PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 [Langue/Style] L'enfer de la correction

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Ju'w
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  117
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  09/09/2013
    
                         
Ju'w  /  Barge de Radetzky


Bonjour tout le monde !
Me voilà bien avancée dans l'écriture à proprement parlé de mon roman et le point final ne devrait plus trop tarder.
Bientôt arrivera donc la phase critique des corrections. Mais là, je ne sais pas trop comment procéder. Combien de relectures faut-il faire ? Une première pour éliminer les fautes, une seconde pour lisser le texte, une troisième pour... et puis dans quel ordre faut-il procéder ? J'aimerais beaucoup connaitre vos façons de faire (je pense que ça ne peut qu'être bénéfique à tout le monde Smile).
Je me dis qu'il vaut mieux procéder par étape, mais peut-être certains d'entre vous ne relisent qu'une fois ou deux, en prenant énormément de temps sur chaque phrase/paragraphes. 
 
Merci d'avance pour vos conseils
PS : Je n'ai pas trouvé de sujets qui répondaient à mes questions, je me suis donc permis d'en créer un.
 
Mikaroman
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2990
   Âge  :  47
   Localisation  :  Devant le PC
   Pensée du jour  :  50 nuances d'earl grey
   Date d'inscription  :  05/12/2012
    
                         
Mikaroman  /  Jeune et fringant retraité


Entre le point final et la relecture, j'ai l'habitude de mettre une longue période de pause (de 3 à 6 mois) afin de me détacher de mon texte et l'aborder avec un oeil de lecteur. Ainsi les défauts me sautent aux yeux en premier.

C'est le moment de le faire béta-lire à la recherche des incohérence éventuelles. (ne pas faire de correction tout de suite et attendre les retours de plusieurs béta lecteurs pour confronter leurs avis)

Ensuite, les étapes de correction s'enchaînent ainsi :

- Première lecture pour corriger ce qui saute aux yeux et inclure les résultats de la bétalecture.
- Recherche des répétitions (il existe un excellent outil en ligne qui te permet de visualiser tout ça)
- Passage du texte sous antidote.

Voilà, c'est ma méthode. Je me demande quelles vont être celles des autres JE.
http://romainmikam.free.fr/
 
Gwenouille
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1512
   Âge  :  33
   Date d'inscription  :  02/03/2013
    
                         
Gwenouille  /  Roland curieux


Je te conseille de corriger le fond avant de corriger la forme :/

Donc peut-être viser quelques bêta lectures en premier lieu, voir ce qui passe et ce qui ne passe pas, puis corriger le tout, corriger la forme, et refaire une bêta.

Attention à bien choisir tes bêta-lecteurs ^^
 
Ju'w
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  117
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  09/09/2013
    
                         
Ju'w  /  Barge de Radetzky


Oui pour moi aussi la bêta lecture est incontournable ! Mais vous relisez vous au moins une fois avant de proposer vos textes à des bêtas lecteurs ? Ou leur donnez-vous le premier jet brut ? J'imagine qu'il vaut mieux le passer sous un correcteur avant (style antidote) pour leur éviter de se brûler les yeux ? Razz

En tout cas, je note vos façons de faire pour essayer de construire la mienne !
 
Radischat
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3275
   Âge  :  25
   Localisation  :  Bureau
   Pensée du jour  :  Pétit coucou
   Date d'inscription  :  12/05/2012
    
                         
Radischat  /  Guacamole de radis rouges



Coucou ! Je viens donner mes petites méthodes Wink
Quand il m'arrive de me relire sérieusement - car c'est rare, parce que je ne vois pas beaucoup de choses - je lis à voix haute, ça m'aide à remarquer les phrases trop longues ou les répétitions, ou quand un mot ne va pas, etc. Après, si je vois des fôtes grosses comme des baleines, je les corrige. (Pas tout le temps)
Comme Mika, j'ai Antidote, un super logiciel, correcteur d'orthographe et plein d'autres choses aussi.
Mais, pour être honnête, pour pouvoir corriger et réécrire efficacement, j'ai besoin d'avis extérieurs. Pour ça, y'a les commentaires de JE, les Bêta-lectures, mais aussi les Ateliers de correction qui aident vraiment vraiment beaucoup.


Citation :
ARTICLE L132-2 DU CPI : "Ne constitue pas un contrat d'édition, au sens de l'article L. 132-1, le contrat dit à compte d'auteur."


[Langue/Style] L'enfer de la correction Capture_decran_2021-10-24_a_18.21.26
En ligne
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Personnellement, je laisse poser quelques jours, puis je relis une premier fois au complet pour cibler et corriger les formulations que je n'aime pas. Ensuite, je passe le tout à Antidote pour les répétitions inutiles, les fautes, etc. Je relis une autre fois et je demande conseil au besoin si je bloque sur des aspects. Généralement, c'est tout. J'ai déjà tenté de faire relire par deux bêtas qui m'ont abandonné en cours de route. Et je n'aimais pas beaucoup parce que leur suggestion étaient trop personnelles niveau du goût. Ça ne me ressemblait plus. Si tu prends un bêta-lecteur, tu dois être capable de faire la part des choses et de choisir ce qui est juste selon ta perception et ce qui ne l'est pas. Sinon, poster ici et faire de même avec les commentaires qui peuvent être très utiles Smile
 
Gwenouille
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1512
   Âge  :  33
   Date d'inscription  :  02/03/2013
    
                         
Gwenouille  /  Roland curieux


J'ai envie de te dire qu'avant d'envoyer ton texte pour la première fois aux beta-lecteurs, il faut que tu sois toi-même convaincue d'avoir fait le maximum, comme si tu allais l'envoyer à une ME. Si y'a des petits trucs qui te chagrinent, reprend jusqu'à ce que tu sois satisfaite. Après corrige l'ortho, avec Antidote, si tu veux ^^ Puis envoie aux bêta Smile


EDIT : Pour reprendre ce que disait Nast au niveau des bêta, je pensequ'il est important de choisir des bêta qui ont la même conception de l'écriture/qui attendent la même chose d'un livre que toi, justement pour éviter qu'il n'aille dans une direction autre que celle dans laquelle tu as choisi d'aller pour ton livre.
 
Kal'
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  4034
   Âge  :  32
   Localisation  :  
   Date d'inscription  :  23/04/2008
    
                         
Kal'  /  Der grüne Fennek


Pour les nouvelles, lorsque c'était possible je laissais reposer une semaine avant de corriger les fautes, sinon je ne voyais rien du tout.

Pour les romans j'ai déjà commis l'erreur d'essayer de corriger un début avant d'avoir fini, je déconseille pour plein de raisons (perte de temps, myopie, et ensuite quand on veut reprendre l'écriture, il y a un tel fossé entre les parties corrigées et les nouveaux passages que c'est déprimant).

Pour mon roman actuel j'ai prévu :
- une phase de travail du rythme de l'ensemble de l'ouvrage : Est-ce qu'il y a des passages inutiles, est-ce qu'il en manque, qu'est-ce qui prend trop de place, ce qui n'en prend pas assez, faire la chasse aux incohérences scénaristiques, rééquilibrer les chapitres => on touche à la charpente.
- une phase de travail du rythme à l'échelle des chapitres : Où manque-t-il des descriptions/dialogues, où y en a-t-il trop ? Réécrire ce qui est vraiment trop moche, rééquilibrer (ça peut être une lecture préalable à la phase suivante).
- une phase d'enrichissement : amélioration des descriptions, enrichissement du vocabulaire, modification des dialogues pour attribuer à chaque personnage un langage plus personnel...
- Normalement quand tout ça est fait, le plus gros est terminé et il reste à virer les fautes d'orthographe et autres problèmes "mineurs".

C'est une méthode que j'ai aussi retrouvée dans des guides d'écriture.
 
Cidylee
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1369
   Âge  :  25
   Localisation  :  Perdue dans le Neverland
   Pensée du jour  :  Passer ses journées en pyjama
   Date d'inscription  :  29/07/2013
    
                         
Cidylee  /  Constance killer


Allo !  

Voici en bref ma méthode:
-j'écris le premier jet.
-je laisse reposer un mois (en plus ça permet de se concentrer sur les études ou sur d'autres projets).
-je réécris mon roman en entier (si tu as la volonté, c'est bien, mais ça prend du temps) pour le fond (intrigue, personnages, les actions, la cohérence (mais pour ce point-ci, tu peux regarder lors de la première écriture), etc.).
-je réécris ensuite le roman en entier pour la forme, peaufiner le style, quoi, et corriger d'éventuelles erreurs de français.
-je laisse encore reposer, mais de une à deux semaines cette fois.
-je reprends ensuite une correction générale.
-je soumets mon roman aux regards des JE ou je passe directement à la bêta-lecture.

Bon, cette méthode ne sera peut-être pas efficace pour toi, mais si tu as toute cette volonté, tu peux te lancer !
 
Inigo
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1290
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  05/12/2013
    
                         
Inigo  /  La fantasy, c'est pas de la littérature


N'ayant jamais terminé de roman, je n'ai pas vraiment d'avis mais je commente histoire d'avoir les réponses à ce sujet qui m'intéresse beaucoup. :nyancat:
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13986
   Âge  :  47
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Je n'ai pas de méthode... J'en change sans arrêt. Dur d'en trouver une qui soit rapide, pratique et efficace
Par contre, je suis d'accord qu'il faut s'en donner une, sans quoi on ne sait plus ce qu'on a fait, ce qui reste à faire, ce qui est validable, de qui est à reprendre au départ...
Bref = toute ma compréhension...
clown Quand j'aurai trouvé la méthode impec qui marche tout le temps, promis j'en fais un livre

OK avec ceux qui parlent d'attendre pour prendre de la distance. L'ennui c'est que si la correction dure longtemps, on finit par reperdre cette distance.
essayer en lisant sur papier et corrigeant sur écran, du moins pour la recherche des fautes.
Dans mon cas, les écrans me fatigant vite, je perds mon attention
passer par un tiers (bétalecteur) aussi
Tenir un calendrier du travail m'aide bien, aussi. ça motive et à aide à faire le point.
Pour ce qui est des corrections de fond = il peut y en avoir beaucoup, mais ça dépend énormément du thème du texte. Certains sujets exigent d'être pointilleux avec les détails, et ça peut amener à remanier des passages entiers où l'imagination est sortie du cadre. A faire en premier, en tous cas car ces passages corrigés peuvent eux aussi receler des fautes en tous genres
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Mary GL
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  90
   Âge  :  38
   Pensée du jour  :  « L’arme nucléaire, c’est la fin acceptée de l’humanité. » Théodore Monod
   Date d'inscription  :  13/10/2014
    
                         
Mary GL  /  Pippin le Bref


je vais donner ma méthode qui n'est pas une méthode lollll . Ca commence plutôt bien ou mal , tout dépend du point de vue qu'on prend....

Ca fait vraiment un an que je couche sur le papier mon idée de roman... au début, j'avais un délai très court de 3 mois si ce n'est moins... Donc j'ai carburé mais bien évidemment ce n'était qu'une ébauche dont j'ai relue chaque chapitre minutieusement afin de corriger les fautes....

Maintenant que je n'ai plus d'impératif de temps, avant de relire un passage je fais une pause plus ou moins longue avant de m'y replonger et de corriger les fautes si y en a mais aussi la tournure de l'histoire, d'après par exemple les nouveaux chapitres qui ont évolué, mais aussi suivant l'évolution de mes personnages et là je peux rajouter des passages.

Mais je pense qu'il faut avoir assez de recul pour faire des corrections et attendre un certain délai avant de s'y replonger pour voir ce qui ne va pas et ce qui va bien.

bonne continuation et courage
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13986
   Âge  :  47
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Ah oui = un truc tout bête mais pratique quand même = pour fatiguer moins rapidement devant l'écran du traitement de texte => changer la couleur du la page (t la remettre en blanc le travail fini)
Gris ou bleu, ça fatigue beaucoup moins le nerf optique et le cerveau que blanc
Je pratique ça depuis cet été, et je n'ai pas encore bien pris le pli, mais quand je ne le fais pas, je vois la différence
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Nagio
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  87
   Âge  :  56
   Date d'inscription  :  18/12/2012
    
                         
Nagio  /  Pippin le Bref


Kal' a écrit:

- une phase de travail du rythme de l'ensemble de l'ouvrage : Est-ce qu'il y a des passages inutiles, est-ce qu'il en manque, qu'est-ce qui prend trop de place, ce qui n'en prend pas assez, faire la chasse aux incohérences scénaristiques, rééquilibrer les chapitres => on touche à la charpente.
- une phase de travail du rythme à l'échelle des chapitres : Où manque-t-il des descriptions/dialogues, où y en a-t-il trop ? Réécrire ce qui est vraiment trop moche, rééquilibrer (ça peut être une lecture préalable à la phase suivante).
- une phase d'enrichissement : amélioration des descriptions, enrichissement du vocabulaire, modification des dialogues pour attribuer à chaque personnage un langage plus personnel...
- Normalement quand tout ça est fait, le plus gros est terminé et il reste à virer les fautes d'orthographe et autres problèmes "mineurs".

J'applique la même méthode, en laissant reposer entre chaque phase (je travaille sur d'autres projets durant ce temps).
 
Ju'w
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  117
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  09/09/2013
    
                         
Ju'w  /  Barge de Radetzky


Merci beaucoup à tous pour votre participation et vos conseils.

J’ai essayé de synthétiser toutes les réponses pour me faire un schéma type de la correction (bien qu’il ne soit pas universel puisque chacun à sa méthode, et c’est tant mieux ^^)

– Un temps de repos entre la fin de l’écriture et le début de la correction (pour prendre du recul et s’éloigner un temps de l’histoire). J’imagine qu’il vaut mieux avoir un autre projet à travailler en attendant parce que ce doit être frustrant et presque oppressant de se retrouver face à tant de libertés (surtout quand on s’est conditionné à des horaires d’écritures, 6-9h dans mon cas).

– Soumettre son roman à des tiers, de préférence pas un parent ou ami pour avoir un avis objectif. Dans ce cas-là, comme vous l’avez souligné, il doit falloir faire très attention à la personne à qui l’on confie son manuscrit. Parce qu’une personne qui n’a pas l’habitude du genre ou même du style utilisé risque d’avoir un point de vue subjectif, voire décourageant pour l’auteur. Une question : quel est le nombre idéal de bêta-lecteur ?

– Après la bêta lecture arrive le travail véritable de la correction en plusieurs étapes. Au cours de celle-ci sont à vérifier : l’orthographe/syntaxe/grammaire (j’utilise antidote qui me mâche le travail, cette partie me semble la moins effrayante !), les répétitions et les lourdeurs du texte, le rythme (dialogue, description… afin de garder un texte vivant ni trop lent ni trop rapide), les incohérences (jusqu’où peut-on laisser son imaginaire décider de l’histoire…). Le tout en intégrant les remarques de la bêta-lecture, sans avoir peur de réécrire des passages entiers. J’aime beaucoup le plan donné par Kal’, je pense que je vais le garder bien au chaud ! Et l’idée de tenir un calendrier sans trop s’enfermer dans des délais me parait une bonne chose pour ne pas s’éparpiller.

– Dans l’idéal, soumettre son roman à des bêta-lecteurs (les mêmes ?) pour corriger les derniers points qui auraient pu être oubliés pendant la période de correction.

Et pour finir souffler et regarder le travail accompli ! Il n’y a plus qu’à alors. Il m’en reste du chemin.
Encore merci à tous pour votre aide
Bonne soirée
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 [Langue/Style] L'enfer de la correction

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-