PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
 

 Projet de publication pendant ses études... contradiction ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
anny-passion-ecriture
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  64
   Âge  :  24
   Localisation  :  Sud
   Pensée du jour  :  C'est la possibilité de réaliser un rêve qui rend la vie intéressante. Paolo COEHLO
   Date d'inscription  :  25/05/2012
    
                         
anny-passion-ecriture  /  Clochard céleste


Bonsoir à tous !

Je voudrais avoir votre avis sur un petit projet qui mûrit depuis un certain temps dans mon esprit.
J'envisage, et j'espère que cela se concrétisera, de publier un roman dans les mois ou l'année à venir. Le seul "souci" c'est que je vais sûrement me retrouver dans le cercle, ô combien malicieux et vertueux, des études supérieures, et probablement en prépa ^^ (merci APB  Razz )
Du coup je m'inquiète un peu pour la gestion : chasse à l'édition, courses, tram, nez dans le code pénal, colles, dodo (??? :head: ).

Si quelqu'un aurait un ou plusieurs conseils à me donner : je suis tout ouïe ! :woowoo:

Et en vous remerciant par avance !

http://des-mots-et-des-lettres.com
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Si c'est juste le processus d'édition qui t'inquiète (et non l'écriture du roman), je pense que tu n'as rien à craindre... La quête de l'éditeur consiste essentiellement à attendre. Alors, si tu es accaparée par ailleurs, cela n'en sera que mieux. Wink
 
anny-passion-ecriture
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  64
   Âge  :  24
   Localisation  :  Sud
   Pensée du jour  :  C'est la possibilité de réaliser un rêve qui rend la vie intéressante. Paolo COEHLO
   Date d'inscription  :  25/05/2012
    
                         
anny-passion-ecriture  /  Clochard céleste


Merci de ta réponse ! Peut-être devrais-je élargir le champ de mes craintes et parler du problème de la gestion du temps si jamais le processus de promotion et d'édition est entamé... en même temps que 34h de cours par semaine. Hum Razz
http://des-mots-et-des-lettres.com
 
Lady Bella
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  652
   Âge  :  43
   Localisation  :  Montréal, Québec
   Pensée du jour  :  " Dont let yours dreams just be a dreams"
   Date d'inscription  :  29/01/2014
    
                         
Lady Bella  /  Hé ! Makarénine


Coline a raison Smile s'occuper l'esprit en attendant les réponse de maisons d'édition est une bonne choses, car l'attente peu être très longue et ça te permet de ne pas devenir folle Wink
http://isabellew.x10host.com/
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3584
   Âge  :  45
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Sang-Chaud Panza


Si ton texte est sélectionné par un éditeur, tu pourras discuter avec lui le moment venu.

Ça ne sert pas à grand chose de trop t'inquiéter trop à l'avance. 

Exemples perso : nouvelle sélectionnée en août, parution en avril (texte très court, peu de retravail).
Roman sélectionné en décembre, parution en septembre.  Gros travail  (style ne me plaît plus en l'état ) parution prévue en septembre, peut être repoussée si nécessaire. 

Quant à gérer de front plein de choses, crois moi, je ne suis pas en reste. 😨😊


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Oui c'est un peu prématuré de t'inquiéter pour le processus de promotion etc...Déjà il y a le temps des envois, les maisons d'editions répondent rarement au bout de 2 semaines, ensuite s'il y a un oui, il y a l'étude du contrat, puis après le travail de réécriture certes mais pour lequel on a en général pas mal de temps. Je veux dire qu'il n'y a pas 3 mois entre un oui et la sortie du livre, ça peut être beaucoup plus long, on a le temps de voir venir Wink
De plus la plupart des gens qui écrivent/s'editent ont un travail (35h par semaine en général) donc ne sont pas dispos en permanence non plus, pourtant ils s'en sortent, je pense.
 
Cygfa
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  154
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  03/09/2014
    
                         
Cygfa  /  Tycho l'homoncule


Vu le temps qu'il faut pour lancer la machine éditoriale, il est probable que tu ais pris ton rythme de croisière au moment où ça arrive. Bien sûr, quand tu auras des examens, des grosses colles ou des partiels, il faudra mettre tout ça de côté pour un temps, mais là il s'agit juste de savoir gérer ses priorités. Et si ça marche pour toi, ce sera une bulle d'air agréable dans l'univers du travail forcené ; beaucoup de gens conservent au moins une occupation qui leur tient à coeur afin d'évacuer le stress ! Certes, on vante surtout les vertus du sport, mais chacun son truc Wink
 
Ombelle
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  223
   Âge  :  36
   Date d'inscription  :  13/12/2014
    
                         
Ombelle  /  Autostoppeur galactique


A mon avis, si tu as le temps d'écrire (félicitations, moi je n'ai pas écrit une ligne durant mes études) tu auras le temps pour le reste.
 
JAS17
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  262
   Âge  :  27
   Localisation  :  LR City
   Pensée du jour  :  Tirelipinpon sur le chihuahua
   Date d'inscription  :  10/05/2013
    
                         
JAS17  /  Autostoppeur galactique


Yo anny !

Je suis en fac de droit (depuis quelques années maintenant), et j'ai eu tout mon temps pour écrire un (court) roman ! J'ai fait mes envois de manuscrits il y a un mois, et, comme d'autres avant moi l'ont souligné, l'avantage des cours est que ça t'occupe l'esprit en attendant les réponses ! Pis, pour la prépa j'sais pas trop, mais si tu pars en Licence, profites-en, pas trop de boulot, même si t'as pas mal d'heures de cours. Là où ça peut devenir problématique, c'est quand tu arrives en Master, avec les mémoires ou stages longue durée !

Pour finir, je te conseille de te lancer si ça te plaît ! Même si ça te coûte quelques heures de révisions ici ou là...
Wink
 
montecristo
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  145
   Âge  :  29
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  Doctoresse et autrice!
   Date d'inscription  :  29/06/2013
    
                         
montecristo  /  Barge de Radetzky


J'étais en prépa scientifique pendant 2 ans et en pleine écriture/envoi et j'ai réussi mes concours donc je peux te dire que l'écriture en soi m'a bien permis de décompresser pendant mes concours et aussi pour le reste de l'année. Pour les envois et l'attente, les cours de prépa distrayaient de cette partie peu agréable. Quant au travail d'édition, vu que je n'ai pas été publiée en prépa, je ne saurais te dire mais comme les délais sont très longs, je pense que tu auras amplement le temps alors ne t'en fais pas Smile
https://claireabadie.com/
 
Padidu
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  17
   Âge  :  32
   Date d'inscription  :  24/08/2015
    
                         
Padidu  /  Homme invisible


Je remonte un fil peut-être ancien, mais j'ai édité mon premier roman lors de ma deuxième année d'études d'infirmières... autant dire qu'entre les cours et les stages, c'était un peu sportif. Mais tellement enrichissant !
Cela permet d'avoir un moment durant lequel tu n'es plus le nez dans tes bouquins ( de cours ) et tu passes dans un monde un peu différent.

Après, il faut accepter de sacrifier un peu de son temps perso ( et quand je dis "un peu" c'est un euphémisme...).

Mais comme signalé dans les posts précédents, le temps d'édition est long, si tu es acceptée... entre les corrections, la maquette etc etc.
http://www.songesdeplumes.fr
 
Billentête
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  178
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  18/08/2015
    
                         
Billentête  /  Tycho l'homoncule


Après cinq années de droit je peux t'assurer que tu auras laaaargement le temps d'écrire.
C'est difficile mais si tu as le raisonnement nécessaire ça passe comme une lettre à la poste.
 
fleur de lune
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  731
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  23/10/2013
    
                         
fleur de lune  /  Blanchisseur de campagnes


J'ai également fait deux années de prépa. Personnellement, je n'ai pas beaucoup eut le temps d'écrire pendant ces années ( Tu comptes les 34h de cours, c'est bien, mais prends en compte aussi les révisions et le travail personnel. Ca dépend beaucoup des gens, de quel prépa tu vas faire et dans quel lycée, mais dans ma classe on tournait en moyenne à 70 h/ semaine cours; colle et travail personnel compris). Mais par contre j'ai finit mon roman en quelques mois après en école d'ingénieur. Une impression de vacance permanente. Donc pourquoi pas débuter le processus. Au moins, tu n'auras pas le temps d'angoisser à propos des éditeurs qui ne répondent pas. Et si ça te tient à cœur, tu trouvas bien un peu de temps , pendant les vacances par exemple.
http://abigaelc.blogspot.fr/
 

 Projet de publication pendant ses études... contradiction ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-