PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 

 La tentation de la pseudo-réciproque - T1 [Auto-publication]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Kylie Ravera
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  684
   Âge  :  44
   Localisation  :  Il est vilaine...
   Date d'inscription  :  28/06/2012
    
                         
Kylie Ravera  /  Hé ! Makarénine


La tentation de la pseudo-réciproque - T1 [Auto-publication] Couver12

FICHE TECHNIQUE
Titre : La tentation de la pseudo-réciproque
Auteur : Kylie Ravera
Type: Roman
Genre : Mathématico-humoristico-policier avec des poils de chats dedans

Éditeur : auto-je-fais-tout-toute-seule-édition
Nombre de pages : 282
Dimensions : 21,6 x 14 x 1,6 cm
Disponibilité : Amazon, Lulu format papier, Lulu format pdf, Lulu format ePub, et gratuitement au format numérique de votre choix en me contactant via ce formulaire

Livre-Voyageur : OUI (participe à l'initiative des Livres-Voyageurs)

4ème de couv': Peter Agor en est persuadé, élève en classe préparatoire aux Grandes Ecoles scientifiques est, à la base, une activité à plein temps. Surtout dans un lycée prestigieux de la capitale qui a pour but avoué de former les élites de la nation. Surtout quand le prof de maths, qui a sur ses élèves un droit de vie ou de mort, a décidé qu'il avait une dent contre vous. Surtout quand on a l'impression d'avoir à la place du cerveau un marshmallow moisi. Alors, quand l'occasion se présente, est-ce bien raisonnable de se lancer dans une enquête policière aux côtés d'une jeune détective privée pour le moins atypique mais néanmoins charmante? Avec le risque de découvrir, à la fin de l'histoire, bien plus que la simple solution de l'énigme...

Topic sur JE : [Témoignage] LTPR : une saga de 7+1+1 tomes en autoédition

Quelques critiques: http://kylieravera.fr/a-propos/ (pour vous donner envie - ou non)
http://www.kylieravera.fr
 
Molly
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3696
   Âge  :  108
   Localisation  :  Haute-Garonne
   Pensée du jour  :  "Toute personne qui aime la musique ne sera jamais vraiment malheureuse"- F. Schubert
   Date d'inscription  :  29/08/2011
    
                         
Molly  /  Sang-Chaud Panza


Tadam... voici ma p'tite chronique :

Citation :
Premier point, et non des moindres : j’ai pris énormément de plaisir à lire ce roman. Non, je ne suis pas une ancienne élève de classe prépa, je n’ai pas fréquenté les grandes écoles et même si je connais un peu le milieu de la recherche scientifique, je n’ai aucune compétence particulière en la matière. Mais l’auteure ne nous écrase pas de son savoir, ne nous noie pas dans les formules, les théorèmes et les démonstrations. Certes, le prestigieux lycée parisien Pépin-le-bref (on pense bien sûr à Louis-le-Grand et consorts) sert de cadre à l’action, avec ses profs maniaques (ou fantasques), ses élèves-taupins écrasés sous les révisions, les devoirs et les colles, son architecture austère et imposante. Mais il n’y a là rien de rébarbatif, car Kylie Ravera nous plante ce décor avec verve et légèreté, si bien qu’on y évolue sans effort et on s’y trouve rapidement très à son aise.
Parlons d’abord du héros/narrateur : Peter Agor est un jeune homme auquel on s’attache dès le début, parce qu’il n’a pas la grosse tête et ne se prend absolument pas au sérieux. Venu de province et immergé brutalement dans ce monde sans pitié qu’il avait tendance à idéaliser, il va essuyer quelques revers/humiliations et s’apercevoir que son prof de maths le persécute pour une sombre histoire de rivalité entre enseignants dont il n’est que la victime collatérale. Sa situation devenant de plus en plus inconfortable, il prend la décision de changer d’établissement. Mais surtout, Peter va découvrir qu’une obscure et dangereuse machination se trame à l’intérieur même du lycée, une machination qui semble le viser lui, mais pas seulement.
Pour résoudre l’énigme, il se résout à faire appel - dans des conditions quelque peu rocambolesques - à une jeune détective. L’entrée en scène de ce personnage mérite qu’on s’y arrête. Car cette Eléanor Marolex (notez le jeu de mots !) est tout sauf une femme ordinaire. Et notre héros, naïf et romantique, va tomber sous son charme…
Les évènements s’enchaînent et se précipitent, faisant intervenir des profs un peu bizarres et d’autres personnages tous plus insolites les uns que les autres… le suspense monte, l’enquête se complexifie, se resserre et s’achève sur un final aussi époustouflant qu’imprévisible.
Mais cette histoire originale ne serait rien sans la marque de fabrique de l’auteure, à savoir un savoureux sens de l’humour. Un humour plein d’espièglerie auquel j’ai totalement adhéré. Car l’enquête paraîtrait invraisemblable, tarabiscotée et farfelue si l’auteure ne la défendait pas à travers un comique de situation qui peut aller jusqu’au burlesque sans tomber jamais dans le vulgaire. Et cet humour est servi par un style impeccable, élégant et efficace, qui joue avec les mots et lance des clins d’œil au lecteur sans lourdeur, sans avoir l’air d’y toucher.
Si j’ai une mini-réserve, c’est sur le fait que les élèves de Pépin-le-bref sont étrangement absents de cette histoire. L’intrigue se développe autour du héros Peter Agor, de la détective, d’un groupe de profs et de quelques autres personnages adultes extérieurs au lycée, mais les camarades de Peter sont eux très peu présents… c’est un choix que je respecte et qui n’enlève rien au charme enlevé du roman (et au fond, cela change de ce qu’on peut lire habituellement sur ce genre de thèmes), mais cela peut surprendre.
S’il le fallait encore, ce roman nous prouve qu’il existe de véritables pépites parmi les œuvres auto-éditées (mais bon sang, que fabriquent les éditeurs ?)
Pour conclure : c’est brillant, c’est intelligent, c’est drôle. Foncez !

Le lien vers la chronique sur mon blog


La bande-annonce
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Voici ma critique pour La tentation de la pseudo-réciproque.

J'ai vraiment aimé ce roman, original par plein d'aspects (le milieu où il se passe, l'intrigue, les personnages atypiques), déconcertant et entraînant.

Je ne connais le monde de la prépa que par ouï-dire, et je trouve que le roman correspond assez à l'idée que je m'en faisais. Du coup, je n'étais finalement pas dépaysée. Kylie a beaucoup d'imagination, mais parvient à un récit habilement construit, au style assez clinique, dans le sens où il ne laisse pas beaucoup de place à l'expression pure des émotions. Mais je trouve cela cohérent avec le thème exploré et le contexte dans lequel évolue les personnages.

Molly l'a largement souligné, c'est drôle. Et ça fait du bien, de lire des trucs vraiment marrants. Au début, toutefois, je me suis demandé si ça ne me lasserait pas, au bout d'un moment, tous ces jeux de mots, les descriptions qui tournent à la dérision, et les comiques de situation. Mais j'ai acheté le tome 2, alors il faut croire que non.

Je viendrai chroniquer la suite, du coup. Smile
 
Cygfa
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  154
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  03/09/2014
    
                         
Cygfa  /  Tycho l'homoncule


A mon tour de soumettre ma critique :

Alors pour commencer, il suffit de dire que j'ai reçu le livre mardi et que je l'ai fini aujourd'hui ; la seule raison pour laquelle je ne l'ai pas lu en une journée, c'est parce que je dois aller en cours et réviser Smile
En gros : je suis tout de suite rentrée dedans. L'humour m'a beaucoup, beaucoup plu ; l'auteur ne se prend pas la tête et on entre dans son monde avec facilité. Franchement, ça se lit avec un vrai plaisir. J'ai vraiment hâte de lire la suite.

Contrairement à Molly et Coline, je suis passée par le monde merveilleux de la prépa (littéraire par contre, Peter me mépriserait s'il l'apprenait Wink ), et justement dans le même quartier que lui. C'est un peu pour ça que le livre m'a fait de l'oeil, au début ! Cela dit, même sans l'expérience de la prepa et même sans le cadre du quartier latin, j'aurais aimé, ça ne fait aucun doute Exclamation
En tout cas, parce qu'il faut quand même le mentionner, ce que Peter ressent au début de l'action, cette impression d'être un imposteur, beaucoup d'autres le ressentent à un moment ou un autre ; du coup j'ai vite "créé des liens" avec le personnage ^^ Et je suis curieuse de savoir quel lycée a inspiré Pépin Smile

Que dire de plus ? Les personnages sont attachants, Eleanor m'a tout de suite plu (mais je n'ai capté le jeu de mot qu'en lisant la critique de Molly), le meilleur ami aussi, et les profs déjantés forment un cadre sympathique !

Autant le dire : félicitations à Kylie Ravera !

(et je suis bien contente de pouvoir entamer une saga qui est disponible de A à Z Smile )
 
Kylie Ravera
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  684
   Âge  :  44
   Localisation  :  Il est vilaine...
   Date d'inscription  :  28/06/2012
    
                         
Kylie Ravera  /  Hé ! Makarénine


Merci Smile

Concernant le lycée Pépin-le-Bref, on peut dire qu'il hérite de ceux où j'ai fourbi mes armes: LLG et Fénelon...

Et du coup, je suis curieuse de savoir si LTPR sera capable de vous tenir jusqu'au bout de mes 7+1+1 tomes Wink
http://www.kylieravera.fr
 
Jasy-Santo
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  307
   Âge  :  34
   Localisation  :  Londres ou Avignon
   Pensée du jour  :  "Vox Clamabat in Deserto" V.H
   Date d'inscription  :  15/10/2014
    
                         
Jasy-Santo  /  Tapage au bout de la nuit


Salut Kylie,

Bon on a eu des petits échauffourées tout à l'heure (pas vraiment méchants), mais ça m'a quand même motivé à aller voir ton site internet et à étudier ta démarche.

J'ai deux amies qui ont des blogs sur les livres et qui peuvent peut-être rentrer dans ton public. Je te donne la page FB de l'une d'elle: https://www.facebook.com/pages/Un-bout-dailleurs/105420096239486?ref=ts&fref=ts

C'est une grosse lectrice de Fantasy, de Young A et d'érotisme, mais je pense que ta série pourra lui plaire quand même. Pour la deuxième personne, elles se connaissent et donc pourront échanger si ça plait pas à l'une elle passera l'info à l'autre (et si ça plait y'a encore plus de chance que ça plaise aux deux).

Edit: je lui ai aussi passé le lien vers ton site.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Kylie Ravera a écrit:
Et du coup, je suis curieuse de savoir si LTPR sera capable de vous tenir jusqu'au bout de mes 7+1+1 tomes Wink  

Pour ce qui me concerne, je vais embrayer très bientôt sur le tome 3. J'arrive au bout du tome 2, et c'est toujours difficile à lâcher. Wink
 
Cygfa
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  154
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  03/09/2014
    
                         
Cygfa  /  Tycho l'homoncule


Et moi je viens d'acheter le tome 2 Smile
 
Kylie Ravera
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  684
   Âge  :  44
   Localisation  :  Il est vilaine...
   Date d'inscription  :  28/06/2012
    
                         
Kylie Ravera  /  Hé ! Makarénine


@Jasy: beuah, c'était même pas des échauffourées, et puis on est là pour échanger des points de vue et des expériences, par Chuck Norris!
Merci pour ton intérêt et ta reco auprès de tes amies. Le bouche-à-oreille est mon plus fidèle allié Wink

Je comprends qu'en tant qu'auteur, on cherche une légitimité dans le franchissement de la barrière que représente un éditeur. Mais quand les choses ne se passent pas de cette façon... Ça ne signifie pas qu'il n'y a pas de lecteurs pour nos livres Smile

Si je m'étais arrêtée aux retours (et à l'absence de retour...) des 42 éditeurs que j'ai contactés, je serais passée à côté de ceux de Molly, Coline, Cygfa et quelques autres. À côté de ceux-là, aussi:
http://e-lire.fr/Kylie-Ravera-Le-battement-dailes-de-la-chauve-souris-t-1024.html#pid8350

Et recevoir ce genre de commentaires, ça fait rudement plaisir. Et ça paye de tout.
http://www.kylieravera.fr
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Cette série est totalement addictive !

J'arrive à la fin du tome 3, et j'ai hâte de me lancer dans le 4. Comme Cygfa, je suis bien contente que la saga soit entièrement disponible.

D'un tome à l'autre, on retrouve avec plaisir les personnages dont le profil s'affine progressivement, et auxquels on s'attache (même à Alix, bizarrement Wink). Les intrigues happent invariablement, c'est toujours plein de trouvailles incroyables. Et je confirme donc : je ne me lasse pas de l'humour.
 
Kylie Ravera
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  684
   Âge  :  44
   Localisation  :  Il est vilaine...
   Date d'inscription  :  28/06/2012
    
                         
Kylie Ravera  /  Hé ! Makarénine


Merci Coline Smile
http://www.kylieravera.fr
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3331
   Âge  :  44
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Didon de la farce


Ca donne envie.
Smile
Je pourrais recevoir le tome un par e-mail ?


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
Kylie Ravera
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  684
   Âge  :  44
   Localisation  :  Il est vilaine...
   Date d'inscription  :  28/06/2012
    
                         
Kylie Ravera  /  Hé ! Makarénine


Florence_C a écrit:

Je pourrais recevoir le tome un par e-mail ?
Il y a un livre-papier en circulation dans le cadre des "livres-voyageurs" mais en format numérique, ça marche aussi Wink
Tu peux m'envoyer une adresse mail par MP avec ton choix de format: ePub, mobi ou pdf. Et mon tome I se retrouvera dans ta boîte mail dans la foulée!

Merci pour ton intérêt en tout cas.
http://www.kylieravera.fr
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3331
   Âge  :  44
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Didon de la farce


Merci !


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
Cygfa
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  154
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  03/09/2014
    
                         
Cygfa  /  Tycho l'homoncule


Addictive c'est le mot Smile

Citation :
je suis curieuse de savoir si LTPR sera capable de vous tenir jusqu'au bout de mes 7+1+1 tomes

J'ai été très déraisonnable. J'ai lu presque en non-stop jusqu'au tome 5... Moi qui à priori n'aime pas trop lire sur ordinateur, j'ai mis au panier mes réticences parce que je voulais vraiment lire la suite ! J'ai fait une petite pause aujourd'hui, mais je compte bel et bien poursuivre l'épopée. Il faut dire que je suis une lectrice compulsive, j'ai du mal à faire durer quelque chose, je préfère y aller à fond !

J'ai pu remarquer une ou deux coquilles pas gênantes du tout ("la passé" au lieu de "le passé" par exemple, je crois que c'était dans le tome 3) mais à part ça, j'ai à chaque fois éprouvé le même plaisir que durant la lecture du premier tome. Dans le tome 2, même si j'avais lu les résumés des tomes suivants et que je savais quelle école Peter intégrait par la suite, j'ai balisé au moment des concours et de l'approche des résultats (donc bravo, on s'y croirait Wink ).
Par la suite j'ai beaucoup aimé le personnage de Cat ; j'étais un peu déçue qu'on la voie si peu dans le tome 4 mais bon, il fallait faire de la place aux nouveaux personnages. Comme le dit Coline, même Alix devient attachant ! Quant au tome 5, je dois dire que j'ai adoré la fin avec Judy Very Happy.

Enfin, de manière plus générale et sans doute comme beaucoup de lecteurs : j'adore Perlipopette. Et oui, j'avoue, si jamais j'achète un chat, il y a une chance que je l'appelle comme ça (j'ai prévenu mon copain, et par la même occasion je lui ai fait la pub du livre).

Encore bravo pour cet univers qui mérite d'être connu. Je sens déjà que je le regretterai une fois ma "course de fond" achevée Smile
 

 La tentation de la pseudo-réciproque - T1 [Auto-publication]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication :: Après publication-