PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : où commander le coffret ...
Voir le deal
64.99 €

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2
 

 [Univers] Batailles spatiales réalistes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13988
   Âge  :  47
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Me suis toujours demandé comment les pilotes de Star Wars font pour supporter d'avoir des canons au système électronique aussi bruyant. Wink
A leur place, je me plaindrais au constructeur.
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Marc Anciel
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2612
   Âge  :  42
   Localisation  :  Nord
   Pensée du jour  :  "Les mômes maintenant, ils lisent, ils lisent, ils lisent et résultat...ils sont encore puceaux à 10 ans..."
   Date d'inscription  :  17/09/2008
    
                         
Marc Anciel  /  Sous-chef de projet démoniaque chez Édilivre


C'est tout le paradoxe. À écrire, ça peut être beau tout en étant réaliste, à filmer, pour que ça ait de la gueule, faut sortir du réalisme. Sinon, bah on se retrouve sans bande sonore avec des vaisseaux qui bougent lentement et qui se balancent des trucs invisibles à la gueule mettant des plombes avant de réussir à faire un trou tout aussi invisible à l'écran. Enfin, avec de la créativité, ça peut se faire. 2001 l'Odyssée de l'espace, sans combat spatial, bien réveillé, ça claque.
http://leguidedelecrivainambitieux.blogspot.fr/
 
Maeliana
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  135
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  28/09/2014
    
                         
Maeliana  /  Barge de Radetzky


Marc Anciel a écrit:
2001 l'Odyssée de l'espace, sans combat spatial, bien réveillé, ça claque.

Le jour où je l'ai vu, j'ai voulu qu'on m'achève :Electricité: No
 
boblafrite
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2474
   Âge  :  42
   Date d'inscription  :  30/04/2014
    
                         
boblafrite  /  Constance winner


Firenze a écrit:
Citation :
pour les lasers, heu... les armes laser ça n'existe pas encore, ou du moins pas dans le sens "star wars". c'est un peu un gadget masturbatoire de la SF, l'arme laser.


http://www.lefigaro.fr/sciences/2013/04/09/01008-20130409ARTFIG00484-une-premiere-arme-laser-installee-sur-un-navire-us-en-2014.php
citer un article c'est bien, mais si tu le lis en profondeur, tu vois bien que question efficacité, y'a mieux. cette arme sert à chauffer une source potentiellement explosive afin de détruire soit une arme soit le réservoir d'un véhicule.
et surtout, il y a un certain temps d'action.

Citation :
Citation :
pour le laser, comme le dit le gars, déjà, ce ne serait valable qu'à courte portée (très courte, même).  


Je vois pas pourquoi. Mais surtout tu ne sais pas où on en sera au niveau technologique dans 100 ans Smile
c'est parce que tu ne comprends probablement pas bien comment fonctionne un laser que tu ne vois pas pourquoi (je dis ça sans aucune animosité, hein). le gars dans le premier article explique bien que le rayon diverge (il finit par s'étaler avec la distance, et est donc moins efficace).
à l'heure actuelle, un laser n'a rien d'efficace. ce qu'il sera dans 100 ans? pas bien plus si on ne trouve pas le moyen de concentrer une source d'énergie dans un petit espace. on en est loin. très loin. et le laser a besoin de beaucoup d'énergie pour être efficace, et d'encore plus pour tuer quelqu'un instantanément...
imaginer le futur, c'est bien, encore faut-il être réaliste!


Citation :
Citation :
[...]on n'a pas vraiment d'avancée majeure dans l'armement avec ces systèmes.

On ne se limite pas à aujourd'hui, c'est le principe d'un sujet où on parle de batailles spatiales.

Et j'aimerais ajouter gentiment que ce n'est pas parce que tu as lancé le sujet que cela fait de toi un expert ou un bon juge de ce qui est possible ou pas, ou de ce qui existe. On attends pas de toi que tu valides ou pas chaque interventions. Toujours gentiment, tu n'es le seul à avoir la curiosité, j'ai d'autres références que Star Wars, merci bien.
évidemment je ne suis pas expert, même si j'estime avoir de bonnes bases scientifiques.
comme je disais, imaginer le futur c'est bien, mais il faut être réaliste! et pour être réaliste, il faut maîtriser a minima un domaine.
merci de ne pas me prendre de haut, je suis resté courtois jusqu'à présent...
mais bon, si tu estimes qu'on ne peut pas discuter réalisme, ni tes interventions, alors...

Marc Anciel a écrit:
C'est tout le paradoxe. À écrire, ça peut être beau tout en étant réaliste, à filmer, pour que ça ait de la gueule, faut sortir du réalisme. Sinon, bah on se retrouve sans bande sonore avec des vaisseaux qui bougent lentement et qui se balancent des trucs invisibles à la gueule mettant des plombes avant de réussir à faire un trou tout aussi invisible à l'écran. Enfin, avec de la créativité, ça peut se faire. 2001 l'Odyssée de l'espace, sans combat spatial, bien réveillé, ça claque.
ça résume bien! :mrgreen:
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Je ne te prends pas de haut Blobla, j'ai dit deux fois que je te parlais gentiment, ça ne suffit pas ? Smile
J'ai dit 100 ans, tu l'as pris au pied de la lettre, les batailles spatiales n'auront pas lieu a cette échéance à mon avis.
Je pense que quand on sera au stade des batailles spatiales, le laser ne posera aucun problème. J'ai bien compris que t'avais fait des études scientifiques. Personne sait où on en sera dans 100, 500, 1000 ans. Je crois donc que ta censure de scientifique rigoureux sur ce qui est "réaliste" n'a pas lieu d'être. Smile Evite de vouloir accorder le passage seulement aux scientifiques, on est sur un forum littéraire.
Laisse notre imaginaire s'envoler un peu.
Si il y a un troll, je prendrai les armes à tes côtés, promis.
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13988
   Âge  :  47
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


J'en suis à me demander si je ne vais pas renommer mes "canons laser" et autres armes de la catégorie laser en autre chose... scratch L'ennui, c'est qu'il faut trouver un nom pour le rayon employé et que "laser" ça sonne rudement bien, Mad donc c'est pas facile à remplacer. Sad
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Le Condor des Andes
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3872
   Âge  :  117
   Pensée du jour  :  ;gloireàmay;
   Date d'inscription  :  24/01/2009
    
                         
Le Condor des Andes  /  Rapace du monde


J'avais aimé les batailles spatiales de la série Battlestar Gallactica, qui me semblaient finalement assez réalistes.

Mais sinon, je pense qu'on devrait prendre en compte une forme de guerre qui est déjà une réalité : la guerre électronique.
Il y a les impulsions électro-magnétique bien sûr, mais pas seulement. Il y a les hackers qui plombent le réseau électrique d'une ville, ou qui saturent les sites internet gouvernementaux. Il y a les véhicules militaires qui peuvent brouiller, déconnecter voire prendre le contrôle de l'électronique d'autres véhicules militaires. Il y a tout ce qui se fait autour de la furtivité. Quand on se trouve à de milliers de km de distance, potentiellement loin de la lumière d'une étoile, la meilleure façon de se protéger d'une attaque ennemie est sans doute de ne pas apparaître à la vue de l'ennemi.

Je pense que des vaisseaux spatiaux militaires ressembleront plus à des sous-marins nucléaires, y compris dans l'emploi stratégique qui en sera fait (dissuasion nucléaire).

D'ailleurs, tant qu'on n'aura pas développé des boucliers anti-missiles efficaces et capables de défendre une planète entière, il sera sans doute difficile d'envisager des batailles spatiales au sens classique, pour la même raison qu'il n'est pas envisageable aujourd'hui de voir un conflit majeur entre les grandes puissances mondiales. En revanche l'idée d'une piraterie spatiale aurait plus de sens, d'escarmouches de très basse intensité, de guerre asymétrique.
 
boblafrite
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2474
   Âge  :  42
   Date d'inscription  :  30/04/2014
    
                         
boblafrite  /  Constance winner


Firenze a écrit:
Je ne te prends pas de haut Blobla, j'ai dit deux fois que je te parlais gentiment, ça ne suffit pas ? Smile
J'ai dit 100 ans, tu l'as pris au pied de la lettre, les batailles spatiales n'auront pas lieu a cette échéance à mon avis.
Je pense que quand on sera au stade des batailles spatiales, le laser ne posera aucun problème. J'ai bien compris que t'avais fait des études scientifiques. Personne sait où on en sera dans 100, 500, 1000 ans. Je crois donc que ta censure de scientifique rigoureux sur ce qui est "réaliste" n'a pas lieu d'être. Smile Evite de vouloir accorder le passage seulement aux scientifiques, on est sur un forum littéraire.
Laisse notre imaginaire s'envoler un peu.
Si il y a un troll, je prendrai les armes à tes côtés, promis.
pas de souci.

la censure scientifique, comme tu dis, est en un sens fondamentale en SF. mais bien évidemment, on peut imaginer plus ou moins ce qu'on veut. d'ailleurs, sensus stricto, il n'y a pas vraiment de limites à la science dans un avenir très lointain. comme disait Arthur C. Clarke (celui qui a écrit "2001", d'ailleurs), "toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie".
j'ai donc effectivement pris ton "100 ans" au pied de la lettre (après tout, qui nous dit qu'il n'y aura pas de batailles spatiales dans 100 ans?), parce que c'est un temps relativement court et qu'on n'a pas beaucoup avancé sur le laser au cours des 50 dernières années.
par contre, la science avance très vite dans d'autres domaines.
et puis on n'est pas à l'abri, si j'ose dire, d'une découverte "accidentelle" majeure, qui ferait avancer les choses.


à ce titre, Séléné, ton action se situe tellement loin dans le futur que tu peux te permettre beaucoup de choses. c'est l'avantage. et puis bon, après tout, ça fait style et on aime ça.
c'est aussi pour ça que je me suis permis d'être un peu plus tatillon (certains diront chiant :mrgreen: ) avec un futur très proche.
 
Marc Anciel
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2612
   Âge  :  42
   Localisation  :  Nord
   Pensée du jour  :  "Les mômes maintenant, ils lisent, ils lisent, ils lisent et résultat...ils sont encore puceaux à 10 ans..."
   Date d'inscription  :  17/09/2008
    
                         
Marc Anciel  /  Sous-chef de projet démoniaque chez Édilivre


Maeliana a écrit:
Marc Anciel a écrit:
2001 l'Odyssée de l'espace, sans combat spatial, bien réveillé, ça claque.

Le jour où je l'ai vu, j'ai voulu qu'on m'achève :Electricité: No

La première fois que j'ai tenté de le regarder, ça m'a fait la même. Et puis j'ai lu un peu de la littérature autour du film pour comprendre ce qu'on trouve entre les pellicules, ensuite je l'ai revu et bim la claque.

@Séléné: canon ionique? canon photonique? canon qui crame toute vie à l'intérieur du vaisseau sans toucher à l'électronique et qui du coup engendre des vaisseaux fantômes qui engendrent eux-même plein de légendes? Le dernier est un peu long mais sympa dans le concept.
Et l'éperonnage? Il en parle pas non plus le monsieur? On peut aussi imaginer des drones kamikazes...
Ou mêler ça avec du fantastique et donc utiliser la magie pour contourner les règles.
http://leguidedelecrivainambitieux.blogspot.fr/
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13988
   Âge  :  47
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


boblafrite a écrit:
à ce titre, Séléné, ton action se situe tellement loin dans le futur que tu peux te permettre beaucoup de choses. c'est l'avantage. et puis bon, après tout, ça fait style et on aime ça.
c'est aussi pour ça que je me suis permis d'être un peu plus tatillon (certains diront chiant :mrgreen: ) avec un futur très proche.
n'empêche que...   :Electricité:  Avec un pistodiranton, on peut faire des trucs qu'on peut pas avec un pistolaser... :mrgreen:

Hé oui... c'est l'avantage des futurs très proches !
Wink D'ailleurs je n'ai jamais dit que la "planète Terre" de mon histoire était la nôtre.
Arrow Vous remarquerez que quand on en est venu à conceptualiser le système solaire, personne n'a eu l'idée d'employer un autre nom que celui désignant "le sol où on marche" pour désigner notre planète. Assez logiquement, on peut penser que sur une autre planète, il y aurait des chances pour que le même schéma ait lieu. Si bien qu'une fois les super-télépatho-traducteurs enclenchés, nous nous retrouverions entre créatures venus de deux planètes différentes, chacune nommant la sienne "Terre" dans sa langue (moralité : avertir le programmateur de ces engins qu'il ne faut pas traduire les noms de régions/pays/planètes/galaxies...) = et on remplace "Terre" par "ɷ↨∏₰♂♥♀♫☼"


Marc Anciel a écrit:
@Séléné: canon ionique? canon photonique? canon qui crame toute vie à l'intérieur du vaisseau sans toucher à l'électronique et qui du coup engendre des vaisseaux fantômes qui engendrent eux-même plein de légendes? Le dernier est un peu long mais sympa dans le concept.
Et l'éperonnage? Il en parle pas non plus le monsieur? On peut aussi imaginer des drones kamikazes...
Ou mêler ça avec du fantastique et donc utiliser la magie pour contourner les règles.
Ce n'est pas le concept mais le nom, le problème ! Du moment que les personnages se servent de l'arme, moi la plupart du temps je ne demande pas la notice de montage...
En plus, j'ai des impératifs de scénario=> Je ne peux pas rajouter des vaisseaux fantôme. C'est déjà limite si je n'ai pas introduit (oups le spoil) une épidémie de zombies (non, c'est pas du fantastique ni de la fantasy, on reste en mode pseudo-scientifique, mais je me suis arraché les cheveux avec ça). J'utilise aussi les armes électroniques (y compris le hacking), et surtout (même si ça sert peu en combat) les plasmosabres et autres plasmolames de diverses puissance
pisto-ion / ion-pistolet = à améliorer scratch
pisto-photo / photo-pistolet = heu... Crying or Very sad
Eperonnage & drones kamikazes = verrai sur les prochains combats à mettre en scène... Pour le moment, je n'ai eu de batailles spatiales que dans les tableaux 1 et 4 (plus une petite ambiance dans le 3)
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Marc Anciel
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2612
   Âge  :  42
   Localisation  :  Nord
   Pensée du jour  :  "Les mômes maintenant, ils lisent, ils lisent, ils lisent et résultat...ils sont encore puceaux à 10 ans..."
   Date d'inscription  :  17/09/2008
    
                         
Marc Anciel  /  Sous-chef de projet démoniaque chez Édilivre


Boarf pour le pistolet, tu peux simplement l'appeler... pistolet. Actuellement, on précise pas que ce sont des pistolets à balles, parce que c'est une évidence, comme ça le sera dans ton futur. Aujourd'hui, on parle de flingues à billes pour rappeler que c'est une arme non létale, un jouet (qui peut néanmoins causer de sévères dégâts et servir pour des braquages).
http://leguidedelecrivainambitieux.blogspot.fr/
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13988
   Âge  :  47
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


au début du tableau 2, il y a une situation du type "c'est quoi ce truc ?"
l'objet est un vieux pistolet. je n'ai pas décrit mais on peut supposer que celui-là est à balles
par ailleurs, certains de mes personnages ont aussi droit au pistolaser modèle perfectionné avec sabre incorporé (mais y parait que la lame est mauvaise)

en plus, dans un truc que j'avais entrepris d'écrire voilà longtemps (au temps où j'employais des cahiers) j'avais des pistolasers et des pistofulgur. J'avais hésité à reprendre le truc des pistofulgur, et puis je me suis contenté des lasers... Ca m'ennuyait, l'arme électrique... Trop "proche de nous"
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Marc Anciel
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2612
   Âge  :  42
   Localisation  :  Nord
   Pensée du jour  :  "Les mômes maintenant, ils lisent, ils lisent, ils lisent et résultat...ils sont encore puceaux à 10 ans..."
   Date d'inscription  :  17/09/2008
    
                         
Marc Anciel  /  Sous-chef de projet démoniaque chez Édilivre


"L'arme noble d'une époque civilisée" ^^
http://leguidedelecrivainambitieux.blogspot.fr/
 
Inigo
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1290
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  05/12/2013
    
                         
Inigo  /  La fantasy, c'est pas de la littérature


Marc Anciel a écrit:
C'est tout le paradoxe. À écrire, ça peut être beau tout en étant réaliste, à filmer, pour que ça ait de la gueule, faut sortir du réalisme. Sinon, bah on se retrouve sans bande sonore avec des vaisseaux qui bougent lentement et qui se balancent des trucs invisibles à la gueule mettant des plombes avant de réussir à faire un trou tout aussi invisible à l'écran.

Pour reprendre Condor, c'était à peu près le cas dans Battlestar Galactica. Pas d'effets sonores (ou alors des bruits étouffés provenant de l'intérieur des vaisseaux). Pas de lasers mais des balles.

Sinon, dans la série Firefly c'est assez proche de la réalité (mais on est pas encore dans la hardcore science fiction). Pas de sons dans l'espace, très peu de batailles spatiales d'ailleurs. On nous parle bien d'une guerre mais qui s'est déroulé au sol, sur des planètes Smile.
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 [Univers] Batailles spatiales réalistes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-