PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 

 [Personnages] l’homosexualité dans les romans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Lohengrin
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1687
   Âge  :  11
   Date d'inscription  :  21/11/2011
    
                         
Lohengrin  /  Chevalier au Pancréas


Mouais, si les préférences sexuelles ou par extension le sexe d'un personnage étaient les seuls éléments qui créent de l'empathie, on vendrait beaucoup moins de livres.

Je ne suis pas attirée par les petites filles de 12 ans, ce qui ne m'a pas empêchée de m'identifier à Humbert Humbert et d'aimer Lolita. L'argument me semble fallacieux.
 
Molly
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3796
   Âge  :  110
   Localisation  :  Haute-Garonne
   Pensée du jour  :  "Toute personne qui aime la musique ne sera jamais vraiment malheureuse"- F. Schubert
   Date d'inscription  :  29/08/2011
    
                         
Molly  /  Sang-Chaud Panza


Dans mon roman Nalki, paru en juin 2014 et destiné aux ados, il est question, entre autre, de l'attirance qu'éprouve un homme pour un adolescent. Cette relation ambigüe tient une place importante dans l'histoire, étant donné que le sort de l'adolescent repose entre les mains de cet homme. L'homosexualité n'est pas nommée ni décrite explicitement, mais n'importe quel adulte comprend de quoi il retourne. Un jeune ado moins averti peut interpréter ça comme une simple préférence, du favoritisme, une affection "filiale".


La bande-annonce
 
Noctis
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  416
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  24/07/2014
    
                         
Noctis  /  Pour qui sonne Lestat


Birdy a écrit:
Avant tout, je pense qu'il vaut mieux ne pas se soucier de ce genre de choses quand on écrit.

Je ne suis pas certain, après tout c'est à cause de ça que j'ai échoué à être publié par un éditeur jeunesse (au final ça a été un éditeur pour adultes, ce qui n'était pas mon objectif par rapport à "l'esprit" du projet).
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Noctis a écrit:
Birdy a écrit:
Avant tout, je pense qu'il vaut mieux ne pas se soucier de ce genre de choses quand on écrit.

Je ne suis pas certain, après tout c'est à cause de ça que j'ai échoué à être publié par un éditeur jeunesse (au final ça a été un éditeur pour adultes, ce qui n'était pas mon objectif par rapport à "l'esprit" du projet).

Est-ce que l'éditeur jeunesse en question a explicitement invoqué cette cause pour te refuser la publication ?
Question subsidiaire : est-ce que ton éditeur actuel va le présenter comme un roman jeunesse ?


Dernière édition par Coline le Ven 16 Jan 2015 - 18:57, édité 1 fois
 
Diomède
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  514
   Âge  :  29
   Localisation  :  Ma femme mon fils et mon domaine
   Pensée du jour  :  It's time to make yourself proud and everyone else a little nervous
   Date d'inscription  :  28/07/2014
    
                         
Diomède  /  adopteunnouveau.com


Noctis a écrit:
Je ne suis pas certain, après tout c'est à cause de ça que j'ai échoué à être publié par un éditeur jeunesse

Tu en es certain ?
Ils ont formulé leur refus comme étant motivé par un baiser volé entre deux femmes ? Parce que tel que tu le décris il ne s'agit même pas d'une relation établie entre les deux personnages... Peut-être que d'autres éléments entrent en compte dans cette décision de refuser le manuscrit.

Edit => devancée par Coline, haha, décidément faut que j'apprenne à taper plus vite, tout le monde me double.
 
Noctis
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  416
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  24/07/2014
    
                         
Noctis  /  Pour qui sonne Lestat


Coline a écrit:

Est-ce que l'éditeur jeunesse en question a explicitement invoqué cette cause pour te refuser la publication ?
Question subsidiaire : est-ce que ton éditeur actuel va le présenter comme un roman jeunesse ?

Non ce fut l'un de mes professeurs qui m'a expliqué que ce genre d'atmosphère "lesbienne" n'est pas ce qui est actuellement recherché par les éditeurs jeunesse. Il y a aussi une difficulté d'identification pour les adolescents envers les personnages, mais les deux problèmes sont liés. Les éditeurs n'ont pas été aussi explicites dans leurs lettres-type.
Normalement l'éditeur va créer une collection "hors-LGBT", mais j'ignore s'il y aura une collection spéciale "jeunesse"
 
Diomède
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  514
   Âge  :  29
   Localisation  :  Ma femme mon fils et mon domaine
   Pensée du jour  :  It's time to make yourself proud and everyone else a little nervous
   Date d'inscription  :  28/07/2014
    
                         
Diomède  /  adopteunnouveau.com


Noctis a écrit:

Non ce fut l'un de mes professeurs qui m'a expliqué que ce genre d'atmosphère "lesbienne" n'est pas ce qui est actuellement recherché par les éditeurs jeunesse. Il y a aussi une difficulté d'identification pour les adolescents envers les personnages, mais les deux problèmes sont liés. Les éditeurs n'ont pas été aussi explicites dans leurs lettres-type.

A mon avis tu aurais dû demander davantage d'explications sur ce refus, ton professeur n'est pas à la place des comités de lecture jeunesse. Il y a beaucoup d'autres éléments qui peuvent poser problème aux maisons d'édition de ce genre, le style, les personnages, le récit, sa construction, etc...
Un peu rapide comme conclusion du coup, selon moi Wink
D'autant plus que tu n'as pas tenté beaucoup d'éditeurs jeunesse je crois.
(Loin de moi l'idée de te faire un procès là-dessus, encore félicitation pour ton édition prochaine. Je pense juste qu'il ne faut pas risquer de décourager de futurs auteurs jeunesse qui voudraient se lancer)
 
Jasy-Santo
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  307
   Âge  :  36
   Localisation  :  Londres ou Avignon
   Pensée du jour  :  "Vox Clamabat in Deserto" V.H
   Date d'inscription  :  15/10/2014
    
                         
Jasy-Santo  /  Tapage au bout de la nuit


Du côté Fantasy/littérature de l'imaginaire, il y a quand même eu Entretien avec un Vampire et toute la série. Et c'est quand même pas rien.

Je suis assez surpris du discours de certains du genre (je caricature un peu, c'est à la mode): on veut bien des couples homosexuels, mais qu'ils s'embrassent ailleurs, ou fassent leur cochonnerie en toute discrétion.
Je trouve ça un peu grave quand même. Soit on accepte l'homosexualité (et excusez-moi, dans "homosexualité", il y a quand même "sexualité") soit on ne l'accepte pas. Point à la ligne.

On va me dire "oui, mais c'est de la littérature jeunesse - jeune adulte". Et là, je répondrais, que tout de même, la littérature YA de ces dernières années ne passent pas à côté de la sexualité hétérosexuelle, même refoulée dans Twilight, par exemple. Elle l'expose pour les hétéros avec petits baisers de prudes, et passage à l'acte, et au milieu grosses tensions sexuelles à trois francs six sous, donc je vois pas du tout pourquoi on n'accepterait pas la même chose pour les homosexuels.
D'ailleurs, comme l'a dit justement quelqu'un ici, les homos, quand ils grandissent, sont en manque de référents culturels (comme beaucoup de minorités, d'ailleurs). Donc, oui à plus d'homosexuels, pas en personnages secondaires, mais aussi oui à plus de héros noirs, beurs, chinois, musulmans etc.

Pour finir, je recommanderais deux livres d'une super écrivain jeunesse Claire-Lise Marguier: "Le Faire ou Mourir" et "Les Noces Clandestines". Tous deux ont des personnages homos, et n'en font pas le centre du livre. Ils ont été publiés chez Rouergue, comme quoi c'est possible, et ils ont été lus et aimés par des homos et par des hétéros.
 
Cidylee
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1369
   Âge  :  25
   Localisation  :  Perdue dans le Neverland
   Pensée du jour  :  Passer ses journées en pyjama
   Date d'inscription  :  29/07/2013
    
                         
Cidylee  /  Constance killer


Si ton amie n'est pas capable d'assumer ce qu'elle écrit et de le montrer aux autres à cause de ça, c'est qu'elle ne devrait pas écrire sur le sujet et donc, mettre toutes ses histoires où il est question d'homosexualité dans un tiroir. En attendant, qu'elle écrive des choses qu'elle saura assumer.
 
Lohengrin
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1687
   Âge  :  11
   Date d'inscription  :  21/11/2011
    
                         
Lohengrin  /  Chevalier au Pancréas


Jasy-Santo a écrit:


Pour finir, je recommanderais deux livres d'une super écrivain jeunesse Claire-Lise Marguier: "Le Faire ou Mourir" et "Les Noces Clandestines". Tous deux ont des personnages homos, et n'en font pas le centre du livre. Ils ont été publiés chez Rouergue, comme quoi c'est possible, et ils ont été lus et aimés par des homos et par des hétéros.

J'ai beaucoup aimé Le faire ou Mourir, je ne savais pas qu'elle en avait écrit un autre, je vais aller me renseigner, merci !

Edit : Je viens de le commander sur Amazon :mrgreen:
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Si l'histoire est intéressante, je la lirais sans problème. L'orientation sexuelle du protagoniste passerait au second plan.

Azraël a écrit:
Je ne peux personnellement concevoir qu'on soit choqué, ou atteint, ou dégoûté par ce genre de relations. Je ne me suis jamais offusqué de lire une relation hétérosexuelle (pourtant, par moments, tellement dégoulinant de stéréotypes que cela m'en agaçait), et j'aimerais qu'un effort de tolérance et d'indifférence soit fait par les lecteurs.

Je rejoins la remarque d'Azrael. Personnellement, je trouve étonnant que certains lecteurs puissent encore être choqués par une relation homosexuelle au point de voir l'intérêt pour une histoire diminué...

Mon ébauche de roman (qui met en scène un protagoniste homosexuel) est commentée sur JE  par des membres de tous âges et de toutes orientations (la majorité sont des hommes hétérosexuels). Comme quoi... L'ouverture d'esprit... Ça existe.

Citation :
Malheureusement, ce roman ne verra sûrement jamais le jour en partie à cause de ce 'problème' et je trouve cela extrêmement dommage.

Je ne comprends absolument pas pourquoi ton amie se met un tel frein
...  Ni son malaise ...
Et puis il n'y a pas de "bémol" Neutral
Non.

Jasy-Santo a écrit:

Je suis assez surpris du discours de certains du genre (je caricature un peu, c'est à la mode): on veut bien des couples homosexuels, mais qu'ils s'embrassent ailleurs, ou fassent leur cochonnerie en toute discrétion.
Je trouve ça un peu grave quand même. Soit on accepte l'homosexualité (et excusez-moi, dans "homosexualité", il y a quand même "sexualité") soit on ne l'accepte pas. Point à la ligne.

cheers
Devancée.

Citation :
Pour finir, je recommanderais deux livres d'une super écrivain jeunesse Claire-Lise Marguier: "Le Faire ou Mourir" et "Les Noces Clandestines".

Le Faire ou Mourir, est très intense à lire. La détresse du protagoniste y est très bien décrite.


Dernière édition par Jasmin le Mer 4 Mar 2015 - 13:05, édité 1 fois
 
Jasy-Santo
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  307
   Âge  :  36
   Localisation  :  Londres ou Avignon
   Pensée du jour  :  "Vox Clamabat in Deserto" V.H
   Date d'inscription  :  15/10/2014
    
                         
Jasy-Santo  /  Tapage au bout de la nuit


Loh a écrit:
J'ai beaucoup aimé Le faire ou Mourir, je ne savais pas qu'elle en avait écrit un autre, je vais aller me renseigner, merci !

Edit : Je viens de le commander sur Amazon [Personnages] l’homosexualité dans les romans - Page 2 692578

Il est moins bien que le premier, mais il reste très très bon. En tout cas il est resté avec moi pendant quelques semaines. Elle a vraiment le don pour percuter l'esprit et faire réfléchir
 
Lohengrin
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1687
   Âge  :  11
   Date d'inscription  :  21/11/2011
    
                         
Lohengrin  /  Chevalier au Pancréas


Oui, je l'avais trouvé maladroit par endroits, mais extrêmement touchant ; intense. Je te dirai des nouvelles de celui-ci Smile

Sinon, histoire de participer un peu tout de même, des romans jeunesse avec des gays/lesbiennes/transgenres, j'en ai lu pas mal, notamment Tous les garçons et les filles, Les yeux de Lisa, Le garçon bientôt oublié...

Les éditeurs nous mettent bien assez de barrières comme ça, si on commence à se freiner nous-même avant même d'avoir rien tenté, on est mal partis. Que ton amie bosse son roman à fond et s'il est aussi chouette que tu le dis, ce détail ne devrait pas poser de souci.
 
L.Aime
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  43
   Âge  :  29
   Date d'inscription  :  14/11/2013
    
                         
L.Aime  /  Petit chose


Il ne faut surtout pas laisser tomber ! Les personnages LGBT+ ont leur place !
Je ne pars pas en courant quand je croise une romance hétéro à ce que je sache....
Présupposer qu'on va être refusé parce qu'on a écrit une histoire d'amour homo, c'est très triste. C'est justement parce qu'il y aura de plus en plus de visibilité et que les auteurs se décomplexeront sur le sujet que ça aidera ensuite les vraies personnes. Si votre livre subit de l'homophobie des éditeurs, pensez que c'est un moindre mal, et que ça aurait pu être vous, tous les jours, toute votre vie si vous étiez homo, bi, trans.
Et si ça peut rassurer ton amie, qu'elle sache que de plus en plus de romans jeunesse sont publiés avec des histoires d'amour non hétéro-cis-normée. Je pense à Will & Will, le Monde Charlie, A kiss in the dark...
http://mademoisellecordelia.fr/
 
Ombelle
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  223
   Âge  :  37
   Date d'inscription  :  13/12/2014
    
                         
Ombelle  /  Autostoppeur galactique


En littérature jeunesse, du moins, il me semble que c'est un thème souvent abordé, de mémoire il y a Will et Will, Boys don't cry, A kiss in the dark...
 

 [Personnages] l’homosexualité dans les romans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-