PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -40%
Machine à café avec broyeur KRUPS ...
Voir le deal
357.99 €

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 

 [Univers] un petit coup d'aide pour une maladie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
QuillQueen
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  6087
   Âge  :  33
   Localisation  :  Liège
   Pensée du jour  :  La "recherche d'équilibre" sur JE est interrompue, ça manque de mécènes en temps de crise.
   Date d'inscription  :  11/01/2010
    
                         
QuillQueen  /  Wallonne OUvreuse de LIttérateurs POstiches


(j'ai vu qu'un seul troll [donc, quelqu'un qui fait exprès de répondre à côté du sujet en faisant tache dessus sans apporter d'aide au final, on est bien d'accord...] et il était de boue sur le topic)

Pas besoin d'aller vers la schizophrénie non plus (dit celle qui a engendré un héros en dédoublement de personnalité schizoïde) pour trouver une maladie.

Mais je ne pense pas qu'on puisse avoir une réponse judicieuse sans plus d'éléments. Par rapport à ce que tu cherches à créer comme scénario autour de ce personnage.
Donc perle, peux-tu s'il te plaît nous répondre avec plus de précision, sur ce que tu cherches à faire subir à ce personnage-là ?
Parce que courir un marathon avec de la fibromyalgie par exemple, je le vois mal... ou un héros de 40 ans avec la mucovicidose... bref ! On ne peut pas t'aiguiller si tu ne détailles pas davantage ton envie finale.
 
Meh'bor
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  26
   Âge  :  28
   Localisation  :  Lille
   Pensée du jour  :  "Parlez, ami, et entrez"
   Date d'inscription  :  07/01/2015
    
                         
Meh'bor  /  Petit chose


Pour en revenir au sujet de base, je pense que pour qu'on puisse mieux t'aider il faudrait nous en dire un peu plus sur ton univers en général. Parce que suivant le contexte les maladies vont être approché différemment par le peuple, et le contexte change ou crée également la maladie. Par exemple les maladies mentales ont longtemps étaient vue comme un état de possession démoniaque ou de lien avec l'Enfer, certaines maladies comme la peste ou la lèpre vues comme des punitions divines. Certaines maladies apparaissent dans les milieux pauvres et sales, d'autres dans lieux très fréquentés etc.
Et comme le souligne Séléné, avoir un aperçue de ton personnage serait bien aussi, pour voir ce qui doit l'handicaper.
Et surtout pour éviter une certaine incohérence, il faut une maladie qui puissent être reconnue dans le contexte médical de ton univers. Une maladie récente comme le SIDA par exemple ne peux pas être présente dans un milieu Antique ou Médiéval, puisque les symptômes, je crois, ne sont pas vraiment visible, sinon le fait qu'on puisse mourir d'un rhume, et qu'il faut une analyse sanguine pour le trouver.
Et comme je le disais précédemment rien ne t'empêche de créer ta propre maladie.

(Désolé pour le troll de tout à l'heure, si j'ai bien compris)
 
Ferreol
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  670
   Âge  :  32
   Localisation  :  Tours
   Pensée du jour  :  Mort-icole.
   Date d'inscription  :  03/08/2011
    
                         
Ferreol  /  Hé ! Makarénine


Si vous voulez, demain, je dois aller acheter mes bouquins pour le deuxième semestre et je pourrais vous recopier le chapitre du collège de psychiatrie sur cette pathologie (en veillant à ce que ce soit accessible) sur un topic à part, peut-être même qu'on pourrait essayer de créer une base de données plus complètes (théorie et exemples pratiques) sur les maladies mentales avec quelques autres membres, parce que c'est tout de même un sujet qui revient fréquemment ici et qui soulève systématiquement débat (mauvais et agaçant).

Tout ceci dans le but égoïste de ne plus entendre parler de ça à tort et à travers, et pour enlever les stéréotypes de l'esprit, en plus d'informations solides et pragmatiques que n'auraient pas à aller chercher dans les méandres d'internet, les "néophytes" (quelle drôle d'idée d'employer ce mot...).
 
Birdy
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  4412
   Âge  :  30
   Localisation  :  Un peu nulle part
   Pensée du jour  :  "Tout se perd, ton doc est corrompu, tout se perd, tu pleures sa mère" - Red-Scarf
   Date d'inscription  :  09/06/2012
    
                         
Birdy  /  Édite Piaf


Je propose qu'on attende un peu que Perle revienne nous donner davantage de détail avant de continuer, ça permettra aux réponses d'être plus adaptées à ses attentes.


Et oui, sincèrement, faite une fiche techniques sur les maladies mentales un de ces jours ne serait pas une mauvaise idée, vu toutes les idées fausses qu'y circulent à leur sujet...
 
Alphonsine
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1312
   Âge  :  33
   Localisation  :  Paris / Chartres
   Date d'inscription  :  29/03/2014
    
                         
Alphonsine  /  Tentatrice chauve


Citation :
Pour en revenir au sujet de base, je pense que pour qu'on puisse mieux t'aider il faudrait nous en dire un peu plus sur ton univers en général. Parce que suivant le contexte les maladies vont être approché différemment par le peuple, et le contexte change ou crée également la maladie.

Et surtout pour éviter une certaine incohérence, il faut une maladie qui puissent être reconnue dans le contexte médical de ton univers. Une maladie récente comme le SIDA par exemple ne peux pas être présente dans un milieu Antique ou Médiéval, puisque les symptômes, je crois, ne sont pas vraiment visible, sinon le fait qu'on puisse mourir d'un rhume, et qu'il faut une analyse sanguine pour le trouver.

C'est ce que j'allais dire.

En outre, dans un univers de fantasy, on meurt de diabète en deux-trois semaines (en tout cas de celui qu'on contracte jeune). En maigrissant beaucoup et en buvant à tout rompre. On ne traite le diabète de type 1 que depuis le XXe siècle, et je ne suis pas sûre que deux-trois semaines soit une espérance de vie correcte pour un personnage principal (d'autant plus qu'on ne va pas détecter la maladie tout de suite, et donc pas pouvoir la virer comme ça).
https://nolwennpamart.wordpress.com/
 
Trikopp
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2374
   Âge  :  26
   Localisation  :  Strasbourg toujours
   Date d'inscription  :  23/11/2013
    
                         
Trikopp  /  ☣ Gifomane ☣


Mikaroman a écrit:
Il y a du vrai, il y a du faux (beaucoup), mais il me semble prématuré de traiter les autres de néophyte quand son expérience en matière de schizophrénie se limite pour l'instant à une approche théorique vue en cours.

+1 clown

Vaut bien mieux vivre pour comprendre.
Spoiler:

Sinon, perle, dans un univers tel que le tiens, tu peux très bien te permettre d'inventer une maladie (si ça a déjà été dit je plussoie celui qui a lancé cette idée en premier).

Voici un lien qui pourrait t'aider, à trouver tes idées et à expérimenter.



 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13986
   Âge  :  47
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Il y a aussi des maladies ou infirmités qui ont, selon les époques été jugées comme divines ou au contraire infamantes. Elle pourrait introduire quelque chose comme ça (avec les actes de son héros pour expliquer le changement de statut de la maladie)

Philippe de Macédoine avait une jambe plus courte que l'autre et boitait (il me semble que c'est suite à une chute de cheval mais plus très sûre).
Ulysse aussi est boiteux (lui par contre, je suis sûre que c'est un accident de chasse)
le claudiquement était en Grèce un des signes possibles de la faveur des dieux (comme chacun sait, il y a un prix à tout !)
l'épilepsie aussi était divine, dans l'Antiquité.
Chez les celtes, comme en Grèce, quelque chose d'un peu magique entoure le boitillement, de même que la perte d'une main, mais il est impossible de devenir roi si on a pas ses deux bras et ses deux jambes (le corps du roi, comme le royaume, doit être entier et en bon état).
Dans la légende arthurienne, le roi Pellès est infirme. Il peine à marcher et ne peut monter à cheval. De  ce fait, au lieu de nourrir sa famille du produit de la chasse (comme le font les nobles), il va à la pêche. C'est pourtant dans son château qu'est gardé le Graal.
C'est assez difficile de trouver quelque chose qui ne soit pas très contraignant au jour le jour pour ton héros.
Ca pourrait aussi être un truc comme l'albinisme ou le nanisme.

Si tout ça peut te donner des idées...


Pense à aller voir sur le sujet à propos des héros malades ou infirmes, aussi.
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Meh'bor
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  26
   Âge  :  28
   Localisation  :  Lille
   Pensée du jour  :  "Parlez, ami, et entrez"
   Date d'inscription  :  07/01/2015
    
                         
Meh'bor  /  Petit chose


En parlant d'infirmité il y a par exemple le personnage Sand Dan Glotka que tu pourrais découvrir pour une inspiration.
Il a était capturé pendant la guerre, et torturé pendant des années (3 si je ne me trompes), il lui manque des dents, il boite, a la colonne vertébrale tordue et a un oeuil qui pleure tout le temps. A cause de ça tout le monde à peur de lui, se méfie de lui, et cette "réputation" il s'en sert dans son nouveaux métier. Avant il était un jeune soldat promis à un grand avenir, maintenant il est Inquisiteur (il enquête et obtiens des témoignages par la torture)
 
Dreamwalker
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  277
   Âge  :  30
   Localisation  :  Belgique
   Pensée du jour  :  "Forever is composed of nows" E. Dickinson
   Date d'inscription  :  26/07/2014
    
                         
Dreamwalker  /  Autostoppeur galactique


Je suis du même avis avec ce qui a été dit auparavant, je pense que le plus simple c'est de s'en tenir à des déformations physique ( scoliose, pied bot, boiterie, visage déformé... ) ou alors des yeux de couleur différent ( aux moyen âge c'était considéré comme étant une engeance du diable si je me rappel bien mon cours d'histoire ) ou alors t'as aussi l'épilepsie qui a toujours été considérée comme une possesion par un esprit malin ( y a épilepsie et épilepsie aussi, tout les épileptique ne font pas des crises grand mal et convulse par terre... ). Ou bien encore le nanisme ou l'acromégalie ou tout simplement un héros simplet
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13986
   Âge  :  47
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Dreamwalker a écrit:
t'as aussi l'épilepsie qui a toujours été considérée comme une possesion par un esprit malin ( y a épilepsie et épilepsie aussi, tout les épileptique ne font pas des crises grand mal et convulse par terre... ).
Toujours ??????
Hé, dis donc ! Dans l'Antiquité, c'était appelé "le mal des dieux" !  Twisted Evil  Attention hein ! Je vais t'envoyer la malédiction de Jupiter, moi !
Spoiler:


Meh'bor = hum.... Tu as une vision assez "cliché" de l'Inquisition. Mais comme ce n'est pas le sujet de ce fil...
Concernant les bossus = oui, ils ont une longue tradition de "faire peur" (on se demande pourquoi) mais j'attire l'attention sur le fait qu'un dos tordu est très fatigant pour la personne et oblige à se déplacer avec une canne.
La tête, quand elle est portée vers l'avant tire beaucoup plus sur la colonne vertébrale que si elle repose bien dessus. Il en résulte beaucoup de fatigue inutile.
C'est donc un handicap beaucoup plus contraignant qu'il ne peut sembler
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Nillac
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2873
   Âge  :  27
   Localisation  :  Mon navire amiral
   Pensée du jour  :  "Pour moi, le pouvoir politique, c'est comme les égoûts. On ne peut pas s'en passer, mais tu ne veux pas non plus mettre tes mains dedans."
   Date d'inscription  :  19/12/2014
    
                         
Nillac  /  The Noob Hunter


Citation :
Ma demande peut paraître bizarre, je sais mais je recherche une maladie moyennement grave.

Alors que j'explique: C'est un roman fantasy mais avec des bases réaliste et le personnage principal est atteint d'une maladie. Cependant, j'ai du mal à trouver des idées, étant pas une spécialiste¨¨.
Il faudrait que ce soit une maladie moyennement grave (j'avais pensé à la cardiopathie congénitale mais je pense que c'est trop gênant pour un perso principal de fantasy). Et cela serait à cause de cette maladie que sa famille (aristocratique) ce serait en quelque sorte débarrasser de lui.

Pour une maladie moyennement grave, tu as pensée à une pneumonie ?
 
Dreamwalker
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  277
   Âge  :  30
   Localisation  :  Belgique
   Pensée du jour  :  "Forever is composed of nows" E. Dickinson
   Date d'inscription  :  26/07/2014
    
                         
Dreamwalker  /  Autostoppeur galactique


De ce que je me rappel de mes cours l'épilepsie était dite "maladie divine" mais les gens étaient possédés par un démon ( y avais un truc comme de quoi on devait cracher dans sa tunique quand on croisait un épileptique pour écarter son démon ). Mais je me trompe peut être, mes cours de latin remontent à loin :s

Casser le poignet de frère ? Surprised et tes métacarpiens ont survécu à ça !? Surprised 

Une pneumonie c'est pas moyennement grave, c'est grave comme maladie
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13986
   Âge  :  47
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Là, j'avoue mon ignorance. Je n'ai jamais cherché à en savoir bien long sur les mythes entourant ma maladie.
Mais l'Antiquité est remplie de "démons", et le sens du mot n'a rien à voir avec le sens du mot au Moyen-Age. Ce sont des entités surnaturelles de nature moindre que celle des grands dieux.
Et même les dieux sont des entités graduées en puissance.
Tout ce que je sais, c'est que j'ai trouvé dans Pline l'Ancien qu'on donnait du sang de gladiateur à boire aux épileptique... On leur donnait aussi de la verveine.
Je n'ai pas testé le sang de gladiateur, mais la verveine, oui.


Je ne lui ai pas cassé le poignet... Mais pendant un petit moment, il était incapable de bouger la main. Il a dû avoir un mal de chien...
Quand à mes doigts =
Spoiler:


Dernière édition par Séléné.C le Jeu 19 Fév 2015 - 22:20, édité 1 fois
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Dreamwalker
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  277
   Âge  :  30
   Localisation  :  Belgique
   Pensée du jour  :  "Forever is composed of nows" E. Dickinson
   Date d'inscription  :  26/07/2014
    
                         
Dreamwalker  /  Autostoppeur galactique


Du sang de gladiateur Question  hahaha pourquoi pas :mrgreen:  j'avais déjà entendu qu'on leur donnait la mue d'un lézard aussi... 

Ouai c'est plus facile la verveine, ça cours moins vite qu'un gladiateur et c'est plus facile à attraper qu'un lézard quand on en a besoin x)
 
Mikaroman
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2990
   Âge  :  47
   Localisation  :  Devant le PC
   Pensée du jour  :  50 nuances d'earl grey
   Date d'inscription  :  05/12/2012
    
                         
Mikaroman  /  Jeune et fringant retraité


Bon, l'auteur ne se manifestant pas, je pense qu'on peut ranger le topic dans la catégorie "J'ai absolument besoin d'aide, je vous en supplie aidez moi ! Ho, un papillon !"

Sans réaction de la part de son initiateur, ce topic ira rejoindre le flood, ainsi les membres pourront s'amuser avec allégresse à débattre sans qu'il soit utile de rappeler une question de départ dont l'utilité reste sujette à caution.

Je laisse jusqu'à demain soir à Perle pour se manifester.
http://romainmikam.free.fr/
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 [Univers] un petit coup d'aide pour une maladie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-