PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau ...
Voir le deal

Partagez
 

 [Univers] Routine de certaines scènes érotiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Writer
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  550
   Âge  :  28
   Localisation  :  Entre deux lignes
   Pensée du jour  :  Pourquoi ?
   Date d'inscription  :  16/01/2015
    
                         
Writer  /  Gloire de son pair


Bonjour, bonjour  !

Voilà, j'ai une question. Sérieuse, je précise.

J'écris pas mal de nouvelles où il y a des scènes érotiques seulement j'ai l'impression de me répéter à force. On dit que l'imaginaire est inépuisable mais là, j'ai l'impression d'avoir atteint un palier. D'autant plus que je ne veux pas tomber dans le pornographique avec des détails ou dans le SM car mon style se limite, si je puis dire au romantique.

Alors pour parler plus librement, je n'ai plus d'idées : le lit, la voiture, la salle de bain, le sol et les positions qui vont avec, je sèche. Même pour les préliminaires, je sature... J'ai épuisé mon stock de romantisme.
Contrainte supplémentaire, mes personnages sont pour le plus souvent (toujours) dans un endroit "intimiste" : appartement, maison, hôtel, etc.

Auriez-vous un remède ou des idées à la routine de l'imaginaire de ces scènes ?

Une façon d'écrire différemment ? Une vision particulière ? Bref, je suis preneuse de toutes les idées qui se présenteront.

Merci d'avance et à très vite, j'espère.
 
@now@n
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1778
   Âge  :  31
   Localisation  :  Entre deux eaux.
   Pensée du jour  :  
   Date d'inscription  :  08/01/2011
    
                         
@now@n  /  @n, bête @lph@


Tes scènes érotiques sont répétitives ? Ben c'est plutôt cool, ça veut dire qu'elles sont réalistes.
Non parce que la Tour Eiffel en laverie automatique, dans la vraie vie réelle de la réalité véritable, n'est pas tellement pratiquée.
Mais de quoi on parle, en fait ? D'une simple succession de positions ou des sensations, des émotions qui l'accompagnent, du niveau de complicité des personnages ? Tu peux écrire vingt combos massage-fella-cunni-péné qui ne se ressembleront pas, selon qui les fait, quand et pourquoi (et, encore heureux, ce n'est pas le seul combo). Peut-être que tu te focalises trop sur la notice de montage de l'étagère quand les livres que les personnages rangent dessus ont infiniment plus à raconter ?
http://anowan.blogspot.com/
 
Writer
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  550
   Âge  :  28
   Localisation  :  Entre deux lignes
   Pensée du jour  :  Pourquoi ?
   Date d'inscription  :  16/01/2015
    
                         
Writer  /  Gloire de son pair


Je suis entièrement d'accord avec toi @now@n sur le "véracité" des scènes mais ce n'est pas trop le schéma de mes scènes qui me chagrinent et encore... Mais plutôt la manière de les écrire. J'essaie de varier entre poésie et un plus "brut" (restant tout de même dans le lisible) mais j'ai l'impression de me répéter. Même dans les termes : des baisers, des lèvres, sensualité, désir, envie, frémir, caresser, murmurer, chuchoter, etc.

Après peut-être que vous ressenti la sensation sur d'autres scènes ? Je suis à l'écoute de vos témoignages.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Je crois que @now@n te recommande de prendre de la hauteur. Tu te focalises peut-être un peu trop. Il faut enrichir l'humain et les circonstances d'abord (?)

Je vous parle d'un temps,
Que les moins de vingt ans,
ne peuvent pas connaitr-euh.

Les bonhommes sont parfois victimes de leur sentiment en étant frappé d'impuissance temporaire. Ça t'éloignerai de l'idéal et t'obligerais à fouiller les psychologies. Désir, impatience, frustration, main de basketteur, etc.

 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Citation :
Alors pour parler plus librement, je n'ai plus d'idées : le lit, la voiture, la salle de bain, le sol et les positions qui vont avec, je sèche. Même pour les préliminaires, je sature... J'ai épuisé mon stock de romantisme.
Mais vu comme ça, ça parait déjà pas folichon et limité au cadre, sans verser dans des trucs ou tu ne veux pas aller pour tes x raisons, aller creuser peut-être dans les sensations, dans des détails anodins ou pas qui incarnent et ancrent tes personnages, c'est l'erreur je crois de beaucoup de penser que la sensualité (ou n'importe quoi d'autres que toi tu veux faire passer et qui te convienne mieux) passe par l'action dite, ça passe dans plein de choses, le choix des mots, tu peux jouer avec les mots, l'atmosphère, aller à contre pied, laisser des silences et des distances tout en les enrobant de manière à ce qu'ils produisent ce que tu veux qu'ils produisent.
L'erreur ( et ce qui fait de la plupart des récits érotiques amateurs des trucs tellement chiant-ennuyants mécaniques voir parfois comiques) c'est de penser et d'écrire l'érotisme frontalement dans des détails attendus. Du coup t'es peut-être déjà en train d'entrevoir ça et sur la piste.
 
Writer
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  550
   Âge  :  28
   Localisation  :  Entre deux lignes
   Pensée du jour  :  Pourquoi ?
   Date d'inscription  :  16/01/2015
    
                         
Writer  /  Gloire de son pair


Hel : je trouve ton commentaire intéressant quand tu parles de choses attendues. Je pense que je peux creuser dans cette voie en essayant de surprendre même si pour reprendre tes propos, j'essaie de faire des contre pieds et de ne pas passer forcément par l'action à proprement parlé. Scènes avortées, juste un moment tendre, de tension, etc.
Maspalio : l'impuissance j'ai également tenté si je puis m'exprimer ainsi. Mais ton rapport à la psychologie et à l'impatience, à la frustration me plait assez car je n'ai pas forcément exploré le sujet. Je te remercie.
 
Leokar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  60
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  27/06/2015
    
                         
Leokar  /  Clochard céleste


Je pense que c'est une excellente piste que de jouer sur l'émotion pure, la crainte, la tension, etc.

Un truc que je surutilise au coton dans des situation du style: le regard. Un croisement, de l'évitement, les paupières légèrement humides, c'est peut-être un truc sur lequel tu peux jouer pour bien faire transparaître ce que tes personnages sont en train de vivre. On peut faire une action tout en ayant un regard qui laisse sous-entendre le contraire. Je ne sais pas quel genre d'intensité tes scènes ont, mais l'éclat des yeux est aussi le référent à savoir quand ça va trop loin, les limites psychologiques, etc.

Voilà, c'était mon conseil à deux centimes et demi. Je dois avouer que la répétition devient assez inévitable au bout d'un moment... mais je te souhaite de t'en sortir!
 
Bohr
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  521
   Âge  :  45
   Localisation  :  Orbite proche de Cergy
   Date d'inscription  :  29/05/2015
    
                         
Bohr  /  Gloire de son pair


Mais la répétition est inévitable, puisque, in fine, ça se rapporte à des parties molles en contact avec des parties molles! Embarassed

A mon sens, l'érotisme, c'est de tourner autour du pot sans jamais y planter le géranium. En ce sens, une situation pleine de promesses en suspens sera très chargée, surtout doublée d'une description de la tempête émotionnelle des protagonistes (l'occasion, peut-être, de passer d'une focalisation externe à une focalisation interne?); de la même manière, les paraphilies peuvent, en pervertissant l'acte à venir, le rehausser. Ex: l'exhibitionnisme ou la tentation de l'exhibitionnisme (rez-de-chaussée, la fenêtre est ouverte et n'importe qui venant à passer est susceptible de voir - de s'en offusquer, ou de s'en réjouir? Excitation du danger, toutefois limité.).

Dans la forme et la narration, on peut aussi désarçonner son public en déconstruisant un peu la séquence, en l'entrecoupant de flashbacks vers un passé réel ou fantasmé.
On peut aussi ajouter tous les tressaillements émotionnels que l'on peut ouvrir à vif - dans la sexualité, il n'y a pas que les corps qui sont nus: surgissement d'une faible estime de soi, haine de son corps, timidité, serai-je à la hauteur, la pression qu'on peut parfois (bêtement) se mettre pour être au top au point de s'oublier...
Enfin, quelque chose que je n'ai personnellement jamais manié, mais que j'avais trouvé efficace, la focalisation d'un personnage sur un défaut ou une imperfection de l'autre, qu'il trouve charmante au départ, puis, finalement, complètement envoûtante. Ca caractérise le personnage, lui donne de l'épaisseur, mais, aussi, dédramatise le rapport au corps ou aux interactions corporelles, en posant les imperfections comme normales, voire agréables.

Il existe un site de nouvelles érotiques où des amateurs (parfois de haute volée) postent leurs créations; je ne sais pas si je peux en faire publiquement la pub ici (sinon, on voit en MP), mais il y a tellement de matière que ce serait bien l'Diab' si on n'y trouve pas un peu d'inspiration.
https://lestresrichesheuresdelagalaxie.wordpress.com
 
Writer
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  550
   Âge  :  28
   Localisation  :  Entre deux lignes
   Pensée du jour  :  Pourquoi ?
   Date d'inscription  :  16/01/2015
    
                         
Writer  /  Gloire de son pair


Mon dieu comme ton commentaire m'est précieux Bohr. Je trouve que la focalisation sur un défaut ou à défaut... D'une bout de peau, d'une partie de corps est géniale. Toute de suite, j'ai mon imagination qui part !!! Quelque chose de poétique me vient à l'esprit...

De même pour l'idée de découper la scène... Je pense que je la testerai prochainement.

Pour ton site, je te remercie mais ça devrait aller. Ton commentaire va bien m'aider.
 
Bohr
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  521
   Âge  :  45
   Localisation  :  Orbite proche de Cergy
   Date d'inscription  :  29/05/2015
    
                         
Bohr  /  Gloire de son pair


De rien, je me disais moi-même qu'il faudrait que je songe à bricoler un truc autour de cette idée, mais, faute de personnage, on ne peut pas dire que la Muse m'habite... Sad
https://lestresrichesheuresdelagalaxie.wordpress.com
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 [Univers] Routine de certaines scènes érotiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-