PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
 

 La dimension Omega [Bookless éditions et Fnac]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Shub
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2873
   Âge  :  116
   Localisation  :  À l'Ouest mais sans rien de nouveau
   Pensée du jour  :  Aller cueillir les escargots nu sur les baobabs
   Date d'inscription  :  12/09/2013
    
                         
Shub  /  Roberto Bel-Agneau


La dimension Omega chez Bookless Éditions

La dimension Omega [Bookless éditions et Fnac] Couv_d10


Si jamais l'image ne s'affichait pas correctement, elle est à cette page.


FICHE TECHNIQUE
Titre : La dimension Omega
Auteur : Stéphane HUBERT
Type: Roman, fiction contemporaine
Genre : Polar fantastique
Éditeur : Bookless editions
Nombre de pages : 250 (estimation  papier) et 191 (estimation numérique)

Disponibilité :Bookless éditions, Fnac puis Amazon.

Nota: sur Amazon, on peut feuilleter les 20 ou 30 premières pages du roman avec l'onglet "Look inside"! On peut aussi télécharger un extrait pour l'étudier tranquillement chez soi.

Lien URL : Cette page sur Bookless.
J'ai aussi une page personnelle sur un site de diffusion de la littérature francophone, le site Annuaire Europe.

ISBN Fnac:1230000270775
Prix: entre 6.99  et 8.04 €





Citation :

Quatrième de couverture : Devant une banque new-yorkaise, alors qu'un holdup est en cours, Markus reçoit accidentellement une balle perdue ; on l'a averti quelques instants auparavant qu'un meurtre allait être commis. Il échappe miraculeusement à la mort et tente de comprendre les tenants et les aboutissants de la mystérieuse prédiction. Il élabore la théorie d'une dimension parallèle dans laquelle nos destins s'écriraient. Ne sommes-nous que des jouets dans ce monde qui ne serait que la réplique d'un autre, inaccessible ?

John, lui,mène une double vie : courtier en Bourse à la ville, il est également l'un des criminels les plus recherchés du pays. Des circonstances imprévues lui feront croiser le chemin de Markus et l'un d'entre eux sera amené à prendre une décision radicale.

Dans l'Amérique des années 70,celle des hippies et des beatniks, sur fond de guerre froide et de conflit vietnamien, deux visions de la société s'affrontent qui mèneront à une impasse.

(Extrait et début)
NEW-YORK, 1972, 15 heures

Markus avait remarqué cet attroupement insolite devant la Chase Manhattan Bank sur la deuxième avenue. Un sentiment diffus lui intimait de ne pas se joindre aux badauds.

Pourtant, rien autour de lui ne justifiait cette hésitation. La journée était claire et ensoleillée ; une fin de printemps doux, loin encore des chaleurs étouffantes des étés new-yorkais. Tout allait de soi dans l’avenue bourdonnante. Les gens vaquaient à leurs occupations sans se soucier du regard des autres comme dans ces ruches bien ordonnées où chacun paraissait savoir quelle était sa place. Et ce qu’il devait faire… La circulation s’écoulait lentement, fluide comme un ralenti cotonneux. Aucune menace nulle part. Des échos de la guerre en Asie parvenaient bien de temps à autre à ses oreilles, mais sans troubler son esprit plus que ça. Cela se passait tellement loin…
Cependant, cette impression en face de la banque le troubla. Le temps lui sembla suspendu et une crainte le submergea : cela voulait-il dire que le danger était partout ? Foutaises ! Mise à part une guerre de plus en plus contestée au Vietnam, la majorité vivait confortablement dans une Amérique où le chômage était à la marge. Néanmoins comme ailleurs, le quotidien peut réserver des surprises : on risque de se faire écraser en traversant une rue. Ou de mourir subitement d’un arrêt cardiaque au cours d’un jogging. En regardant Jerry Lewis le soir à la télé… Se faire assassiner pour quelques dollars en traversant Central Park ? Il y avait déjà songé… C’est le jeu et tout le monde connaît les règles. Si l’on devait penser à ça tout le temps, autant rester calfeutré chez soi. Avec si possible une infirmière à proximité.
Une vibration inhabituelle l’avait averti d’un danger. Markus eut un discret haussement d’épaules et cette mauvaise impression disparut tout aussi rapidement qu’elle était apparue. Mais la curiosité est un moteur puissant, parfois irrépressible.
Il traversa la rue, louvoyant prudemment entre les voitures, avançant mollement. À présent, les badauds lui semblaient plus nombreux. Il se rehaussa sur la pointe des pieds et risqua un œil par-dessus le feutre mou d’un quidam en imperméable. Des photographes braquaient leurs viseurs vers l’entrée de la banque, le flash au magnésium, prêt à se déclencher. De part et d’autre de la porte, des policiers hargneux ou nerveux, l’arme à la main et canon pointant vers le ciel. De gros flingues, des .38 Spécial police. Quelques inspecteurs serrant de puissants Colts, des Magnums 350 sans doute. Le grabuge, sourd, était tendu.
Markus tapota sur une épaule devant lui et demanda ce qui se passait. Sans se retourner, mais à haute et intelligible voix, il entendit : « Un meurtre va être commis. » Une joggeuse passa rapidement à proximité sans s’arrêter ; il eut le temps de remarquer l’étrange emblème en pendentif. Une lettre grecque ? Il avança de quelques pas, à hauteur des photographes : l’un d’eux lui fit signe de monter quelques marches. Son geste, aimable, n’avait rien d’autoritaire : poliment, il le conviait à poser devant les objectifs. Soudain, un brouhaha à l’intérieur de la banque. Deux individus masqués, armes au poing, s’extirpèrent de l’édifice en tirant en l’air.
Une pensée s’imposa à lui comme une évidence : Markus avait déjà eu par le passé des intuitions. Des sortes de prémonitions qui se présentent à vous comme des éclairs... Il croyait à une forme particulière de fusion entre le monde et ses habitants, laquelle fait anticiper des choses a priori singulières et même impossibles, comme des événements dont personne ne prévoirait pas l’existence une minute avant. Ces flashs surviennent d’une façon imprévisible. Nous ne les voyons pas venir et pourtant ils se produisent !
Le meurtre qui devait avoir lieu était le sien.


Ma bio
J'écris depuis l'âge de 20 et suis aussi un grand lecteur, ceci depuis ma plus tendre enfance. J'ai surtout écrit des nouvelles et des poésies et ai été publié à plusieurs reprises dans des revues. J'ai exercé de nombreux métiers, dont celui de joueur d'échec en participant à des tournois et en créant des animations autour de ce jeu dans des écoles ou associations. Actuellement, et depuis quelques temps déjà, j'ai décidé de se consacrer à l'écriture tout en étant parallèlement pianiste amateur. Mes goûts pour la musique se tournent aussi bien vers le classique que vers le jazz.

En 1998, j'ai obtenu en Belgique, le premier prix décerné par une association d'écrivains francophones pour une nouvelle qui parut ensuite en France dans deux revues différentes. Essayant d'être le plus éclectique possible dans mes choix de lecture, mes intérêts personnels peuvent se porter aussi bien vers la littérature arabe, américaine, italienne, russe ou japonaise. Pour preuve, mes auteurs préférés sont Salinger, Cortazar et Italo Calvino.

=================Commentaires d'éditeurs==========================
Éditions La Dilettante: "Un roman plutôt bien écrit..."
Éditions Le Bélial: "Un récit plaisant, porté par une plume élégante..."
Éditions Bookless: "Un roman débordant d'idées, partant dans tous les sens, que l'on ne peut lâcher dès la première ligne absorbée..."
==========================================================


Guide de l'acheteur

Vous ne possédez pas de liseuse? Consultez cette page et téléchargez les logiciels adéquats.
Cette page-ci contient une liste exhaustive de soft pour lire les e-book.


Dernière édition par Shub le Sam 11 Avr 2015 - 12:54, édité 37 fois
 
T213
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  364
   Âge  :  15
   Localisation  :  Ruzasus
   Date d'inscription  :  17/07/2014
    
                         
T213  /  Tapage au bout de la nuit


Félicitions pour la naissance officielle de ton bébé.  Toutefois, c’est maintenant que le grand combat commence pour la survie de cette création. En fait, le danger qui guette tout nouveau-né est le risque de tomber dans l’oubli dans cette jungle du monde de l’édition.  Pour cela, il faut se retrousser les manches afin de le faire connaître.

Bon courage et bonne chance !
 
Shub
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2873
   Âge  :  116
   Localisation  :  À l'Ouest mais sans rien de nouveau
   Pensée du jour  :  Aller cueillir les escargots nu sur les baobabs
   Date d'inscription  :  12/09/2013
    
                         
Shub  /  Roberto Bel-Agneau


Merci cher ami.
Quel sera l'avenir de ce texte que j'ai écrit? Je ne suis pas Madame Irma mais bien sûr je suis content. Hyper-content même car ça montre qu'avec de l'obstination, on peut y arriver. J'avais pas toutes les chances de mon côté car c'est complètement -ou pour beaucoup- ce qu'on qualifie un texte inter-genre. Donc quelque chose qui passe pas forcément bien chez les éditeurs qui aiment les choses carrées, des classifications (relativement) franches et nettes: roman historique, sentimental, science-fiction, fantasy, etc.
Le mien peut être qualifié de roman avec intrigue policière, comportant des éléments de fantastique : pas excessivement mais un peu. C'est pas omniprésent mais c'est présent.
Aussi la science ou l'aspect scientifique jouent un certain rôle voire un rôle certain, loin d'être anodin.
Je vous tiens au courant de l'évolution et merci pour l'aide que certains (beaucoup) m'ont apporté notamment pour l'écriture de mon résumé.

Je signale la page Facebook de Bookless pour ceux que ça intéresse.

Pour ceux qui ne détiennent pas de liseuse, voici comment faire pour lire un e-book sur votre ordi.
 
Shub
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2873
   Âge  :  116
   Localisation  :  À l'Ouest mais sans rien de nouveau
   Pensée du jour  :  Aller cueillir les escargots nu sur les baobabs
   Date d'inscription  :  12/09/2013
    
                         
Shub  /  Roberto Bel-Agneau


Mon roman est enfin disponible format papier donc livre (!) chez Bookless et sur Amazon pour 7€99
Il fait 250 pages environ et a été imprimé en Pologne. Existe aussi en numérique...
 
Séléné.C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  13010
   Âge  :  46
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Bonjour

La dimension Omega [Bookless éditions et Fnac] Formul10
http://scriptorium2.canalblog.com
 

 La dimension Omega [Bookless éditions et Fnac]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication :: Après publication-