PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 

 Appel à textes du Cercle de Fred

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
DC
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3064
   Âge  :  33
   Localisation  :  High Fem Bitch
   Pensée du jour  :  Show me the monster inside of you
   Date d'inscription  :  28/07/2012
    
                         
DC  /  Gueule d'ange et diable au corps


Et puis pour JK Rowling, on peut supposer que son agent ait envoyé les manuscrits à une trentaine d'éditeurs en même temps, et que bon s'il y en a 10 qui l'ont refusé, il y en a un qui a fini par accepter... Comme un peu même tous les JE édités... On pourrait essayer de s'intéresser aux critères de refus des maisons d'édition concernant HP: ce n'est pas forcément que des mecs qui savent pas lire et détecter le talent... Autant telle maison avait déjà une saga de sorciers, donc jugeait HP redondant. Autant telle autre maison voulait abandonner le fantastique et se recentrer sur la SF. Autant ça ne correspondait pas au choix éditorial d'une autre parce que juger trop "jeune public" alors qu'elle édite des trucs plus sombres...
Mais je pense que dire "les ME sont stupides la preuve elles ont rejeté JK Rowling" est plus simple (par contre le fait qu'elle ait fini par trouver une maison d'édition, ça valide justement ce que j'ai dit, mais certains ne voudront pas l'admettre).

Et sinon à propos de l'édition et de tout ce qui est SF, fantasy et fantastique, je vous offre ces quelques mots du grand George RR Martin:
http://ecrire-un-roman.blogspot.fr/2013/08/game-of-thrones-succes.html

Citation :
Compte tenu des réalités du marché actuel dans la science-fiction et l’imaginaire, j’ajouterais aussi que tout écrivain en herbe doit commencer à s’entraîner avec des nouvelles. Ces derniers jours, je rencontre beaucoup trop de jeunes écrivains qui tentent de démarrer avec un roman tout de suite, ou une trilogie, ou même une série de neuf livres. C’est escalader l’Everest sans expérience. Les nouvelles vous aideront à apprendre votre métier. C’est là que vous devrez commettre les erreurs que chaque écrivain débutant va commettre. Et n’oubliez pas qu’encore une fois, c’est le meilleur moyen pour un jeune écrivain de se faire une place dans le marché, puisque les magazines sont toujours avides de textes SF et de nouvelles fantastiques. Une fois que vous en avez vendu pendant cinq ans ou plus, vous avez construit un nom et une crédibilité que les éditeurs prendront en compte à la lecture de votre premier roman.
 
Chris Red
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  226
   Âge  :  35
   Localisation  :  Lourdes
   Date d'inscription  :  09/12/2014
    
                         
Chris Red  /  Autostoppeur galactique


Pourtant, le tirage qui a été effectué pour J. K. Rowling était vraiment minimal, pas vraiment une preuve de confiance pour son travail, et peut-être que tu as juste pour les raisons que tu invoques, mais en attendant les mecs qui l'ont refusé parce qu'ils avaient déjà plein d’œuvres dans le genre, on ne peut pas dire qu'ils ont le nez creux quand tu passes à côté d'un tel succès. Fin bon, je ne sais pas où s'arrête la mauvaise foi, sachant que si tu penses qu'on parle sans savoir, tu parles également sans savoir, le constat est là pourtant, ils sont plein à être passés à côté d'une saga monumentale...

Concernant le reste, chacun fait comme il veut et écrit ce qu'il veut, il n'y a pas de recette miracle, il faut écouter son cœur et ses envies. Chacun est à même d'établir les projets qui le font vibrer. Il faut agir en fonction de soi et non en fonction des éditeurs, ou du moins d'autres hommes. Enfin, c'est ma vision des choses, chacun la sienne. Mais, perso, je ne trouve pas vos propos sympathiques et encourageants, j'ai quand même le droit de le penser et de le dire.
http://www.chrisreduniverse.eu
 
Rulae
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2560
   Âge  :  33
   Pensée du jour  :  Accueille
   Date d'inscription  :  12/01/2014
    
                         
Rulae  /  Le bruit et la pudeur


Tu prends l'exemple d'Harry Potter et tu as bien raison : tu vois bien que J. K. Rowling ne s'est pas arrêtée à deux-trois refus et qu'elle a insisté. Le monde ne se résume pas aux grandes maisons hyper sélect. Il y a des milliers de maisons d'édition en France, le principe est de trouver celle qui nous correspond le mieux.

L'argent déboursé pour s'auto-éditer est quand même beaucoup plus élevé que celui que l'on dépense pour imprimer, relier et envoyer son manuscrit par la poste, non ?

Envoyer un manuscrit à un éditeur et recevoir une lettre de refus, c'est la même chose que poster son texte sur le forum et recevoir un commentaire négatif : l'éditeur est ton premier lecteur. Le tout est de savoir accepter la critique (bonne ou mauvaise). Comme tu le dis si bien, un éditeur est un homme comme un autre, comme les lecteurs que tu peux avoir pour tes romans auto-édités. C'est pareil. Pourquoi douter du jugement des éditeurs sur ton texte alors que tu acceptes très bien celui des autres lecteurs ? 

En gros, tu veux des lecteurs, mais uniquement des lecteurs qui auront un jugement positif, c'est ça ?

Si tu préfères l'auto-édition et que tu es très satisfait de cette méthode, tant mieux. Je ne suis pas en guerre contre l'auto-édition et j'estime que chacun fait ses propres choix. Je ne dis pas non plus que l'auto-édition est un gage de non-qualité, pas plus que la publication dans une maison d'édition est un gage de qualité absolu (loin de là). Il y a un juste milieu.



EDIT : Domino-Coll m'a devancé. J'ajouterais qu'il est très facile, aujourd'hui, en 2015, de dire que certains éditeurs ont eu le nez creux pour Harry Potter. Maintenant que ça a eu du succès, il est tellement simple de dénigrer ces quelques premiers refus, qui peuvent avoir diverses raisons. 
Contrairement à ce que tu penses, Chris Red, la démarche d'un éditeur est profondément sincère et honnête : il croit tellement en certains romans qu'il est prêt à investir des milliers d'euros pour qu'il soit publié. Il ne le ferait pas pour un roman qui ne lui plairait pas ou en lequel il ne croirait pas. Mais bref, ce débat a déjà eu lieu et manifestement, en vain.
 
DC
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3064
   Âge  :  33
   Localisation  :  High Fem Bitch
   Pensée du jour  :  Show me the monster inside of you
   Date d'inscription  :  28/07/2012
    
                         
DC  /  Gueule d'ange et diable au corps


Oui, voila, je suis bête, méchant, de mauvaise foi et je complote avec les maisons d'édition pour décourager les aspirants écrivains, tu m'as cerné. Tu es un héros et un génie qui a découvert la vérité, je suis grillé et dois en conséquent quitter le forum.

#TeamIlluminati

Plus sérieusement, tout ce que je vois, c'est que vous m'avez dans le nez parce que je n'ai pas un avis aussi tranché que vous sur le coté maudit des maisons d'édition. Et comme vous ne semblez pas être signé dans une ME, vous interprétez ça comme une attaque envers votre génie intrinsèque. Mais bon, moi votre oeuvre je m'en fous un peu, je compte pas la lire vu que ce n'est pas mon genre du tout. Si ce que vous faites vous plait, tant mieux pour vous, yolo...
Mais ça ne me fera pas changer d'avis sur les fameux génies incompris. Pas plus que l'exemple de JK Rowling n'invalide ma thèse.
Pour toute oeuvre publiable, il y a une maison d'édition à compte d'éditeur, il faut juste savoir chercher, c'est mon avis.
Et si je suis sec, c'est parce qu'on a vu un certain nombre venir se vanter de publier dans des maisons à compte d'auteur "les maisons sont trop frileuses, il faut d'abord payer pour être publié et ainsi faire ses preuves", ou dans des trucs genre Edilivre...
 
DC
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3064
   Âge  :  33
   Localisation  :  High Fem Bitch
   Pensée du jour  :  Show me the monster inside of you
   Date d'inscription  :  28/07/2012
    
                         
DC  /  Gueule d'ange et diable au corps


Rulae a écrit:
Tu prends l'exemple d'Harry Potter et tu as bien raison : tu vois bien que J. K. Rowling ne s'est pas arrêtée à deux-trois refus et qu'elle a insisté. Le monde ne se résume pas aux grandes maisons hyper sélect. Il y a des milliers de maisons d'édition en France, le principe est de trouver celle qui nous correspond le mieux.

L'argent déboursé pour s'auto-éditer est quand même beaucoup plus élevé que celui que l'on dépense pour imprimer, relier et envoyer son manuscrit par la poste, non ?

Envoyer un manuscrit à un éditeur et recevoir une lettre de refus, c'est la même chose que poster son texte sur le forum et recevoir un commentaire négatif : l'éditeur est ton premier lecteur. Le tout est de savoir accepter la critique (bonne ou mauvaise). Comme tu le dis si bien, un éditeur est un homme comme un autre, comme les lecteurs que tu peux avoir pour tes romans auto-édités. C'est pareil. Pourquoi douter du jugement des éditeurs sur ton texte alors que tu acceptes très bien celui des autres lecteurs ? 

En gros, tu veux des lecteurs, mais uniquement des lecteurs qui auront un jugement positif, c'est ça ?

Si tu préfères l'auto-édition et que tu es très satisfait de cette méthode, tant mieux. Je ne suis pas en guerre contre l'auto-édition et j'estime que chacun fait ses propres choix. Je ne dis pas non plus que l'auto-édition est un gage de non-qualité, pas plus que la publication dans une maison d'édition est un gage de qualité absolu (loin de là). Il y a un juste milieu.



EDIT : Domino-Coll m'a devancé. J'ajouterais qu'il est très facile, aujourd'hui, en 2015, de dire que certains éditeurs ont eu le nez creux pour Harry Potter. Maintenant que ça a eu du succès, il est tellement simple de dénigrer ces quelques premiers refus, qui peuvent avoir diverses raisons. 
Contrairement à ce que tu penses, Chris Red, la démarche d'un éditeur est profondément sincère et honnête : il croit tellement en certains romans qu'il est prêt à investir des milliers d'euros pour qu'il soit publié. Il ne le ferait pas pour un roman qui ne lui plairait pas ou en lequel il ne croirait pas. Mais bref, ce débat a déjà eu lieu et manifestement, en vain.

Pow, on est encore d'accord...
 
Chris Red
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  226
   Âge  :  35
   Localisation  :  Lourdes
   Date d'inscription  :  09/12/2014
    
                         
Chris Red  /  Autostoppeur galactique


Rulae a écrit:
L'argent déboursé pour s'auto-éditer est quand même beaucoup plus élevé que celui que l'on dépense pour imprimer, relier et envoyer son manuscrit par la poste, non ?

Non... pas vraiment, ça dépend.

Rulae a écrit:
En gros, tu veux des lecteurs, mais uniquement des lecteurs qui auront un jugement positif, c'est ça ?

Non... les raccourcis faciles, c'est vraiment ton truc...  rendeer ... Je propose mes romans gratuitement à des internautes, je n'ai aucune garantie d'avoir des jugements positifs, et ils ne sont pas tous tendres. Je t'avoue que pour le moment, le positif prédomine sur le négatif et je ne vais pas m'en plaindre. J'aime le contact humain qui se créé avec eux et qui est en général plutôt sympathique, et même courtois quand quelqu'un n'apprécie pas forcément ton travail. Si je faisais des raccourcis faciles comme vous deux, je dirais que tu considères les lecteurs comme des bonnes poires au contraire  des éditeurs qui sont des lecteurs objectifs et impartiaux. Alors que ce sont les lecteurs qui font le succès ou non des romans.

Rulae a écrit:
Si tu préfères l'auto-édition et que tu es très satisfait de cette méthode, tant mieux. Je ne suis pas en guerre contre l'auto-édition et j'estime que chacun fait ses propres choix. Je ne dis pas non plus que l'auto-édition est un gage de non-qualité, pas plus que la publication dans une maison d'édition est un gage de qualité absolu (loin de là). Il y a un juste milieu.

Je ne suis pas en guerre non plus contre les ME, j'ai réagi à vos propos qui n'étaient pas sympathiques et encourageants, pour ne pas dire méprisants envers tous les auteurs qui n'étaient pas publiés. Cette réaction consistait à mettre de nombreuses personnes dans le même panier. Je vais te dire, je m'en fous complètement des ME. Maintenant, dire que parce qu'on est pas édité chez une ME, c'est parce que l'on n'est pas publiable, ce n'est pas très cool, c'est tout. Il est là mon point de vue. C'est quand même la preuve que vous nourrissez certains préjugés vis-à-vis de ceux qui n'entrent pas dans le système qui vous semble être le bon, et ça, c'est dommage.

En revanche, c'est peut-être utopique ce que veut le cercle de Fred, mais j'ai bien aimé le discours de cette personne, on sent que l'argent n'est pas leur moteur. je ne jugerai pas de sa méthode car je n'ai pas les connaissances requises pour le faire mais j'aime l'intention qu'il y a derrière.
http://www.chrisreduniverse.eu
 
Rulae
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2560
   Âge  :  33
   Pensée du jour  :  Accueille
   Date d'inscription  :  12/01/2014
    
                         
Rulae  /  Le bruit et la pudeur


Chris Red, vraiment, tu n'as pas bien saisi le sens de mon propos. 

Ce que tu décris (les lectures cordiales, les avis positifs ou négatifs de tes lecteurs...) : c'est exactement ce qu'il se passe avec un éditeur (ou ce qu'il DOIT se passer, normalement, chez les vrais éditeurs). D'où mon incompréhension totale vis-à-vis de ta... colère ? répulsion ?... pour les éditeurs ou les maisons d'édition. Tu as peut-être eu des expériences malheureuses et si c'est le cas, j'en suis bien désolée pour toi. 

Je n'ai en aucun cas été méprisante ou dédaigneuse en disant que nombre de manuscrits n'étaient pas "publiables" (ne me fais pas dire ce que je n'ai absolument pas dit). Je me répète : c'est une façon de dire qu'ils ne sont pas aboutis. C'est normal, personne n'écrit un livre parfait du premier coup. Personne n'est parfait, tout le monde a besoin de petits conseils (même les éditeurs, qui ont parfois eux-mêmes des éditeurs), de petits tuyaux ou simplement d'un regard extérieur. C'est ce qu'est censé t'apporter un éditeur (qui est donc avant tout un premier lecteur). Un éditeur est un humain : il t'apporte un contact humain. C'est la même chose qu'avec tes lecteurs.

Je ne sais pas comment le dire autrement pour que tu comprennes. Mais bon, libre à toi de penser que tous les éditeurs prennent les lecteurs pour "de bonnes poires" et qu'ils ne s'intéressent qu'à l'argent. C'est juste triste. 

Dans tous les cas, je n'ai rien contre toi donc je te souhaite énormément de succès dans l'auto-édition ou encore avec le Cercle de Fred (et quoi que tu pourras en penser : c'est très sincère).
 
Chris Red
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  226
   Âge  :  35
   Localisation  :  Lourdes
   Date d'inscription  :  09/12/2014
    
                         
Chris Red  /  Autostoppeur galactique


Tu sais, dans certains cas, il faut savoir abandonner une discussion. Je n'ai aucun problème avec toi, ni avec Domini-COLL mais la communication ne semble pas passer. Tu vois de la colère et de la répulsion là où il n'y a que de l'indifférence. Communiquer n'est pas toujours simple. Entre ce que l'on dit, ce que l'on pense, ce que l'on croit dire, ce que l'autre entend (ou plus exactement lit en l'occurrence), ce qu'il croit lire, ce qu'il croit que l'autre pense, etc...

Je n'ai, par exemple, pas dit que les éditeurs prenaient les lecteurs pour de bonnes poires. C'était une façon de montrer qu'il est facile d'élaborer des raccourcis à partir de ce que dit la personne qui converse avec toi.

Je ne doute pas de ta sincérité, ne t'inquiète pas. Je n'aurais pas dû m'embarquer dans une discussion qui ne m'intéresse pas vraiment.
http://www.chrisreduniverse.eu
 
DC
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3064
   Âge  :  33
   Localisation  :  High Fem Bitch
   Pensée du jour  :  Show me the monster inside of you
   Date d'inscription  :  28/07/2012
    
                         
DC  /  Gueule d'ange et diable au corps


Moi je vois surtout des problèmes d'ego avant tout.

Et donc une énième fois, en simplifiant:

Oui tu es un écrivain.

Non tu n'es pas un loser écrivant de la merde qui mériterait pas d'être lue ou publiée.

Enfin je suppose, j'ai vite regardé et ce que tu écris n'est pas mon style du tout alors.

Tu fais ce que tu veux. Je fais ce que je veux. Tout le monde fait ce qu'il veut.

Continue à faire comme tu la sens, je ferais pareil de mon coté, comme tout le monde.

Parce que le vrai fond du problème c'est ça. Comme tu es passé par l'autoédition, tu as pris pour toi le "pas publiable" et tu l'as interprété comme "chris red écrit de la merde en barre". Je me demande juste pourquoi et comment tu arrives à cette conclusion, mais bon on rentrerait dans la psychologie de comptoir avec des utilisations inappropriées de concepts tels que la projection, il vaut mieux s'arrêter là.
 
Nagio
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  87
   Âge  :  55
   Date d'inscription  :  18/12/2012
    
                         
Nagio  /  Pippin le Bref


Chris Red a écrit:
Alors que ce sont les lecteurs qui font le succès ou non des romans.
Mathématiquement, c'est sûrement vrai. Cependant, une bonne publicité (et surtout, une bonne distribution) doit bien aider quand même. Un article intéressant sur la publicité assumée par l'auteur:
https://www.actualitte.com/les-maisons/les-dangers-d-une-publicite-laissee-a-la-seule-charge-de-l-auteur-56018.htm
 

 Appel à textes du Cercle de Fred

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Communauté :: Panneau d'Affichage :: Concours et Appels à Textes-