PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau coffret Ultra Premium ...
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 [Divers] "Codes" du roman jeunesse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Imaya
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  197
   Âge  :  47
   Localisation  :  Quelque part là-bas
   Pensée du jour  :  Vous voyez des choses et vous dites: pourquoi? Moi je rêve de choses qui n'ont jamais existé et je dis: pourquoi pas? George Bernard Shaw
   Date d'inscription  :  22/06/2015
    
                         
Imaya  /  Tycho l'homoncule


Bonjour,

Le sujet a été abordé de façon éparse dans différents topics, mais pas forcément en "détail".

Je suis en ce moment sur un projet de roman jeunesse et, comme c'est mon premier, je me suis interrogée sur ce qui pouvait ou non être dit dans un roman jeunesse.

Je suis donc allée consulter les sites de plusieurs éditeurs pour identifier un peu le "style" en fonction de la catégorie d'âge affichée. Bon déjà j'ai été surprise de voir que certains romans étaient annotés à partir de 12 ans (divergente, twilight, les fiancés de l'hiver,...). Spontanément je voyais un âge un peu plus avancé pour ce type de roman. Suis-je déjà larguée? confused affraid confused

Pour le coup, ça me questionne pas mal sur mon projet en cours, avec des interrogations sur ce qui peut être abordé ou pas selon l'âge, sur ce que sont les codes de la littérature jeunesse selon, notamment, les catégories d'âge,...

Par exemple, dans un + 12ans, faut-il absolument déjà une amorce d'idylle? Nos pré ado sont-ils déjà friands de romance? :love:

Et vous, comment avez-vous abordé vos textes jeunesse? scratch scratch scratch
http://alyssaberthiecroch.wix.com/laure-roger-retif
 
Nedjma
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  903
   Âge  :  32
   Pensée du jour  :  Pantagruélisme : vous entendez que c'est certaine gaieté d'esprit confite en mépris des choses fortuites
   Date d'inscription  :  01/08/2015
    
                         
Nedjma  /  Bile au trésor


Je ne me suis jamais posé la question comme ça.

Je crois que c'est une erreur de considérer les ados comme un public à part, avec des codes spécifiques. Peut-être que les éditeurs voient les choses comme ça, je n'en sais rien, mais je pense que c'est vraiment une erreur.

Je cite à nouveau une élève à moi qui avait critiqué un roman jeunesse devant son auteur (les grands moments de l'enseignement - léger malaise :mrgreen:) : "J'ai été gênée parce que vous semblez avoir écrit ce roman en vous adressant à des ados, au lieu de vous adresser à des personnes".

Les jeunes sont des gens, tout simplement, ils aiment ce que tout le monde aime. Bien sûr qu'ils sont friands de romances comme tout le monde, mais pas uniquement, ils s'interrogent sur la mort, sur la morale, sur le sens de l'existence.

J'ignore s'il existe des codes tacites, mais je crois qu'il faut écrire sans y penser pour sonner juste Wink
https://evadezulier.wixsite.com/website
 
Imaya
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  197
   Âge  :  47
   Localisation  :  Quelque part là-bas
   Pensée du jour  :  Vous voyez des choses et vous dites: pourquoi? Moi je rêve de choses qui n'ont jamais existé et je dis: pourquoi pas? George Bernard Shaw
   Date d'inscription  :  22/06/2015
    
                         
Imaya  /  Tycho l'homoncule


Merci pour ton retour.
Ce qui m'interpelle, c'est que j'ai justement commencé mon texte sans penser à tout ceci. Puis voyant le lancement d'un concours avec notion de l'âge, j'ai commencé à me poser la question. J'ai quand même le sentiment qu'il y a un lien entre certains éléments de contexte (violence, question laissée en suspend, niveau d'interprétation,...) et l'âge.
Au fond, mon questionnement tourne plutôt autour des limites à ne pas franchir et du niveau de maturité.
On a beaucoup reproché à JK Rowling d'être un peu hors sujet sur la question sentimentale dans la saga HP, mais quand je vois un divergente en lecture dés 12 ans, ça m'interpelle.
Il est bien évident que l'écriture ne s'encombre pas forcément de ce genre de réflexion, mais c'est quand même latent, non? Je veux dire par là que, personnellement, je ne peux aborder un roman jeunesse comme mes romans habituels (thrillers,...).
Quand j'ai commencé mon roman jeunesse ( qui aurait pu exister en version non jeunesse), j'avais une vision très claire du cheminement et à mesure je me rends compte que 2 voies s'ouvrent à moi et que le positionnement de mon personnage principal varie en fonction de son âge, notamment sur sa vision des choses. Mon choix va forcément se mettre en place de lui-même, mais je trouve qu'il est important que l'ensemble soit cohérent entre l'âge du personnage principal et son schéma de pensée.
J'aurais peut-être dû éviter d'aller voir les sites des ME pour éclairer ma lanterne car pour le coup ça m'amène plein d'interrogations... 😉
http://alyssaberthiecroch.wix.com/laure-roger-retif
 
Nedjma
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  903
   Âge  :  32
   Pensée du jour  :  Pantagruélisme : vous entendez que c'est certaine gaieté d'esprit confite en mépris des choses fortuites
   Date d'inscription  :  01/08/2015
    
                         
Nedjma  /  Bile au trésor


Je comprends! Peut-être qu'il faut simplement se rappeler comment on était, nous-mêmes, jeunes ?

Quand tu dis qu'on a reproché à Rowling d'être HS sur la question sentimentale, que veux-tu dire ? Qu'il y avait trop de sentiments ou pas assez ? Shocked
https://evadezulier.wixsite.com/website
 
Imaya
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  197
   Âge  :  47
   Localisation  :  Quelque part là-bas
   Pensée du jour  :  Vous voyez des choses et vous dites: pourquoi? Moi je rêve de choses qui n'ont jamais existé et je dis: pourquoi pas? George Bernard Shaw
   Date d'inscription  :  22/06/2015
    
                         
Imaya  /  Tycho l'homoncule


Tu as probablement raison mais les enfants d'aujourd'hui ne sont plus ceux de ma génération 😸😹😼
Concernant JK Rowling ( je précise je suis fan de la saga), elle la joue quand même un peu cool sur les sentiments amoureux de ses personnages et des élans inhérents.
http://alyssaberthiecroch.wix.com/laure-roger-retif
 
Mikaroman
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2990
   Âge  :  47
   Localisation  :  Devant le PC
   Pensée du jour  :  50 nuances d'earl grey
   Date d'inscription  :  05/12/2012
    
                         
Mikaroman  /  Jeune et fringant retraité


Pour info et pour alimenter le débat :

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000878175&idArticle=&dateTexte=20101226
http://romainmikam.free.fr/
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Quand tu parles de codes du roman jeunesse tu sous-entends thématiques ou ta question a un rayon plus large ?
Tu vises quelle tranche d'âge ?
 
Nedjma
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  903
   Âge  :  32
   Pensée du jour  :  Pantagruélisme : vous entendez que c'est certaine gaieté d'esprit confite en mépris des choses fortuites
   Date d'inscription  :  01/08/2015
    
                         
Nedjma  /  Bile au trésor


Imaya a écrit:
Tu as probablement raison mais les enfants d'aujourd'hui ne sont plus ceux de ma génération 😸😹😼
Concernant JK Rowling ( je précise je suis fan de la saga), elle la joue quand même un peu cool sur les sentiments amoureux de ses personnages et des élans inhérents.

Je suis fan aussi Very Happy
Oui elle la joue soft, mais beaucoup de choses sont passées sous silence. On ne nous raconte pas ce que font Harry et Ginny quand ils se baladent seuls dans le château, mais à un moment on apprend que Ginny sait si Harry a un tatouage quelque part ou pas :mrgreen:
Je vois cette retenue comme une sorte de pudeur, car la sexualité des ados est difficile à traiter (facile à rater disons!!).

A mon avis, il ne faut pas non plus frapper les amours de tabou dans nos livres. Personnellement, je la jouerais comme Rowling, dans le non-dit...

Après, je ne suis pas persuadée qu'il faille "forcément" une histoire d'amour dans un bouquin. J'ai plein d'élèves qui, à 16 ans, ne s'intéressent pas encore à ça - et d'autres qui sont à fond, certes...

https://evadezulier.wixsite.com/website
 
barish
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  165
   Âge  :  40
   Date d'inscription  :  22/01/2015
    
                         
barish  /  Tycho l'homoncule


J'ai eu un souci similaire en effet. Mon projet actuel mettait en scène un meurtrier très intelligent. Après réflexion, j'ai dû tout changer pour en faire un cambrioleur. Du coup, ça déséquilibre l'ensemble parce qu'on ne comprend pas forcément pourquoi la ville entière le déteste autant.

Moi, ce ne sont pas les histoires d'amour qui me gênent mais la violence.  Divergente, Les 100, Hunger Games... IL y a des scènes de torture, et tout le monde meurt de manière parfois vraiment atroce (surtout que je ne supporte pas la mort des enfants).

D'une manière générale, je te conseillerais, comme Nedjma de ne pas non plus trop te préoccuper de ça. Beaucoup d'auteurs jeunesse affirment ne pas se préoccuper de l'âge de leur public lorsqu'ils écrivent.

PS : il y a un lien qui peut peut-être nourrir ta réflexion, même si je ne suis pas forcément d'accord avec ce qui est dit et qu'il faudrait nuancer certains points : http://clementinebleue.blogspot.be/2011/11/le-tabou-en-litterature-jeunesse.html
http://aupaysderm.wordpress.com
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Tiens c'est marrant le lien que tu donnes Barish, on m'a proposé un contrat pour écrire deux nouvelles jeunesse, avec une sorte de charte éditoriale (pleine de contraintes et de trucs bidules que je n'imaginais pas) qui cite ce blog en référence, entre autres.
Sinon comme j'ai lu le blog, l'auteure elle même dit ne pas être toujours en accord avec tous ses articles, son regard évoluant.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


En effet il y a normalement une charte disant qu'il ne faut pas presenter certaines choses sous un jour positif, omme la drogue par exemple, en littérature jeunesse.
Sinon j'avais aussi déjà lu ce lien, c'est le blog d'une auteur jeunesse très prolifique et je pense qu'il y a encore des tabous ou des sujets dont il ne faut pas trop parler mais surtout pour les plus jeunes, dans les albums. Pour les ados, quasi tous les themes même les plus choquants ont été abordés. Par exemple j'ai lu ce bouquin, l'affaire Jennifer jones http://www.ricochet-jeunes.org/livres/livre/28357-l-affaire-jennifer-jones qui justement parle du meurtre d'un enfant par un autre enfant. À 13 ans j'avais lu "Christiane F 13 ans, droguée, prostituée" et l'herbe bleue etc....(Bon c'est vrai qu'ils n'avaient pas du sortir en collection jeunesse peut être) bref il y a une question de maturité qui change selon les personnes aussi mais il me semble qu'il y a des études disant qu'a notre époque genre à douze ou treize ans les trois quart des ados sont déjà tombés sur un porno, du coup, c'est pas une petite scène d'amour dans un livre qui va les choquer Wink
Donc Imaya écris ce que tu veux écrire en essayant de te mètre dans la peau d'un ado qui lirait ça mais sans te poser trop de questions, si ton roman est bon, il trouvera preneur Wink
 
Nedjma
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  903
   Âge  :  32
   Pensée du jour  :  Pantagruélisme : vous entendez que c'est certaine gaieté d'esprit confite en mépris des choses fortuites
   Date d'inscription  :  01/08/2015
    
                         
Nedjma  /  Bile au trésor


Je trouve aussi qu'il y a une nuance entre aborder des thèmes délicats, et les aborder sous un jour positif, comme c'est dit dans les chartes.

A moins qu'Imaya veuille écrire une apologie de la drogue...  :mrgreen:
https://evadezulier.wixsite.com/website
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13990
   Âge  :  47
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Le lien posté par Mika n'est pas une "charte" mais une loi...

Loi qui permet tout de même des interprétations, car elle a beau dater de 1949, elle n'a pas été remaniée et les mentalités ayant changé, les gens ne sont plus choqués par les mêmes choses, ce qui fait qu'on publie en "jeunesse" des contenus qu'on aurait pas acceptés autrefois

Reste à savoir où il faut placer les limites de ce qu'on doit présenter, justement
Il y a une responsabilité très grande envers le lectorat, dans le domaine jeunesse
http://scriptorium2.canalblog.com
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Oui c'est sûr que bon, à moins de faire l'apologie de la drogue...De toute façon, sauf si le roman entier repose sur quelque chose de controversé pour cet âge là, ça n'empêchera pas une maison d'édition d'accepter un bon roman pour ados, après il sera toujours temps de changer des petites choses pendant la correction ?
 
Imaya
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  197
   Âge  :  47
   Localisation  :  Quelque part là-bas
   Pensée du jour  :  Vous voyez des choses et vous dites: pourquoi? Moi je rêve de choses qui n'ont jamais existé et je dis: pourquoi pas? George Bernard Shaw
   Date d'inscription  :  22/06/2015
    
                         
Imaya  /  Tycho l'homoncule


Merci pour ces précieux échanges.

Citation :
A moins qu'Imaya veuille écrire une apologie de la drogue... :mrgreen:
Ni de près, ni de loin ouf pale pale affraid Wink
Je suis plutôt sur un projet qui s'apparente en partie à une fable écolo

Je pense que je vais effectivement finaliser mon premier jet en arrêtant de me poser cette question et en restant au niveau de "maturité" que j'ai choisi, ce qui me permettra de rester dans la cohérence. Je donc me remettre au boulot et voir où ça me mène Parchemin

Citation :
Reste à savoir où il faut placer les limites de ce qu'on doit présenter, justement
Il y a une responsabilité très grande envers le lectorat, dans le domaine jeunesse
C'est exactement ça! Et c'est là où parfois je me sens en décalage avec les lectures affichées jeunesse. Mais ça doit être mon regard de maman qui a du mal avec le niveau de maturité des enfants aujourd'hui... affraid affraid affraid

Cela dit, j'ai aussi lu l'herbe bleue et Christiane F... au collège...
http://alyssaberthiecroch.wix.com/laure-roger-retif
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 [Divers] "Codes" du roman jeunesse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-