PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
 

 Les formats courts ont-ils de l'avenir ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Les formats courts ont-ils de l'avenir ?
Oui, clairement
Les formats courts ont-ils de l'avenir ? Vote_lcap27%Les formats courts ont-ils de l'avenir ? Vote_rcap
 27% [ 3 ]
Oui, depuis peu
Les formats courts ont-ils de l'avenir ? Vote_lcap18%Les formats courts ont-ils de l'avenir ? Vote_rcap
 18% [ 2 ]
Peut-être : à confirmer
Les formats courts ont-ils de l'avenir ? Vote_lcap27%Les formats courts ont-ils de l'avenir ? Vote_rcap
 27% [ 3 ]
Bof...
Les formats courts ont-ils de l'avenir ? Vote_lcap9%Les formats courts ont-ils de l'avenir ? Vote_rcap
 9% [ 1 ]
Je ne pense pas
Les formats courts ont-ils de l'avenir ? Vote_lcap18%Les formats courts ont-ils de l'avenir ? Vote_rcap
 18% [ 2 ]
Aucune chance !
Les formats courts ont-ils de l'avenir ? Vote_lcap0%Les formats courts ont-ils de l'avenir ? Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Total des votes : 11
 

 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  6
   Âge  :  43
   Date d'inscription  :  18/06/2015
    
                         
Axel Bolu  /  Magicien d'Oz


Bonjour à tous.

Je me (vous) pose cette question : "LES FORMATS COURTS ONT-ILS DE L'AVENIR" ?

En effet je viens d'auto-publier un recueil de nouvelles (ma première publication) et je me pose la question de l'attente des lecteurs français par rapport à ce format.

Par ailleurs je m'informe régulièrement du marché de l'édition (surtout numérique) et je travaille dans un domaine assez proche de l'éditorial en ligne. Depuis deux ou trois ans, je constate que les internautes s'orientent de plus en plus vers des formats courts (qu'ils soient rédigés ou en vidéo). On parle souvent de "microblogging", un domaine sur lequel Twitter, Snapchat et même Facebook, dans une moindre mesure, règnent en maîtres. Je vois aussi quelques éditeurs numériques se spécialiser là-dedans (Short Edition par exemple). Il semble donc y avoir une sorte d'élan général (surtout auprès des jeunes) tendant vers des textes (et contenus multimédia) courts. Et pourtant...

Pourtant le marché (en fait les éditeurs, les distributeurs et les médias) semble être relativement hermétique à ces formats courts. Comme s'il s'agissait de sous-formats pas sérieux, de productions intellectuelles émanant d'étudiants drogués ou d'auteurs indépendants frustrés.

Qu'en pensez-vous ?
 
Lohengrin
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1687
   Âge  :  10
   Date d'inscription  :  21/11/2011
    
                         
Lohengrin  /  Chevalier au Pancréas


J'ai répondu "Oui, clairement". D'une part, comme tu l'as dit, je pense que l'essor du numérique joue en faveur du format court.

Par contre, pour faire régulièrement des tours en librairie afin de voir ce qui se publie, je peux te dire que des textes courts, il y en a pas mal en rayons (ce sont surtout des petits romans ou novellas, néanmoins). Après, je pense que ça dépend aussi du genre, certains se prêtent mieux que d'autres à la concision (le réalisme, par exemple).
 
Séléné.C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  13486
   Âge  :  46
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Ca dépend de ce que tu appelles "le marché"

Tu parles toi-même des éditeurs numériques
Les gens lisent volontiers du "format numérique" dans les transports ou les salles d'attente.
Comme on lisait autrefois des "romans de gare"
> cette manière de lire s'accommode plus facilement de formats courts que de gros volumes

Ceci étant, c'est vrai qu'au niveau "papier" la majorité des éditeurs préfèrent des gros volumes


La lecture numérique est un marché encore relativement récent. Les smartphones et les liseuses ont offert des nouvelles possibilités. Mais les changements d'habitudes n'ont pas encore fini de s'implanter.

Alors que le phénomène "gros romans" s'est installé progressivement, et depuis plus longtemps. Pas seulement des gros romans, d'ailleurs. Le public est volontiers preneur de séries (sauf qu'une série, c'est un pari non sur un livre mais sur plusieurs). Depuis quand ? Je ne saurais pas dire, mais en tous cas, un moment.

Il y a quand même des "petits formats" papier...


Edit = pas voté.
y'a eu d'autres époques où les formats courts étaient très demandés, donc je ne voterai pas "depuis peu". Quant à "clairement", ça dépend... Ils ont une place, mais pas la même que celle des romans. Mais une place quand même.
http://scriptorium2.canalblog.com
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Ceci étant davantage un problème d'édition que d'écriture, je transfère vers la section ad hoc.
 

 Les formats courts ont-ils de l'avenir ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-