PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 

 NéoDico [Création collective]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Trikopp
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2374
   Âge  :  25
   Localisation  :  Strasbourg toujours
   Date d'inscription  :  23/11/2013
    
                         
Trikopp  /  ☣ Gifomane ☣


NéoDico [Création collective] Couver11


Bien le bonjour, stupéfitantesques membres de ce congratuiteux forum !



N'avez-vous jamais pensé qu'il manquait un ou deux mots (voire bien plus) à notre belle langue ? Des nuances, des variations, des concepts complexes innommés qui mériteraient qu'on leur accorde un titre ? Si ? Eh bien, allons-y gaiement. Je vous propose d’œuvrer ensemble à la création d'un dictionnaire flamboyant regorgeant de tous ces mots qui nous manquent.

Que vous l'imaginiez dans votre douche ou l'ayez élaboré dans le cadre de votre roman, tout est bienvenue !



Pour proposer un néologisme, postez-le de la façon suivante :

Citation :
Mot Nom m-f / Verbe / Adjectif / etc. *pluriel*/invariable

Définition(s) : blablabla + exemple (facultatif)

Origines : Ces sonorités m’évoquent telle idée / Il a telle étymologie / C'est un dérivée de ce terme / etc.

J'ai imaginé ce mot parce que... : J'en avais besoin / J'en avais envie / Ça ne vous regarde pas / etc.

Spoiler:
 


Les néologismes seront de forme ou de sens. Soit :




Un néologisme de forme un nouveau mot avec un sens neuf qui n'existait pas.

Un néologisme de sens (une néosémie) : la redéfinition d'un mot existant. Dans ce cas, préciser le contexte d'emploi. Pour cet emploi, il s'agit en fait de pasticher un peu le dictionnaire des idées reçues de Flaubert.

Conseils non-exhaustifs pour bricoler des néologismes de forme, by Akëdysséril :
 



_________________________________________________________________________



Si vous avez des précisions à apporter sur les néologismes, leur confection et leur emplois manifestez-vous ! Je suis loin d'être calé dans ce domaine. Et quitte à s'amuser, autant être les plus précis possible.  :mrgreen:

En espérant que cette idée vous plaise.  What a Face  (Sinon, je la remets dans ma guitare, comme dirait le moustachu.)

NOTE : Pour les exemples, n'hésitez pas à utiliser des extraits de vos écrits où se trouve le mot défini, en citant le titre dudit texte et même un insérant un lien de renvoi, au cas où un lecteur du dico aimerait en lire plus. Wink

NOTE 2 : Si vous le voulez, vous pouvez aussi joindre à votre post un champ où vous précisez la prononciation de votre mot. Pour cela, utilisez un tableau d'alphabet phonétique français.

Vous pouvez aussi signaler l'existence de variantes orthographiques.


Et surtout, faites-vous plaisir !  :youhouuu:


Consultez ici la liste complète des mots du NéoDico



Ah, et pour ceux qui le voudraient, voici un petit badge.  Wink

NéoDico [Création collective] Badge_10

Et voici son code :
 


Dernière édition par Trikopp le Lun 17 Aoû 2015 - 19:14, édité 25 fois
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Excellente idée !

Voici de ma part :

Citation :
CALOREUX Adjectif

Définition(s) : Qui craint la chaleur.

Origines : Du latin calor, caloris signifiant la chaleur.

J'ai imaginé ce mot parce que...  :J'avais envie d'essayer de trouver le contraire de "frileux".  
 
Trikopp
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2374
   Âge  :  25
   Localisation  :  Strasbourg toujours
   Date d'inscription  :  23/11/2013
    
                         
Trikopp  /  ☣ Gifomane ☣


Excellent Trôme !

Bon, un anglicisme (pardonnez-moi Richelieu  Twisted Evil ).

Citation :
Chatbugger Verbe du 1r groupe

Définition(s) : Action, pour une boite de messagerie instantanée, de se figer, se déconnecter sans raison apparente, ou de présenter toute autre défaillance technique. Exemple : J'étais en train de discuter sur la ChatBox pendant la nuit d'écriture lorsqu'elle a chatbuggé.

Variantes orthographiques : chatbuguer et chatbeuguer

Origines : de l'américain chatbox (boite de discussion ) et bug (défaut

J'ai imaginé ce mot parce que... : J'ai passé la journée à être déconnecté régulièrement de la CB. Comme c'est une défaillance propre à la ChatBox, je ne pouvais me contenter de parler d'un simple bug


Dernière édition par Trikopp le Sam 15 Aoû 2015 - 16:10, édité 1 fois
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Citation :
Bordeldemerder Verbe

Définition(s) : jurer de façon très précise en disant "Bordel de merde"

Origines : Moi et les français

J'ai imaginé ce mot parce que... : la machine à laver de Phoe criait BIP, alors j'ai traduit par "Elle bordeldemerde."
 
Trikopp
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2374
   Âge  :  25
   Localisation  :  Strasbourg toujours
   Date d'inscription  :  23/11/2013
    
                         
Trikopp  /  ☣ Gifomane ☣


Nastarée a écrit:
Bordeldemerder Verbe

Définition(s) : jurer de façon très précise en disant "Bordel de merde"

Origines : Moi et les français

J'ai imaginé ce mot parce que... : la machine à laver de Phoe criait BIP, alors j'ai traduit par "Elle bordeldemerde."


Yééé... ^^

Bon, ça marche, mais c'est pas non plus le dico des gros mots  tongue
Quoique... Il faut de tout pour faire une langue !

(Retenez quand même un peu vos pulsions charretières s'il vous plait !)
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Citation :
Yoloter , Verbe du 1er groupe.

Définition(s) : Faire absolument n'importe quoi sans se soucier des conséquences.

Origines : #YOLO ! (You Only Live Once = On ne vit qu'une fois, pour les francophones)

J'ai imaginé ce mot parce que... : Souvent quand je conduis parmi les chauffards du dimanche, je dis qu'ils yolotent. Et puis je me suis rendue compte que ce verbe pouvait s'appliquer à énormément de situations.  
 
Trikopp
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2374
   Âge  :  25
   Localisation  :  Strasbourg toujours
   Date d'inscription  :  23/11/2013
    
                         
Trikopp  /  ☣ Gifomane ☣


Merci pour cette contribution Gallifez ! Smile

C'est vrai qu'il manquait un verbe décent (autre que les désignations fleuries de la belle langue Rabelaisienne) pour désigner ce comportement, très en vogue chez les automobilistes français —et accessoirement chez certains membres d'un certain forum. Mais, dans ce dernier cas, ce n'est pas de l'inconscience, juste de la candeur. NéoDico [Création collective] 770102
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Je t'en prie Trikopp, j'en ai encore pas mal en stock ! (dont beaucoup auxquels je ne pense pas forcément car ils font partie intégrante de mon vocabulaire courant Laughing )
 
encre
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  25
   Âge  :  19
   Localisation  :  Un petit bout de ville perdu dans le poitou, Angoulême
   Pensée du jour  :  "Ce qui vivent sont ceux qui luttent" Victor Hugo
   Date d'inscription  :  27/03/2014
    
                         
encre  /  Petit chose


Citation :
Chelouïde, Adjéctif


Définition(s) : Quelque chose de bizarre


Origines : chelou qui vient du langage verlan louche, louche pouvant être synonyme de bizarre


J'ai imaginé ce mot parce que... : J'avais envie de trouver une déclinaison de chelou et chelouïde est sorti de ma bouche
 
Trikopp
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2374
   Âge  :  25
   Localisation  :  Strasbourg toujours
   Date d'inscription  :  23/11/2013
    
                         
Trikopp  /  ☣ Gifomane ☣


Gallifez a écrit:
Je t'en prie Trikopp, j'en ai encore pas mal en stock !

Je les attends avec impatience ! :woowoo:

____________________________________________________

Joli mot Encre. Smile

____________________________________________________

Citation :
Frangerophilie Nom m-f / Verbe / Adjectif / etc. *pluriel*/invariable

Définition(s) : 1) Attirance pour la casse et la destruction matérielle. 2) Fait de collectionner des fragments.

Origines : du latin frangere (briser) et du grec philos (personne qui aime)

J'ai imaginé ce mot parce que... : Je parle d'un collectionneur de fragments dans ma participation à la 99ème Roulette Russe

Je sais, je mélange une racine latine et un préfixe grec. Mais bon, ce préfixe là est employé aujourd'hui avec tout types de mots, sans tenir compte de leur origine, alors... Wink
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Citation :
Svenniser Verbe

Définition(s) : l'art de jouer du piano de façon très mélancolique ou d'écrire/lire/corriger mon roman Le soliste à quatre mains.

Origines : De mon roman, Le soliste à quatre mains. Sven est le personnage principal.

J'ai imaginé ce mot parce que... : En fait, c'est devenu un verbe à force de l'utiliser pour dire que j'avançais sur ce roman et par la suite, repris par Phoe pour ses séances de pianotage "svennique".
 
Raven
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2296
   Âge  :  26
   Pensée du jour  :  Homo Homini Caleportus.
   Date d'inscription  :  28/06/2010
    
                         
Raven  /  ☠ Corps ☠ Beau ☠ Blond ☠


À propos de CHELOUÏDE, parce que j'aime beaucoup ce mot de chelouïde, j'aimerais juste souligner que la définition ne peut pas contenir "quelque chose", qui implique nécessairement un substantif. Suggestions pour les définitions : la plus simple définition du mot bizarroïde est "bizarre ; étrange" d'après le Wiktionnaire et celle de l'adjectif humanoïde est "qui présente des caractères humains […]" d'après le Larousse des Internets. Je m'en servirai peut-être, de ce mot-là, tiens…

Parce que j'adore ton idée, Trikopp, je repasserai sans doute. Et parce qu'inventer des mots est un art et l'article de dictionnaire un genre, j'ai piqué la mise en forme du CNRTL pour vous proposer celui-là :
Morin, subst. masc.
A. [Morin en tant que moment particulier de la journée.] Le second matin que l'on passe sans dormir, le matin qui suit une nuit blanche.
B. [Morin en tant qu'état psychologique.] Sentiment diffus de dissociation d'avec les activités humaines et le rythme coutumier de la vie provoqué par la fatigue chez un individu.
Après que le soleil est reparu à l'est, j'ai contemplé les travailleurs qui émergeaient à peine du sommeil arpenter les rues de la ville et les couloirs du métro, je me suis rendu compte que je n'étais ni à ma place, ni dans mon temps. Pour moi, qui avais vu toute la longueur de la nuit, c'était le huitième jour de la semaine, j'entrais dans la vingt-cinquième heure ; pour moi, ça n'était plus le matin depuis longtemps. Je naviguais, à la fois alerte et fatigué, dans une version alternative du matin qui me rendait triste sans raison. Il était huit heures du matin mais vingt-six heures de mon éveil, c'était le morin. (Raven, Pseudautobiographie, 2015.)
Prononc. et Orth. — [mɔʀε ̃]. On peut aussi trouver les variantes mornin et mortin. Étym. et Hist. — Mot-valise généré à partir des mots morne et matin.
 
Trikopp
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2374
   Âge  :  25
   Localisation  :  Strasbourg toujours
   Date d'inscription  :  23/11/2013
    
                         
Trikopp  /  ☣ Gifomane ☣


Nast
Voici un mot sympathique. Très précis. Il est d'autant plus attachant qu'il provient d'un personnage. Cela me donne envie d'aller jeter un œil aux aventures de ce Sven. Smile Pub efficace !

Raven
Perspicace (comme toujours je dirais). Tu as raison, et j'ai modifié la définiton de chelouïde en tenant compte de tes indications.

Quant à ton morin, je le trouve juste parfait. Très belle définition, enrichie d'un extrait tout à fait remarquable qui contextualise et illustre bien l'impression définie.
:head:

EDIT : excellente initiative aussi de joindre la prononciation. Je ne l'ai pas demandée obligatoirement car tout le monde ne maîtrise pas l'alphabet phonétique.
 
James Wouaal
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  580
   Âge  :  62
   Localisation  :  Néant
   Pensée du jour  :  L'amour, c'est que tu sois pour moi le couteau avec lequel je fouille en moi.” Kafka
   Date d'inscription  :  25/06/2015
    
                         
James Wouaal  /  Gloire de son pair


Citation :
Bergogner : Verbe du premier groupe.

Définition : Se dit lorsqu’on change à tort de file dans un supermarché tout en étant conscient de faire une térrible erreur.  

Origine : Auchan Le Ponté 24/12/1994 :

Usage : Terme que j’emploie tout les week-End pour qualifier une de mes malédiction personnelle.
Ex :
– C'est à cette heure ci que tu rentre ?!
– M'en parle pas ! J'ai bergogné deux fois !
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


C'est une excellente initiative ! En revanche, Trikopp, je trouve la mise en page très peu pratique et j'avoue que j'aurais plus vu une liste des mots en première page, avec un renvoi sur le message pour en avoir la définition. Parce qu'ouvrir tous les spoilers au petit bonheur la chance après avoir choisi une lettre me semble moins dans la dynamique de découverte que si on avait les mots bien visibles et qu'on avait envie d'en découvrir la signification :]

Aurorer, verbe trans.
A. Donner la couleur brillante et rosée de l’aurore.
B.  Donner une couleur éclatante, éclairer.
Emploi pronom. Se teinter d’une couleur qui rappelle celle de l’aurore, s'illuminer.
Le noir se découvrait et prenait des tons bleus :
Les flots purs de la nuit s’en allaient peu à peu
Et le ciel s’aurorait du vol du rouge-gorge.

(Akëdysséril, « Le forgeur nocturne », 2013.)
Prononc. et Orth. — [oʀɔʀe] ou [ɔʀɔʀe]. On peut trouver la variante aurôrer pour rappeler la longueur de la deuxième syllabe, qui reste néanmoins plus brève que dans aurore.
Étym. et Hist. — Dérivé du nom aurore, dés. -er.
 

 NéoDico [Création collective]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Communauté :: Laboratoire-