PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Coffret Pokémon Ultra Premium Dracaufeu 2022 en français : où le ...
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 Narrateurs fantasy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Pattes
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  20
   Âge  :  28
   Localisation  :  Un pas dans le monde réel, un pas dans l'imaginaire
   Pensée du jour  :  Hum hum ?
   Date d'inscription  :  28/08/2014
    
                         
Pattes  /  Homme invisible


Hello guys !
Voilà ma question est assez simple mais elle suffit à me faire perdre mes moyens...
Je lis Game of Thrones en ce moment et je vois des expressions telles que "in petto" dedans. Du coup, vu que l'italien n'existe pas dans Westeros (aucune mention n'en est faite en tout cas), pourquoi l'auteur peut-il se permettre de dire "in petto" ? Ca nous "tire" un peu de l'histoire et nous fait revenir dans notre monde à nous, non ? Et en passant, quand les enfants de huit ans décrivent des courtines, des encorbellements, etc... ça me fait un peu bizarre aussi.
C'est une question basique sur le narrateur je le sais et j'ai sans doute l'air ridicule mais une explication ne serait pas de trop merci Smile
 
@now@n
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1778
   Âge  :  31
   Localisation  :  Entre deux eaux.
   Pensée du jour  :  
   Date d'inscription  :  08/01/2011
    
                         
@now@n  /  @n, bête @lph@


"Méfiez-vous, César : Cléopâtre est une femme machiavélique." (Ponson du Terail, il me semble. Il était connu pour ce genre de truc.)

Parfois, ça fait mal aux noeinoeils. D'autres fois, ça passe.
http://anowan.blogspot.com/
 
boblafrite
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2474
   Âge  :  42
   Date d'inscription  :  30/04/2014
    
                         
boblafrite  /  Constance winner


faudrait voir surtout quelle est la phrase originale en VO.
parce que à mon avis, le "in petto", c'est une idée du traducteur.

après sur le fond, c'est pas con comme remarque. pour autant, je ferais l'avocat du diable en disant : c'est de la fantasy et pourtant il y a des humains, qui parlent une langue que l'on connait, alors que si on part du principe d'un univers parallèle, il y a combien de chances pour que dans cet univers il y ait des humains qui parlent de l'anglais américain?
bref, donc, à mon avis, c'est la libre liberté (oui, deux fois) de l'auteur.
 
Pattes
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  20
   Âge  :  28
   Localisation  :  Un pas dans le monde réel, un pas dans l'imaginaire
   Pensée du jour  :  Hum hum ?
   Date d'inscription  :  28/08/2014
    
                         
Pattes  /  Homme invisible


D'accord, merci Smile Parce qu'en fait dans mon roman, il y a de nombreuses choses que je m'interdis de dire. Mon personnage est amnésique au départ et se retrouve dans un autre monde sans se souvenir de quel monde il vient et si j'ai des expressions trop précises comme "fait comme un rat" alors que les rats n'existent pas nécessairement dans l'autre monde, je le dévoile en quelque sorte... Quel dilemme.
 
@now@n
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1778
   Âge  :  31
   Localisation  :  Entre deux eaux.
   Pensée du jour  :  
   Date d'inscription  :  08/01/2011
    
                         
@now@n  /  @n, bête @lph@


Alors oublie les images. Toutes les images.
"Fait comme un rat" ? "Acculé."
"Malin comme un singe" ? "Très malin."
"Bleu ciel" ? "Bleu clair." v__v
http://anowan.blogspot.com/
 
Pattes
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  20
   Âge  :  28
   Localisation  :  Un pas dans le monde réel, un pas dans l'imaginaire
   Pensée du jour  :  Hum hum ?
   Date d'inscription  :  28/08/2014
    
                         
Pattes  /  Homme invisible


Oui, je devrais faire ça et au fur et à mesure qu'on en apprend plus sur le monde, le remplacer par des expressions du genre "Fait comme un Zorglub devant un Xertion" (je dis n'importe quoi bien sûr Razz)
Mais mon écriture en perd beaucoup malheureusement... Je suppose que je n'ai pas le choix Sad
 
@now@n
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1778
   Âge  :  31
   Localisation  :  Entre deux eaux.
   Pensée du jour  :  
   Date d'inscription  :  08/01/2011
    
                         
@now@n  /  @n, bête @lph@


Citation :
Mais mon écriture en perd beaucoup malheureusement...
Une écriture ne perd pas à réfléchir sur la façon dont elle faire certaines choses sans utiliser une certaine condition.
Exercice de style. Tout ça.
http://anowan.blogspot.com/
 
QuillQueen
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  6087
   Âge  :  33
   Localisation  :  Liège
   Pensée du jour  :  La "recherche d'équilibre" sur JE est interrompue, ça manque de mécènes en temps de crise.
   Date d'inscription  :  11/01/2010
    
                         
QuillQueen  /  Wallonne OUvreuse de LIttérateurs POstiches


en effet, je crois plus à un manque de subtilité du traducteur.

Et perso, j'ai toujours veillé à cette cohérence au niveau des images employées. J'ai écrit une dodécalogie sous l'eau avec des personnages qui vivent loin des humains et toutes les expressions genre "d'une pierre deux coups" ou "tout feu tout flamme", je modifiais d'office. Je créais des expression typiques "se tapir comme une raie" "s'accrocher aux dents du requin"...
 
Molly
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3796
   Âge  :  110
   Localisation  :  Haute-Garonne
   Pensée du jour  :  "Toute personne qui aime la musique ne sera jamais vraiment malheureuse"- F. Schubert
   Date d'inscription  :  29/08/2011
    
                         
Molly  /  Sang-Chaud Panza


J'aurais tendance à voir les choses comme Boblafrite. A Westeros, on ne parle de toute façon pas plus l'anglo-américain que l'italien. Il y a une sorte de connivence entre l'auteur et ses lecteurs, qui savent bien que tout cela, c'est de la fiction et que le langage utilisé n'est qu'un code qui leur est commun, la manière la plus efficace pour l'auteur de leur faire partager les fruits de son imagination. Il ne s'agit pas d'un document certifié conforme traduit directement de la langue originelle^^...

Après, le souci de cohérence peut être en effet l'occasion d'expérimenter, de créer de nouvelles expressions plus ou moins originales/insolites/rigolotes, mais cela ne me semble nullement indispensable.


La bande-annonce
 
Pattes
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  20
   Âge  :  28
   Localisation  :  Un pas dans le monde réel, un pas dans l'imaginaire
   Pensée du jour  :  Hum hum ?
   Date d'inscription  :  28/08/2014
    
                         
Pattes  /  Homme invisible


Merci pour vos avis...
Et du coup tout cela s'applique à l'exemple des "encorbellement" comme j'ai dis ? Peu importe que l'on regarde à travers l’œil d'un enfant qui ne connait pas les termes, on peut décrire comme on le désire ?
La différence résidant simplement dans ce qui intéresse le garçon c'est à dire où se porte son regard et sa manière de l'interpréter ?
 
sakurajima
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  383
   Âge  :  68
   Localisation  :  Sur la ligne RER A
   Pensée du jour  :  " je reprendrai des nouilles avec mon ketchup"
   Date d'inscription  :  18/06/2014
    
                         
sakurajima  /  Tapage au bout de la nuit


je suis les épisodes  filmés  et le problème ne se pose pas, on comprend tout très vite;
 Pour la   version écrite,  d'autres lecteurs  m'ont fait  la même  réflexion.
        J 'ai l'impression que le traducteur  a voulu se la jouer  "médiéval  à tout prix "  avec des expressions anciennes.

         Pour  " in petto" (  littéralement : "en lui-même"    c'est une façon de dire que  quelqu'un  obéit ou ne dit rien   mais pense le contraire  ou désapprouve.
 
Pattes
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  20
   Âge  :  28
   Localisation  :  Un pas dans le monde réel, un pas dans l'imaginaire
   Pensée du jour  :  Hum hum ?
   Date d'inscription  :  28/08/2014
    
                         
Pattes  /  Homme invisible


J'avoue ne pas comprendre en quoi cela répond à la question confused
 
boblafrite
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2474
   Âge  :  42
   Date d'inscription  :  30/04/2014
    
                         
boblafrite  /  Constance winner


c'est rapport au fait que le traducteur français du Trone de Fer (alias Jean Solas, il me semble) a été critiqué pour avoir archaïsé le phrasé alors que Martin a un style qu'on qualifierait plutôt de "banal et répétitif" (si j'en crois ce qui se dit) dans sa langue maternelle.
le traducteur a été changé pour les tomes à venir à cause de ça.

soit dit en passant, moi j'aime bien le style choisi par Solas.
 
Pattes
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  20
   Âge  :  28
   Localisation  :  Un pas dans le monde réel, un pas dans l'imaginaire
   Pensée du jour  :  Hum hum ?
   Date d'inscription  :  28/08/2014
    
                         
Pattes  /  Homme invisible


Ah d'accord Smile Bon après ma question était générale j'ai pris GoT comme exemple c'est tout !
Et je viens de vérifier : les trois premiers tomes ont été traduit par Jean Sola oui... Merci de votre aide anyway !
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13990
   Âge  :  47
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Pour ce qui est de l'enfant et du vocabulaire qu'il va employer = on peut se dire que "l'exemple vient de haut" et ne pas s'en soucier. Dans le Général Dourakine, un gamin de cinq ans, fils de domestique, s'exprime avec des imparfaits du subjonctif. On peut aussi s'en soucier et vouloir que le lecteur sente qu'il a affaire à un enfant. Pour ma part (j'étais pourtant petite fille quand j'ai lu le General Dourakine) ces imparfaits du subjonctif m'avaient choquée.

Pour ce qui est des expressions du type "fait comme un rat" ou "fait comme un Zorglub", cela participe à donner une ambiance. Cela peut aider le lecteur à entrer dans le contexte.

Pour "in petto"... Je ne sais pas... Il me semble que "intérieurement" aurait pu faire l'affaire, non? Si le traducteur a employé "in petto", il doit y avoir une raison, non ? Est-ce qu'il y a des locutions autres que celle-là (en italien, latin ou autre) dans le "Trône de Fer" ?




http://scriptorium2.canalblog.com
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Narrateurs fantasy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-