant un roman?
http://www.delphine-laurent.com/
 
@now@n
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1778
   Âge  :  31
   Localisation  :  Entre deux eaux.
   Pensée du jour  :  
   Date d'inscription  :  08/01/2011
    
                         
@now@n  /  @n, bête @lph@


J'ai une question.
Comment réagis-tu à l'échec ?
http://anowan.blogspot.com/
 
Irvyn
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1449
   Âge  :  31
   Localisation  :  Sous l'éclipse
   Pensée du jour  :  "When gender is a social construct, but being fat is genetics"
   Date d'inscription  :  08/12/2015
    
                         
Irvyn  /  No fun allowed


Avoir un regard objectif sur ses capacités est nécessaire. Pendant deux ans j'ai repoussé l'écriture d'un cycle de romans car celui-ci demandait une plume que je ne possédais pas à cette époque, du coup j'ai préféré m'orienter vers un autre texte, exigeant mais un peu moins que le cycle, afin de rendre la marche moins haute.
Le mieux reste encore d'en écrire quelques pages (ce qui demande déjà une préparation au niveau de la narration)  et de voir comment tu sens la chose. C'est plus une question de feeling dont toi-seule peut te démettre. Ceci dit, bon courage à toi: ne pas rester dans sa "zone de confort" est toujours payant !
https://auteurnegora.wixsite.com/necrosang
 
Nillac
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2874
   Âge  :  27
   Localisation  :  Mon navire amiral
   Pensée du jour  :  "Pour moi, le pouvoir politique, c'est comme les égoûts. On ne peut pas s'en passer, mais tu ne veux pas non plus mettre tes mains dedans."
   Date d'inscription  :  19/12/2014
    
                         
Nillac  /  The Noob Hunter


Citation :
L'histoire que j'ai en tête sort de ma zone de confort. Elle demandera beaucoup de recherches et a un volet historique qui ne tolérera pas l'approximation. Humainement, elle risque d'être difficile. Je n'écris que pour les ados, et je ne sais pas encore si cette histoire serait pour ados ou adultes. Et du coup, j'ai une crainte: cette histoire est -elle 'trop grande' pour moi? Aurai-je ce qu'il faut pour bien la raconter sans la dénaturer, sans la gâcher ou la trahir?

Ce n'est pas parce qu'on a écrit jusqu'à présent pour un certain public qu'on doit s'y cantonner. Roald Dhal a certes écrit Charlie et la chocolaterie, mais a également des nouvelles très noires. J'ai envie de dire qu'il faut savoir expérimenter et donc prendre des risques. Il y aura peut-être des ratés, c'est inévitable, mais c'est nécessaire (histoire de la forge et du forgeron, tout ça).

Pour la partie histoire, si tu le souhaites, je pourrai t'aider pour trouver de bonnes références (je ne connais pas tout, loin de là, mais un peu quand même) Smile

Sur quels événements voudrais-tu écrire ?
 
Bohr
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  521
   Âge  :  45
   Localisation  :  Orbite proche de Cergy
   Date d'inscription  :  29/05/2015
    
                         
Bohr  /  Gloire de son pair


Et si tu ne prenais la chose que comme un jeu? Un simple défi intellectuel, peut-être?
https://lestresrichesheuresdelagalaxie.wordpress.com
 
Delf
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1921
   Âge  :  48
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  20/11/2012
    
                         
Delf  /  Journal du posteur


@ @now@n: je pense avoir un pli naturel pour la résilience, donc ce n'est pas tant l'échec qui m'inquiète que la crainte de desservir une histoire que je trouve importante.

@ Ryvem et Bohr: c'est clair, je peux tenter le coup, me lancer 'pour voir', et advienne que pourra. C'est ce qui risque d'arriver, mais mais ça ne me dédouanera pas du travail en amont, qui sera de toutes façons intéressant.

@ Nillac: J'écris aussi du 18+, donc franchement pour adultes. mais là, on serait dans un ancrage à une réalité passée qu'on ne peut pas prendre à la légère. Je m'intéresse à placer une histoire dans les camps pour internés alliés en Suisse pendant la seconde guerre mondiale, et les camps punitifs.

Merci en tout cas pour vos passages, je prends volontiers tout témoignage ayant une problématique connexe!
http://www.delphine-laurent.com/
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Fais-toi aider d'un connaisseur. Demande-lui d'être intraitable avec les incohérences, quitte à t'y reprendre à plusieurs fois, si tu as l'obstination.
 
Bohr
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  521
   Âge  :  45
   Localisation  :  Orbite proche de Cergy
   Date d'inscription  :  29/05/2015
    
                         
Bohr  /  Gloire de son pair


Il est vrai qu'un gros travail de documentation peut être impressionnant, pour ma part, je ne me lancerais pas dans une telle entreprise, parce que je suis incapable de travailler de la sorte.

En revanche, la recherche en elle-même peut être un plaisir (mon passage à l'université n'est sans doute pas étranger à ce goût); je la "pratique" presque perpétuellement, au sens où je suis avide de nouvelles informations sur les sujets que j'aime traiter, et, à chaque article que je lis, il y a un moment, même bref, où je me demande comment je pourrais le réinvestir en fiction.
Ca m'a permis de me lancer dans l'écriture d'histoires d'espionnage sans pour autant être obligé d'ingurgiter le maximum de documentation avant de me décider à passer à l'acte.

D'où une question (qui te paraîtra peut-être simpliste): que tu l'écrives ou non, ce roman, qu'attends-tu pour commencer tes recherches? Demain, ce soir, voire maintenant, là, tout-de-suite?

(Ceci n'engage que moi, bien entendu.)
https://lestresrichesheuresdelagalaxie.wordpress.com
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Pour avoir écrit un roman nécessitant pas mal de documentation, il est certain que cela réclame un fort investissement en temps.

Mais, s'appuyer sur les faits historiques présente aussi certains avantages :
- Cela nourrit ton récit : il n'est pas rare de trouver détails ou anecdotes que l'on peut intégrer pour enrichir l'intrigue, densifier des personnages.
- Cela structure ton récit : une chronologie existe déjà, un cadre aussi, et parfois des personnalités (selon le degré de réalisme et de fidélité à l'Histoire que tu décideras de suivre).

Donc à la fois, il y a une nécessité de rigueur, et en même temps, cette rigueur te décharge un peu en travail d'imagination pure.

Dans tous les cas, l'exercice est vraiment intéressant, et je suis sûre que si tu commences à t'investir dans un tel projet, tu y trouveras beaucoup de plaisir.
 
Delf
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1921
   Âge  :  48
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  20/11/2012
    
                         
Delf  /  Journal du posteur


Merci pour vos messages!

A vrai dire, j'ai déjà commencé à me documenter sur le sujet. C'est très intéressant, j'apprends plein de choses. C'est vrai que je pourrai sans doute m'appuyer sur certaines pour nourrir l'intrigue! Reste à choisir le parti pris que je vais prendre: coller à la réalité ou accepter de m'en éloigner tout en la respectant. En fait, je pense que mettre l'intrigue au coeur de la réflexion m'aidera. Le contexte devra soutenir la fiction, et non la fiction être prétexte à un cours d'histoire. Bref, encore pas mal de réflexion à faire avant de plonger dans cette rédaction Wink
http://www.delphine-laurent.com/
 
Molly
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3796
   Âge  :  110
   Localisation  :  Haute-Garonne
   Pensée du jour  :  "Toute personne qui aime la musique ne sera jamais vraiment malheureuse"- F. Schubert
   Date d'inscription  :  29/08/2011
    
                         
Molly  /  Sang-Chaud Panza


Si cette histoire te tient à cœur, Delf, je suis sûre que tu parviendras à en faire quelque chose de passionnant, tant au niveau de l'intrigue que de la rigueur historique. Tu mettras peut-être plus de temps à l'écrire, mais ça en vaut la peine... Comme le disait un des intervenants, il faudra simplement prévoir une bêta-lecture par quelqu'un qui connaît très bien le sujet et pourra vérifier qu'il n'y a pas d'incohérence/inexactitude.

En tout cas, c'est génial, d'avoir autant d'inspiration, chapeau !


La bande-annonce
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Delf a écrit:
Le contexte devra soutenir la fiction, et non la fiction être prétexte à un cours d'histoire.

Tu as bien raison. Cette pensée aurait pu m'être utile quand je me suis lancé dans l'écriture d'un de mes romans. Je me suis embourbé dans des documentations qui ne faisaient pas avancer mon histoire. Le piège est de vouloir retranscrire les mille détails et nuances de nos recherches dans l'écriture. Ça alourdit et ce n'est pas très utile pour l'intrigue.
Cela-dit, tu as plus d'expérience que moi. Ça devrait le faire. Mais fais attention quand même Razz
 
Delf
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1921
   Âge  :  48
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  20/11/2012
    
                         
Delf  /  Journal du posteur


Merci Molly et Maspalio!
Je m'y mettrai, c'est sûr... la seule question est: quand? Ce n'est pas encore mûr pour l'instant, mais j'y travaille Wink
http://www.delphine-laurent.com/
 
Gemili
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  345
   Âge  :  28
   Pensée du jour  :  Ferme les yeux juste une seconde et tu verras qu'en fait, tu n'en as rien à faire.
   Date d'inscription  :  07/12/2015
    
                         
Gemili  /  Tapage au bout de la nuit


J'avais lu un truc quelque part qui disait ... "une histoire renseignée donne plus de vraisemblance mais, à moins d'être historique, il faut laisser la place à une certaine fausseté pour entraîner le lecteur dans quelque chose de palpitant, parce que la réalité brut est rapidement chiante et lente."

Donc si tu veux inventer des personnages et raconter une histoire en particulier, il faudra peut être que tu te libères un peu de l'Histoire. Après tout, si tu n'as pas l'étiquette "historique" il n'y a aucune raison qu'on te dérange avec un petit nombre d'erreurs.

D'ailleurs, je n'ai que survolé les commentaires mais tu peux demander à un expert de te faire un résumé. Tu lui explique par mail que tu écris un livre sur la question, etc. Après, deux-trois documentaires, des témoignages (ça c'est important, ça te plonge directement dans le détail), un ou deux articles historiques et le reste tu le fais à ta sauce.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Je "tombe" seulement sur ce post qui me parle beaucoup parce que je suis un peu dans les mêmes questionnements pour l'idée d'un prochain roman à écrire. Je pense que tout le monde passe par des moments de doutes dans ces cas là, quand on sort justement de sa "zone de confort" J'ai aussi envie de te dire que si tu y penses, si tu en ressens l' envie, c'est que tu as sans doute quelque chose à faire avec cette envie et cette histoire. Je vois que tu as déjà commencé les travaux de recherche : super ! Après en effet tu es écrivain, pas historienne donc il faut savoir se dégager des faits purs.
Pour ma part je comptais donc ouvrir un post également là dessus pour avoir des avis, mais comme ça rejoint un peu celui ci je ne sais pas...(ca va faire doublon ?) Je me demande notemment comment et où faire les bonnes recherches, puisque j'écrivais jusque là des histoires n'en nécessitant pas : internet, certes mais c'est vaste et pas forcément toujours juste. Recherche en bibli ? Comment trouver des spécialistes d'une période ou d'un pays et leur demander conseil ?
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 [Inspiration] Une histoire 'trop grande' pour moi?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-