PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Coffret Pokémon Ultra Premium Dracaufeu 2022 en ...
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 Mélanger les genres dans un même livre ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
serahne
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  60
   Âge  :  28
   Date d'inscription  :  05/12/2012
    
                         
serahne  /  Clochard céleste


Bonjour à tous ! Je viens à vous avec un petit problème à propos de mon "roman". Il avance autant que faire ce peut, mais j'ai peur de la fin. En fait, toute l'idée du roman repose sur la fin, qui est un monologue sous forme théâtrale. Or, j'ai déjà inclus quelques passages plus poétiques, ou des bouts d'essais et j'ai peur que le tout fasse une sorte de bric-à-brac informe :/ Je voudrais donc des conseils sur l'incorporation d'autres genres au sein d'un roman. Dans quelle mesure ? Toutes les formes passent-elles bien ? Est-ce que le lecteur ne risque pas de "zapper" si c'est trop long ?

Trop de questions, et ça me bloque un peu pour tout dire Smile J'ai très hâte d'écrire la fin ( je me la suis réservée comme une récompense ) mais toutes ces inquiétudes font que j'en ai aussi peur u_u
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Bonjour, Serahne !

Serahne a écrit:
j'ai déjà inclus quelques passages plus poétiques, ou des bouts d'essais et j'ai peur que le tout fasse une sorte de bric-à-brac informe
Ça fera "bric à brac" si tous tes passages sont mal intégrés. Il faut que tu les amènes de façon subtile et que cela soit cohérent. Si c'est le cas, normalement, il n'y a pas de problème.

Dans un roman (ou tout autre forme d'écrit) tu peux faire ce que tu veux ! Tu écris la (ou les) forme(s) que, toi, tu as envie de voir. C'est ton style, ton livre !

En un mot, ne t'inquiète pas ! Écris de façon à d'abord te faire plaisir, ça ne pourra que ressortir dans ton livre et donc, plaire à tes lecteurs !  Wink 
 
serahne
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  60
   Âge  :  28
   Date d'inscription  :  05/12/2012
    
                         
serahne  /  Clochard céleste


Merci pour ta réponse Smile Cela dit je ne sais pas trop ce que ça veut dire les amener "subtilement".

Je sais que j'écris pour moi mais c'est toujours difficile de s'enlever un lecteur X de la tête ! J'ai fait lire à mes deux "bétas" ( des amis ) ces passages, l'une s'est demandé pourquoi j'avais ajouté ça. L'autre a dit "c'est conceptuel". Quand... euh, non. Pas vraiment. J'avais juste envie. Le pire est probablement que je n'ai pas spécifiquement de raison, juste que certains genres sont plus adaptés pour certaines situations ?

Je vais essayer de moins stresser et advienne que pourra, il sera toujours temps de faire le ménage après, je suppose ? YOLO, quoi ( oui, si je me fais exclure du forum pour ça, je l'aurais bien cherché )
 
DNDM
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  125
   Âge  :  38
   Localisation  :  Nantes
   Pensée du jour  :  J'aurais le dernier mot.
   Date d'inscription  :  21/11/2012
    
                         
DNDM  /  Barge de Radetzky


Bien fait, tout se justifie, et perso le mélange des styles ne me dérange pas s'il est cohérent, justifié, bien amené. Après si ça tombe comme un cheveu sur la soupe, que ça sort ton lecteur de sa bulle alors qu'il était à fond dans l'histoire, c'est pas forcément une bonne idée.

Un exemple d'écriture théâtrale très bien incorporée à un roman: la fin de Le Quatrième Mur, de Sorj Chalandon. Mais dans cet ouvrage toute l'histoire repose sur les tensions réalité/théâte/roman.
 
Shub
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2944
   Âge  :  117
   Localisation  :  À l'Ouest mais sans rien de nouveau
   Pensée du jour  :  Aller cueillir les escargots nu sur les baobabs
   Date d'inscription  :  12/09/2013
    
                         
Shub  /  Roberto Bel-Agneau


C'est ce qui fera l'originalité de ton roman: ce pourquoi tu écris.
Bon ça ne sera ni un roman de plage ni de gare c'est sûr! Les éditeurs ont des sortes de schémas préétablis de genre dans la tête, on en a déjà discuté plein de fois ici. J'ai le même problème avec mon texte mais des amis m'ont dit que si je retirais une partie plus ou moins controversée, c'est l'originalité de mon roman qui fout le camp.
Faut choisir, c'est délicat je sais, car les CL ne font pas toujours dans la dentelle ni ne sont des grands appréciateurs de quelque chose qu'on pourrait appeler soit l'originalité soit la nouveauté.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


DNDM a écrit:
Après si ça tombe comme un cheveu sur la soupe, que ça sort ton lecteur de sa bulle alors qu'il était à fond dans l'histoire, c'est pas forcément une bonne idée.
Dndm a très bien résumé le "subtilement".  Wink 

Tu as raison, il n'est pas nécessaire de te justifier et tu auras tout le loisir de "faire le ménage" une fois que tu auras écrit ton livre dans son intégralité.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Pour moi, un roman forme un tout, les chapitres se suivent dans une continuité préméditée, ce qu’apprécieras le lecteur. Si tu incorpores un peu de poésie, de dialogue théâtral, ça ne pose pas de problème si ça s'emboite bien avec l'avant et l'après.

Citation :
Je sais que j'écris pour moi mais c'est toujours difficile de s'enlever un lecteur X de la tête !

Pour le premier jet, on ne devrait écrire que pour soi (ce qui n'est pas toujours facile). Quand on revoit son texte, c'est à ce moment qu'on pense au lecteur pour les ajustements scénaristiques, stylistiques...

Le plus important serait donc que tu écrives comme tu en as envie (en mélangeant les genres si tu veux) et en ne pensant qu'à toi, puis que tu lisses le tout pour que le lecteur ne soit pas dérouté !
 
Shub
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2944
   Âge  :  117
   Localisation  :  À l'Ouest mais sans rien de nouveau
   Pensée du jour  :  Aller cueillir les escargots nu sur les baobabs
   Date d'inscription  :  12/09/2013
    
                         
Shub  /  Roberto Bel-Agneau


Bons conseils tout ça!! Ton point de vue, la perspective sur l'ensemble, doit changer et évoluer au fil du temps et tu peux "imprimer" un tour déterminé mais seulement quand tu auras fini de raconter l'histoire et de transcrire le synopsis.
L'important est de découvrir parfois (l'inconscient a une importance) ce en fait vers quoi tu voulais en fait te diriger, ce qui peut se révéler différent (légèrement ou complètement) de ton projet et but initial.
Reste disponible et ouverte dans les différentes étapes de ton bouquin. Te ferme pas sur ton projet de base: c'est le début mais ça doit évoluer voire se transformer. Fais des pauses: tu verras , ça sert vraiment de laisser reposer qq semaines voire un mois!

Bonne suite
 
Lohengrin
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1687
   Âge  :  11
   Date d'inscription  :  21/11/2011
    
                         
Lohengrin  /  Chevalier au Pancréas


Pas grand-chose à ajouter à ce qui a déjà été dit ; écris, fais-toi plaisir, tu auras tout le temps d'ajuster/trier/réécrire ensuite. Pour ce qui est des retours de tes beta, peut-être que ces passages leur sembleront moins bizarres quand ils auront tout le roman sous les yeux, justement !
Sinon, je suis adepte du mélange des genres donc je ne peux que t'encourager à poursuivre dans cette voie - il y a forcément des lecteurs que ça intéressera Smile
 
serahne
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  60
   Âge  :  28
   Date d'inscription  :  05/12/2012
    
                         
serahne  /  Clochard céleste


Merci tout le monde Very Happy Okay, je vais finir mon roman et il sera toujours temps de faire le tri entre ce qui coule tout seul et ce qui semble déplacé ! Je suppose que la subtilité viendra avec l'expérience aussi.

Hauts les cœurs et à mon stylo !
 
QuillQueen
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  6087
   Âge  :  33
   Localisation  :  Liège
   Pensée du jour  :  La "recherche d'équilibre" sur JE est interrompue, ça manque de mécènes en temps de crise.
   Date d'inscription  :  11/01/2010
    
                         
QuillQueen  /  Wallonne OUvreuse de LIttérateurs POstiches


de toute façon je pense qu'un roman comporte presque toujours plusieurs genres !! Y en a juste des plus dominants...
 
Shub
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2944
   Âge  :  117
   Localisation  :  À l'Ouest mais sans rien de nouveau
   Pensée du jour  :  Aller cueillir les escargots nu sur les baobabs
   Date d'inscription  :  12/09/2013
    
                         
Shub  /  Roberto Bel-Agneau


Intéressante question que tu poses en fait ! Question de fond presque, finalement.
De quel(s) genre(s) était Rimbaud quand il a écrit Le bateau ivre ? Et Jarry avec Ubu? Les dadaïstes et les surréalistes, Kerouac, Bukowski, Jules Vernes, etc. ? Vitrac avec Les enfants au pouvoir ?
Je comprends ton souci car c'est aussi le mien d'une certaine façon.
Si tu mélanges les genres, c'est que ton texte ou roman présente une certaine originalité % aux genres établis. C'est un risque que tu cours, certes, mais tu n'écris ni un roman de plage ni de gare ni même qq chose qui rentre dans des canons (SF ou romantique ou historique tout en étant à leur croisée probablement, etc.), DONC ça aura toutes les chances d'être original!!

Ça peut constituer un atout... ou un désavantage certes, mais moi je suis pour l'originalité !!
 
sakurajima
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  383
   Âge  :  68
   Localisation  :  Sur la ligne RER A
   Pensée du jour  :  " je reprendrai des nouilles avec mon ketchup"
   Date d'inscription  :  18/06/2014
    
                         
sakurajima  /  Tapage au bout de la nuit




Le problème, ( et l'intérêt) de la question, c'est que précisément, les " genres" ne sont pas étanches , et heureusement .. Est-ce qu'on imagine les trois mousquetaires sans l'histore d'amûûûrr avec la petite madame Bonacieux ? Et le commissaire Montalban sans la gastronomie ?

La difficulté réside justement dans le fait qu'il faut lier ( au sens culinaire du terme) les " genres secondaires " avec le "genre principal ".
( les guillemets c'est pas par hasard)
 
Shub
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2944
   Âge  :  117
   Localisation  :  À l'Ouest mais sans rien de nouveau
   Pensée du jour  :  Aller cueillir les escargots nu sur les baobabs
   Date d'inscription  :  12/09/2013
    
                         
Shub  /  Roberto Bel-Agneau


C'est bien de citer Montalban et la gastronomie.
Un copain à moi nous avait invité à Bastia et préparé chez lui  une recette de paëlla catalane retranscrite depuis un livre polar de Montalban. J'ai oublié le titre mais c'est vrai que c'est assez récurrent chez lui, la gastronomie
Sinon monsieur "sur la ligne RER A", vous êtes gentil de ne plus m'envoyer sur ma boîte mail des messages (complètement ou non!) fous. Moyennant quoi on peut sans problème continuer à communiquer sur des sujets qui vous ou nous intéressent.
Bon WE

P.S. Sinon quand on regarde certains romans publiés en particulier aux USA dans les années 70 comme l'Homme-dé, on constate qu'aucun ne franchirait le cap des CL aujourd'hui. L'époque n'est plus à la contestation mais comment faire face aux différents déséquilibres qui risquent d'entraîner notre monde dans une sorte de spirale infernale, avec en principale préoccupation sans doute le réchauffement climatique.
 
sakurajima
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  383
   Âge  :  68
   Localisation  :  Sur la ligne RER A
   Pensée du jour  :  " je reprendrai des nouilles avec mon ketchup"
   Date d'inscription  :  18/06/2014
    
                         
sakurajima  /  Tapage au bout de la nuit


tu me prends une nouvelle fois à partie sur le forum alors que le message "complètement  fou "consistait en un de  tes propres messages que tu niais m'avoir envoyé , j'ai pris bonne note et, en ce qui me concerne,  tout débat entre  nous est  désormais clos.

         
        Les forums n'ont pas vocation à ce genre de querelles ridicules.

         Pour en revenir aux choses sérieuses,   je crois que que , au contraire, il ne faut pas avoir peur du mélange des genres  et que c'est au contraire quelque chose qui booste un récit.  Ca devient même un genre en soi : cf :  les polars historiques
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Mélanger les genres dans un même livre ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-