PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -40%
Machine à café avec broyeur KRUPS ...
Voir le deal
357.99 €

Partagez
 

 [Structure] une histoire en trois actes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Kuro
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  90
   Âge  :  36
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  Paint it black
   Date d'inscription  :  28/10/2015
    
                         
Kuro  /  Pippin le Bref


Hello à tous!

Voilà, il y a peu de temps, j'ai fini de lire How to write a novel using the snowflake method de Randy Ingermanson et là je suis en train d'étudier Writing fiction for dummies par le même auteur (Je n'ai pas trouvé ces livres en français, je m'en excuse...)

Arrow Pour ceux que ça intriguerait, ce site explique les grandes lignes de cette méthode de travail : http://www.advancedfictionwriting.com/articles/snowflake-method/

Grosso merdo, l'auteur explique que toute histoire se compose de trois actes, ou plus précisément, de trois "désastres" et d'une fin. Chaque désastre correspond donc à un quart du récit, et le dernier quart est consacré à la fin de l'histoire.
(Ce que l'auteur nomme "désastre" est un événement bouleversant qui va forcer le héros a prendre une décision importante et conditionner le reste du récit)

Citation :
"If you believe in the Three-Act structure, then the first disaster corresponds to the end of Act 1. The second disaster is the mid-point of Act 2. The third disaster is the end of Act 2, and forces Act 3 which wraps things up".

Ce qui se traduit à peu près part  :

"Si vous considérez la structure en Trois Actes, le premier désastre correspond à la fin de l'Acte 1. Le deuxième désastre intervient au milieu de l'Acte 2. Le troisième désastre se situe à la fin de l'Acte 2 et provoque l'Acte 3 qui sert de résolution à l'intrigue."

(Je ne sais pas si je suis très claire, si vous avez besoin d'exemples dîtes moi)


Bref, voilà mon problème : je ne suis pas sûre que mes actes/désastres occupent chacun un quart du récit. Mon premier et second désastre sont relativement proches, surtout si on compare le deuxième et le troisième. Et puis, j'ai un prologue aussi, que je ne peux pas enlever car il participe à la mise en place de l'intrigue... Du coup, je ne sais même pas où commence vraiment l'Acte 1 ni où il se termine.
Je voulais donc savoir si d'autres utilisent cette méthode pour travailler, et si elle est vraiment infaillible. Est-ce que mon récit sera par définition mauvais ou mal équilibré? Je n'ai pas vraiment envie de faire du remplissage juste pour ajuster la longueur des actes, mais ça m'embête quand même, car toutes les histoires bien construites semblent compatibles avec ce modèle. Neutral
http://zecarnevilcat.carbonmade.com
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13986
   Âge  :  47
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Je ne connaissais pas

En lisant le début de ton post ma réaction a été "c'est quoi c'histoire?"
En lisant la suite "tiens, tiens, c'est peut-être pas si bête... faudrait que je regarde sur mes textes si ça marche"
En lisant ton questionnement final : hum... non! inutile de perdre mon temps. Même si j'arrive à "3 désastres", ils risquent de ne pas être au centre des quarts d'oeuvre...


C'est une théorie intéressante... Mais je n'oserais même pas me dire "tiens je vais l'employer"
Je suis incapable de bosser avec un plan
alors si en plus il faut que le point majeur (les points majeurs) soient définis pile-poil à l'avance...
Ceci étant, peut-être que je l'emploie instinctivement
Cet enchaînement est d'une logique très judicieuse, concernant la suite des actions
Je pense quand même qu'il ne faut pas prendre le mot "milieu" trop au pied de la lettre
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Nedjma
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  903
   Âge  :  32
   Pensée du jour  :  Pantagruélisme : vous entendez que c'est certaine gaieté d'esprit confite en mépris des choses fortuites
   Date d'inscription  :  01/08/2015
    
                         
Nedjma  /  Bile au trésor


Je ne connaissais pas. Je m'aperçois avec étonnement que ça marche pour mes deux romans Shocked
Evidemment ce n'est pas disposé pile poil selon une répartition régulière, mais en gros ça le fait.

A mon avis, rechercher un truc millimétré serait une erreur, il faut que le récit "vive" un peu, au sens où chaque développement de l'intrigue peut nécessiter plus ou moins de pages, selon ce que tu racontes. Je dirais que la forme doit épouser les nécessités du fond de l'histoire, avant toute méthode extérieure.

Et puis je ne sais pas si c'est une méthode à suivre absolument, ou plutôt quelque chose qu'on a tendance à faire naturellement. Dans un roman s'il n'y a pas un "temps fort" de temps en temps, on s'ennuie et l'intrigue ne progresse pas, tout simplement, non ?
https://evadezulier.wixsite.com/website
 
boblafrite
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2474
   Âge  :  42
   Date d'inscription  :  30/04/2014
    
                         
boblafrite  /  Constance winner


perso je fonctionne pas en quarts mais en tiers, pour une histoire en 3 actes/parties (ce que je fais actuellement, d'ailleurs). le roman sur lequel je planche actuellement connait 3 désastres (en fait 6, car dans chaque acte il y a 2 histoires distinctes...) qui interviennent à la fin de chaque acte/partie.
je dirais que ce fonctionnement est assez classique pour tenir le lecteur en haleine, et je fais le parallèle avec les séries et leurs fameux "cliffangher" en fin de saisons qui fonctionnent sur le même principe. tu peux même avoir des "désastres" en milieu de partie ou de saison.
je vais encore plus loin en essayant de proposer un climax à chaque fin de chapitre.

mais bon, je ne suis pas sûr qu'il faille s'en tenir exclusivement à suivre un conseil de ce genre. chacun procède comme il l'entend en écrivant son histoire, le tout étant d'arriver à écrire ce qu'on a à raconter, et d'en être satisfait à la fin.
 
Enirtourenef
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2170
   Âge  :  26
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Enirtourenef  /  Crime et boniment


Je suis un peu... déroutée. Je me méfie de ce genre de conseils et de recettes magiques. Vraiment. Pendant que je te lisais j'étais en train de réfléchir au roman que j'ai écrit et il ne fonctionne pas comme ça. Pourtant ma bêta-lectrice ne m'a pas dit que c'était mal construit... puis je crois que c'est compliqué d'écrire en milimétrant ses parties... si sa méthode ne te correspond pas, ne la suit pas. Je me répète par rapport à mes autres interventions ici mais, vraiment, je crois que c'est difficile de donner des conseils d'écriture : certains font des plans, d'autres pas, certains des fiches de personnages, pas moi... je pense que lire les conseils des auteurs c'est intéressant, ça peut donner des pistes pour sa propre méthode, mais si cette méthode ne correspond pas à ta manière de raisonner et de travailler ne te force pas : laisse tomber.

Après c'est clair que cette méthode propose un enchaînement d'actions logique... mais il faut aussi voir si ça correspond, en plus de ta méthode, à ton type de roman. Ce que je veux dire c'est qu'il y a des histoires avec plusieurs temps forts et vont entraîner des aventures de malade et d'autres où l'histoire se déroule de manière plus régulière...
https://enirenrekhtoues.blogspot.com/
 
Kuro
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  90
   Âge  :  36
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  Paint it black
   Date d'inscription  :  28/10/2015
    
                         
Kuro  /  Pippin le Bref


Merci à tous pour vos réponses Smile

Je suis plutôt du genre à presque tout planifier avant d'écrire alors je crois que je vais commencer par un faire un plan détaillé de mon histoire. Mais je vais essayer de ne pas trop m'embêter avec cette histoire de quarts. On verra bien, quand j'aurais terminé le premier jet s'il manque quelque chose.
Merci beaucoup pour avoir partagé vos expériences et vos conseils Smile
http://zecarnevilcat.carbonmade.com
 
fabiend
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  581
   Âge  :  42
   Localisation  :  Lens
   Pensée du jour  :  Ce canard est trop lourd ou corrompu
   Date d'inscription  :  30/09/2014
    
                         
fabiend  /  Gloire de son pair


J'aime bien ces méthodes, mais il ne faut pas perdre de vue que ce ne sont que des guides qui aident à s'y retrouver quand on est perdu, pas des règles absolues à suivre au pied de la lettre. Si ton bouquin fonctionne sans coller à la perfection au gabarit de la méthode que tu emploies, pas la peine de se prendre la tête (et je n'ai pas lu le bouquin sur la méthode snowflake, mais je suis prêt à parier que l'auteur dit la même chose que moi quelque part Wink )
https://fabiendelorme.fr
 
Jana-Ships
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  146
   Localisation  :  Ici et ailleurs
   Pensée du jour  :  Qui sera ma prochaine victime?
   Date d'inscription  :  16/08/2012
    
                         
Jana-Ships  /  Barge de Radetzky


Intéressant ce sujet, je ne savais pas ce que c'était même si j'avais déjà vu des personnes en parler. Heureuse d'avoir pu apprendre quelque chose Smile

Je me rends compte que non, ce schéma ne correspond pas à mon récit actuel. Je suis plutôt de l'avis de Séléné.C, un milieu n'est pas à prendre au pied de la lettre (ce que je ne fais pas personnellement), mais après, la méthode veut fonctionner pour certains!
 
Arkash
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3357
   Âge  :  31
   Pensée du jour  :  "Who cares if it doesnt make sense as long as it works ?"
   Date d'inscription  :  30/01/2015
    
                         
Arkash  /  Didon de la farce


J'ai bel et bien trois actes dans mon bouquin mais j'ai tellement de persos "principaux" que c'est impossible d'essayer de calquer mon récit sur ce modèle. Chacun vit ses événements majeurs de son côté... 
Après, ça me donne envie de réfléchir si, d'un point de vue individuel, chacun de mes persos vit au fil des actes ces moments définis.

Et c'est vrai qu'au final, chacun d'entre eux (a quelques exceptions près) vit un "désastre" ou un "moment décisif" plus ou moins en fin de premier acte / milieu de deuxième / fin du deuxième. 

Mais s'agissant d'un tome 1, mon acte 3 n'est pas une résolution. Plutôt l'acte le plus riche en révélations /désastres / twist et cliffhangers. A lui tout seul, il doit en totaliser plus que les deux premiers ! ^^
 
Leokar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  60
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  27/06/2015
    
                         
Leokar  /  Clochard céleste


L'article de la méthode du flocon de neige reprend en gros les bases de la structure narrative en y ajoutant sa propre sauce. Rien de très révolutionnaire quand on sait que la structure en trois actes a été documentée depuis la nuit des temps.

Mais si tu t'intéresses au sujet, je te recommande fortement The Writer's Journey, par Chris Vogler, ou bien Into the Forest, qui est aussi très bien.

Aussi, le bouquin est bourré d'exemples cinématographiques dans lesquels le monomythe est identifiable, en passant par Star Wars, Le Magicien d'Oz, etc. Très concret dans son application, donc.

L'important avec les outils, c'est de les comprendre, de les maîtriser; mais surtout, de s'approprier ce qu'on y trouve.


Dernière édition par Leokar le Jeu 22 Nov 2018 - 7:21, édité 1 fois
 
Radischat
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3275
   Âge  :  25
   Localisation  :  Bureau
   Pensée du jour  :  Pétit coucou
   Date d'inscription  :  12/05/2012
    
                         
Radischat  /  Guacamole de radis rouges


Si tu es intéressé par les livres de méthode, je conseille aussi les livres de Larry Brooks, Story Physics, et Story Engineer (toujours en anglais) qui sont intéressants et aussi bourrés d'exemples, comme le Da Vinci Code. Mais ça reste assez dur à appliquer à ses romans, on s'arrache les cheveux, c'est marrant). Sinon, la méthode snowflake est sympa, ça aide à écrire quelque chose en "partant de rien" mais en avançant parfois plus vite qu'une simple méthode "réflexion - écriture", mais elle marche pas pour tout le monde, et y'a des étapes rébarbatives pour certains d'entre nous : du genre, les pages et les demi pages à faire pour les persos principaux et les persos secondaires...Mais c'est toujours adaptable, et ça c'est cool !
En ligne
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 [Structure] une histoire en trois actes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-