PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -38%
SSD Interne – PNY – CS900 Series 1 To ...
Voir le deal
64.99 €

Partagez
 

 [Inspiration] canaliser ses idées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
tabbitta777
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  144
   Âge  :  39
   Date d'inscription  :  04/12/2014
    
                         
tabbitta777  /  Barge de Radetzky


Quand viens le soir, j'ai l'esprit qui tourbillonne avec des idées des bouts de conversation entre les personnages. Des tableaux. ... bref comment canalisée tout ça pour obtenir quelque chose de productif et non des bout décousu ?

Devrais je écris ces bout et les rassembler par la suite ?

Comment faites vous face a tant d'informations ?
 
FGFT
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  127
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  21/11/2014
    
                         
FGFT  /  Barge de Radetzky


Je ne pense pas qu'il y ait de solution universelle.
Certains vont tout noter, d'autres vont rester passifs. Le tout est de trouver ce qui fonctionne chez toi.

En ce qui me concerne, ce tourbillon me vient aussi souvent le soir. En général, c'est un lieu, un dialogue ou une action précise qui revient sans cesse. Dans ce cas, je vais me coucher, et je la laisse tourner, en essayant d'éliminer tout ce qui ne peut pas s'y raccrocher, parfois pendant plusieurs jours. Après, deux solutions : soit je parviens à visualiser la scène en entier, soit non, mais j'ai une vue extrêmement précise de ce tout petit bout d'action, et je suis absolument convaincu de son importance. Et je laisse encore mûrir jusqu'au prochain moment où je peux écrire, et c'est là que je vais chercher à créer le contexte de cette idée obsédante.
Et donc, je ne note rien, sauf éventuellement quelques mots pour ne pas oublier un détail, mais c'est tout. La raison en est que je conçois mon roman comme un film dans ma tête (et sur le papier aussi, en j'essaye), et les images me restent facilement en mémoire.
Peut-être que toi tu as besoin de tout noter, ou d'écrire sur l'instant, ou encore de te poser pour t'obliger à réfléchir de manière ordonnée. Mais il n'y a que toi qui puisse y répondre.
 
Pangolin
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  7888
   Âge  :  84
   Date d'inscription  :  21/11/2014
    
                         
Pangolin  /  Très premier degré


C'est marrant, j'ai très peu d'idées avant de me coucher.
Mais je garde ma tablette ou un calepin sous la main quand je me réveille la nuit, ça m'arrive d'avoir un petit éclair ou mieux, de noter un rêve à demi-éveillé.

Par expérience, j'ai oublié certaines idées que je n'ai pas notées. Il n'y a que les idées très fortes que j'aime bien laisser mûrir dans ma tête des jours, des semaines, des mois même.
 
tabbitta777
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  144
   Âge  :  39
   Date d'inscription  :  04/12/2014
    
                         
tabbitta777  /  Barge de Radetzky


Merci. Bin c'est arrivé. Ce matin je ne me souviens plus de rien de mon super dialogue ou amyline montre des sentiments pour joshua. Snif.
 
Pierre.LT
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  200
   Âge  :  42
   Localisation  :  Nantes
   Date d'inscription  :  22/10/2014
    
                         
Pierre.LT  /  Autostoppeur galactique


Avec l'expérience et le recul, il faut impérativement noter les idées qui apparaissent et risquent de filer dans la brume :-) J'utilise l'ordi ou la tablette pour "sauver" mes rares éclairs de génie. Bon évidemment, le lendemain matin, l'idée géniale semble soudain d'une médiocrité affligeante...
http://www.pierreleaute.com
 
tabbitta777
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  144
   Âge  :  39
   Date d'inscription  :  04/12/2014
    
                         
tabbitta777  /  Barge de Radetzky


Mdr oui c'est souvent mon cas
 
sakurajima
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  383
   Âge  :  68
   Localisation  :  Sur la ligne RER A
   Pensée du jour  :  " je reprendrai des nouilles avec mon ketchup"
   Date d'inscription  :  18/06/2014
    
                         
sakurajima  /  Tapage au bout de la nuit


Les réponses simples ne sont pas toujours faciles à mettre en œuvre .... Il faudrait pouvoir tout noter et ensuite faire le tri. Mais dans le monde réel, on a aussi des activités annexes pour assurer le quotidien.
IL faut laisser parler son instinct, parfois on "sent " qu'une idée est bonne même si on ne sait pas à quoi..
 
Pangolin
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  7888
   Âge  :  84
   Date d'inscription  :  21/11/2014
    
                         
Pangolin  /  Très premier degré


J'ajoute que, dans mon cas, c'est en écrivant que les idées viennent, surtout depuis le mois dernier où il se passe rarement deux jours (en général le week end) sans écrire, même un peu.

Exemple : j'arrive à une scène où il me manque un personnage, ça a l'air vide. Et là (bon pas instantanément hein) lueur dans le noir : je vois un gars qui se ramène dans l'intrigue, qui va seconder un des perso secondaires, et même finalement le remplacer dans pas mal de scènes (ça tombe bien ce sont celles que j'écris en ce moment).

Plus j'avance, et plus ces petits "éclairs" fortuits n'ont plus leur place dans cette histoire. Mais ce n'est pas plus mal, je suis en train de me créer une petite section "les aventures de X", où j'ai déjà listé quelques pistes intéressantes pour un de mes perso, pour une histoire indépendante/parallèle, qui sait?
 
P.M. Lorenz
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  346
   Âge  :  122
   Date d'inscription  :  12/05/2014
    
                         
P.M. Lorenz  /  Tapage au bout de la nuit


Moi, je laisse murir... J'ai une idée, je ne la note pas. Si je ne l'oublie pas, si elle revient, j'attends patiemment qu'elle murisse, qu'elle s'affine. Et ensuite je réfléchis si elle s’insère bien dans l'histoire. Si c'est le cas, je l'incorpore au plan. Sinon, ben je lui dis au revoir (de mauvais coeur)...
http://unautremondeeditions.fr
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3722
   Âge  :  45
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Sang-Chaud Panza


Pareil, je laisse mûrir.
Quand j'ai écrit une scène, je la relis. Et, souvent, je me dis que telle ou telle chose ne fonctionne pas.
Et j'attends.
Généralement, l'idée d'amélioration vient "d'elle-même" au bout d'un temps plus ou moins long.


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
Mikaroman
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2990
   Âge  :  47
   Localisation  :  Devant le PC
   Pensée du jour  :  50 nuances d'earl grey
   Date d'inscription  :  05/12/2012
    
                         
Mikaroman  /  Jeune et fringant retraité


tabbitta777 a écrit:
Comment faites vous face a tant d'informations ?

Je prends mes chaussures et je pars marcher avec l'histoire en tête qui se déroule, s'écrit, se réécrit, se transforme, se rejoue....

Je l'apprends comme une troupe d'acteurs qui à force de rejouer le texte finissent par le connaître.

Sauf que je suis tous les acteurs à la fois et que j'ai le droit de raturer les script.

Et quand j'ai fini, je regarde autour de moi, j'essaye de savoir où je suis, et je tente de trouver le moyen de rentrer chez moi parce que, quand même, il fait un peu noir et froid dehors.
http://romainmikam.free.fr/
 
Lolo
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  602
   Âge  :  33
   Localisation  :  Montréal, Québec
   Date d'inscription  :  22/10/2014
    
                         
Lolo  /  Hé ! Makarénine


Pour ma part, j'écris le bout de phrase en question sur papier, je biffe, je trouve la bonne formule... par exemple, mon premier chapitre entier est issu d'une seule phrase (qui n'est pas la première).

Note, laisse de côté quelques temps, et tu verras : la viande se greffera autour de l'os de façon naturelle lorsque tu seras inspirée. Parfois, la phrase d'origine ne sera même plus là ! Mais il y en aura vingt autres, qui en inspireront encore bien d'autres...
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Me concernant je suis d'accord avec Laurendilas....Quelques fois on est très attaché à une idée et finalement on s'en détache pour une autre. Tout cela varie en fonction des sentiments, humeurs, inspirations, livres, oeuvres, évènement que l'on traverse....etc

J'ai le même soucis que toi Tabbitta, j'ai une grande créativité, mais ça fourmille tellement que j'ai beaucoup de mal à organiser les idées et rendre cohérente la trame de l'histoire. J'admire les personne qui partent avec une idée bien précise, et coordonnent, rangent méticuleusement leurs idées pour construire leur histoire. Moi, comme j'ai une dominance cerveau droit , j'ai beaucoup d'idées, mais c'est difficile pour les organiser.
Pour ma part, j'ai un cahier de notes dans lequel j'écris tout ce qui m'inspire et me fait rêver sans exceptions. Ici, tout est possible, ensuite pour un livre ou une nouvelle, je vois après.
A l'intérieur de ce carnet, je me laisse porter par mes émotions, par les fièvres que ma Muse veut bien me livrer et cela par morceaux, et petit à petit les idées les plus intéressantes émergent ensemble pour finir par former une intrigue qui part de A vers Z.
Mais au début c'est toujours très brumeux comme tu vois, et ça demande du temps pour que tout se précise.
L'intérêt de tout écrire dans un cahier ou autre, c'est qu'on on peut s'y replonger même si les idées ne servent pas à produire une histoire précise.Mieux, au fil du temps, les idées moins séduisantes peuvent s'entremêler et en donner d'autres plus belles. En espérant t'avoir aidée. :+)
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 [Inspiration] canaliser ses idées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-