PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -40%
Machine à café avec broyeur KRUPS ...
Voir le deal
357.99 €

Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 [Univers] Besoin de renseignement à propos de...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Tit'Plume
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  88
   Âge  :  21
   Localisation  :  Senlis, Picardie
   Pensée du jour  :  Des étoiles nous venons, aux étoiles nous retournons. La vie n'est qu'un périple dans l'inconnu.
   Date d'inscription  :  30/09/2014
    
                         
Tit'Plume  /  Pippin le Bref


Bonjour,
Je suis nouvelle sur le forum (je me présente : Tit'Plume ! Smile ) et je cherche des informations à propos de phobies ou ''maladies" que pourraient avoir certains protagonistes de mon histoire.
Je cherche :
-le nom d'une maladie, qui, après un traumatisme par exemple, rendrait ses victimes ''méchantes". Non pas agressives ( :bum: ), mais plutôt du sens où le malade ne ressent pas de culpabilité à faire souffrir ses proches. Un manque de sensibilité qui pourrait lui donner envie de ''jouer'' à faire souffrir moralement des amies, tout en étant parfaitement lucide, et si possible sans problème secondaires.
-des précisions sur la phobie de l'échec
-une "maladie" destructrice, qui fait entré le malade dans une rage folle
- la peur de voir ses proches mourir
Si je vous fait appel, c'est parce que je n'ai trouvé ces informations nul part ailleurs. Je suis bien consciente que je devrai plutôt faire appel à un médecin pour qu'il réponde à mes questions, mais j'ai peur de l’inquiétude que cela pourrait lui causer Embarassed . J'ai cherché sur Internet des informations, en vain. Si avez des proches atteints de ces symptômes ou maladies, j'espère que vous pourrez me répondre. Question
Merci pour votre aide ! I love you
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Bonjour ! Merci de lire les règles du forum et d'aller te présenter à l'accueil ici ; si tu manques d'inspiration pour cette nécessaire formalité, tu trouveras quelques conseils.

En attendant, je verrouille.

EDIT 01.10.2014 22:40:33 : et j'ai déverrouillé, puisque tu t'es présentée.
 
Tit'Plume
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  88
   Âge  :  21
   Localisation  :  Senlis, Picardie
   Pensée du jour  :  Des étoiles nous venons, aux étoiles nous retournons. La vie n'est qu'un périple dans l'inconnu.
   Date d'inscription  :  30/09/2014
    
                         
Tit'Plume  /  Pippin le Bref


Merci de m'avoir prévenue, c'est vrai que j'avais oubliée cette étape clé !
 
Mikaroman
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2990
   Âge  :  47
   Localisation  :  Devant le PC
   Pensée du jour  :  50 nuances d'earl grey
   Date d'inscription  :  05/12/2012
    
                         
Mikaroman  /  Jeune et fringant retraité


Tit'Plume a écrit:
Bonjour,
Je cherche :
-le nom d'une maladie, qui, après un traumatisme par exemple, rendrait ses victimes ''méchantes". Non pas agressives ( :bum: ), mais plutôt du sens où le malade ne ressent pas de culpabilité à faire souffrir ses proches. Un manque de sensibilité qui pourrait lui donner envie de ''jouer'' à faire souffrir moralement des amies, tout en étant parfaitement lucide, et si possible sans problème secondaires.

Ca ressemble fort à ce que les psychiatres, dans leur jargon obscur, appellent "Vengeance". Wink

Tit'Plume a écrit:
Bonjour,
Je cherche :
-des précisions sur la phobie de l'échec
Là, il va faloir que tu développe un peu plus, car ce genre de peur semble assez normal. L'inverse semblerait beaucoup plus pathologique.

Tit'Plume a écrit:
Bonjour,
Je cherche :
-une "maladie" destructrice, qui fait entré le malade dans une rage folle
Là, je peux t'inviter à te renseigner sur les épisodes de furie épileptique


Tit'Plume a écrit:
Bonjour,
Je cherche :
- la peur de voir ses proches mourir
Là encore il va faloir que tu précises ta recherche, car ça semble assez normal ce genre de peur pour le commun des mortels. C'est plutôt l'inverse qui pourrait sembler pathologique.
http://romainmikam.free.fr/
 
Ju'w
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  117
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  09/09/2013
    
                         
Ju'w  /  Barge de Radetzky


Au premier abord, ta description m'a semblé proche de la psychopathie (pas de culpabilité, de sensibilité, une certaine lucidité...). En faite les psychopathes sont dénués de sentiments, mais ressentent des émotions très fortes et sont très impulsifs donc ça semble coller. En tout cas, je pense que c'est une piste à explorer ! Et même si ce n'est pas très fiable, tu peux regarder l'épisode 12 de la saison 6 de dr House qui donne un aperçu intéressant (encore une fois certainement éloigné de la réalité) de ce qu'est la psychopathie.
 
Tit'Plume
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  88
   Âge  :  21
   Localisation  :  Senlis, Picardie
   Pensée du jour  :  Des étoiles nous venons, aux étoiles nous retournons. La vie n'est qu'un périple dans l'inconnu.
   Date d'inscription  :  30/09/2014
    
                         
Tit'Plume  /  Pippin le Bref


Non, ce n'est pas par vengeance. C'est comme de la psychopathie, oui, mais je ne savais pas que c'était considérer comme un trouble de la personnalité. Je parle de quelqu’un qui aurait envie de devenir ami avec les gens juste pour les rabaisser sans aucune raison.
Pour la phobie de l'échec, ce serait une peur oppressante, qui pourrait faire des crises d'angoisse à sa victime si elle n'arrive pas à arriver à son but. Le personne atteinte de cette phobie pourrait ne pas s'en remettre.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Citation :
Je parle de quelqu’un qui aurait envie de devenir ami avec les gens juste pour les rabaisser sans aucune raison.

Ça ressemble à un pervers narcissique.

Citation :
Pour la phobie de l'échec, ce serait une peur oppressante, qui pourrait faire des crises d'angoisse à sa victime si elle n'arrive pas à arriver à son but. Le personne atteinte de cette phobie pourrait ne pas s'en remettre.

Tu as forcément besoin d'avoir un terme précis ? Pour quelle raison ? Tu peux décrire des personnages, mentionner leurs faiblesses et leurs côtés sombres sans tomber dans les termes cliniques, si ?

Sinon, il faudrait se plonger dans le DSM-IV, il y aurait sûrement tout ce que tu recherches.
 
Tit'Plume
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  88
   Âge  :  21
   Localisation  :  Senlis, Picardie
   Pensée du jour  :  Des étoiles nous venons, aux étoiles nous retournons. La vie n'est qu'un périple dans l'inconnu.
   Date d'inscription  :  30/09/2014
    
                         
Tit'Plume  /  Pippin le Bref


Ce serait mieux d'avoir un mot pour désigner cette maladie, car il faudrait que mon héroïne ait une raison de faire du mal au gens sans les connaître.
 
Mikaroman
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2990
   Âge  :  47
   Localisation  :  Devant le PC
   Pensée du jour  :  50 nuances d'earl grey
   Date d'inscription  :  05/12/2012
    
                         
Mikaroman  /  Jeune et fringant retraité


Ce que tu décrit ressemble plus à un trouble de la personnalité, hors ce genre de trouble ne se créent pas de façon soudaine lors d'un traumatisme.

Les traumatismes vont plutôt engendrer des troubles liés à l'angoisse ou la sidération.

Tu peux éventuellement trouver une voie dans le mécanisme de sidération pour ton personnage.

Pour faire un gros résumé et un gros raccourci : face à un traumatisme trop important, l'esprit se déconnecte : il effectue sur lui même une sorte d'autoanesthésie (comme des plombs qui sautent).

Face au retour de la douleur post traumatique, les gens se mettent alors à adopter (de façon plus ou moins consciente) des comportement qui vont remettre leur esprit en situation de déconnexion. Revivre la scène en tant que victime ou parfois bourreau. Ils adoptent alors un profond détachement pour ce qu'ils font et le rationalisent souvent.

La rationalisation de ces comportements va souvent les entrainer à modifier leur conditions de vie pour s'adapter aux comportements dont ils ont besoin pour se déconnecter, mais pas fondamentalement de modification de leur personnalité.

J'espère que cela pourra t'aiguiller dans tes recherches.
http://romainmikam.free.fr/
 
Shub
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2944
   Âge  :  117
   Localisation  :  À l'Ouest mais sans rien de nouveau
   Pensée du jour  :  Aller cueillir les escargots nu sur les baobabs
   Date d'inscription  :  12/09/2013
    
                         
Shub  /  Roberto Bel-Agneau


Citation :
Ça ressemble à un pervers narcissique.

Ce genre de terme très passe-partout ne veut absolument rien dire. On le retrouve dans des émissions genre Mireille Dumas ou "L'histoire continue", sorte de téléréalité où les gens viennent parler de leurs souffrances pour chercher de l'aide et en particulier dans leur vie de couple.
Les psys évitent  ce genre de diagnostics comme la peste et en particulier celui-là. Ce terme a été trouvé pour permettre d'aborder des névroses comportementales particulières dans un but obscur, peut-être de les soigner mais je crois pas pour ma part.
 
Birdy
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  4412
   Âge  :  30
   Localisation  :  Un peu nulle part
   Pensée du jour  :  "Tout se perd, ton doc est corrompu, tout se perd, tu pleures sa mère" - Red-Scarf
   Date d'inscription  :  09/06/2012
    
                         
Birdy  /  Édite Piaf


Shub : tu dis ça parce que tu n'en as jamais rencontré... C'est malheureusement mon cas, et ça correspond effectivement à ce que dit Tit'plume : quand tout va bien, la personne va être très sympathique, presque un peu trop, mais au moindre problème elle va te rabaisser de façon vraiment brutale. C'est le reflet d'un mal-être en réalité, mais les pervers narcissiques font énormément souffrir les personnes qu'ils côtoient.

Donc oui, ça fait peut-être psychologie de comptoir. Mais pour avoir le bonheur immense de l'observer depuis deux ans, je pense que ça existe bel et bien.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


J'ai rencontré des gens détruits par des pervers narcissiques. Et des psys qui parlent de perversion narcissique, aussi.

Mais pour les puristes, on peut en rester au terme de perversion. Maintenant si ça vise un roman populaire, on ne chipotera peut-être pas.
 
Tit'Plume
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  88
   Âge  :  21
   Localisation  :  Senlis, Picardie
   Pensée du jour  :  Des étoiles nous venons, aux étoiles nous retournons. La vie n'est qu'un périple dans l'inconnu.
   Date d'inscription  :  30/09/2014
    
                         
Tit'Plume  /  Pippin le Bref


Mais un pervers narcissique est une maladie ou uniquement le nom donné à des personnes dont on ne connaît pas les raisons de leurs agissements ?

Mikaroman, tu veux dire que le trouble se créer petit à petit ? Et quel est le nom donné à se trouble de la personnalité ?

Merci de votre aide.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Sur la perversion narcissique, cet article ne me paraît pas mauvais : http://www.psychologies.com/Moi/Problemes-psy/Troubles-Maladies-psy/Articles-et-Dossiers/Manipulateurs-pervers-narcissiques-qui-sont-ils
 
Tit'Plume
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  88
   Âge  :  21
   Localisation  :  Senlis, Picardie
   Pensée du jour  :  Des étoiles nous venons, aux étoiles nous retournons. La vie n'est qu'un périple dans l'inconnu.
   Date d'inscription  :  30/09/2014
    
                         
Tit'Plume  /  Pippin le Bref


Merci pour cet article très intéressant !
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 [Univers] Besoin de renseignement à propos de...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-