PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 

 [Personnages] mon histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Lolo
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  602
   Âge  :  33
   Localisation  :  Montréal, Québec
   Date d'inscription  :  22/10/2014
    
                         
Lolo  /  Hé ! Makarénine


Clovis a écrit:
Sinon en ce qui a trait à l'écriture je suis comme un débutant à la guitare, je place mes notes plus ou moins justement mais je n'ai pas encore l'oreille musicale, bref je ne suis pas encore le meilleur juge en ce qui concerne toutes mes décisions.

Tu sais, je crois que chacun a son style... le mieux, je pense, est d'exercer «son oreille» en lisant, tout simplement ! Forcément, tu préféreras le style d'un auteur en particulier, et sans le copier, tu t'en inspireras le plus naturellement du monde. Je crois sincèrement que c'est en pratiquant, donc en lisant, qu'on développe un talent, celui d'écrire... toutefois, je répète que chacun a son propre style !

Le mien, par exemple, est souvent entrecoupé de virgules, d'incises (j'aime bien le rythme). Pour moi, une longue phrase sans ponctuation me semble vide, sans saveurs. Certains ne seront pas de cet avis, et c'est tout à fait naturel !
 
Lolo
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  602
   Âge  :  33
   Localisation  :  Montréal, Québec
   Date d'inscription  :  22/10/2014
    
                         
Lolo  /  Hé ! Makarénine


Sinon, j'ai le même problème pour ce qui est des noms : une grande difficulté à en inventer qui sonnent bien Laughing Pour une centaine d'essais, j'aurai quatre-vingt dix-neuf rejets...

Sinon, pourquoi ne pas inventer, tout simplement, des règles différentes pour ton monde ? Chacun doit-il nécessairement porter un prénom et un nom ? Pourquoi pas un qualificatif, un indice sur le caractère, la personnalité, un fait inusité du personnage ? Jean Sans Terre, Pépin le Bref, pour reprendre quelques exemples historiques...

Ça facilite beaucoup le travail : on n'a qu'à trouver un prénom, plutôt qu'un prénom et un nom Wink

Je pense également qu'une bonne inspiration serait de chercher des noms historiques plutôt que des noms à consonance fantasy (Morduk, Gurdal, non mais c'est quoi, ça ? trop facile !), quitte ensuite à les travestir légèrement !
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13988
   Âge  :  47
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Jean sans Terre était de la famille Plantagenêt.
"Sans Terre" est un sobriquet venu dit-on du fait que quand ses frères aînés ont reçu leurs fiefs (Henri la Normandie + le Vexin via sa femme , Richard l'Aquitaine et le Poitou et Geoffroy la Bretagne ), lui le plus jeune n'en a pas eu (cété pô justeuh !). Pour que ce nom ait perduré à travers l'Histoire je soupçonne que le Révolte des Barons s'en soit emparée...
:mrgreen: Mais pour être tout à fait juste : le nom de "Plantagenêt" est venu de la branche que Geoffroy Plantagenêt (père d'Henri II d'Angleterre et grand-père de Jean sans Terre) portait en toutes circonstances à sa coiffure.

Les sobriquets et les noms de famille ne sont pas choses si distinctes que ça.

C'est comme Hugues Capet : ça lui est venu... Du fait qu'il percevait des revenus d'abbaye et que le manteau des abbés se nomme une chape.
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Lolo
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  602
   Âge  :  33
   Localisation  :  Montréal, Québec
   Date d'inscription  :  22/10/2014
    
                         
Lolo  /  Hé ! Makarénine


Oui, c'est un sobriquet, évidemment ! Je me suis mal exprimé. Pourquoi ne pas utiliser de qualificatif, tout aussi péjoratif fut-il, comme écrit plus haut, plutôt qu'un nom de famille ? Et pourquoi pas porter différents noms à différents stades de la vie du personnage, en fonction de ses accomplissements ? C'est différent, et ça permet de bien jolis agencements Smile

Le fait est que Jean Sans Terre, pour reprendre cet exemple, nous est resté encore aujourd'hui, si bien que, sobriquet ou pas, le nom est tout de suite évocateur. C'est d'autant plus intéressant qu'en écrivant une histoire de type fantasy, on n'a pour ainsi dire comme limite que notre propre imagination.
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13988
   Âge  :  47
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Ca dépend sûrement un peu du type de Fantasy...
Et les sobriquet "personnels" ont cet inconvénient par rapport aux "sobriquets de famille" qu'ils n'aideront pas le lecteur à retenir les filiations entre personnages...
Hé oui... Ce n'est pas que je veuille faire l'apologie du patronyme mais il y a cet aspect des choses.
De plus, un sobriquet personnel peu coexister avec un nom de famille (mais ça rajoute du travail à imaginer)
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Lolo
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  602
   Âge  :  33
   Localisation  :  Montréal, Québec
   Date d'inscription  :  22/10/2014
    
                         
Lolo  /  Hé ! Makarénine


Vrai, il y a peut-être un peu des deux Wink
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13988
   Âge  :  47
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


En même temps, ça pourrait être marrant, une glorieuse famille avec un nom héréditaire du type  "Achudesoncanasson" (non, ça va pas, c'est trop long) ou bien "Sabrecassé", ou encore "Tirebarbe"...
Bon, évidemment, ça n'aidera pas à impressionner le lecteur clown
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Clovis
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  240
   Âge  :  36
   Date d'inscription  :  11/01/2012
    
                         
Clovis  /  Autostoppeur galactique


C'est moi ou c'Est archi-chiant créer des fiches de personnages. C'est difficile de détailler profondément la psychologie d'un personnage sans vraiment de contexte.
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13988
   Âge  :  47
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Ce n'est pas indispensable, si tu veux mon avis...
Ce qui compte, c'est que tu arrives à ne pas t'embrouiller entre tes personnages.
Si les fiches sont juste dans ta tête, ça va aussi.
Mais il faut que tu les ait réfléchis, sinon tôt ou tard tu risque de leur faire avoir des attitudes pas cohérentes
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Rulae
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2562
   Âge  :  34
   Pensée du jour  :  Accueille
   Date d'inscription  :  12/01/2014
    
                         
Rulae  /  Le bruit et la pudeur


Clovis a écrit:
C'est difficile de détailler profondément la psychologie d'un personnage sans vraiment de contexte.

Pour moi, c'est un peu contradictoire ce que tu dis. Dans une fiche personnage, je ne vois pas l'intérêt de noter des trucs comme "il est égoïste, jaloux mais il aime aussi profondément la justice". Aligner des adjectifs ne rime à rien pour moi. Quand je fais une fiche personnage, je raconte sa vie, le pourquoi qui fait qu'il est devenu "égoïste, jaloux mais épris de justice".

C'est bien plus efficace (toujours à mon sens, ça n'engage que moi) d'expliquer que le personnage a subi une terrible trahison, que sa mère est morte violemment durant son enfance ou qu'il avait l'habitude de contempler les arcs-en-ciel avec son oncle et que, par conséquent, il aime beaucoup la pluie. C'est aussi beaucoup plus facile de développer son caractère par la suite, quand on connaît bien son passé. Ses réactions viennent ainsi naturellement Smile
 
Clovis
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  240
   Âge  :  36
   Date d'inscription  :  11/01/2012
    
                         
Clovis  /  Autostoppeur galactique


Rulae j'adore ton commentaire, c'est exactement ce que je vais faire, merci. Smile
Séléné, oui j'avais commencé par écrire le texte sans fiches et sans notes (comme stephen king suggérait dans un livre de conseils aux jeunes auteurs); c'est faisable mais beaucoup plus dur.
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13988
   Âge  :  47
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Moi, c'est quand ça se complique que je fais des fiches...
Pour clarifier ce qui a déjà été dit, vérifier qu'il n'y a pas de contradiction, et pouvoir visualiser la biographie du personnage "hors histoire" à chaque fois que je rajoute un détail à son sujet.

Par exemple si j'ai dit au chapitre 5 qu'il ne sait pas nager, il serait ennuyeux qu'il aille piquer une tête dans la mer déchaînée au chapitre 22. Si j'ai dit au chapitre 13 que sa fille de trois ans a de jolies couettes rousses, il serait étrange qu'au chapitre 30, elle fronce ses sourcils noirs.

Ca me conduit toujours à des fiches agrémentées d'une chronologie...

Pour ce qui est des traits de caractère : en général j'arrive mieux à noter ça dans un coin de ma tête que sur une fiche. C'est très dur de condenser en quelques lignes toute une personnalité.
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Clovis
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  240
   Âge  :  36
   Date d'inscription  :  11/01/2012
    
                         
Clovis  /  Autostoppeur galactique


En fait c'est la même chose que Rulae sauf qu' elle le fait au début du texte et toi pendant, les deux façons de faire semblent aussi bonne l'une que l'autre. Après avoir longuement hésité je l'appellerai Léon vasary, je suis mon coeur comme on me l'a conseillé mais un grand merci pour vos suggestions Smile
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13988
   Âge  :  47
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Quand j'étais plus jeune, je faisais mes fiches avant... Imaginer le passé du personnage m'aidait à l'imaginer.
Maintenant, je le crée et il me raconte sa vie pendant que j'écris son histoire.

Par contre, j'ai besoin d'un support musical.
Je choisis mes musiques de fond en fonction de ce que j'écris, surtout au moment de mettre l'histoire en route et d'en créer les personnages.


Bonne chance pour ton Léon !
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Clovis
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  240
   Âge  :  36
   Date d'inscription  :  11/01/2012
    
                         
Clovis  /  Autostoppeur galactique


Merci Smile
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 [Personnages] mon histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-