PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
 

 Publier sa nouvelle en anglais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
IrishSoul
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  144
   Âge  :  29
   Localisation  :  Enkidiev
   Pensée du jour  :  데이비드
   Date d'inscription  :  10/12/2015
    
                         
IrishSoul  /  Barge de Radetzky


Salut tout le monde (je risque souvent de commencer comme ça,adorant les vidéos du JDG),

J'ai publié en juin 2014 une nouvelle aux éditions édilivres et je souhaiterai la publier en anglais.
Etant bilingue,je peux gérer la traduction mais je ne sais pas comment faire pour l'édition...Dois-je continuer avec édilivres ou est-ce que je peux passer par une maison d'édition britannique?
J'ai signé un contrat avec eux mais cette partie n'était pas mentionnée.

Merci d'avance pour vos réponses Smile
http://www.edilivre.com/ghost-of-you-20a630f746.html
 
Mikaroman
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2969
   Âge  :  46
   Localisation  :  Devant le PC
   Pensée du jour  :  50 nuances d'earl grey
   Date d'inscription  :  05/12/2012
    
                         
Mikaroman  /  Jeune et fringant retraité


Le plus simple reste certainement de demander à Edilivre directement.

Ce qui n'est pas dans le contrat ne peux pas t'obliger, normalement.

Et reste à savoir si, d'un point de vu légal, une traduction est le même texte ou un autre texte ? C'est une bonne question.
http://romainmikam.free.fr/
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Les Anglo-Saxons étant bien plus grands lecteurs (et éditeurs) de nouvelles, notamment dans la presse, je tenterais plutôt de publier chez un éditeur du crû. Si rien de prévoit les services de traduction et/ou les cessions de droits à l'étranger dans ton contrat Edilivre... tu es libre de le faire. Le mieux étant de leur poser la question car une traduction n'est, a priori, qu'une version d'une œuvre originale dont Edilivre détient une partie des droits, je pense.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Même si Edilivre détient les droits, je crois qu'après un certain temps d'exploitation (18 mois ? à vérifier dans ton contrat), tu peux les récupérer par simple lettre recommandée.
 
IrishSoul
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  144
   Âge  :  29
   Localisation  :  Enkidiev
   Pensée du jour  :  데이비드
   Date d'inscription  :  10/12/2015
    
                         
IrishSoul  /  Barge de Radetzky


Oui mais si je récupère mes droits, ça veut dire qu'Edilivre ne peut plus proposer la vente de ma nouvelle, si?
http://www.edilivre.com/ghost-of-you-20a630f746.html
 
Irvyn
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1449
   Âge  :  30
   Localisation  :  Sous l'éclipse
   Pensée du jour  :  "When gender is a social construct, but being fat is genetics"
   Date d'inscription  :  08/12/2015
    
                         
Irvyn  /  No fun allowed


"La fin du contrat entraine plusieurs conséquences : l’auteur recouvre l’intégralité des droits patrimoniaux qu’il avait cédés à l’éditeur. Par conséquent, ce dernier ne peut plus exploiter l’ouvrage, même pour le stock restant (sauf autorisation de l’auteur). Il peut proposer à l’auteur de racheter tout ou partie du stock mettre le stock au pilon ou le restituer à l’auteur moyennant une compensation payable par l’auteur.

L’auteur reprend toute sa liberté par rapport à l’œuvre et peut donc conclure un nouveau contrat avec d’autres éditeurs."

Hop, petit copier/coller de la SGDL Smile
https://auteurnegora.wixsite.com/necrosang
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Sans vouloir faire du cynisme à tout crin, je pense que si tu t'autopublies, tu peux parvenir à vendre autant qu'en étant chez Edilivre qui ne se foule généralement pas trop pour la promo.
 
fabiend
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  295
   Âge  :  41
   Localisation  :  Lens
   Pensée du jour  :  Ce canard est trop lourd ou corrompu
   Date d'inscription  :  30/09/2014
    
                         
fabiend  /  Autostoppeur galactique


(et pourquoi le feraient-ils, ce sont les auteurs qui leur font gagner de l'argent, pas les lecteurs).
http://fabiendelorme.fr
 
Irvyn
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1449
   Âge  :  30
   Localisation  :  Sous l'éclipse
   Pensée du jour  :  "When gender is a social construct, but being fat is genetics"
   Date d'inscription  :  08/12/2015
    
                         
Irvyn  /  No fun allowed


Ça m'avait pas mal fait tiquer quand j'ai vu sur leur site leur considération pour l'auteur, qui pour eux est un client. Au moins, on peut leur concéder qu'ils ne se cachent pas et utilisent les bons termes.
https://auteurnegora.wixsite.com/necrosang
 

 Publier sa nouvelle en anglais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-