PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -40%
Machine à café avec broyeur KRUPS ...
Voir le deal
357.99 €

Partagez
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 

 [Divers] Mon roman est tout pourri, que faire ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Kal'
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  4034
   Âge  :  32
   Localisation  :  
   Date d'inscription  :  23/04/2008
    
                         
Kal'  /  Der grüne Fennek


Ce sujet est dédié à tous ceux qui ont le sentiment qu'ils viennent d'écrire ou sont en train d'écrire une espèce de grosse morue bien puante, là où ils espéraient obtenir un texte élégant, fin et intéressant. Préparez votre matos t'auto flagellation, vos petits mouchoirs et vos pleureuses, car nous allons chouiner sur notre sort.

Est-ce que ça vous arrive souvent ? En cours de bouquin, après l'avoir terminé ? Que faites vous quand vous avez l'impression d'écrire du caca ? Quelles sont vos petites méthodes pour que ça commence à sentir un peu plus la rose ?

A vos plumes, auteurs de romans tout pourris (ou pas d'ailleurs des fois on les aime pas alors qu'ils sont cools nos romans), partagez votre expérience !

Et, enfin, pour échapper à la dépression, voici un mouton arc en ciel :  :rainbow:

EDIT : Je le précise parce que ça n'a pas été bien compris par tous, c'est sujet n'a pas pour but de me plaindre mais de créer un espace de râlage convivial  quand on a envie de baver.


Dernière édition par Kal' le Lun 14 Juil 2014 - 11:05, édité 1 fois
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Quand je sens que ça devient pourri, que je bloque sur une scène, en général c'est que l'histoire va dans le mauvais sens, du coup je reviens en arrière et je change tout. Pas toute l'histoire, seulement quelques pages, des pans de scénario Smile
Mais sinon, en pleine relecture, je me décourage... Je me dis que mon histoire n'intéressera personne et qu'il finira dans les archives de mon ordi, à pleurer tout seul dans son coin :'(
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13985
   Âge  :  47
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


C'est presque une question d'humeur, je crois... Ce soir, j'arrive plus ni à me relire, ni à écrire, ni même à réfléchir. Suis vidée-amorphe.
Quand je suis dans cet état, pas la peine de chercher à pondre quoi que ce soit.
Me suis mis de la musique... Pis je devrais peut-être sortir ma planche à dessin, pour voir... Souvent, le dessin et l'écriture sont un peu les "vases communicants" chez moi = quand l'un bloque, l'autre est au top...
Mais pour le moment, comme je voudrais avancer mes corrections, je m'entête un peu.

Quand ça se bloque sur un texte précis, souvent je mets de côté. Je fais autre chose. Puis j'y reviens. Des fois avec l'impression qu'il y a des trucs à virer, des fois pas.
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Shub
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2944
   Âge  :  117
   Localisation  :  À l'Ouest mais sans rien de nouveau
   Pensée du jour  :  Aller cueillir les escargots nu sur les baobabs
   Date d'inscription  :  12/09/2013
    
                         
Shub  /  Roberto Bel-Agneau


Pourquoi tout pourri ? Tu peux expliquer ce commentaire ultra-sévère auto-flagellant et auto-désobligeant comme jamais on n'en vit oncques en nul lieu ? T'es sûre que t'as pas un coup de déprime-cafard-fatigue ? Les éditeurs t'ont démoli ton texte parce qu'il était pas dans les normes ? T'en a marre des lettres de refus stéréotypées et t'as envie de tout jeter à la poubelle pour aller élever des canards sauvages en Ardèche ? Vu les milliers de manuscrits qu'ils reçoivent chaque année (6.000 pour Gallimard, six mille!) , c'est sûr que se faire publier c'est un peu gagner au Loto qq part!
On connaît ça nous autres, les génies incompris!!

Tiens pour te changer les idées, si tu allais jeter un œil sur mes lions, girafes et autres éléphants que j'ai croisés en Namibie ?
C'est ici.
http://la-vague-en-creux.over-blog.com/article-namibie-photos-de-voyage-117676871.html
 
Kal'
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  4034
   Âge  :  32
   Localisation  :  
   Date d'inscription  :  23/04/2008
    
                         
Kal'  /  Der grüne Fennek


J'ai mis un mouton arc-en-ciel donc forcément ça va  :rainbow: (au passage ce smiley est un peu la meilleure réussite de mon passage comme admin sur ce forum, c'est beau mouahaha).

Non je me disais que ça manquait de sujet ouin ouin, même si effectivement je suis sur un passage assez nul et inintéressant de mon roman. Mais bon c'est un premier jet donc il a le droit d'être nul et inintéressant, je prévois de lui ravaler la façade.
 
DC
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3067
   Âge  :  34
   Localisation  :  High Fem Bitch
   Pensée du jour  :  Show me the monster inside of you
   Date d'inscription  :  28/07/2012
    
                         
DC  /  Gueule d'ange et diable au corps


Je me mets en position foetale, je roule et je pleure
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Je ouin-ouin super bien donc...

Est-ce que ça vous arrive souvent ? Oh, juste à chaque tentative qui doit s'exploiter sur le long terme.

 En cours de bouquin, après l'avoir terminé ? En cours évidement, c'est pas marrant sinon.

Que faites vous quand vous avez l'impression d'écrire du caca ? J'arrête tout simplement. Puis après je replonge, et le cercle se répète, se répète...Mais reste toujours dans l'inachevé, en ce point je suis constante.

Quelles sont vos petites méthodes pour que ça commence à sentir un peu plus la rose ? Quand j'aurais trouvé...Mais j'imagine qu'il faut accepter l'idée que quelque chose en construction ne peut être parfait, il faut regarder devant, en somme je sais mal faire ça.

Voilà, en espérant que mon "cas" t'aide à relativiser.
 
Gwenouille
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1512
   Âge  :  33
   Date d'inscription  :  02/03/2013
    
                         
Gwenouille  /  Roland curieux


Ca m'arrive très souvent...

Du coup :
1) Je copie-colle tout ce que j'écris à une amie, en quasi instantané. Je lui fais une confiance aveugle, si elle me dit que ça passe, ça passe. Si ça ne passe pas... C'est la mort.

2) Si malgré ça je ne suis pas satisfaite, je tente d'abord d'améliorer. Si ça marche pas, je laisse reposer. Si vraiment ça marche pas, je prends la tronçonneuse et je fais un massacre. Il coule de l'encre et des mots. D'où la nécessité du document annexe. Comme disait Madouce, souvent quand j'ai cette impression c'est que je me suis plantée de point de vue, où que j'essaie de me conforter dans l'idée que cette scène est absolument nécessaire, ce qui n'est pas le cas. Du coup vaut mieux tout supprimer, et refaire, si possible en arrêtant de se dire "non, ça ce n'est pas possible."

3) Pour les autres passages qui ne me satisfont pas, je me dis que tant pis, si je dois y passer dix heures, je le ferai. Même si le passages implique une V3, V5, V19 ou V42... Je réécris jusqu'à temps que je sente que la pièce du puzzle est entrée dans sa case. Alors seulement, je sens que je suis satisfaite (ce qui ne m'empêchera pas de douter à nouveau le lendemain, d'où l'utilité de la clause 1) ).

^^
 
April
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  56
   Âge  :  32
   Localisation  :  Hibendrill
   Pensée du jour  :  Lire, c'est rêver les yeux ouverts
   Date d'inscription  :  09/06/2014
    
                         
April  /  Clochard céleste


Ça m'arrive aussi, et dans ce cas-là j'ai juste envie de balancer ordinateur, stylo et carnet par la fenêtre et m'emmitoufler dans ma couverture indice 5 pour ne plus en sortir.
Ma solution : attendre, tout fermer, me changer les idées avec quelque chose qui n'a rien à voir avec mon histoire.
http://laetitia-danae.weebly.com
 
sakurajima
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  383
   Âge  :  68
   Localisation  :  Sur la ligne RER A
   Pensée du jour  :  " je reprendrai des nouilles avec mon ketchup"
   Date d'inscription  :  18/06/2014
    
                         
sakurajima  /  Tapage au bout de la nuit


il faut prendre le problème à la base.  A   quel niveau ça coince?

      Donc,  je reprends l'histoire depuis le début ; l'idée de base, est-ce qu'elle tient la route?
    Est-ce qu'elle me plait vraiment, tout bien réfléchi?  j"ai un plein tiroir de textes qui resteront à jamais des chefs-d'oeuvre mort-nés. Si finalement elle ne me parait pas si géniale, il y peu de chance qu'elle plaise aux autres.

     L'lntrigue?  Est-ce qu'elle est équilibrée?  comme j"écris toujours  le synopsis avant, je le reprends en plus détaillé et c'est là que les plus grosse bêtises apparaissent ( incohérences flagrantes dans le scénario, " trou " dans l"emploi du temps du héros, chronologie défaillante etc. ) Je modifie en conséquence pour rester dans les clous de mon sinopsys, je vérifie la cohérence des modifications etc.
je fais une grille croisée de tous les personnages et je m'interroge sur leurs rapports au cours du récit ( quand ils ne se rencontrent pas, c'est plus simple).

       Passé ce 2eme stade, le reste n'est plus que relecture  dans l'espoir ( toujours déçu) de ne laisser passer aucune faute.



 
Shub
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2944
   Âge  :  117
   Localisation  :  À l'Ouest mais sans rien de nouveau
   Pensée du jour  :  Aller cueillir les escargots nu sur les baobabs
   Date d'inscription  :  12/09/2013
    
                         
Shub  /  Roberto Bel-Agneau


C'est bien les remises en question quand et à partir du moment où on vous oblige pas à les faire de l'extérieur. Ça fait parfois piger des trucs profonds et importants sur nous-mêmes ou sur la vie (prétention, comme si on y pigeait vraiment qq chose) et la maturité qui en ressort ou en émerge se retrouve ou se retrouvera fatalement dans ce que tu écris.
Tes lecteurs apprécieront!!!!!!!!
Continue!
 
Kal'
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  4034
   Âge  :  32
   Localisation  :  
   Date d'inscription  :  23/04/2008
    
                         
Kal'  /  Der grüne Fennek


Hey c'est cool comme remarques Sakurajima, c'est vrai que c'est une question que je me pose assez souvent... j'aime beaucoup l'idée de base de mon roman, mais il y a toute une partie du scénario qui me déplait pour tout un tas de raisons. Je sais que cette partie du roman va être lourdement corrigée (en particulier sur le rythme), donc j'essaie de ne pas m'en faire, mais il y a toujours des points négatifs qui me sautent aux yeux.

Mais bon j'ai décidé que je finissais ce chef d'oeuvre, je viens d'atteindre les 50 000 mots, j'avance douloureusement vers ZE grand renversement ! Je sais aussi que c'est normal d'avoir des doutes.

Shub : A te lire j'ai l'impression que tu es persuadé que je suis en plein bad-trip par rapport à mon roman, alors que ce n'est pas ça du tout ! J'ai juste remarqué que beaucoup de gens, à un moment ou un autre, sont persuadés que leur roman est nul. Du coup autant voir un petit sujet pour en parler quand ça arrive.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Euh Shub pas la peine d'être agressif comme ça, je pense pas que ce sujet soit là pour nous démoraliser ! Moi je vois plutôt ça comme "un coin pour chouiner", là où on peut déverser notre dépression avant de repartir à l'attaque ! C'est un topic du genre "aujourd'hui ça va pas, je me défoule ici", sans prétention ni intention de rendre dépressif. En tout cas c'est comme ça que je le vois, en aucun cas ça ne mérite une telle agressivité Smile
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13985
   Âge  :  47
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Il n'est pas agressif... Il essaye d'être encourageant.
http://scriptorium2.canalblog.com
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Mouais... mais il est hors sujet ; pas grave.

Kal', je suis persuadée que le doute (suivi ou non de séances d'auto flagellation plus ou moins jouissives et productives) fait partie du talent. Déclarer qu'on vient de faire une sombre daube au lieu d'un met délicat, ça arrive aux meilleurs, et c'est presque indispensable.

Ma méthode, face au constat sinistre et au blocage conséquent : un bon bol d'air, une activité physique qui vide la tête (à pied, à vélo, à cheval...) Au retour, ô surprise, la réalité est moins sombre. Pour les cas graves, une mise au piquet de quelques semaines du texte incriminé, c'est bien aussi. En attendant, pour ne pas perdre la main, travailler sur des formats courts. Cela peut aider.

Et je retiens l'adresse du sujet pour ma prochaine crise post daubesque  Very Happy ; c'est moins triste de s'auto flageller en bonne compagnie !
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 [Divers] Mon roman est tout pourri, que faire ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-