PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -40%
Machine à café avec broyeur KRUPS ...
Voir le deal
357.99 €

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 

 [Inspiration] Comment écrivez vous ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Ote
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  463
   Âge  :  42
   Date d'inscription  :  07/09/2014
    
                         
Ote  /  Pour qui sonne Lestat


Pour ma part, je ne me mets aucune limite de temps. Je n'arrive pas à écrire en me disant qu'il faut que je termine telle ou telle partie pour telle date. Ça me bloque et me donne l'impression de bâcler mes écrits. Pour que cela reste un plaisir, je ne me mets aucune contrainte de temps et de moments pour écrire, même si j'ai mes préférences pour cela.

Pour les idées, comme beaucoup, je les note immédiatement (ça s'envole si vite ces petites bêtes-là) sur mon smartphone quand je ne suis pas devant mon écran d'ordinateur.
 
Leim
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  114
   Âge  :  30
   Localisation  :  nice
   Pensée du jour  :  sois le changement que tu veux voir dans le monde
   Date d'inscription  :  15/12/2012
    
                         
Leim  /  Barge de Radetzky


perso je reprend un peu l'idée générale mais j'écris quand j'ai envie. Des fois tous les jours des fois rien pendant un moment. Mais il ne faut pas se forcer ça vient quand ça vient.
En revanche un petit conseil par rapport à ce que j'ai lu dans ton post, corrige et réécrit (au moins le plus gros) au fur et à mesure.
J'ai écris la totalité de mon roman en me disant "c'est bon j'écris tout et je corrigerai et modifierai tout à la fin tranquille" ben crois moi, c'était pas une bonne idée haha :write:
 
FGFT
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  127
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  21/11/2014
    
                         
FGFT  /  Barge de Radetzky


Leim, quelles difficultés as-tu rencontré lors de la relecture/correction complète de ton roman ? Problème de motivation ? Envie, besoin, de tout réécrire ?

Comme Nomade, je compte écrire le tout, et ensuite reprendre depuis le début pour améliorer, notamment parce que j'ai beaucoup de mal à me relire (je trouve déjà que c'est mal écrit quand je rédige, je n'arrive pas à m'imposer de revivre ça tout de suite après).
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


J'écris complètement au fil des idées.
Aucune technique particulière, aucun fil de suivi.
J'ai mon scénario, souvent imprécis, mes idées, précises ou pas, via dessins ou inspirations, et j'y vais à la oneagainbisestofly.
Il m'arrive d'être très prolifique quand je suis motivé.
 
Trench
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2569
   Âge  :  24
   Pensée du jour  :  [citation de merde]
   Date d'inscription  :  25/10/2014
    
                         
Trench  /  Le bruit et la pudeur


Salut, je vais mettre mon grain de sel. Je vois qu'il y a pas mal de gens qui s'activent à noter les idées quand elles viennent. Je fais pareil (sur mon smartphone, faute de carnet), quand elles sont franchement importantes/marquantes. Par exemple pour le paragraphe final d'un texte, j'ai pour habitude de l'écrire quand elle me sort de la tête.

Chronologiquement, je n'ai pas vraiment de limite. J'ai un vieux projet de fantasy qui traîne depuis un an mais je suis à fond sur mon texte d'anticipation actuel. Et pour les conditions... En général le soir, je m'installe devant mon PC, je me mets un bon skeud ou je DL vite fait un album qui colle avec ce que j'écris. Pis je tape sur mon clavier à raison d'un gros paragraphe (ou d'une page inchallah) par jour, hors vacances scolaires et dans les bonnes périodes.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  186
   Âge  :  42
   Localisation  :  Le libournais, ses vignobles...
   Date d'inscription  :  25/03/2013
    
                         
Jérôme HURSTEL  /  Tycho l'homoncule


Je ne me fixe jamais d'objectif lorsque je commence quelque chose sinon d'aller au bout; après, au moment de la relecture, c'est autre chose: j'essaie de me tenir à un nombre de pages quotidien en fonction du temps que j'ai à y consacrer Smile
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Hank a écrit:
Le principe, c'est juste de se coller devant son clavier.

Il est évident que les vrais écrivains écrivent sur des feuilles, et ne tapent pas sur un clavier.
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13986
   Âge  :  47
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


fracflo a écrit:
Hank a écrit:
Le principe, c'est juste de se coller devant son clavier.

Il est évident que les vrais écrivains écrivent sur des feuilles, et ne tapent pas sur un clavier.
Italo Calvino disait "j'écris à la main parce qu'à la machine je fais trop de fautes de frappe"

Kirk Douglas (l'acteur de péplum et de western) écrit des poèmes... Mais comme il est vieux et paralysé, il les dicte

On peut discuter de la spontanéité de contact entre la main et le papier... Mais à ce compte, je préfère l'oralité


Dernière édition par Séléné.C le Lun 1 Déc 2014 - 11:19, édité 1 fois
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Inigo
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1290
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  05/12/2013
    
                         
Inigo  /  La fantasy, c'est pas de la littérature


fracflo a écrit:
Hank a écrit:
Le principe, c'est juste de se coller devant son clavier.

Il est évident que les vrais écrivains écrivent sur des feuilles, et ne tapent pas sur un clavier.
Je ne vois pas vraiment la pertinence de cette remarque. Le fait d'écrire sur un ordi ne fait pas de quelqu'un un vrai écrivain ? On classe dans cette catégorie les écrivains qui utilisent/ont utilisé une machine à écrire ? Qu'importe le support, pourvu qu'on ait les mots.
 
Jasy-Santo
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  307
   Âge  :  36
   Localisation  :  Londres ou Avignon
   Pensée du jour  :  "Vox Clamabat in Deserto" V.H
   Date d'inscription  :  15/10/2014
    
                         
Jasy-Santo  /  Tapage au bout de la nuit


fracflo a écrit:
Il est évident que les vrais écrivains écrivent sur des feuilles, et ne tapent pas sur un clavier

De l'art de troller juste. Razz
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


C'est un problème majeur de la création littéraire contemporaine.
Ceux qui tapent sur leur clavier ne produisent rien de profond.
 
Pomcassis
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1360
   Âge  :  43
   Date d'inscription  :  02/06/2011
    
                         
Pomcassis  /  Tentatrice chauve


Jasy-Santo a écrit:
fracflo a écrit:
Il est évident que les vrais écrivains écrivent sur des feuilles, et ne tapent pas sur un clavier

De l'art de troller juste. Razz

De l'art de dire des conneries et de se croire supérieur surtout.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  186
   Âge  :  42
   Localisation  :  Le libournais, ses vignobles...
   Date d'inscription  :  25/03/2013
    
                         
Jérôme HURSTEL  /  Tycho l'homoncule


fracflo: donc en dehors de toi, dernier mohican, on ne produit plus rien de "profond" actuellement? J'aime beaucoup la manuscription, mais là c'est un peu... fantaisiste.
 
FGFT
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  127
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  21/11/2014
    
                         
FGFT  /  Barge de Radetzky


Et nous écrivons tous ici avec un ordinateur, et donc nous n'y dirons rien de profond Smile

Joli troll, ceci dit Smile
But please don't feed it Wink :bum:
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  162
   Âge  :  52
   Localisation  :  Nantes
   Date d'inscription  :  01/12/2014
    
                         
rox  /  Tycho l'homoncule


Pour ma part, c'est clavier! Il m'arrive de prendre des notes sur carnet, mais jamais rédigées: les phrases seront toujours modifiées, des morceaux intervertis, des corrections de toutes sortes apportées, beaucoup moins lourdes à engager sur ordinateur que sur papier.

Plus généralement, j'ai commencé à écrire la nuit, quand rien n'était susceptible de troubler l'inspiration. Et puis, le mariage venu, un cortège de contraintes multiples est apparu.

Aujourd'hui j'écris de jour. Parfois il me vient une tournure plaisante entre deux phases de sommeil. Je m'oblige à me la remémorer, de loin en loin, mais au petit matin il ne me reste plus que quelques mots désarticulés. C'est rageant!

Autrement, j'ai toujours une piste à suivre. Parfois plusieurs simultanément. Les premiers textes, techniques, ne souffraient jamais d'un manque de matière. Cela venait, certes parfois dans le désordre, mais il suffisait d'organiser ensuite. Et puis sont venus les romans, et parfois en rafales. Désormais, je me laisse guider. Je m'assois devant l'écran et ça coule. Il faut préciser qu'outre une dizaine de textes finis, j'en ai une vingtaine d'autres en chantier. Je ne choisis pas. L'inspiration, les thèmes s'imposent d'eux-mêmes, sans forcer. Il m'est arrivé de souhaiter continuer trois textes simultanément, et de devoir me raisonner; mais c'est rare. En général, il y en a toujours un qui obtient naturellement mes faveurs, un jour donné. Évidemment, cela peut changer le lendemain, surtout si un nouveau sujet s'impose à mon esprit!

Au début, je trouvais frustrant de commencer autant d'écrits sans les finir. Mais c'est un gage de qualité d'inspiration (pour ce qui me concerne), et aujourd'hui c'est mon quotidien. Je fonctionne ainsi.
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 [Inspiration] Comment écrivez vous ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-