PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Coffret Pokémon Ultra Premium Dracaufeu 2022 en ...
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 

 [Inspiration] Comment écrivez vous ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
fxt.art
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1836
   Âge  :  51
   Pensée du jour  :  rien n'est en soi ni bon ni mauvais: tout dépend de la pensée.
   Date d'inscription  :  19/08/2014
    
                         
fxt.art  /  Journal du posteur


M'étant essayé à différents aspects et genre littéraire (théâtre, bd, roman) chaque support à la méthode qui nous convient en réalité.

Il y en a des tas bien évidemment.

Des plans, des sans-plans. des synopsis, des traitements, des bibles des personnages, des résumés par chapitre, etc etc...

Après c'est selon le feeling que l'on a avec l'histoire à raconter et l'envie de réitérer l'expérience.

Pour ma part, si je prends exemple sur le théâtre, ma première pièce j'avais mis trois mois. La seconde un mois, la troisième trois semaines. La dernière en trois heures. Tout ca pour dire que certains automatismes s'apprend avec le temps et nous en fait gagner parce que l'on a acquis une méthode qui nous convenait au fur et à mesure de nos expériences et écrits.

Autre essai : le roman. J'avais que la fin en tête au début. Puis j'ai commencé un début sans plan. Au bout de quinze chapitres, j'ai dû en faire un pour éviter de me répéter dans les scènes, dans les personnages etc... Pour un premier roman (un polar) Je m'étais fixé 25-30 chapitres et ne voulais pas dépasser 300 pages. Au bout d'un an, j'ai atteint 50 chapitres, et j'ai dépassé les 450 pages. On croit être arrivé au bout mais en fait non. Parce qu'après il y a lecture, relecture, correction, relecture, recorrection, re-relecture, re-recorrection... Bref on croit qu'on en verra jamais le bout tellement c'est contraignant, surtout quand a en tête de nouvelles aventures, avec le même personnage principal et qui pourrait donner une sorte de suite... Mais avant de commencer il faut finir le premier. Alors on relit une dernière fois usé, lassé, rincé, en se disant qu'on ferait mieux de tout réécrire... Six mois supplémentaires passent et on décide de mettre enfin le point final à cette aventure. Pour ensuite en reprendre une autre... On se dit que le prochain roman sera peut-être pire mais au bout du compte -parce qu'on a acquis cette expérience dans son coin a se pousser au cul, à se forcer même parfois d'écrire quelques lignes par jour, à faire la gueule à son stylo, sa feuille, son ordi-, on réamorce la machine parce que l'écrit nous pousse à aller de l'avant, parce qu'au delà de la souffrance et la frustration, on a le sentiment profond de créer quelque chose même désuet mais qui fait partie de nous, créateur d'illusion et de rêve...
http://francoisxaviertorre.com
 
nomade
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  7
   Âge  :  39
   Localisation  :  Ile de France
   Pensée du jour  :  Actions:
   Date d'inscription  :  15/11/2014
    
                         
nomade  /  Magicien d'Oz


Bonsoir,


Je suis d'accord avec toi, j'aime bien ta dernière phrase "on réamorce la machine parce que l'écrit nous pousse à aller de l'avant, parce qu'au delà de la souffrance et la frustration, on a le sentiment profond de créer quelque chose même désuet mais qui fait partie de nous, créateur d'illusion et de rêve..."



 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Je ne me fixe jamais d'échéance... je travaille quand j'ai le temps. pour les textes courts, c'est au feeling, pour les romans, je développe d'abord le synopsis et les personnages à part, pour être sûre d'avoir quelque chose de développé et cohérent.
 
Reka
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1477
   Âge  :  37
   Pensée du jour  :  Non.
   Date d'inscription  :  18/01/2015
    
                         
Reka  /  Barbare en mousse


Ne surtout pas être pressée par le temps ! Je ne vois pas ce que ça apporte sinon une précipitation qui va au détriment de la qualité...

Pour ma part, j'écris plus volontiers quand ça ne va pas. Mais en ce moment, je découvre que c'est plus volontiers une forme de férocité par rapport à ce que je vis qui suscite en moi l'envie d'écrire. Il faut que je sois dans une humeur propice à la révolution pour que la pulpe tapie au fond remonte. La pulpe, c'est l'inspiration Wink Impossible d'écrire si je suis d'humeur à vivoter mollement...

Je me suis inscrite à un atelier d'écriture IRL à la mi-décembre. Je découvre que j'ai beaucoup d'idées qui me viennent quand on me propose des thèmes, des mots-clés, des genres. J'ai l'impression que je tiens un bon filon au niveau de la méthode et qu'en ce moment, je suis intarissable...
L'ennui, c'est que ça part comme c'est venu : sans prévenir.

Et ça ne sert à rien de se débattre si le désert prend le pas sur l'oasis : l'élan créatif n'est bon que s'il est spontané.
 
Kallhyna
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  24
   Âge  :  27
   Pensée du jour  :  Des clous !
   Date d'inscription  :  16/01/2015
    
                         
Kallhyna  /  Homme invisible


J'écris au fur et à mesure, comme ça vient.
Généralement dans l'ordre, mais comme je bloque en ce moment je ne vais tarder à me mettre à la fin. J'écris d'abord le fil principal, ensuite je rajoute les descriptions, les émotions des personnages.

Je n'ai pas de "technique particulière", j'écris comme je le sens, en musique. Je ne vais pas me dire "mon dieu je n'ai pas écris 500 mots cette semaine" (par exemple) mais j'essaie de me focaliser à 35 pages pour 2 mois, sinon je traînes trop. Il m'arrive des fois de ne pas écrire pendant une période, et de retrouver l'inspiration plus tard, où je peux faire dix pages d'un coup.
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 [Inspiration] Comment écrivez vous ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-