PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 [Univers] Voyage: Comment rendre cela interessant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Foxi
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1881
   Âge  :  25
   Localisation  :  ...* (42)
   Pensée du jour  :  Les giraffes sont a l'origine de l'extinction des licornes
   Date d'inscription  :  29/05/2011
    
                         
Foxi  /  Journal du posteur


(oui je sais je reprends le titre d'un sujet precedent Twisted Evil )

Lut tout le monde

Dans une fiction avec des elements de voyage, il y aura toujours des passages sur la route ou il ne se passe rien. Je me demande comment rendre cela interessant sans pour autant faire des ellipses partout?

Par exemple, je me souviens que dans la Belgariade ou la Malloree, Eddings maitrisait parfaitement cet aspect: 80% de l'histoire etait basee sur le voyage, et l'on ne s'ennuyait jamais. Cependant, meme en relisant ces livres, je n'arrive pas a cerner ce qui fait la difference entre un voyage interessant et un voyage long et soporifique.

Des idees, quelqu'un?
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Si le voyage impose des ellipses "partout", c'est qu'il est longuet, mal pensé. Le tout pour l'auteur est de ne pas considérer le voyage simplement comme un déplacement de A à B "parce que le monde est grand et que les personnages doivent aller d'ici à là". C'est en fait un outil pour servir l'histoire et le rythme de lecture ; par exemple, Eddings le fait à merveille et ce, parce que le voyage est l'histoire et non une "pièce rapportée".

Gérer un voyage en terme de récit est souvent un problème pour les auteurs qui ont bâti un monde inutilement vaste (ou une route trop longue) en terme de pertinence pour l'histoire. Je pense que certains se retrouvent prisonniers des implications - dans leur récit - d'un univers trop ambitieux pour leur plume.

On peut créer des intrigues secondaires (qui peuvent très bien se greffer sur l'intrigue principale, mais pas obligatoirement), développer un aspect particulier de la psychologie des personnages, qui justement se révèle grâce au voyage. Pourquoi ne pas profiter du périple pour introduire un nouveau perso ? Ou en faire mourir un ? Il y a pas mal de possibilités, en fait. Un voyage se prévoit.

Sinon, dans le cas de la S.F. ou du fantastique ou de la Fantasy, l'auteur peut aussi inventer un moyen commode pour "raccourcir" ce voyage si looong.
 
Nillac
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2875
   Âge  :  27
   Localisation  :  Mon navire amiral
   Pensée du jour  :  "Pour moi, le pouvoir politique, c'est comme les égoûts. On ne peut pas s'en passer, mais tu ne veux pas non plus mettre tes mains dedans."
   Date d'inscription  :  19/12/2014
    
                         
Nillac  /  The Noob Hunter


Pareil que Sunflower, je pense que le voyage peut être une occasion de développer un ou des personnages. Dans la quête ou l'aventure, il peut s'agir d'un temps de repos où les personnages en profitent pour réfléchir sur pourquoi ils se sont lancés là-dedans, sur leurs craintes par rapport aux épreuves à venir, sur la beauté ou la laideur du paysage qu'ils traversent, sur tout ce qui s'est passé précédemment, etc...

Après, on peut aussi ponctuer ce voyage d'embûches et sur ce que doivent faire les héros pour les surmonter.
 
Writer
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  550
   Âge  :  28
   Localisation  :  Entre deux lignes
   Pensée du jour  :  Pourquoi ?
   Date d'inscription  :  16/01/2015
    
                         
Writer  /  Gloire de son pair


Bonjour, bonjour l'amie !

J'aime ces idées de voyages où le/les personnage(s) traversent les villes, les régions, les pays... Personnellement, je trouve qu'il y a pleins de choses à faire.

- tu peux tout simplement décrire quelques paysages de manière poétique
- tu peux dans le même style décrire le paysage et faire partir ton personnage dans ses souvenirs ou dans un autre monde où il s'imagine (cow-boy s'il est dans un désert - marin s'il est sur une côte, etc)
- tu peux décrire l'état de la route, la chaleur, les odeurs, etc
- s'il est à l'arrière du véhicule du peux le faire décrire le personnage de devant (sa nuque, les cheveux, etc)

Ceux ne sont que des exemples mais l'important est de varier au fil de tes chapitres ; ne pas rester sur un modèle type de voyage.
 
Diomède
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  514
   Âge  :  29
   Localisation  :  Ma femme mon fils et mon domaine
   Pensée du jour  :  It's time to make yourself proud and everyone else a little nervous
   Date d'inscription  :  28/07/2014
    
                         
Diomède  /  adopteunnouveau.com


Foxi a écrit:
Dans une fiction avec des elements de voyage, il y aura toujours des passages sur la route ou il ne se passe rien. Je me demande comment rendre cela interessant sans pour autant faire des ellipses partout?

Comme le dit Sunflower, si c'est juste "Personnages vont du point A au point B", pas forcément besoin d'en faire tout un foin. Tu peux raccourcir, et passer directement à l'intrigue.
Si des persos font un trajet motivé uniquement par un impératif narratif (ils doivent se rendre à la capitale pour voir x personne, disons) et que ce trajet n'apporte rien à l'intrigue, on peut le passer vite fait sans s'étendre (une ellipse ou un résumé court suffira).

Mais c'est rare qu'un trajet/voyage n'apporte rien à l'intrigue. C'est l'occasion d'explorer ton monde et tes personnages, et ça, c'est forcément intéressant pour le lecteur !
Comme dit Writer, paysages, odeurs, sons, rencontres, c'est l'occasion pour tes personnages de changer d'air - et donc pour le lecteur aussi. Ça enrichit l'univers et l'expérience qu'on en fait. (Attention quand même à ne pas tomber dans l'encyclopédique indigeste, on fait un voyage, pas une visite guidée)
Ensuite, les personnages ! Un voyage, ça influe forcément sur leur caractérisation. Tu peux mettre en valeur qui est le plus à l'aise dans ce genre de circonstances, qui l'est moins, comment ça évolue, comment les relations et les équilibres se mettent en place, si une routine s'installe, quelle est la place de chacun... Même les passages où il ne se passe rien peuvent être très enrichissant pour les personnages - du moins pour la relation lecteur/personnages. A toi de voir ce que tu peux en tirer
Ensuite, aucun voyage ne se déroule jamaaais comme prévu. Si quelque chose est susceptible de mal tourner, ça tournera mal, sinon c'est pas drôle. Tu peux ajouter des péripéties à loisir, de la plus insignifiante (Quelle est la bestiole qui a piqué Jessica sur l'orteil ce matin?) à la plus tragique (Jessica s'est transformé en mite géante et a dévoré Jean-Paul). Bonus : les péripéties participent à l'étoffement de ton univers (les mites-garous existent) et à l'enrichissement de tes personnages (Jessica se sent maintenant terriblement coupable et son rapport au reste du groupe a beaucoup évolué depuis cette terrible nuit).

La clé, c'est que le voyage rentre dans une intrigue globale, qu'il ait un intérêt pour le roman - développer les personnages est une bonne raison d'en inclure un, par exemple. Même des scènes de voyage sans intérêt apparemment peuvent servir cette intention. C'est toi qui donne de l'intérêt à ce qui se passe.
(Il faut juste éviter je pense d'en faire un élément trop important s'il n'est que secondaire dans l'intrigue, et de l'étirer trop juste pour le plaisir. Ne pas se forcer à rendre un voyage à tout prix captivant, à éviter les ellipses absolument.) (Trouver le bon équilibre, quoi.)
 
Lechatquiflatule
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  306
   Âge  :  28
   Localisation  :  Toulouse/Montpellier
   Pensée du jour  :  Je pen... Rhaaaa la flemme !
   Date d'inscription  :  09/10/2015
    
                         
Lechatquiflatule  /  Tapage au bout de la nuit


copieuse XD
 
Leokar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  60
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  26/06/2015
    
                         
Leokar  /  Clochard céleste


En espérant ne pas trop répéter ce qui a été dit, je suis assez d'accord avec l'ensemble. Pour justifier le fait que tu le racontes, un voyage ne doit pas être un simple voyage. Dans la vie, quand on va d'une place à l'autre, on fait des rencontres, il arrive des pépins, des anecdotes qui nous font grandir comme être humains. C'est le même concept avec tes personnages. Bon... après on ne fait pas des romans avec un arrêt à la station-service, mais il y a des trucs à exploiter.

Et si tu manques réellement d'inspiration, mates-toi un bon road-movie du style Little Miss Sunshine. Avec des films comme ça, on comprend comment le voyage peut devenir l'intrigue et je trouve ça super fascinant. Par exemple, en ce moment je suis en train de bouquiner l'Alchimiste. Et bien pendant le trois quart du récit, le personnage est constamment en train de voyager d'un endroit à l'autre, sans que l'histoire patine. Les ellipses servent à couper les moments morts, comme tu le dis, mais entre chaque voyage, il arrive forcément quelque chose d'assez intéressant qui vaille la peine d'être montré.

Allez, bonne chance.
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 [Univers] Voyage: Comment rendre cela interessant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-