PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-38%
Le deal à ne pas rater :
SSD Interne – PNY – CS900 Series 1 To 2,5″ SATA III à 64,99€
64.99 € 104.99 €
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 [Inspiration] Le néant m'a TUER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
HoneyLion
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  8
   Âge  :  29
   Localisation  :  Sur les genoux de Sherlock Holmes
   Pensée du jour  :  Il faut du chaos en soi pour enfanter une étoile qui danse
   Date d'inscription  :  14/01/2015
    
                         
HoneyLion  /  Magicien d'Oz


Bon, c'est simple.

Cela fait trois jours que je vis comme une véritable psychotique échappée de l'asile. Pourquoi ? Parce qu'il y a trois jours, le sujet du concours du Conservatoire d'Ecriture Audiovisuelle est tombé sur le site officiel de l'école. "La première fois...". En 12 pages maximum. Police Times 14. Pour le 9 Février. Un scénario, donc, de fiction, de nos jours, en France, avec des enjeux clairs et des personnages identifiables.

Depuis trois jours, je fais subir les pires tortures à mon cerveau. Je ressasse, je retourne, je malmène le sujet. Depuis trois jours, je creuse ma propre tombe. Je ne sais pas si c'est la deadline, le thème, le doute perpétuel qui m'habite quand il s'agit d'écrire une histoire, mon insatiable côté perfectionniste qui veut raconter un truc révolutionnaire coûte que coûte, mon côté masochiste qui évince toute idée avant même qu'elle se formule... Bref, j'étouffe.

A force de réfléchir, de trifouiller mes tripes à la recherche de l'essence pure de mon génie - qui n'existe au fond peut être pas, ce qui expliquerait tout - je n'ai plus la sensation de rien. J'ai l'impression de n'avoir rien à raconter, que tout est fade, que la moindre de mes idées ne vaut pas le coup. Et surtout, phénomène inattendu moi qui n'ai tant pas l'habitude de pondre sur commande : toutes mes histoires un brin sympathique me désespèrent car je ne leur trouve aucune fin justifiable, aucun intérêt final. C'est que ça doit pas être si sympathique que ça, me direz vous.

Là je suis à deux doigt de dire adieu au concours, adieu à mes ambitions, de jeter mon ordinateur par la fenêtre et moi avec pour finir dans les aux du Styx de la page blanche -je suis mélodrame, oui. Je me couche à 3h tous les soirs, j'écris des prémisses que je trouve débiles, je brainstorme sur tout et sur rien, je laisse divaguer mes mots mais rien de ce qui sort ne me semble valable. A chaque fois il y a juste un concept, pas de début, pas de milieu, pas de fin. C'est joli mais ça fera pas de moi une dramaturge. Le poids de la pression m'écrase.

Moi qui adore raconter des histoires, moi qui en bouffe constamment, moi qui n'ait aucun mal à imaginer, là... Je suis pétrifiée.

Si vous avez un conseil, une bouteille d'oxygène pour éviter ma mort, une incantation, un coup de pied au cul, n'importe quoi qui puisse me sortir de ma léthargie et me permettre de trouver, simplement, avec justesse, une histoire sans prétention mais bien racontée... Je vous jure, je vous lègue mon héritage, mon chien, et mon âme. Je veux plus d'histoire révolutionnaire, j'ai juste envie d'en trouver une qui se ficelle bien, qui me plaise et me convienne. Mais je vois pas le bout. Tout ce que j'imagine est compliqué, infaisable en 12 pages, tout simplement tordu ou trop alambiqué. Je sais pas penser simple, je sais pas penser efficace.

Bref, je suis en détresse.

PS : J'ai songé à boire ou à sniffer de la coke mais j'ai décidé que je n'allais pas finir alcoolique ou camée pour réussir ma vie, donc n'essayez pas.

Merci d'avance.
Ma corde et mon tabouret ne sont pas loin de moi - j'exagère hein, au cas où certains songeraient déjà à appeler SOS Suicide.
http://accords-desaccords.blogspot.fr
 
Lohengrin
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1687
   Âge  :  11
   Date d'inscription  :  21/11/2011
    
                         
Lohengrin  /  Chevalier au Pancréas


Je te conseille d'aller faire un tour sur ce topic, tu y trouveras peut-être des idées ?
 
boblafrite
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2474
   Âge  :  42
   Date d'inscription  :  30/04/2014
    
                         
boblafrite  /  Constance winner


et si tu parlais justement de la 1ère fois où tu as vendu ton âme au diable pour avoir un scenario d'enfer?
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


L'idée révolutionnaire, je n'y crois pas vraiment. On recycle tous plus ou moins ce qu'on a ingéré et qui contribue à façonner notre regard. Je pense. Donc arrête la torture mentale et commence à écrire quelque chose en te faisant plaisir. (et corrige le titre)
 
HoneyLion
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  8
   Âge  :  29
   Localisation  :  Sur les genoux de Sherlock Holmes
   Pensée du jour  :  Il faut du chaos en soi pour enfanter une étoile qui danse
   Date d'inscription  :  14/01/2015
    
                         
HoneyLion  /  Magicien d'Oz


Lohengrin a écrit:
Je te conseille d'aller faire un tour sur ce topic, tu y trouveras peut-être des idées ?

En effet ça va peut être m'aider! Mais en fait bizarrement c'est pas tant d'avoir des idées de première fois qui me dérange, c'est plutôt d'arriver à leur donner une conclusion, une fin qui me satisfasse, qu'on lise pas juste en se disant "ah ouais, mais ça, tout le monde s'en fout". J'ai la sensation que tout à quoi je pense est banal. Au final j'ai peut être trop pensé.

Boblafrite, j'y ai pensé aussi mais... encore une fois je me suis dit que c'était pas le truc le plus passionnant qui soit... Je suis trop difficile envers moi-même.

Hel, le titre est voulu. Référence à "Omar m'a tuer". J'ai pensé à la préciser mais je suis dit que c'était pas la peine. Au final j'vais retirer, tant pis.
Merci du conseil, je vais tenter de m'y mettre avec le plus de décontraction possible. Le stress me paralyse en fait.
http://accords-desaccords.blogspot.fr
 
Zetta
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1012
   Âge  :  43
   Localisation  :  O moun païs
   Date d'inscription  :  12/02/2014
    
                         
Zetta  /  Effleure du mal


T'as un chien, c'est cool, emmène-le en balade. Peut-être que le vrai oxygène te donnera celui de l'inspiration. Des fois c'est très con. Sinon ce qui marche pour moi c'est de manger des réglisses mais faut pas en abuser ça finit par te faire monter la tension, paraît-il, et t'as pas l'air d'en avoir besoin.
Sinon je peux te faire pompom girls aussi
:squee: :squee2: :squee2: Cat Allez HoneyLion !! Cat :squee2: :squee2: :squee:

Ça aide ou pas ?
http://zettamarino.wix.com/romances-comme-ca
 
Aventador
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  6765
   Âge  :  49
   Localisation  :  Savoyard de corps et d'esprit
   Pensée du jour  :  "J'ai pris l'habitude de ne jamais être satisfait ; c'est une position confortable qui me permet de ne pas en changer." J.P.Melville
   Date d'inscription  :  26/06/2012
    
                         
Aventador  /  Iphigénie in a bottle


Parfois, ce n'est pas l'idée qui est révolutionnaire, mais plutôt son traitement, l'angle narratif choisi. C'est parfois comme ça qu'on peut se démarquer.
http://raphaelcoleman.canalblog.com/
 
Manfred
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  7129
   Âge  :  41
   Pensée du jour  :  Zut
   Date d'inscription  :  27/05/2012
    
                         
Manfred  /  Pouyoute (© Birdy)


Oxygène-toi un peu avant de t'y remettre. Parce qu'avec le manque de sommeil et le reste, ça va pas aider.
 
boblafrite
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2474
   Âge  :  42
   Date d'inscription  :  30/04/2014
    
                         
boblafrite  /  Constance winner


je suis assez d'accord avec Hel. l'idée révolutionnaire, on ne peut pas en avoir à la commande. il faut que ça vienne spontanément, et encore on trouvera toujours une référence ou un rapprochement avec quelque chose de connu.
pour moi, c'est plus le traitement de l'histoire qui doit ressortir par rapport aux autres. tu peux parler d'un truc ultra convenu, tout en étant au-delà des conventions sur la forme. en cela tu vas te démarquer. (edit : devancé par Aven ! :mrgreen: )

donc à mon avis, prend une idée, commence à écrire un truc, et puis ça viendra. au pire tu te rendras compte que c'était pas sur cette idée là que tu voulais écrire, et tu recommenceras avec la bonne.

je sais pas moi, par exemple, dans mes 1ères fois qui m'ont le plus marqué, il y a ma paternité. le jour (ou plutôt le soir) de la naissance de ma fille aînée, c'était vraiment le début de quelque chose de nouveau, qui a changé ma vie. y'a plein de détails qui me restent. j'ai même failli défoncer la porte de la salle d'accouchement, parce qu'on m'avait enfermé dehors alors que j'étais au téléphone avec mes parents (pendant ce temps l'anesthésiste était arrivé et ils avaient fermé, procédure normale, mais sans me prévenir). c'est con, parce que c'est éculé, mais c'est pourtant la vérité.


Dernière édition par boblafrite le Jeu 15 Jan 2015 - 16:36, édité 2 fois
 
boblafrite
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2474
   Âge  :  42
   Date d'inscription  :  30/04/2014
    
                         
boblafrite  /  Constance winner


une idée au pif : la 1ère fois que j'ai tué quelqu'un. (c'était dur, j'ai longtemps hésité, mais maintenant ça va tout seul ! )
 
Aventador
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  6765
   Âge  :  49
   Localisation  :  Savoyard de corps et d'esprit
   Pensée du jour  :  "J'ai pris l'habitude de ne jamais être satisfait ; c'est une position confortable qui me permet de ne pas en changer." J.P.Melville
   Date d'inscription  :  26/06/2012
    
                         
Aventador  /  Iphigénie in a bottle


Tiens, il y a un topic flood sur les meilleures premières fois (pas que sexuelles hein!), ça pourrait éventuellement te donner un déclic, le début de quelque chose...
http://raphaelcoleman.canalblog.com/
 
HoneyLion
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  8
   Âge  :  29
   Localisation  :  Sur les genoux de Sherlock Holmes
   Pensée du jour  :  Il faut du chaos en soi pour enfanter une étoile qui danse
   Date d'inscription  :  14/01/2015
    
                         
HoneyLion  /  Magicien d'Oz


Zetta a écrit:
T'as un chien, c'est cool, emmène-le en balade. Peut-être que le vrai oxygène te donnera celui de l'inspiration. Des fois c'est très con. Sinon ce qui marche pour moi c'est de manger des réglisses mais faut pas en abuser ça finit par te faire monter la tension, paraît-il, et t'as pas l'air d'en avoir besoin.
Sinon je peux te faire pompom girls aussi
:squee: :squee2: :squee2: Cat Allez HoneyLion !! Cat :squee2: :squee2: :squee:

Ça aide ou pas ?

Ca m'a fait rire et sourire, c'est déjà un sacré bon point, sache-le !
Je mange comme une dingue depuis trois jours figure-toi, on dirait une boulimique. A défaut de gagner un concours j'vais gagner 30 kilos, qui sait.
Merci, merci de tenter de m'aider, ça me réconforte déjà beaucoup. J'vais aller promener mon chien, tiens. :squee:

Oui je crois qu'il faut que j'arrête de penser mais j'y arrive pas c'est dingue je me dis "allez, stop maintenant" et bam, ça me revient à la figure. D'où ma pensée pour la drogue en fait.
J'ai pensé à un traitement narratif original, vu qu'on doit se concentrer sur une fois - la première - je me suis dit que j'allais magnifier un moment précis, vu par plusieurs personnages de ce fait, me concentrer sur les secondes avant cette chose. Un peu à la manière d'Elephant pour le massacre de Columbine. Un coup de feu, par exemple, et plusieurs personnes dans des moments différents qui l'entendent à l'unisson. Traiter la chose, la rendre absolue en l'associant à la singularité de plusieurs personnes.

Mais foutue question existentielle : QUOI ?

Boblafrite : La première fois où j'ai tué quelqu'un, oui, c'est une bonne idée. Je note, je note... Pour la paternité je te comprends, mais je suis tellement à des années lumières de l'envie d'enfanter que je serais incapable de pondre un truc fort là-dessus Smile

Aventador : Merci, j'vais jeter un oeil :Electricité:
http://accords-desaccords.blogspot.fr
 
Zetta
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1012
   Âge  :  43
   Localisation  :  O moun païs
   Date d'inscription  :  12/02/2014
    
                         
Zetta  /  Effleure du mal


Contente d'avoir contribué.
La méditation fonctionne bien contre le syndrôme du cerveau qui part dans tous les sens. Après, ça ne suffira pas pour l'inspiration...
L'idée de faire plusieurs points de vue pourrait être magnifiée si la première fois était différente pour chacun.
La première fois que l'un tue
La première fois que l'autre meurt (ha)
La première fois que le troisième compose le 15 pour faire autre chose une blague
La première fois que celui qui porte secours se trouve devant une victime qu'il connaît
etc.
Mes idées ne sont pas très originales mais tu auras compris le principe !
http://zettamarino.wix.com/romances-comme-ca
 
Lolo
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  602
   Âge  :  33
   Localisation  :  Montréal, Québec
   Date d'inscription  :  22/10/2014
    
                         
Lolo  /  Hé ! Makarénine


Tu sais, quand le plat sort du four, il est bon (mais il manque toujours de ci, de ça) ; mais quand il a reposé un peu, il est encore meilleur (pourtant, il ne manque de rien) !

L'acharnement a beaucoup de chances de mener à la frustration, peu de chances de mener au succès. Arrête d'écrire, arrête d'y penser, puis reviens-y plus tard... dans un mois. Quand tu t'y remettras, ne force pas les mots à sortir ; ils finiront bien par sortir demain, ou le surlendemain (pourquoi maintenant à tout prix ?)... sinon, tout est à recommencer.

Après tout, mieux vaut chanter les mots que les vomir, non ?

Il y a une première fois à tout ; la première fois que je n'ai pas abandonné ;-)


Dernière édition par Lorandilas IV le Jeu 15 Jan 2015 - 17:10, édité 1 fois
 
boblafrite
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2474
   Âge  :  42
   Date d'inscription  :  30/04/2014
    
                         
boblafrite  /  Constance winner


Lorandilas IV a écrit:

Après tout, mieux vaut chanter les mots que les vomir, non ?

bah, un petit vomito de temps en temps, ça fait aussi du bien, quand on a trop mangé ou trop bu...

ok, je --->
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 [Inspiration] Le néant m'a TUER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-