PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : où commander le coffret ...
Voir le deal
64.99 €

Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 [Structure] Fin originale !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Writer
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  550
   Âge  :  28
   Localisation  :  Entre deux lignes
   Pensée du jour  :  Pourquoi ?
   Date d'inscription  :  16/01/2015
    
                         
Writer  /  Gloire de son pair


Hey tout le monde !

Depuis maintenant quelque semaines,  je vagabonde sur ce forum en distillant des "bienvenues" et autres conseils et commentaires mais aujourd'hui, j'ai besoin de votre aide :mrgreen:

J'écris actuellement une nouvelle sur l'alcool et la drogue. Pour résumer, c'est un homme et une femme qui entretiennent une relation ambiguë et qui vont finir ensemble par le biais d'un malheur : la jeune femme tombe dans la drogue et l'alcool suite à un syndrome post-traumatique.
Bref.
Je suis arrivée à la fin où cet homme et cette femme succombent aux plaisirs de la chaire. Toutefois, je ne peux terminer ma nouvelle sur une scène érotique.
Je me demandais donc sur quoi je pourrai achever ma nouvelle.

Sur la scène érotique ? Un prologue, six mois plus tard ? Un brin d'humour ?

Voilà, à vos idées !
Merci d'avance.
 
Pangolin
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  7888
   Âge  :  84
   Date d'inscription  :  21/11/2014
    
                         
Pangolin  /  Très premier degré


Salut Writer !

Alors qu'ils se rapprochent maladroitement du lit, leurs lèvres douloureusement pressées, il trébuche soudain et s'affale sur le matelas. Elle se penche et ramasse une bouteille à moitié vide de J.D.
La tentation.
Elle pensait avoir oublié cette soif. Alors ses yeux tombent sur ceux de son amant, et la passion qu'elle y lit est plus dévorante que la promesse sans lendemain d'un Johnny Walker...
D'un geste rageur, elle envoie la bouteille se fracasser dans le manteau de la cheminée. Une langue de feu vient éclairer le corps de son amant alors qu'elle le rejoint d'un bond empressé, presque animal.
Demain, qui sait...
Mais cette nuit, elle l'avait lui. Pour la première fois depuis longtemps, elle se sentait en vie.


Voilà ma vision toute personnelle de la fin de ta nouvelle.
Tant de possibilités, aussi ! Ce n'est pas tant le quoi que le comment qui importe, j'ai envie de dire.

Du coup je suis curieux de connaître la fin!
 
boblafrite
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2474
   Âge  :  42
   Date d'inscription  :  30/04/2014
    
                         
boblafrite  /  Constance winner


tu peux très bien terminer sur une scène érotique ou tout au moins parler de leur relation en jouant sur l'enivrement du à l'amour et le sexe vécu comme une drogue...
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Citation :
Je suis arrivée à la fin où cet homme et cette femme succombent aux plaisirs de la chaire

Tu veux dire qu'ils deviennent doyens d'universités et en perdent leur moyens ? J'ignorais qu'accéder à cette fonction avait une telle réaction orgasmique lol!

Blague à part.
Déjà ça risque d'être un épilogue en flash-back plutôt qu'un prologue !
Et ... ça dépends de la fibre que tu veux donner à ton roman. Est-ce une leçon ? Termine-le de manière sombre et énigmatique. Une histoire d'amour sous couvert de leçon ? Donne-lui une fin heureuse à la Disney. Un bouquin au scénar alambiqué ? Le flash-back final, pourquoi pas. Un livre cru/"romantique" ? la scène "érotique" me semble appropriée.

Ne te sens pas restreins par le côté tabou de la chose, mais plutôt par ce que tu veux faire passer comme image au travers du livre.
 
Writer
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  550
   Âge  :  28
   Localisation  :  Entre deux lignes
   Pensée du jour  :  Pourquoi ?
   Date d'inscription  :  16/01/2015
    
                         
Writer  /  Gloire de son pair


Re-

Pangolin a écrit:
Demain, qui sait...Mais cette nuit, elle l'avait lui. Pour la première fois depuis longtemps, elle se sentait en vie.
Je trouve ton idée, de vivre le moment présent sans se soucier du demain, du futur très intéressante... Il faut que j'y réfléchisse.
Quand ma fin sera écrite, je vous la posterai !

boblafrite a écrit:
le sexe vécu comme une drogue
Figure-toi que cette idée m'avait traversé l'esprit. J'avais juste peur de partir sur la nymphomanie xD Après l'addiction à la drogue et à l'alcool, il ne manquerait plus que mon héroïne devienne accro au sexe.

duboismarneus a écrit:
Déjà ça risque d'être un épilogue en flash-back plutôt qu'un prologue !
Je me suis trompée, je voulais dire épilogue et non prologue^^
Ce n'est pas le tabou qui m'inquiète puisque sur l'ensemble de la nouvelle, on tourne autour de l'érotisme et de l'éveil du corps donc le tabou, connais pas !
Par contre, ta question sur "la leçon" avec de l'énigmatique et du sombre, c'est futé !

En somme, je vais m'inspirer de tous vos dires !
Merci beaucoup !
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Writer a écrit:
boblafrite a écrit:
le sexe vécu comme une drogue
Figure-toi que cette idée m'avait traversé l'esprit. J'avais juste peur de partir sur la nymphomanie xD Après l'addiction à la drogue et à l'alcool, il ne manquerait plus que mon héroïne devienne accro au sexe.

Je connais un homme qui a arrêté de se droguer quand il s'est retrouvé en couple. La femme en question, il faut le dire, avait une main de fer sur lui. C'est tout de suite moins romantique. Mais il lui fallait au moins ça pour s'arrêter. Ça peut t'inspirer, sait-on jamais.
 
Writer
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  550
   Âge  :  28
   Localisation  :  Entre deux lignes
   Pensée du jour  :  Pourquoi ?
   Date d'inscription  :  16/01/2015
    
                         
Writer  /  Gloire de son pair


Firenze : Merci pour ce "témoignage", cela confirme mon (votre) idée de faire du couple et de l'acte, le point d'honneur de la rupture addictive... Soit l'amour comme une nouvelle drogue soit l'amour comme révélation.

Affaire à suivre, je vous tiendrai au courant !
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  87
   Âge  :  46
   Date d'inscription  :  09/02/2015
    
                         
guillaume.gribane  /  Pippin le Bref


Sauve ton personnage de l'amour, rends-le tout de suite à l'alcool et aux filles faciles ! Laisse de l'espoir à la jeunesse !

Ok, je sors, mais pas avant d'avoir sauté sur un mouton arc-en-ciel :rainbow:
http://guillaumegribane.blogspot.fr
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  87
   Âge  :  46
   Date d'inscription  :  09/02/2015
    
                         
guillaume.gribane  /  Pippin le Bref


il y a aussi des gens qui se lèvent un matin et qui savent que ça ne peut plus durer comme ça. Parfois il y a un déclencheur, mais parfois c'est juste  le sentiment d'avoir touché le fond et de ne pouvoir que remonter. Une sorte de mécanisme de survie, peut-être. Ca peut s'intégrer à ton histoire.

Voilà, ce n'est pas très riche comme apport, mais tant mieux si ça peut t'aider Smile
http://guillaumegribane.blogspot.fr
 
Evorli
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  387
   Âge  :  61
   Localisation  :  valbonne (06)
   Pensée du jour  :  Pourquoi j'écris? Parce que je veux vivre ! Zorg, "37.2 le matin"
   Date d'inscription  :  18/11/2012
    
                         
Evorli  /  Tapage au bout de la nuit


En effet la piste "rédemption" ou "désintoxication par l'amour" serait peut être intéressante (si tu es de nature et d'humeur optimiste :-) mais il faudra faire ça avec légèreté et de l'humour pour ne pas que ça devienne bisounours. Sinon tu n'as pas précisé la nature du choc post traumatique original, mais pour la cohérence, la conclusion de la nouvelle, quelle qu'elle soit, devrait "reboucler" sur ce point dans les dernières lignes, en tout cas c'est ce que je ferais.
 
Writer
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  550
   Âge  :  28
   Localisation  :  Entre deux lignes
   Pensée du jour  :  Pourquoi ?
   Date d'inscription  :  16/01/2015
    
                         
Writer  /  Gloire de son pair


@Evorli : J'adore tes deux idées de "rédemption" et de "désintoxication par l'amour". Cela colle parfaitement avec la nature de mes personnages.
Par contre pour l'humour, je ne pourrai m'y tenir. J'opterai plus pour un côté sombre... Du style, qu'elle pourra retomber dans ses travers un jour ou l'autre.

Pour le choc que mon héroïne a affronté, c'est une balle entre les deux seins (symbole de la féminité atteinte) tirée par son pire ennemi.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Avec le format nouvelle, j'ai peur pour toi des raccourcis.
Franchement, l'alcoolique blessée dans son âme et son corps qui trouve la panacée dans l'amour...
Avec de l'humour, ça passerait mais là, tu pars dans un truc un peu cliché (sûrement idéalisé aussi) qui se prend au sérieux. Bon, pourquoi pas, tout peut passer quand c'est bien raconter !
 
Signe
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  138
   Âge  :  23
   Localisation  :  Normandie
   Date d'inscription  :  18/10/2014
    
                         
Signe  /  Barge de Radetzky


Fais-les devenir ministres, pour te moquer de ceux qu'on a.
Citation :
PS : si t'aimes bien en France, dit que ton histoire avait lieu en Russie !
 
Waznard
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  54
   Âge  :  28
   Localisation  :  Vhoorl
   Pensée du jour  :  Mieux vaut encore lire ça qu'être illettré.
   Date d'inscription  :  14/12/2014
    
                         
Waznard  /  Clochard céleste


Si tu es du genre à aimer une touche de drame, je te suggère une scène d'une série très connue dont je tais le nom pour ne pas spoiler ceux qui ne l'on pas vue.

Après une soirée pleine de drogues, d'alcool et de baise, l'un des deux vomit dans son sommeil alors qu'il dort sur le dos, ce qui fait qu'il s'étouffe sans en être réveillé. Et l'autre découvre le corps froid et raide de sa moitié le matin suivant. Ou si tu aimes le mélo-dramatique, ils meurent les deux de la même façon la même nuit.

Ah, c'est cool la mort, quand même.

Mais l'idée est un peu grillée si tu es plus dans l'idée de leur faire aller mieux, de leur faire prendre les premiers pas de la voix de la rédemption.
https://www.youtube.com/watch?v=WQO-aOdJLiw
 
Trench
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2569
   Âge  :  24
   Pensée du jour  :  [citation de merde]
   Date d'inscription  :  25/10/2014
    
                         
Trench  /  Le bruit et la pudeur


Je te conseille de regarder "Requiem For a Dream", le pitch du film est un peu le même que ta nouvelle, peut-être que ça aidera à faire venir l'inspi. Même si ce n'est pas vraiment la rencontre avec l'âme sœur qui les tire de "l'enfer de la drogue", dans le film. D'ailleurs le film est assez sombre, il me semble que ça peut coller à ce que tu veux mettre en place.

C'est vrai que la tristesse qui mène à l'alcoolisme c'est assez cliché. Un mec qui devient tox parce que sa vie est merdique, parce qu'il s'ennuie, c'est tout de suite plus crédible je pense. Quand même, il y a quelque chose que j'ai du mal à saisir dans ta demande. D'un côté tu veux une histoire sombre, de l'autre tu parles de désintox/de rédemption grâce à l'amour. Je trouve ça un peu contradictoire. Je connais quelques tox dont l'amour de leur vie (ou de l'année haha), ben c'est d'autres toxicos.

Il y a plein d'issues possibles dans ces cas-là : le mec qui se drogue devient fou et s'invente une âme-sœur ; il croit en une aventure romantique avec Machinette sauf que Machinette tombe elle-aussi dans la seringue.

Mais comme l'a dit VDD.

Citation :
l'idée est un peu grillée si tu es plus dans l'idée de leur faire aller mieux, de leur faire prendre les premiers pas de la voix de la rédemption.
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 [Structure] Fin originale !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-